Commentaires de Florent L

201 ascensions

Nombre de montées : 201 Commentaires sur le forum : 105
Nombre de sommets : 163 Photos : 223
J'aime grimper, encore et toujours, mais dans le respect de la montagne. Je ne conquiert ni ne dompte de cols : je les gravis, tout simplement !

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Cime de la Bonette 2802 m Mercantour
Col du Galibier 2642 m Arves et Grandes Rousses
Col du Grand Saint Bernard 2469 m Alpes valaisannes
Col du Granon 2404 m Cerces
Col de l'Izoard 2360 m Queyras
Col du Sanetsch 2251 m Alpes bernoises
Col du Tourmalet 2115 m Pyrénées centrales
Col de Vars 2108 m Ubaye
Col de la Croix de Fer 2064 m Arves et Grandes Rousses
Col du Lautaret 2057 m Arves et Grandes Rousses
Port de Pailhères 2001 m Pyrénées est
Station de Courchevel 2000 m Vanoise
Col de Sarenne 1999 m Arves et Grandes Rousses
Col de la Madeleine 1993 m Vanoise
Col du Joly 1989 m Beaufortain
Lac de Mauvoisin 1970 m Alpes valaisannes
Cormet de Roselend 1968 m Beaufortain
Barrage d'Emosson 1932 m Massif du Mont Blanc
Signal de Bisanne 1930 m Beaufortain
Col du Glandon 1924 m Arves et Grandes Rousses
Mont Ventoux 1912 m Provence
Station de Risoul 1850 1850 m Ubaye
Col de Pierre Carrée 1843 m Giffre & Chablais
Station de l'Alpe d'Huez 1815 m Arves et Grandes Rousses
Station d'Avoriaz 1800 m Giffre & Chablais
Col de Joux verte 1760 m Giffre & Chablais
Col d'Aubisque 1709 m Pyrénées centrales
Col de Joux Plane 1691 m Giffre & Chablais
Col de la Couillole 1678 m Mercantour
Cret de Chatillon / Mont Semnoz 1660 m Bauges
Col du Ranfolly 1658 m Giffre & Chablais
Col des Saisies 1657 m Beaufortain
Auron 1652 m Mercantour
Station des Deux Alpes 1652 m Ecrins
Station des Orres 1650 m Ubaye
Col du Mollard 1630 m Arves et Grandes Rousses
Station de Pra Loup 1630 m Trois-Evêchés
Col de la Colombière 1613 m Aravis
Col de la Ramaz 1610 m Giffre & Chablais
Col de Méraillet 1605 m Beaufortain
Pas de Peyrol 1588 m Monts du Cantal
Col d'Azet 1580 m Pyrénées centrales
Col de Peyresourde 1569 m Pyrénées centrales
Mont Aigoual 1567 m Cévennes
Col du Télégraphe 1566 m Arves et Grandes Rousses
Hourquette d'Ancizan 1564 m Pyrénées centrales
Mont Revard 1537 m Bauges
Col de Chaussy 1533 m Vanoise
Col de la Forclaz 1526 m Massif du Mont Blanc
Col Saint-Martin 1503 m Mercantour
Col du Merdassier 1500 m Aravis
Col du Grand Colombier 1498 m Jura
Col des Aravis 1486 m Aravis
Col du Soulor 1474 m Pyrénées centrales
Col de la Croix Fry 1467 m Aravis
Col des Montets 1461 m Massif du Mont Blanc
Col de l'Encrenaz 1432 m Giffre & Chablais
Col de la Savolière 1418 m Giffre & Chablais
Col du Béal 1390 m Livradois & Forez
Plateau d'Ax Bonascre 1380 m Pyrénées centrales
Col de Spandelles 1378 m Pyrénées centrales
Col d'Ornon 1367 m Ecrins
Col des Supeyres 1365 m Livradois & Forez
Col de Menté 1349 m Pyrénées centrales
Col de Pontis 1301 m Ubaye
Col de la Serreyrède 1299 m Cévennes
Romme sur Cluses 1297 m Aravis
Col de Faubel 1285 m Cévennes
Col du Minier 1264 m Cévennes
Col de la Loge 1253 m Livradois & Forez
Col de Chansert 1236 m Livradois & Forez
Col de la Croix de l'Homme Mort 1163 m Livradois & Forez
Col de Vizzavona 1163 m Corse
Col des Gets 1163 m Giffre & Chablais
Megève 1107 m Aravis
Col de Portet d'Aspet 1069 m Pyrénées centrales
Col de Macuègne 1068 m Baronnies
Col de la Croix Ladret 1046 m Livradois & Forez
Col de Fourques 1040 m Cévennes
Col de Richemond 1036 m Jura
Col de Marie Blanque 1035 m Pyrénées ouest
Col de Perjuret 1028 m Cévennes
Col de Bouesou 1009 m Pyrénées ouest
Col d'Ibarburia 966 m Pyrénées ouest
Col du Pertuis 948 m Livradois & Forez
Col de l'Epine 947 m Aravis
Col de Tamié 907 m Bauges
Col du Porteigt 875 m Pyrénées ouest
Col de la Forclaz de Queige 871 m Beaufortain
Col de la Pierre Plantée 867 m Cévennes
Col des Brosses 866 m Monts du lyonnais
Col de la Brousse 850 m Pyrénées est
Col du Marais 833 m Aravis
Col de Coustouges 830 m Pyrénées est
Col de la Croix de Part 812 m Monts du lyonnais
Col de la Croix de Mounis 808 m Caroux-Espinouse
Col de la Croix des Fourches 776 m Beaujolais
Col de Chatillon sur Cluses 741 m Giffre & Chablais
Col de la Croix Montmain 737 m Beaujolais
Col de Malval 732 m Monts du lyonnais
Coll de Manrella 732 m Pyrénées est
Col du Pilon 727 m Beaujolais
Col de Belle Granaje 723 m Corse
Col d'Ey 718 m Baronnies
Col de la Luère 715 m Monts du lyonnais
Col de la Serve 708 m Beaujolais
Col de la Cambuse 707 m Beaujolais
Col du Chêne 704 m Beaujolais
Col du Joncin 699 m Beaujolais
Col d'Ichère 674 m Pyrénées ouest
Le Parasoir 674 m Beaujolais
Col de la Croix de Thel 651 m Beaujolais
Col de Fontaube 635 m Baronnies
Col de Crie 624 m Beaujolais
Mont Verdun 608 m Monts d'Or
Col de la Croix du Ban 604 m Monts du lyonnais
Mont Thou 600 m Monts d'Or
Col de la Croix Paquet 598 m Beaujolais
Col de Vieille Morte 597 m Beaujolais
Col du Verdun 585 m Monts d'Or
Col des Treize Vents 580 m Caroux-Espinouse
Côte du Rosier 564 m Région wallonne
Col de la Croix de Presles 527 m Monts d'Or
Sant Pere de Rodes 517 m Pyrénées est
Col de la Croix Rouge 513 m Baronnies
Côte de la Haute Levee 507 m Région wallonne
Côte de Stockeu 506 m Région wallonne
Côte de Wanne 495 m Région wallonne
Mont Cindre 475 m Monts d'Or
Côte Saint Roch 457 m Région wallonne
Col de la Madeleine 448 m Provence
Bocca di San Martino 433 m Corse
Châteauneuf de Grasse 413 m Alpes maritimes
Charnay 412 m Beaujolais
Bocca San Bastiano 411 m Corse
Col de Palmarella 408 m Corse
Côte d'Ortho 384 m Région wallonne
Lachassagne 369 m Beaujolais
Col de Banyuls 357 m Pyrénées est
Côte de La Redoute 292 m Région wallonne
Rocher de Sampzon 288 m Monts du Vivarais
Côte d'Ereffe 268 m Région wallonne
Cipressa 240 m Alpes maritimes
Côte de la Roche aux Faucons 224 m Région wallonne
Mur de Huy 204 m Région wallonne
Citadelle de Namur 200 m Région wallonne
Côte de Saint-Nicolas 176 m Région wallonne
Poggio di Sanremo 169 m Alpes maritimes
Côte des 17 Tournants 165 m région parisienne
Kemmelberg 156 m Région flamande
Oude Kwaremont 111 m Région flamande
Kapelmuur 110 m Région flamande
Leberg 99 m Région flamande
Valkenberg 98 m Région flamande
Taaienberg 90 m Région flamande
Eikenberg 82 m Région flamande
Tiegemberg 82 m Région flamande
Paterberg 80 m Région flamande
Wolvenberg 80 m Région flamande
Koppenberg 78 m Région flamande
Kattenberg 60 m Région flamande
Nokereberg 60 m Région flamande
Molenberg 56 m Région flamande

01:39:00Cime de la Bonette depuis Jausiers (2802m)

Après Jausiers, la route s'élève progressivement, mais reste dans une pente continue et régulière. On quitte les dernières habitations, puis on se retrouve sur une route serpentant au milieu des prairies ! Pas d'ombres au cours de la montée, mais avec l'altitude, on ne ressent pas trop la chaleur. Après avoir franchi une barre rocheuse, 200m de légère descente sont les bienvenus, avant de reprendre le cours paisible de la montée. Quelques passages assez pentus, en épingles, obligent à jouer du dérailleur, mais globalement aucun passage n'est très dur.
Des panneaux indiquant la distance restante à parcourir sont fort appréciables.
Un raidillon nous permet de passer devant les vestiges militaires du camp de restefond... puis on débouche sur un cirque magnifique, qui nous conduit en faux plat jusqu'au col de la bonette. Après le col, la route grimpe beaucoup plus sèchement, au milieu de terre et de cailloux : point d'herbe ni d'arbustes, on se croirait au sommet du mont Ventoux ! Vous voilà enfin à la cime de la bonette, le plus haut point goudronné de France.
Ayant gravi le col en plein mois d'août, un jour de temps magnifique (aucun nuage), j'ai été surpris de croiser beaucoup plus de cyclistes que de voitures ! J'ai rencontré très peu de voitures, quelques motos, et beaucoup de cyclistes.

Tout au long de la montée, le paysage est vraiment splendide !

00:45:00Col du Galibier depuis Col du Lautaret (2642m)

toujours au cours du BRA : je me suis senti des ailes... :)
cette montée me convient bien (je suis grimpeur), et le dernier kilomètre, passer devant la stèle henri desgranges était vraiment super...

Le paysage est absolument magnifique, et un arrêt au sommet est vivement conseillé ! le coup d'oeil au sommet permet de justifier les efforts fournis pour monter !

02:48:00Col du Galibier depuis Saint Michel de Maurienne (2642m)

Dernier col de la 3ème étape de la Haute Route 2011

02:14:00Col du Grand Saint Bernard depuis Sembrancher (2469m)

A la sortie de Sembrancher, la pente s'élève puis se radoucit jusqu'à Orsières. Après Orsières, la pente s'élève de nouveau et ne se radoucira plus ! Un premier coup de cul permet d'arriver au hameau de Rives-Haute.
A Liddes, les jambes font déjà mal alors qu'on en est qu'à la moitié !
La route semble longue jusqu'à Bourg St Pierre, dernier "point de civilisation" avant le col.

Après Bourg St Pierre, la route s'engage sous un paravalanche qui dure 7km, de manière continue ! Le goudron est plutôt bon car les intempéries ne l'abîment pas, sous sa protection de béton. On peut tout de même regarder le paysage grâce aux ouvertures : on domine le barrage des Toules.
Au bout du paravalanche il y a soit le tunnel soit la sortie en direction du col. On se retrouve à l'air libre ... mais au pied de barres rocheuses qu'il va falloir escalader sur deux roues ! Rapidement, la route se cabre et devient très dure jusqu'au col ! Le fait de voir les lacets à la verticale au dessus de sa tête met un coup au moral. Les jambes n'ont pas eu de repos depuis 30km, et ça se sent !

Ce col se mérite vraiment et est dur, surtout quand il est placé au bout de 100km à travers les alpes, et qu'il faut le franchir sous la pluie, par 4°C au col ...

Quand je l'ai monté, je me suis retrouvé sous la pluie et dans les nuages, alors je ne peux pas vous parler de la vue qui, à mon avis, est très belle les jours de beau temps.

01:25:00Col du Granon depuis Briançon (2404m)

La sortie de Briançon, jusqu'à St Chaffrey, est pénible car se fait sur une grosse route nationale ...

C'est pentu jusqu'à la sortie de Briançon, puis c'est un long faux plat jusqu'à St Chaffrey.

Fait vraiment tranquillement, en discutant tout le long avec pascal38gre. Je pense que monté à bloc, il peut faire mal, vraiment très mal !

La route est raide, très raide, mais la vue est superbe tout le long car la route serpente à flanc de montagne sans le moindre arbre pour masquer la vue !

Pour plus d'infos, je vous invite à lire le récit sur mon blog : http://blog.ligney.com/2009/07/grimpee-du-granon-en-compagnie-de.html

01:50:00Col de l'Izoard depuis Gorges du guil (D902 / D947) (2360m)

Toute la combe du Queyras se passe très bien : c'est du faux plat.
Attention, il y a quelques tunnels, courts, et deux un peu plus longs ...

En quittant la combe, pour aller à Arvieux, la route monte plus. A partir de Brunissard, la route est assez pentue jusqu'à la casse déserte, sur un bon goudron, dans des lacets au milieu des arbres.
Arrivé à la casse déserte, un bout de légère descente nous emmène à la stèle Bobet - Coppi, avant 2km de montée jusqu'au col qui se passent fort bien (si on a gardé des forces au pied) ...

01:30:00Col de l'Izoard depuis Briançon (2360m)

Montée effectuée tranquillement, de nuit lors de la manifestation "Izoard 707".

De nuit, on ne voit ni le paysage ni la pente donc j'aurais du mal à vous en parler ! Au départ de Briançon, la route grimpe de manière relativement constante sur 3km avant d'avoir un long faux plat sur 40km ! Jusqu'à Cervières, la pente est raisonnable et se monte sans soucis. Après Cervières, c'est une véritable partie de manivelles qui commence ...

La nuit est complètement tombée donc je ne voyais pas du tout la pente devant moi, mais je sais que mes jambes me signalaient un effort correspondant à une montée rude !

Pour plus d'infos, consultez mon blog : http://blog.ligney.com/2009/07/grimpee-nocturne-du-col-de-lizoard-la.html

A refaire, de jour ...

02:16:00Col du Sanetsch depuis Sion (2251m)

J'ai effectué la montée non pas depuis Sion mais depuis le "Pont de la Morgue", qui rejoint l'itinéraire de Sion peu après le pont du diable.

ATTENTION : cette montée est très exigeante et nécessite une parfaite forme physique, de l'entraînement, et des braquets adaptés : la pente est constante et à la longue fait très très mal !

La montée se déroule sur une route mal goudronnée. Au début la route est relativement large (elle permet à deux voitures de se croiser) mais se resserre au fil des kilomètres pour n'offrir plus qu'une seule voie au cours des 10 derniers km.
Cette montée présente des pentes assez irrégulières : parfois on monte pendant 500m à plus de 10% avant que la pente ne se calme jusqu'au prochain "mur" ... parfois on monte 2km consécutifs sur une pente ne variant absolument pas !

Au cours de la montée on passe sous 3 tunnels : le premier est très court (20m), le second un peu plus long (50m) et le dernier semble interminable : je pense qu'il doit faire environ 800m ... du jamais vu pour ma part !

J'ai effectué un très grand nombre de cols en France, plus quelques cols en Suisse, en Espagne et en Italie, mais je pense qu'il s'agit du col le plus dur que j'ai fait jusqu'à présent !

01:58:00Col du Tourmalet depuis Luz Saint Sauveur (2115m)

Aout 2014 : la route ayant été emportée par les inondations de 2013, on roule sur une belle route entièrement refaite. La montée est magnifique, le paysage est verdoyant, on croise de nombreux troupeaux en liberté ...

01:20:00Col de Vars depuis Guillestre (2108m)

Les premières rampes du col sont assez raides.
Peu avant l’arrivée dans un petit hammeau, il y a une légère descente. La montée reprends son cours, jusqu'à une légère descente nous ammenant dans un 2ème hammeau.
Trois kilomètres pas trop pentus nous ammènent alors à la station de Vars.
Après la station de Vars la route monte encore un kilomètre, puis monte par paliers successifs, sur une pente relativement abordable, sans passages très raides.

00:45:00Col de la Croix de Fer depuis Saint Jean de Maurienne (2064m)

Réalisé au cours du BRA, depuis le "pont de Belleville".
Ce col monte bien jusqu'à St sorlin d'arves... mais il ne présente que de très rares portions ombragées :'(
Après St sorlin, la route s'élève encore plus, mais le paysage est très beau ! je le déconseille les après-midi d'été, à cause du manque d'ombre.
J'ai du m'arrêter deux fois au cours de la montée, pour prendre de l'eau fraîche, et récupérer des efforts fournis...
Ce col est considéré comme dur par les pros du tour de france....je les comprends bien désormais !

02:04:00Col du Lautaret depuis Le Clapier (2057m)

ce col démarre assez dur... et les tunnels sont plutôt gênants !
j'ai fait ce col au cours du Brevet de randonneur des Alpes (BRA) donc je l'ai monté tranquillement !
les petites portions descendantes permettent de récupérer entre deux portions plus dures, et c'est plutôt sympa ;-)
après le barrage du chambon, plus de passages descendant...mais la vue est belle !
Ce col ne présente aucun pourcentage sévère, la partie la plus dure doit être le départ, vers le clapier... ensuite, il suffit juste de gérer la longueur...

01:03:00Port de Pailhères depuis Mijanes (2001m)

Montée faite lors de la 8ème étape du Tour 2013.

La vue est magnifique, mais elle se mérite : la pente y est rude du début à la fin !
Ce col est un régal de diversité : de longues combes, un petit village à traverser, quelques lacets, un lac d'altitude, ... je l'ai adoré !

01:49:00Station de Courchevel depuis Brides les Bains (2000m)

Jusque Courchevel 1850, au cours de la 2ème étape de la Haute-Route 2012. Forte chaleur (36°) et une chondrite rotulienne à chaque genoux qui m'ont fortement handicapée.

La montée se fait sur une route très large, avec de nombreuses zones dans les arbres. La vue se dégage au fil des kilomètres et offre des paysages sympas. On traverse de nombreux hameaux au cours de l'ascension.

01:35:00Col de Sarenne depuis Bourg d'Oisans (1999m)

Après l'Alpe d'Huez, le paysage devient magnifique !

On rentre dans la nature, belle et sauvage. La route est goudronnée mais par endroits elle se transforme en piste. En dehors du passage des ruisseaux qui se faisaient sur des sortes de passages en pierre, le goudron n'est pas trop mauvais : pas de trous, ...

Après l'alpe d'huez, on grimpe 1km sur une pente facile, on descend pendant près de 2km puis on grimpe sur des pentes assez soutenues jusqu'au col !

Pour plus d'infos, consultez mon blog : http://blog.ligney.com/2009/07/sortie-lalpe-dhuez-et-aux-2-alpes.html

02:06:00Col de la Madeleine depuis La Chambre (1993m)

Montée faite lors de la 19ème étape du Tour 2013.

La montée est longue et usante : la pente y est constante et il n'y a aucun replat pour souffler.
On grimpe au milieu des arbres jusqu'à la station de St françois longchamp. Puis la vue se dégage, mais la pente y est tout aussi dure et la fatigue commence à se faire sentir.

02:05:39Col de la Madeleine depuis Feissons sur isere (1993m)

Longue et difficile montée. La vue en haut est splendide.

La première partie se fait dans la foret jusqu'au village de La Thuile. Ensuite, de longues courbes dans les alpages permettent d'apercevoir le col de très loin. C'est déprimant car on le voit mais on s'en rapproche lentement ...

01:50:00Col du Joly depuis La Pierre (1989m)

Ce col est super !
La vue du sommet, par beau temps, est absolument magnifique : d'un côté le mont blanc, et son massif ... de l'autre, des montagnes de divers massifs, avec au centre le signal de bissane...

La montée commence par la montée commune avec le col des saisies... la route est très large, et la pente n'est jamais très raide. Quelques longs passages un peu plus plats permettent de relancer (ou de récupérer, suivant son niveau). On quitte la route du col des saisies pour aller sur HauteLuce. Une route globalement descendante (mais comportant quelques coups de cul) nous amène au hameau de Annuit, ou la route recommence à monter.
La pente ne devient raide qu'à partir de la station de ValJoly, juste après être passé devant l'usine EDF. La, la pente devient plutôt pentue, et la route en lacet nous dévoile juste des alpages et des pylônes de télécabines... On monte tout de même au son des clarines, qui résonnent dans les pentes ! La route devient étroite.
Au bout de 3km de lacets pentus, la route s'aplanit légèrement...et deux courts (200m) passages descendants sont les bienvenus !
La pente repart ensuite... est est assez constante jusqu'au 2derniers kilomètres, ou elle devient de nouveau assez dure. Durant tout le dernier kilomètre, on a en point de mire le chalet du col... ca motive !
La route contourne le chalet, et soudainement, le col apparait ainsi qu'un grand massif blanc : le mont blanc est la, juste devant nous !
Du col, seuls des chemins VTT partent ... la seule voie de descente possible est celle de la montée !

A noter : Sur les 2 derniers kilomètres, de nombreux trous dans le goudrons sont dangereux !

01:33:00Lac de Mauvoisin depuis Sembrancher (1970m)

La route au début emprunte un long faux plat montant, passant de hameau en hameau, tous aussi jolis les uns que les autres : il n'y a que des chalets en bois, des petites églises typiques des hameaux de montagne, de minuscules écoles magnifiquement fleuries, ... entre chaque hameau se trouvent des champs de vaches et de moutons. Le paysage n'est pas en reste : la vue est complètement dégagée et permet d'admirer une nature sauvage, où ni le béton ni les aménagements divers ne sont venus perturber l'harmonie des lieux.

Après cette longue zone d'approche ressemblant plus à du faux plat montant qu'à une véritable montée, on attaque les choses sérieuses : la pente se cabre aux alentours de 8%, toujours en traversant les alpages exposés au soleil ... ce qui laisse la possibilité d'admirer le paysage. La montée jusqu'au barrage n'est pas très compliqué : chaque kilomètre à 7% dans la falaise est suivi par 1km en pente douce laissant amplement le temps de récupérer. Le barrage se voit de loin : à 7km du but, après avoir franchi une barre rocheuse, on arrive sur un long plateau menant jusqu'au barrage. Les 2 derniers kilomètres sont escarpés, mais rien de bien méchant vu qu'on vient d'avoir une longue plage de récupération.

01:41:20Cormet de Roselend depuis Beaufort (1968m)

Pour le début de la montée, jusqu'au col du Méraillet, consultez mon descriptif de ce col.

Une fois le col de méraillet franchi, la route descend en pente douce le long du lac de roselend. Une fois au bout du lac, la montée reprend dans les alpages : les ruisseaux coulent abondamment, on entends les clarines des vaches au loin (ou tout près), ... on oublie la pente tant tous nos sens sont en éveil. La vue, les odeurs, les bruits : tout y est agréable !

On finit par arriver au cormet sans encombres, les derniers kilomètres présententant une pente qui s'adoucit peu à peu.

00:51:00Barrage d'Emosson depuis Le Châtelard (1932m)

La montée est superbe : très bon goudron, longue lignes droites, pente régulière, et vue magnifique sur le mont blanc !

Depuis le Chatelard, on descends jusqu'à un tunnel et un pont, puis on remonte jusqu'à Finhaut. Après le village, la pente devient plus sévère et ne retombe que dans les virages des lacets.

00:22:00Signal de Bisanne depuis Col des Saisies (1930m)

Après le col des saisies, la route redescend dans la station, tourne sur la droite, et la montée recommence alors.

La montée se fait sur des pentes variables : tantôt 5%, tantôt 8% ... jusqu'à la bifurcation menant au signal. La route passe de 2 voies à une seule, de nombreuses grilles d'évacuation d'eau coupent la chaussée (sans gêner la progression pour autant), et la pente devient soutenue et continue. Un panneau indique que le dernier kilomètre est à 10.6% ...

On grimpe dos au Mont Blanc (les jours de beau temps), ce qui rend la descente face au Mont Blanc sublime !

01:40:00Col du Glandon depuis La Chambre (1924m)

La première partie de la montée se fait en foret jusqu'à un village à mi-pente (Saint colomban des villards). On arrive alors dans les alpages, on remonte le long d'un ruisseau. Les 2 derniers kilomètres, en longs lacets, sont les plus durs.

01:31:00Col du Glandon depuis Barrage du Verney (1924m)

Montée faite au cours de la Marmotte 2012.

Après avoir longé le lac du verney, la montée se cabre subitement. On grimpe dans les bois jusqu'à un village qui offre un replat salvateur.
A partir e ce village, on sort définitivement de la foret. Une petite descente mène à une portion fortement pentue, en ligne droite. C'est la partie la plus dure.
Après quelques lacets, on arrive au barrage de Grand-maison. On arrive dans des alpages splendides, qui offrent une belle vue sur le 2 grands cols : le Glandon et la Croix de Fer.
Après le barrage, une petite descente mène aux deux derniers kilomètres d'ascension.

01:47:00Mont Ventoux depuis Sault (1912m)

Avec Bertrand, il est victime d'une fringale dès le pied !

Le début de la route passe à travers les champs de lavande avant de rapidement plonger dans la forêt, jusqu'au Chalet Reynard qu'on atteinds après plusieurs kilomètres en faible pente. Après le chalet Reynard, la pente redevient sévère : on est dominé par le géant ... mais une rude pente nous sépare du sommet !

01:37:00Mont Ventoux depuis Malaucene (1912m)

Le Ventoux côté Malaucène, c'est un gros morceau. Il est à peine plus facile que côté Bédoin, le dénivelé et la longueur étant quasiment identiques. La différence vient principalement de la répartition de l'ascension. Par Bédoin, on a (grossièrement) un premier quart facile, une moitié difficile puis un dernier quart moins difficile (sauf quand le vent souffle très fort). Par Malaucène, la montée commence directement et le "quart facile" est dispersé tout au long de la montée afin d'offrir des paliers de récupération.

01:36:00Mont Ventoux depuis Bedoin (1912m)

Montée le matin quelques heures avant le tour de France : il y avait énormément de monde, ce qui m'a beaucoup gêné !

00:50:00Station de Risoul 1850 depuis Guillestre (1850m)

J'étais un peu cuit au cours de cette montée ... enchainnée après l'Izoard et Vars, elle m'a fait mal aux jambes.

Pourtant, elle n'est pas très dure !
Elles commence même assez doucement, sur une route large et dégagée, depuis laquelle on peut admirer le fort de MontDauphin en contrebas.

Ensuite, la montée plonge dans les bois, jusqu'à la station.

01:45:00Col de Pierre Carrée depuis Balme (1843m)

Cette montée est très irrégulière jusqu'au village des Carroz.
La montée alterne, dans la falaise puis les arbres, entre passages pentus et longs replats ...
A la sortie d'Arraches, la pente s'élève un peu plus jusqu'au Carroz. A Carroz, une courte descente nous ammène à la suite de la montée : désormais la pente est régulière et n'offre plus aucun replat jusqu'au col.
La montée grimpe toujours dans les arbres, sur une route très large. On passe quelques zones de départ de télésièges ... et nous voila au col !

01:03:00Station de l'Alpe d'Huez depuis Bourg d'Oisans (1815m)

Chrono arrêté en haut de la station, sur l'arrivée du tour de France !

Les 2 premiers kilomètres de réelle montée sont durs, dans la fournaise de la falaise, et il faut se ménager afin de pouvoir relancer l'allure une fois ce mauvais passage effectué. Ensuite la pente est soutenue, mais moins difficile ... les virages offrent effectivement des possibilités de récupération et/ou de relance (selon l'état de fatigue du cycliste) !

Au bout de 4 ou 5km, la route devient jolie ... jusqu'à l'arrivée dans la station, pour les 3 derniers kilomètres un peu trop urbains ! Rien à voir avec une grande ville, mais on sent bien qu'on n'est plus en pleine nature car c'est bétonné de partout autour de nous !

00:52:00Station d'Avoriaz depuis Morzine (1800m)

Une fois passé le col de la Joux Verte (lire mon récit ici : http://www.cols-cyclisme.com/alpes-du-nord/france/col-de-joux-verte-depuis-morzine-c209.htm ), la route continue par une bosse assez pentue sur 500m, puis monte en faux plat montant jusqu'à la station.

A NOTER : deux grimpées chronométrées ont lieu chaque été, renseignez-vous auprès de l'office du tourisme de Morzine pour en connaître les dates.

00:48:00Col de Joux verte depuis Morzine (1760m)

La majorité des virages de la montée sont plats (un peu comme à l'Alpe d'Huez), ce qui permet de détendre les jambes régulièrement.

Tant que la route traverse le village de Morzine, la pente est plutôt douce et régulière. Une fois les derniers chalets dépassés, la pente se redresse petit à petit.

La route grimpe en lacets dans la forêt jusqu'au lieu dit "les maisons de zore" ou la route passe dans une longue combe menant jusqu'au col.

La fin est assez usante car on voit le col mais qu'on semble ne jamais s'en rapprocher et que la pente commence à peser dans les jambes.

02:46:00Col d'Aubisque depuis Argeles Gazost (1709m)

Je l'ai monté par Arthèz d'Assons, et non par Argelès Gazost...
Voir mon commentaire sur le Soulor.

Après le col du Soulor, on redescend un peu, la descente n'est pas très raide, puis on remonte sur une route toujours sans difficulté ! Je vous conseilles de regarder le paysage sur la droite : le cirque du Litor s'offre à votre regard ! N'oubliez pas pour autant de regarder la route car elle tourne lors de la remontée :-)
La route passe sous un pont naturel de pierre, puis quelques centaines de mètres plus loin, elle passe dans un tunnel de 100m de long.
Peu après, la pente se dresse un peu plus, mais rien de vraiment terrible ! On voit de loin de col.

01:00:00Col de Joux Plane depuis Samoens (1691m)

Dès la sortie de Samoëns, la route s'élève de plus en plus. Il fait très chaud, la route monte dans des prairies sans ombre, et avec un pourcentage irrégulier : toujours important mais changeant tous les 200m 8%-10%-8%-10% ... impossible de se caler à un rythme continu !

La route monte en lacets et la vue dégagée permet d'admirer le paysage ... avec le Mont Blanc en toile de fond !

Après le passage d'un dernier hammeau, offrant un léger replat, la route se cabre à nouveau et s'engage dans la forêt. D'un coup il fait moins chaud et c'est mieux ainsi.
On sort de la forêt 1km avant le sommet, la vu est superbe ! Au col, un petit lac et une vue splendide sur le Mont Blanc attirent nombre de touristes.

Je redoutais ce col que beaucoup décrivent comme absolument terrible ... je l'ai trouvé terrible mais pas insurmontable !

00:50:00Col de Joux Plane depuis Morzine (1691m)

Une fois passé le col de Ranfolly (lire mon récit ici : http://www.cols-cyclisme.com/alpes-du-nord/france/col-du-ranfolly-depuis-morzine-c603.htm ), la route descends un peu, remonte une bosse assez pentue mais courte, puis monte en faux plat montant.

La principale difficulté de cette ascension réside dans la montée jusqu'au col de Ranfolly !

01:21:00Col de la Couillole depuis Saint sauveur sur tinee (1678m)

Monté au cours de la dernière étape de la Haute-Route 2012

01:03:00Cret de Chatillon / Mont Semnoz depuis Quintal (1660m)

Montée faite lors de la 20ème étape du Tour 2013.

Une montée rude et surprenante. Dès la sortie de Quintal, des passages à 11% annoncent la couleur. C'est pentu et irrégulier jusqu'à la jonction avec la route venant d'Annecy.
A la jonction des deux routes, la route devient large et la pente y est à la fois plus régulière et légèrement moins prononcée.
Les deux derniers kilomètres se cabrent de plus en plus, la fin jusqu'au Semnoz fait mal !

00:43:00Col du Ranfolly depuis Morzine (1658m)

Les premiers kilomètres après la sortie de Morzine et le dernier kilomètre sont difficiles.

Quand on sort de Morzine, la pente est raide dès le début et grimpe au milieu des chalets. Au bout de 3km, un petit passage descendant dans la forêt permet de récupérer avant la suite de la montée.

Ensuite, la route grimpe de manière assez irrégulière et propose 2 zones un peu plus plates. La route serpente dans les bois.

Le dernier kilomètre et demi est assez dur, il faut serrer le guidon dans la pente ... mais comme on sait que le col est proche, on s'accroche !

00:56:00Col des Saisies depuis Flumet (1657m)

La montée est assez irrégulière : la pente change constamment, il est donc impossible de se caler à un rythme et de monter au train. Il y a même deux passages légèrement descendant qui coupent la montée, permettant de reposer les jambes et de décontracter le corps.

La route est large et bien goudronnée, est tantôt à l'ombre des arbres et tantôt dans la prairie.

00:40:00Station des Deux Alpes depuis Le Chambon (1652m)

Temps pris entre le barrage et la stèle Marco Pantani, après une montée effectuée tranquillement, au train.

La montée présente 11 virages numérotés ... mais n'a franchement aucun intérêt, ni sportif ni au niveau des paysages !

La route est très large, en permanence dans les sapins ce qui ne permet jamais d'admirer la vue. La pente est très régulière.

Pour plus d'infos, consultez mon blog : http://blog.ligney.com/2009/07/sortie-lalpe-dhuez-et-aux-2-alpes.html

00:00:00Auron depuis Isola (1652m)

Dernière montée de la 6ème étape de la Haute Route 2011

00:55:00Station des Orres depuis Embrun (1650m)

Cette montée m’a surpris par sa difficulté : les premiers lacets font vraiment mal aux jambes. Heureusement, le goudron est très bon, car il s’agit d’une montée de station de ski.
Au départ d’embrun, la route est en faux plat jusqu’au village de Baratier. La route s’élève alors progressivement dans des virages en épingle, puis sur de longues lignes droites, un peu moins pentues. Les derniers kilomètres avant le village des Orres sont de nouveaux plus pentus, et la route grimpe en épingles.
Au village des Orres, un bout de légère descente nous amène à une portion en faux plat montant sur un bon kilomètre, avant que la route ne regrimpe réellement !
Il faut traverser toute la station des Orres, jusqu’à un rond point ou la route se termine, pour trouver le panneau indiquant la fin de la grimpée !

La vue est superbe au début de la montée : on aperçoit le lac de Serre-Ponçon en contre-bas. Par contre, dans la station, on ne voit rien du tout : la vue est complètement bouchée par les immeubles de la station.

01:00:00Col du Mollard depuis Villargondran (1630m)

J'ai réalisé ce col dans le cadre du BRA...
Les premiers kilomètres sont au soleil, et dans une fournaise... de plus, la pente est assez sévère...
2km environ après la sortie de villagondran, la foret apparait, et l'ombre est fort agréable...par contre, les virages sont très relevés, et cassent le rythme donc les jambes !
Personnellement, j'ai du m'arreter 4km avant albiez le jeune, pour me reposer, car la pente et la chaleur m'avaient usés :'(
Après albiez le jeune, la pente est beaucoup moins sévère, mais il reste quelques passages assez pentus, dans lesquels j'ai vu bon nombre de cyclistes mettre pied à terre.

00:37:00Col du Mollard depuis Pont de Belleville (1630m)

L'ascension n'est pas très longue ni très pentue, mais quand on l'enchaîne après les grands cols du coin (glandon / croix de fer) elle fait mal aux jambes.
La vue n'est pas géniale sauf quand on arrive au col.

00:00:00Station de Pra Loup depuis Uvernet-Fours (D908 / D109) (1630m)

Dernière montée de la 5ème étape de la Haute Route 2011

01:00:00Col de la Colombière depuis Scionzier (1613m)

Entre Scionzier et Marnaz la pente est assez douce, on monte petit à petit à travers les maisons.
Après Marnaz, la route s'engage dans la gorge d'un ruisseau : la pente y est plus sévère mais on est à l'ombre des arbres et on entends le ruisseau en contrebas.

Au bout de 6km on arrive sur un faux plat montant, toujours à couvert sous les arbres, qui dure jusqu'au village du reposoir soit environ 2km.

Brusquement, au milieu du village, la route se cabre et n'offrira plus de replat. La route serpente au milieu des chalets puis s'engage dans une très longue combe menant au col. On apercoit celui-ci de très loin ... mais la route est encore longue et dure avant d'y arriver ! Le dernier km est encore plus pentu, et semble très long !

00:51:00Col de la Colombière depuis Le Grand Bornand (1613m)

La montée du col est chaude, très chaude, car il n'y a quasiment aucun arbre pour faire de l'ombre. Après le Grand Bornand, la pente s'adoucit petit à petit jusqu'au Chinaillon. La traversée de ce hameau est en faux plat, permettant de récupérer avant d'attaquer la partie finale de la montée. La pente est constante mais n'est pas très dure : il n'y a pas de passage "terrible" avec des pentes au delà de 10%, la pente est au contraire constante et soutenue, permettant de prendre un rythme de croisière.

Le dernier kilomètre est en revanche plus complexe car la pente y est plus rude, que les kilomètres accumulés commencent à peser dans les jambes, et qu'on voit le col à portée de fusil mais qu'on ne s'en rapproche que tout doucement ...

00:35:00Col de la Ramaz depuis Taninges (1610m)

Fait uniquement depuis le croisement avec la route venant du col de l'Encrenaz.

Après avoir passé le col de la Savolière (http://cols.cyclisme.free.fr/index.php?rub=22&col=602), la vue est dégagée : on a une belle vue sur les montagnes environnantes. On traverse la station des Praz de Lys, donc la route est en faux plat montant comportant quelques coups de cul. Après la sortie de la station, un km et demi de ligne droite nous emmène au col duquel on aperçoit le Mont Blanc !
Cette longue ligne droite commence de manière assez pentue, puis la pente diminue jusqu'au col.

01:03:11Col de Méraillet depuis Beaufort (1605m)

La montée est rude, on y est toujours en prise avec la pente. Elle se déroule intégralement dans les arbres, jusqu'au col. Il n'y a aucun point de vue ... en revanche il y a de l'ombre, ce qui est agréable si on veut y grimper l'après-midi en été !

Si la vue tout au long de la montée est moche (des arbres, des arbres, des arbres), la vue au col offre un superbe panorama sur le lac de roselend.

00:50:00Pas de Peyrol depuis Dienne (1588m)

La montée commence doucement les 4 premiers kilomètres.
Le pente s'accélère dès l'entrée dans Lavigerie. Elle serpente un moment au milieu des arbres, puis lorsque les arbres s'effacent, le paysage nous permet de voir le pas de peyrol doit devant nous, ainsi que le puy Mary et toute la ligne de crête :-)
Petit à petit, la pente s'adoucit. 500m avant le col d'Eylac, un premier coup de cul important sur 200m nous prépare aux pourcentages importants à venir.
100m après le panneau du col d'Eylac, la route fait une épingle à cheveux, et grimpe de manière très brutale. La route n'est pas très large a cet endroit, et nous nous trouvons entre deux falaises... la pente diminue petit à petit, mais reste tout de meme importante jusqu'au col.
La route est bien goudronnée, et les longues lignes droites nous permettent de voir la route au loin, jusqu'au col.

00:42:00Col d'Azet depuis Genos (1580m)

Montée faite lors de la 9ème étape du Tour 2013.

Cette montée est fortement pentue et irrégulière.
La première partie se fait sur une route très large, menant à une station de ski. La deuxième partie se fait sur une petite route étroite, avec un goudron un peu plus granuleux.

La vue, dégagée tout le long, laisse place à un superbe panorama du début à la fin.

01:19:00Col de Peyresourde depuis Bagneres de Luchon (1569m)

Montée faite lors de la 9ème étape du Tour 2013.

La montée a été faite sous une chaleur écrasante. C'est cette chaleur qui m'a le plus marqué dans la première partie.
Le haut de la montée est très sympa, on grimpe au milieu des alpages. La fin se fait via de longs lacets qui mènent au col.

01:36:00Mont Aigoual depuis Meyrueis (1567m)

Les 4 premiers kilomètres sont en faux plat montant... rien de bien difficile.
Ensuite, la pente augmente progressivement. La route est en plein soleil, il n'y a que très peu d'arbres pour protéger de la chaleur et du vent.
La route est tout de meme agréable.
Une fois le col de perjuret franchi, la route grimpe un peu, puis redescend légèrement vers le col des Fourques, avant d'entammer la montée, assez pentue tout de meme, vers le mont Aigoual.
Des arbres protègent du soleil, mais forment du coup un couloir pour le vent ! De plus, j'attape des crampes au cours de la montée (ce qui explique mon temps élevé).
La route s'applanit puis decend sur Cabrillac. A cabrillac, la montée ne s'arretera plus, jusqu'au sommet !
La vue redevient dégagée et nous permet d'admirer le paysage. Quelques arbres permettent de s'arreter à l'ombre, pour détendre les jambes et éviter de nouvelles crampes.

02:00:00Mont Aigoual depuis Le Vigan (1567m)

Le départ après le Vigan est presque plat. La pente ne marque jamais de rupture, elle est continue, et jamais raide ! La route est ombragée dans sa première partie, puis les arbres laissent place a de la bruyère et meme à des rochers par moments.
La vue est belle (un belvédère avec table d'orientation est même installé aux 2/3 de la montéedu col du Minier). Les 3 derniers kilomètres du col du Minier sont de nouveau à l'ombre des arbres.
Après ce col, une descente nous amène au village de l'Espérou. On remonte légèrement jusqu'à la route venant de Valleraugue, puis la route grimpe un peu plus jusqu'au col de Sereyrède. Comme il s'agit d'une route menant à une station de ski, la route est large et bien goudronnée. Au cours de la montée, il n'y a aucun pourcentage vraiment sévère, la montée est toujours roulante.
La route continue ensuite au milieu des arbres, passe le col de prat Peyrot, et grimpe jusqu'au Mont Aigoual !
Au cours du dernier kilomètre, la vue est dégagée, et laisse place à un joli panorama...et au vent :'(
De la haut, la vue est magnifique !

00:15:00Col du Télégraphe depuis Valloire (1566m)

au cours du BRA, on est montés tranquillement ce col, à cause de la défaillance d'un du groupe...
elle n'est ni longue, ni pentue...

! peu avant le col, une légère descente se présente...puis une montée courte, mais assez pentue tout de même !

01:09:57Col du Télégraphe depuis Saint Michel de Maurienne (1566m)

Fait en plein après-midi par une forte chaleur, lors de la 3ème étape de la Haute Route.

La montée est régulière, dans les arbres. la route est large, heureusement car il y a beaucoup de trafic automobile.

00:57:00Hourquette d'Ancizan depuis Ancizan (1564m)

Montée faite lors de la 9ème étape du Tour 2013.

La montée se fait majoritairement au milieu des arbres. La route est pittoresque et typique du centre des Pyrénées : une pente rude et irrégulière.

01:12:00Mont Revard depuis Chambery (1537m)

Montée faite lors de la 20ème étape du Tour 2013.

Chrono pris uniquement depuis St jean d'arvey.
La montée n'est pas très pentue mais n'est pas roulante pour autant. C'est assez étrange à définir, je ne l'ai pas aimée.

01:06:00Col de Chaussy depuis Pontamafrey (1533m)

L'ascension commence par les lacets de Montvernier, une petite route étroite grimpant en S dans la falaise. La vue est splendide quand il fait beau.
Après Montvernier, la route devient plus large et grimpe de manière irrégulière dans la foret.
Une fois à Montpascal, il reste deux kilomètres dans les alpages pour atteindre le col. La vue en haut est splendide mais elle se mérite physiquement.

00:24:00Col de la Forclaz depuis Le Châtelard (1526m)

Dès le départ, la route est raide ! Après avoir franchi un tunnel, la pente devient un faux plat montant jusqu'au village de Trient.
La pente s'y élève de nouveau, dans la forêt, jusqu'au col.

01:11:00Col de la Forclaz depuis Martigny (1526m)

La pente est sévère dès la sortie de Martigny !
Le col est composé de très longues lignes droites qui semblent interminables : il y a 5 virages sur les 14km de montée !!!
La pente est continue et régulière : il n'y a pas de replat. Les 3 premiers km offrent une très belle vue sur Martigny et la vallée du Rhône .. puis la route s'enfonce dans le forêt jusqu'au col.

00:00:00Col Saint-Martin depuis D2205 (1503m)

Dernier col de la Haute Route 2011

01:06:00Col du Merdassier depuis Thones (1500m)

Après avoir franchi le col de la Croix Fry, la route remonte en pente douce 1km, descends en pente douce 1km, puis remonte de manière assez franche sur 800m.

Le col est assez facile d'accès (du moins si on n'est pas arrivé cramé en haut de la Croix Fry), la montée se fait à l'ombre des arbres ce qui est agréable en plein été, et la route est peu fréquentée.

01:30:00Col du Grand Colombier depuis Culoz (1498m)

Cette montée est superbe :-)
Au début, on monte à découvert, au milieu de pierriers, et l'on peut admirer la vue sur les alpes (et le mont blanc)...tout en maintenant fermement son guidon, et en appuyant fort sur les pédales, car la pente est sévère.
Ceci dure environ 7km.
! aux falaises : regardez tout de même ou va la route...
ensuite, on rentre dans une zone boisée, qui masque la vue, mais qui est fort agréable....
pendant 1km, la pente devient moins sévère, jusqu'à la jonction avec la route venant d'anglefort, après laquelle les pourcentages redeviennent sévères
un petit bout de descente (500m) nous amène en dehors des bois...et une fois dans la prairie, les 4 deniers kilomètres se découvrent....la vue est belle depuis cet alpage....
! aux "barrières canadiennes" qui se franchissent bien si on les prends de face, assis sur la selle !

00:45:00Col des Aravis depuis Flumet (1486m)

Après 2 kilomètres sur une pente ombragée aux alentours de 8%, 2 kilomètres de descente permettent de récupérer avant la suite de la montée. Cette suite grimpe au milieu des chalet, au milieu des alpages n'offrant que de rares moments ombragés, sur une pente plutôt irrégulière : impossible d'y trouver un rythme de croisière.

Le dernier kilomètre offre une jolie vue sur le Mont Blanc.

00:42:00Col des Aravis depuis Thones (1486m)

J'ai fait ce col depuis le col de St Jean de Sixt.

Après St jean de Sixt, un long faux plat montant nous emmène jusqu'à La Clusaz. La route est large, bordée d'un côté par la falaise et de l'autre par un ruisseau ...
Dans le village de La Clusaz, la traversée n'est pas agréable : la pente est plus raide et des îlots empêchent les voitures de doubler.

A la sortie de La Clusaz, la route monte à travers les alpages. La pente est régulière et pas très difficile. Après la bifurcation avec le col de la Croix Fry, la pente s'élève légèrement plus pendant quelques lacets.
Les 500 derniers mètres jusqu'au col sont en faux plat, avec vue sur le Mont Blanc.

01:00:00Col du Soulor depuis Ferrières (1474m)

Jusqu'à Ferrières, la route est plutôt plate. Les derniers kilomètres avant Ferrières sont forts agréables : on longe un ruisseau, la pente est douce et régulière... mais une fois ce village franchis, la pente augmente progressivement, jusqu'à devenir très dure, à la sortie d'Arbéost.
Depuis ferrières, la montée se déroule en foret, et l'on ne peut pas admirer le paysage...mais après Arbéost, la vue se dégage petit à petit, et l'on entre dans le cirque du Litor. La vue est splendide ! :-)
En regardant le paysage, on oublie que la pente flirte souvent avec les 9% !

01:20:00Col du Soulor depuis Argeles Gazost (1474m)

La sortie d'Argelès Gazost n'est pas des plus agréables, la route est dans les bois et il y a de la circulation. On arrive ensuite sur un long plateau avec une belle vue sur les montagnes environnantes.

La montée se poursuit par 7 kilomètres de pente continue, présentant quelques passages au delà des 10%.

00:58:00Col de la Croix Fry depuis Thones (1467m)

La route est difficile jusqu'à Manigod, où un bon kilomètre de pente douce permet de récupérer. Profitez bien de ce moment de répit, car les kilomètres suivant le village sont assez terribles !

Dans les 3km suivant Manigod, la pente est constante et assez difficile. La route monte en lacets entre les chalets, mais on regarde plus la route et la pente que la beauté du paysage ...

Ensuite la route monte de manière globalement moins soutenue : la pente est variable, et quelques morceaux assez pentus (mais jamais bien longs) viennent durcir la montée.

00:34:00Col des Montets depuis Chamonix (1461m)

Depuis le centre de Chamonix, je vous conseille de prendre la route passant par Les Praz qui est régulière et ombragée, le long de l'Arve ... et qui est beaucoup moins fréquentée que la route nationale !
Les deux routes se rejoignent à la sortie des Praz, pour un dernier bout de faux plat.
Après avoir franchi la voie ferrée, la pente se durcit un bon kilomètre puis redevient calme jusqu'à Argentière.
Après Argentière, la pente se durcit à nouveau dans une suite d'épingles dans la forêt. A la sortie des épingles, on entre dans la réserve des Aiguilles rouges, la vue est dégagée et belle jusqu'au sommet qu'on atteint à l'issue d'une longue ligne droite en pente assez douce.

00:22:00Col des Montets depuis Le Châtelard (1461m)

Depuis Le châtelard, après avoir passé le poste frontière, la route grimpe le long d'un ruisseau. Peu avant l'entrée dans Vallorcine, la pente s'adoucit et se transforme en un faux plat montant jusqu'au hameau "Le Buet". La pente reprend alors ses droits dans le dernier kilomètre restant jusqu'au col !

00:37:00Col de l'Encrenaz depuis Essert Romand (1432m)

Cette montée est vraiment redoutable ! la pente est très raide dès le départ !

On monte dans les prairies, tournant de virages en virages autour des chalets. Au village de La cote d'Abroz, un petit replat permet de récupérer ... profitez-en bien !
La route grimpe de nouveau fortement, dans les bois désormais. Une trouée dans les arbres permet d'apercevoir le col qui semble tout proche, mais détrompez-vous : vous n'y êtes pas encore !

500m de faux plat descendant nous ammènent à la partie finale de la montée, avec un raidillon qui fait extrèmement mal aux jambes ! Encore un petit effort dans la pente, et vous serrez au col.

00:15:00Col de la Savolière depuis Taninges (1418m)

Fait uniquement depuis le croisement avec la route venant du col de l'Encrenaz

La route est très large, pentue mais régulière. On monte dans les arbres, il n'y a aucun point de vue.
Les lacets s'enchaînent assez rapidement. Il n'y a aucune circulation, ce qui est assez agréable ... mais je n'ai pas trouvé ce col très intéressant à monter !

01:19:00Col du Béal depuis Leigneux (1390m)

Je l'ai fait en entier, depuis Leigneux, avec un vent favorable 70% du temps ...

Je pensais mettre un peu moins de 2h, j'ai mis ... 1h, 19min, 5s entre le panneau de sortie de leigneux et le panneau du col du Béal !!!

Cette montée est assez irrégulière (comme le montre le profil) :
- la 1ère partie est à peu près plate jusqu'à Sail sous couzan
- entre Sail sous couzan et St georges en couzan, la pente est assez abrupte, et la route est coincée dans la falaise
- entre St georges en couzan et Chalmazel, ce sont des suites de faux plats montants et descendants, rien de très dur
- La sortie du village de chalmazel est assez rude (tout comme un passage à son entrée), mais ca ne dure pas bien longtemps, moins d'un kilomètre
- Enfin, dernière partie, on quitte le beau goudron de la route menant à la station de ski, on tourne en direction du col, et le goudron devient tout de suite granuleux ... dommage, car la pente n'est pas très forte !

Globalement, ce col est donc assez roulant, et ne présente pas de passage très dur

Comme d'autres l'ont notés, au col, on peut prendre la route militaire menant au relais hertzien, et qui passe par le col de la Chamboite qui est le plus haut col routier du département de la Loire

00:43:00Col du Béal depuis Le Brugeron (1390m)

La montée se fait dans les bois, sur un goudron assez granuleux. La partie à la sortie du Brugeron est assez irrégulière et présente quelques pourcentages plus élevés (8 ou 9% je pense), avant que la route ne devienne plus plane (6% je pense) et plus régulière.

00:48:00Plateau d'Ax Bonascre depuis Ax les Thermes (1380m)

Montée faite lors de la 8ème étape du Tour 2013.

La montée se fait sur une route très large. La première partie est assez raide, on grimpe en lacets dans une falaise mais on est protégé de la chaleur par des arbres.
Puis on arrive sur de longues combes, au milieu de la foret, qui mènent ainsi à l'entrée de la station d'Ax 3 domaines. La pente y est irrégulière, par moment il y a des coups de culs un peu plus raides.

01:10:00Col de Spandelles depuis Etchartes (1378m)

La route commence par longer un petit ruisseau très sympathique, puis grimpe dans les alpages. La route est très calme, il n'y a aucune circulation motorisée ... en revanche, des animaux occupent parfois la route.

00:45:00Col d'Ornon depuis Entraigues (1367m)

Un col long et roulant dans sa première partie, puis les 5 derniers kilomètres sont plus difficiles.

01:02:35Col des Supeyres depuis Ambert (1365m)

ATTENTION : les panneaux indiquant le pourcentage de pente du kilomètre à venir sont complètement farfelus ! Nous vous fiez pas à l'indication de pente annoncée !

Le temps est pris depuis le 9ème kilomètre du profil, au moment de la jonction avec la route devant de Job.

01:02:00Col de Menté depuis Pont de l'Oule (1349m)

Montée faite lors de la 9ème étape du Tour 2013.

La montée se fait en 3 temps : une première partie de 4 kilomètres en montée (dont 1 kilomètre bien pentu), une courte descente (700m) avant 7,5km avec de fortes pentes.
La montée est assez irrégulière, on peine à y trouver un rythme de croisière.

00:30:00Col de Pontis depuis Savines le Lac (1301m)

Le col de Pontis, par cette face, est une montée qui alterne entre passages très raides et passages plus plats. La route monte entre les arbres, mais présente quelques portions depuis lesquelles on peut apercevoir le lac de Serre-Ponçon juste en dessous. Au col, on peut voir les montagnes environnantes, mais pas le lac, dommage !
Attention à la descente : il y a de nombreux graviers, le goudron est craquelé, la pente est raide et les virages en épingles serrées sont nombreux.

01:42:00Col de la Serreyrède depuis Le Vigan (1299m)

Pour la partie jusqu'au col du Minier, voir le commentaire du col du Minier.
Après le col du Minier, une légère descente nous amène au village de l'Espérou. On remonte légèrement jusqu'à la route venant de Valleraugue, puis la route grimpe un peu plus jusqu'au col. Comme il s'agit d'une route menant à une station de ski, la route est large et bien goudronnée. Au cours de la montée, il n'y a aucun pourcentage vraiment sévère, la montée est toujours roulante.

00:47:00Romme sur Cluses depuis Cluses (1297m)

La route menant au col tourne sur la gauche, effectue 500m à plat dans une zone industrielle avant de se redresser de manière très brutale : un mur à 12% annonce directement la couleur ... avant que le pente ne se calme très légèrement pour retomber aux alentours de 10%.

La montée est ombragée ce qui fait qu'on ne ressens pas trop la chaleur. La route reste très pentue jusqu'à Nancy sur Cluses, bien que plusieurs paliers de moindre pente soient disposés afin de récupérer légèrement. A Nancy sur Cluses, la traversée du village est en pente douce mais réattaque fort dès la sortie du village par un nouveau mur à plus de 10%.

Après un nouveau kilomètre très pentu, la route s'adoucit légèrement : on grimpe désormais dans des alpages au son des clarines des vaches, la vue est dégagée, c'est très joli. Il y a une belle vue en haut, Romme est un petit hameau magnifique composé exclusivement de chalets en bois.

00:00:00Col de Faubel depuis Col de Montjardin (1285m)

Je ne m'en rapelle plus très bien, mais il me semble que c'était un long faux-plat sur du goudron granuleux !

01:22:00Col du Minier depuis Le Vigan (1264m)

Le départ après le Vigan est presque plat. La pente ne marque jamais de rupture, elle est continue, et jamais raide ! La route est ombragée dans sa première partie, puis les arbres laissent place a de la bruyère et meme à des rochers par moments.
La vue est belle (un belvédère avec table d'orientation est même installé aux 2/3 de la montée). Les 3 derniers kilomètres sont de nouveau à l'ombre des arbres.
Du col, la vue est cachée par les arbres :'(.
Une route permet de rejoindre le col de l'homme mort (1300m).

00:55:00Col de la Loge depuis Noiretable (1253m)

Entre Noirétable et Ventuel, la route est fort irrégulière : descendant légèrement par moments, montant légèrement ou plus fortement à d'autres ...
La vue est plutot sympa sur cette route !

A Ventuel, on tourne pour prendre une route large et absolument pas fréquentée. La, la route grimpe tranquillement, régulièrement, sans aucune rupture de pente.
Le goudron est encore une fois très granuleux et ne rends pas très bien. La route est bordée par des sapins, donc on n'a aucune vue ! c'est fort dommage !

On arrive à un col (non répertorié sur les cartes IGN ni au guide chauvot), on redescend pendant 500m, et on reprends la montée jusqu'au col de la loge, toujours sur une route granuleuse bordée de sapins.

01:02:24Col de la Loge depuis Sail sous Couzan (1253m)

Pour le début de la montée, voir mon commentaire sur le col de la Croix Ladret.
Après le col de la Croix Ladret, la route s'applanit un peu. Il n'y a que peu d'arbes, donc peu de zones d'ombres, mais ceci permet d'avoir une vue dégagée. Les 3derniers kilomètres eux se font dans la foret. En haut, la vue n'est pas dégagée : ce n'est qu'une grosse clairière, et les arbres masquent la vue.
A noter : l'été, en empruntant les chemins forestiers, on trouve des myrtilles en grande quantité !

00:29:00Col de Chansert depuis Vertolaye (1236m)

Temps pris sur les 6 derniers kilomètres, depuis le croisement avec la route venant de St pierre la bourlhonne.

La pente est irrégulière, le début se fait au milieu des prairies, avant que la route ne s'engage dans la forêt jusqu'au sommet.

La montée est paisible, il n'y a pas de circulation.

00:23:00Col de la Croix de l'Homme Mort depuis Saint Antheme (1163m)

La route est très large et il y a pas mal de circulation. Adeptes des beaux paysages et de la tranquillité, passez votre chemin.

Sportivement parlant, le col n'est pas trop compliqué et se grimpe plutôt bien.

00:40:00Col des Gets depuis Taninges (1163m)

La route est en pente douce, ce qui m'a plutôt surpris ! Je m'attendais à une montée plus dure ... en fait elle passe très bien !

Jusqu'à la bifurcation avec la route menant au col de la Ramaz, la pente est douce et régulière. Ensuite la pente se durcit un peu pendant 2km, puis redevient douce jusqu'au village des Gets, où la pente se relève à nouveau par moments. Les 500 derniers mètres sont à plat.

00:09:00Col des Gets depuis Morzine (1163m)

La route est large et ombragée. Comme on est en pleine foret, la vue est bouchée et on ne voit rien d'autre que le goudron devant nous et les arbres sur le côté. De plus il y a beaucoup de circulation ce qui n'est pas très agréable.

Côté sportif, la montée est assez facile : la pente est douce et régulière.

00:50:00Col de Vizzavona depuis Vivario (1163m)

Montée faite lors de la 2ème étape du Tour 2013.

La première partie de la montée se fait à découvert sur une route avec une pente régulière. Puis on s'enfonce dans la foret, et la pente devient de moins en moins régulière. Un bon coup de cul est à passer à 2 kilomètres du col, mais il ne dure pas longtemps donc se passe sans trop de difficulté.

00:33:00Megève depuis Ugine (1107m)

Fait uniquement depuis Flumet ...

00:45:00Megève depuis Le Fayet (1107m)

Les 3 premiers kilomètres jusqu'à St Gervais sont relativement pentus, mais ne posent pas de véritable problème car ils sont courts. Les 8 kilomètres suivants sont un long faux plat montant offrant une jolie vue sur la vallée de Sallanches, et même un court instant sur le Mont Blanc.

01:03:00Col de Portet d'Aspet depuis Audressein (1069m)

Montée faite lors de la 9ème étape du Tour 2013.

La montée commence par 10 kilomètres d'approche qui sont assez longs. On traverse de nombreux hameaux en longeant de plus ou moins près un ruisseau.
Au village de St Lary, les choses sérieuses commencent ... et durent jusqu'au sommet. La montée est exposée au soleil sur les 3/4 de l'ascension, puis on s'enfonce dans la foret dans les derniers kilomètres.

00:38:00Col de Macuègne depuis Montbrun les Bains (1068m)

Montée faite lors de la 16ème étape du Tour 2013.

Une montée sans ombre, avec une première partie roulante et une seconde partie plus pentue.

00:35:00Col de Macuègne depuis Sederon (1068m)

Lors du Tour de France 2013. Une montée roulante effectuée sous un soleil de plomb. Peu d'arbres, de longues courbes sur une route large avec une visibilité dégagée.

00:40:17Col de la Croix Ladret depuis Sail sous Couzan (1046m)

Dès la sortie de Sail sous Couzan, la route grimpe.
Elle serpente au milieu de falaises, ce qui nous dégage la vue. La route est plutot agréable.
J'ai pris une légère variante, en passant dans le village de St Juste en Bas. A la sortie de ce village, un mur à plus de 10% coupe les jambes, mais avant, la route passe dans un vallon superbe ! peu après le mur, on revient sur la route normale, qui s'est adoucie... et le paysage est toujours aussi beau, on découvre maintenant une grande partie des monts du Forez :-)
Les 2 derniers kilomètres sont boisés, mais une fois au col, les arbres disparaissent pour laisser place de nouveau à une route dégagée, offrant toujours un joli panorama sur les monts du Forez (et son point culminant : Pierre Sur Haute, que l'on atteinds par le col du Béal).

00:00:00Col de Fourques depuis Col de Perjuret (1040m)

Je ne m'en rapelle plus très bien, mais il me semble qu'il n'est pas très loin du col de perjuret ...

La vue y était intéressante.

00:00:00Col de Richemond depuis Lochieu (1036m)

la montée se monte bien, sur une route bordée par des champs...
aucun passage très pentu, mais peu de zones d'ombres.
La traversée de plusieurs villages est assez difficile : la route est étroite, et des routes partent de tous les côtés, sans qu'on puisse vraiment savoir ou passe la route principale !

! il y a un premier col, 2km avant le vrai col ! ne sprintez pas en haut de la bosse pour rien (comme je l'ai fait...)

00:55:00Col de Marie Blanque depuis Louvie Juzon (1035m)

La route est en faux plat jusqu'au village de Bielle.
J'ai fait la monté un après-midi d'aout, alors que le soleil chauffait...et avec le soulor (et l'aubisque) dans les pattes..
Après Bielle, la pente devient sévère, et la route en plein soleil, sans un coin d'ombre est terrible ! Heureusement, la pente est régulière. 1km avant le col de Porteigt, la pente devient plus calme.
Une fois ce col passé, un magnifique plateau s'offre à notre regard, où des chevaux peu farouches sont en liberté. On traverse le plateau dans sa longueur, ce qui nous permet d'avoir 2km pratiquement plat (hormis quelques petits coups de cul à franchir).
Les 2 kilomètres suivant sont de nouveau assez pentus, puis la route devient pratiquement plate jusqu'au col :-)

00:40:00Col de Perjuret depuis Meyrueis (1028m)

les 4 premiers kilomètres sont en faux plat montant... rien de bien difficile.
Ensuite, la pente augmente progressivement. La route est en plein soleil, il n'y a que très peu d'arbres pour protéger de la chaleur et du vent.
La route est tout de meme agréable.

00:40:00Col de Bouesou depuis Athas (1009m)

Ce col est très dur !
Dès la sortie d'Athas, la pente devient très raide. Un premier palier d'un kilomètre permet de récupérer légèrement, avant d'entamer une longue montée.
La montée grimpe de manière continue, et devient par moments infernale ! On se demande si cette montée prend fin... et le triple est vraiment conseillé !
La route grimpe au milieu de la foret, et jamais la vue n'est dégagée :'(

00:58:00Col d'Ibarburia depuis Aussuruco (966m)

A la sortie d'Assurucq, une petite cote suivie d'un faux plat descendant nous amène au pied de la montée. Une épingle à cheveux sur la gauche nous fait rentrer dans la foret...et dans des pentes assez terribles ! La pente est régulière...sur les 4 premiers kilomètres.
Ensuite, la route s'applanit, et devient une succession de creus et de bosses : on monte par paliers, les murs durent environ 50m et sont tout de meme assez pentus.
2 kilomètres plus loin, la foret disparait et on débouche dans un magnifique alpage... le rythme des cloches des vaches peut rythmer la montée qui redevient régulière.
Petit à petit, le pourcentage augmente, et devient meme important dans les derniers kilomètres !
La vue reste dégagée et est magnifique, tout au long de la montée de l'alpage, ainsi qu'en haut du col :-)

00:00:00Col du Pertuis depuis Viscomtat (948m)

La pente est assez irrégulière sur les 3 premiers kilomètres : on enchaine les gros faux-plat montant avec des petits coups de culs. Une épingle relevée, à un peu moins de 2km du col, permet de retrouver une route boisée avec une pente plus régulière.

00:32:00Col de l'Epine depuis Marlens (947m)

La montée grimpe sur une route déserte. Il n'y a aucune circulation ...

La route est large, la pente est constante et les arbres permettent de grimper relativement au frais en plein été.

Les 500 derniers mètres sont en pente douce ... et la route continue de grimper après le col : elle ne redescends pas tout de suite !

00:50:00Col de Tamié depuis Albertville (907m)

Montée faite lors de la 19ème étape du Tour 2013.

La montée est faite principalement au milieu des arbres.

00:27:00Col du Porteigt depuis Louvie Juzon (875m)

La route est en faux plat jusqu'au village de Bielle.
J'ai fait la monté un après-midi d'aout, alors que le soleil chauffait...et avec le soulor (et l'aubisque) dans les pattes...
Après Bielle, la pente devient sévère, et la route en plein soleil, sans un coin d'ombre est terrible ! Heureusement, la pente est régulière. 1km avant le col de Porteigt, la pente devient plus calme. Du col, la vue est superbe : d'un côté les hauts sommets pyrénées, de l'autre un petit plateau, au milieu duquel des chevaux vivent en liberté :-)

00:22:00Col de la Forclaz de Queige depuis Queige (871m)

Une fois le village de Queige dépassé, la route grimpe sur une pente assez soutenue dans la forêt. Il n'y a que rarement des trous dans les arbres permettant d'admirer la vue.

00:28:00Col de la Pierre Plantée depuis Treves (867m)

Dès la sortie du village de Trèves, la pente est forte, et le reste jusqu'au sommet ! Aucun moment de répit au cours de la montée !
Le jour ou je l'ai fait, je suis arrivé à trèves après 200km et 2 ascentions du Mont Aigoual, et j'ai eu des crampes dans la montée...
La première moitié se déroulle dans la foret, puis on arrive dans des zones d'alpages, la vue est sympa, et on passe de vallons en vallons jusqu'au col. Cette 2ème partie est également un peu moins pentue...

00:05:00Col des Brosses depuis Yzeron (866m)

col très roulant, avec une vue dégagée offrant un panorama sympa sur les monts du lyonnais.
A éviter l'été, car aucun arbre n'est présent pour couper du soleil !

00:20:00Col des Brosses depuis Sainte Foy l'Argentiere (866m)

La montée n'est pas trop dure et est assez roulante.
Il y a simplement 2-3 passages un peu plus raides, mais assez courts (100 à 200m).
La vue est completement dégagée, et le panorama est vraiment joli. Par contre, aucun arbre pour faire de l'ombre... :-(

00:45:00Col de la Brousse depuis Céret (850m)

au cours d'une sortie de 175km au départ de Rosas !

La montée est assez pentue tout de même, mais régulière ! Les 7 premiers kilomètres sont dégagés et la vue est plutôt sympa ... les 3 derniers kilomètres sont dans les arbres.

00:08:00Col du Marais depuis Saint Ferreol (833m)

J'ai fait ce col depuis Serraval : la route est en pente douce, il s'agit d'un long faux plat montant.

01:00:00Col de Coustouges depuis Darnius (830m)

Fait lors d'une longue sortie au départ de Rosas.

Ce col est assez roulant, et monte par paliers : c'est une succession de kilomètres en montées suivi des faux plat descendants ...

La route est large et belle jusqu'à la frontière, puis devient étroite et granuleuse sur le dernier kilomètre, en France !

00:20:00Col de la Croix de Part depuis Montromant (812m)

le goudron est peu roulant, la montée se déroule au milieu des arbres... :-(
...arrivé au sommet, la vue se dégage sur la ville de Lyon, et c'est assez joli a regarder... :-)

00:30:00Col de la Croix de Mounis depuis Andabre (808m)

Montée faite lors de la 7ème étape du Tour 2013.

La montée est pentue au début, puis un long faux plat montant mène à un village qui marque la reprise d'une pente plus sévère.

00:40:00Col de la Croix des Fourches depuis Grandris (776m)

Lorsqu'on sort de Grandris, une courte descente se présente ! Profitez-en bien ... car la pente ensuite est assez soutenue, et l'ombre s'y fait rare !
Quelques épingles assez relevées nous obligent à se lever de la selle ... puis la pente reprends un pente régulière mais soutenue !

Ensuite, on franchit un col, on amorce une légère descente, puis 500m avant le village de St Just d'avray, la route commence de nouveau à monter ...

Après St just d'avray la route ne présente plus un goudron très roulant ... mais un goudron très granuleux ... la route grimpe désormais au milieu des sapins, ce qui permet de moins souffrir de la chaleur !

La vue au sommet est complètement masquée par les arbres !

00:08:00Col de Chatillon sur Cluses depuis Pont des Thezieres (741m)

Le premier kilomètre est difficile, la route se cabrant d'un seul coup après avoir franchi le pont. Une fois ce premier kilomètre passé, la suite est un faux plat montant jusqu'au col.

La route est très large et bien goudronnée, la vue est dégagée mais l'important circulation automobile n'est pas agréable.

00:18:00Col de Chatillon sur Cluses depuis Cluses (741m)

La route est large, bien goudronnée et la pente est faible !
A mon avis elle peut se passer sur la plaque ... à condition de ne pas faire 200km de cols dans la journée !

La vue est intéressante au début de la montée, jusqu'à la jonction avec la route venant de Marignier. Ensuite, la route passe dans les arbres.

La circulation est assez importante, je ne trouve pas ce col très intéressant.

00:10:00Col de la Croix Montmain depuis Le Papilloud (737m)

le goudron n'est pas dans un très bon état... du coup, la roue avant saute beaucoup !
la montée est bien ombragée, et se déroule tout le long entre deux murs de sapins.
Du sommet, aucune vue sur les alentours, à cause de ces sapins :S

00:25:00Col de Malval depuis Courzieu (732m)

la montée est ombragée, et la vue est belle au sommet !

00:14:00Col de Malval depuis Vaugneray (732m)

Cette montée est sympa : pas de passages très raides, entre le champs et les arbres... pas trop de circulation non plus !
Dès la sortie de Vaugneray, la montée commence, entre les champs...
puis la pente s'adoucit légèrement, serpente entre les champs...
... le dernier kilomètre est dans les arbres.

Tout au long de la montée, la vue est assez sympa !

00:00:00Coll de Manrella depuis Maureillas las Illas (732m)

La montée se fait dans les arbres, la pente est plutôt régulière et propose une longue zone de replat à mi parcours.

ATTENTION : les deux derniers kilomètres se font sur une chemin de terre !

00:15:00Col du Pilon depuis Valsonne (727m)

la montée est roulante, sur une route assez fréquentée par les voitures et les camions...
aucune vue sur le paysage, meme au sommet. :-(
par moment, en regardant autour, on s'apercoit que la foret porte encore les marques de la tempete de décembre 1999 : les arbres n'ont toujours pas étés déblayés... :-(

00:22:00Col du Pilon depuis Amplepuis (727m)

Montée faite lors de la 14ème étape du Tour 2013.

Une belle montée, avec de longues combes et une vue dégagée permettant d'observer le paysage. La pente es régulière : assez douce au départ, elle augmente légèrement au bout de 2 kilomètres puis se stabilise autour de 5%. Le dernier kilomètre se fait dans les arbres.

00:25:00Col de Belle Granaje depuis Corte (723m)

Montée faite lors de la 2ème étape du Tour 2013.

La sortie de la ville de Corte est sympa, on passe au milieu des maisons sur une route avec un bon pourcentage. On poursuit au milieu d'arbres assez clairsemés, sur une route large et avec une pente régulière assez roulante. La pente s'adoucit petit à petit, la vue se dégage également sur le côté gauche et laisse place à un superbe panorama sur les montagnes environnantes. Une portion légèrement descendante mène au col.

00:00:00Col d'Ey depuis Sainte Jalle (718m)

Cette montée est incroyable : la pente n'est pas très dure (6% en permanence) mais le paysage, lui, mérite vraiment d'être vu une fois au cours d'une vie ...

La route se ballade entre les champs d'abricots et de de lavande, qui déversent dans l'atmosphère une odeur magique ... tout ceci au milieu d'une vue parfaitement dégagée sur une petite vallée et les montagnes environnantes !

Un souvenir incroyable !

00:20:00Col de la Luère depuis Grezieu la varenne (715m)

la montée est bien ombragée.
Le goudron a été partiellement refait, et roule très bien.

00:20:00Col de la Luère depuis Saint Pierre la Palud (715m)

le goudron est peu roulant !
la montée est ombragée.
quand vous apercevrez un grand chateau au dessus de vous, le sommet ne sera plus très loin !

00:29:00Col de la Luère depuis La Brévenne (715m)

Une montée longue et régulière, sur un goudron granuleux typique des Monts du Lyonnais. La première moitié de la montée se passe au milieu de prés, avec une vue relativement dégagée. La deuxième moitié (à partir de l'embranchement avec la route venant de Chevinay) est dans les arbres.

00:16:00Col de la Serve depuis Monsols (708m)

La montée est très roulante jusqu'au col de crie, puis se durcit légèrement ensuite.

00:15:00Col de la Cambuse depuis Cublize (707m)

ce col se monte plutôt bien ! :-)
le col se monte au milieu de champs, sauf le dernier kilomètre qui est bordé par des sapins....
...ce qui permet d'attendre à l'ombre au sommet les autres du groupe ;-)
la trouée faite par la route dans les arbres permet tout de même d'admirer les monts du beaujolais...

00:36:00Col du Chêne depuis Denice (704m)

La route grimpe régulièrement jusqu'à cogny, au milieu des vignes....
Après Cogny, la route est une suite de creux et bosses, sur 4 kilomètres !
La suite de la montée se déroulle sur une route avec une pente régulière, mais malheureusement sans ombre jusqu'au Saule d'Oingt :'(
Après le Saule d'oingt, la route se boise, et la pente devient un peu plus sévère...jusqu'au col

00:30:00Col du Chêne depuis Chambost Allieres (704m)

les trois premiers kilomètres sont assez dur, puis la route devient plus plane, mais sur un goudron très granuleux....:-(
une fois le col du joncin passé, le col du chène arrive assez vite : une petite descente puis une petite remontée...

00:25:00Col du Joncin depuis Chambost Allieres (699m)

ce col est plutot dur au début, sur les 3 premiers kilomètres, qui sont assez pentus !
ensuite, la pente est assez douce, et on monte vite !
on est malheureusement parfois ralentis par la faible qualité du goudron...

00:17:00Col d'Ichère depuis Capdeville (674m)

Le temps est pris depuis Lourdios-Ichère.
La montée du col d'Ichère est sympa, assez régulière, et sur un bon goudron.
Des panneaux chaque kilomètre indiquent le pourcentage à venir, ainsi que la distance restant avant le sommet, ce qui est fort utile. On monte au milieu de champs, et les clarines des vaches rythment la montée... c'est fort agréable !
La descente, elle, était dangereuse : étroite, sinueuse, sur un goudron dégradé avec de nombreux gravillons !

00:22:00Le Parasoir depuis Chambost Allieres (674m)

Une montée longue, régulière et roulante, entre deux rangées d'arbres.

La montée est pratique pour y effectuer des entraînements spécifiques, en revanche si vous êtes adeptes de beaux paysages passez votre chemin !

00:22:00Le Parasoir depuis Rivolet (674m)

Une montée classique pour s'enfoncer dans le beaujolais quand on vient de Villefranche. La montée est plutôt roulante, notamment sur la fin qui est en pente douce après la bifurcation avec la route montant au col de Vieille Morte.

00:23:00Col de la Croix de Thel depuis Valsonne (651m)

En fait, la montée ne dure que 3kilomètres (assez durs !), et ensuite on roule sur une suite de faux plats montants et descendants.
La partie dure commence dès le village : la route passe devant l'église et l'école, puis sort du village et serpente entre le champs ! La vue est belle, dégagée...mais le soleil tape très fort en été !
Au bout de 3km, la route devient presque plane, et passe souvent dans des zones boisées. Entre deux morceaux de foret, on peut apercevoir un superbe paysage :-)
On continue comme ca jusqu'au col.

A noter : pour les chasseurs de cols, le col de la croix de chal se trouve a proximité ! un bon kilomètre avant le col, une route monte à gauche. Après un premier passage raide mais pas très long, la route monte par paliers : 300m plats suivis par 30m de montée très raide. le dernier kilomètre est très dur (au dessus de 10% !)

00:17:00Col de la Croix de Thel depuis Chamelet (651m)

ce col est super ! :-)
tout le long, la montée est belle : le paysage est sublime, et la vue du sommet mérite que l'on s'arête ! :-)
La route n'est pas très large, mais elle est peu fréquentée...

00:00:00Col de Fontaube depuis Eygaliers (635m)

Une montée roulante, très jolie ... et très chaude en été !

00:10:00Col de Crie depuis Monsols (624m)

Une montée courte et très roulante. Si on se sent bien elle se passe sur la plaque !

00:28:00Mont Verdun depuis Chasselay (608m)

Une montée assez longue et pas des plus agréables.

Le pied se situe au rond point entre Chasselay et Lissieu, ça commence par de très longues lignes droites jusqu'à Limonest. La route est assez fréquentée par les voitures.

A l'entrée de Limonest, on tourne à gauche afin de rejoindre la base militaire via une route moins fréquentée offrant 2 paliers de récupération. Une fois devant la base militaire, on tourne à droite afin de rejoindre le sommet du mont verdun.

La vue est assez sympa : entre Limonest et la base, on a de beaux points de vue sur le beaujolais et la bresse au loin, entre la base militaire et le sommet on a une belle vue sur la dombes.

00:30:00Mont Verdun depuis Albigny sur saone (608m)

La montée la plus exigeante des Monts d'Or : c'est celle qui présente le meilleur ratio entre la pente et la longueur.

La motnée commence comme pour l'ascension du col de la croix de presles. A l'auberge de Poleymieux, on tourne à droite afin de rejoindre l'église puis la tour. La traversée du village en pierre dorée est assez sympa.

Une fois sorti du village, la pente devient assez régulière jusqu'au sommet. Profitez de la vue dans les derniers kilomètres s'il fait beau. S'il fait très chaud, cette montée est une fournaise, il n'y a pas d'ombre pour nous protéger du soleil.

00:15:00Col de la Croix du Ban depuis Pollionnay (604m)

Montée très sympa, au milieu des arbres.
Néanmoins, le goudron est assez peu roulant.

00:13:00Col de la Croix du Ban depuis Saint Pierre la Palud (604m)

La première moitié est en plein soleil, et ... ca cogne fort !
La seconde moitié est à l'ombre des arbres, c'est super ! :-)

La vue en haut du col est cachée par les arbres ... dommage !

00:25:00Mont Thou depuis Saint romain (600m)

C'est l'ascension la plus bucolique des Monts d'Or. Après avoir traversé le magnifique village en pierre de Saint Romain, on poursuit à travers champs sur une route étroite au goudron en mauvais état ... mais sans la moindre circulation.

Après un court raidard, on tourne à droite afin de prendre un deuxième raidard qui mène à un balcon. On arrive sur la route du génie, une route à faible pente mais au goudron très granuleux, qu'on emprunte quelques centaines de mètres avant de tourner à droite pour grimper les 800 derniers mètres jusqu'au Mont Thou.

Gardez-en sous la pédale après les deux raidards, lorsque la pente s'adoucit, car les 800 derniers mètres ne sont pas faciles.

00:23:00Mont Thou depuis Couzon (600m)

Cette montée est bien connue par les amateurs de musique techno : il s'agit de la montée du Titan, l'une des plus grosses boite de nuit de la région lyonnaise.

La montée commence par une première partie assez rude dans les rues de Couzon d'abord, puis dans la foret ensuite. On finit par arriver sur la route du génie, qui vient de la croix vitaise. La pente devient alors douce, mais la rugosité du goudron fait que ce n'est pas si roulant que ça.

Enfin, les 800 derniers mètres sont assez pentus mais se passent relativement bien si on a profité de la partie roulante pour récupérer légèrement.

00:23:00Mont Thou depuis Albigny sur saone (600m)

L'ascension commence comme celle du col de la croix de presles. Au premier hameau de Poleymieux, on tourne à gauche afin de grimper jusqu'à la croix vitaise sur une route étroite mais sans circulation.

Une courte descente permet de rejoindre la route du génie, qui est un long faux plat montant assez granuleux. Une dernière portion de 800m à plus de 10% permet d'atteindre le Mont Thou.

00:00:00Col de la Croix Paquet depuis Saint Clément sur Valsonne (598m)

Un raidard atypique : si les montées du beaujolais sont généralement longues et assez roulantes, celle-ci est courte et explosive ! La montée est étroite et entièrement boisée.

Lors du Grand Prix de Tarare, cette montée faisait exploser les pelotons en éclats.

00:20:00Col de Vieille Morte depuis Rivolet (597m)

ce col est assez pentu au début... jusqu'au village de Montmelas-St Sorlin. Après ce village, la pente s'adoucit, et deveint meme presque plate après s'être séparée de la route qui mène au col de St Bonnet.
les 500 derniers mètres recommencent à grimper, mais rien de bien pentu !
la route n'est pas très roulante (le goudron saute beaucoup), mais la vue est sympa, au sommet principalement, ainsi que dans la partie plate avant le sommet.

00:08:00Col du Verdun depuis Limonest (585m)

C'est la montée la plus célèbre des Monts d'Or. Cette montée était autrefois grimpée par les pros puis les élites lors de la Polymultipliée Lyonnaise.

00:26:00Col du Verdun depuis Albigny sur saone (585m)

La montée est identique à celle du col de la croix de presles pour commencer. Une fois au col, on tourne à droite, ça grimpe un peu entre deux prairies laissant place à un beau panorama.

Un court replat permet d'entrer dans les bois, une courte descente mène aux 700 derniers mètres d'ascension.

00:30:00Col des Treize Vents depuis Hérépian (580m)

Montée faite lors de la 7ème étape du Tour 2013.

La route commence par un faux plat montant qui se durcit au fil des kilomètres. La fin est plus difficile, autour des 7%, mais la pente est durcie sous l'effet du vent.
Le col se monte en longues lignes droites ou longues courbes, il n'y a aucune épingle à passer.

00:20:00Côte du Rosier depuis La Gleize (564m)

Une ascension longue et relativement régulière. Comme tout se fait dans les bois sur une large route, on ne voit pas grand chose.

00:22:00Col de la Croix de Presles depuis Albigny sur saone (527m)

Le début de la montée est en zone urbaine, puis la suite passe entre les arbres.
La pente est irrégulière, les passages pentus sont :
- un virage en épingle au bout de 500m après avoir franchi la voie de train
- l'entrée du village de Poleymieux, sur 300m, depuis le terrain de football jusqu'à l'auberge
- un passage d'une centaine de mètres après le musée Ampère

00:22:00Col de la Croix de Presles depuis Vaise (Lyon) (527m)

Le début de la montée se trouve au milieu d'une zone boisée et fort bien goudronnée sur 2km.
Ensuite, on rentre en agglomération : le goudron se dégrade et les ronds points, feux rouges... perturbent les 2-3 kilomètres suivants.
Sur les 2 derniers kilomètre, on peut voir un joli panorama sur la ville de Lyon, car la route est bordée de champs !

00:32:00Sant Pere de Rodes depuis Vilajuiga (517m)

Montée plutôt régulière et sans circulation, offrant de magnifiques points de vue sur les pyrénées ... et parfois sur la mer de l'autre côté.
La vue au sommet vaut le coup d'oeil, c'est splendide !

00:00:00Col de la Croix Rouge depuis Mirabel aux Baronnies (513m)

Une petite route pittoresque montant sur une pente irrégulière de 5 à 7% et menant au col après un ultime passage de 300m à 12% ! La route est très sympathique, enclavée entre 2 montagnes.

00:16:00Côte de la Haute Levee depuis Stavelot (507m)

Le début de la montée est plutôt pénible : longue ligne droite, forte pente, la présence d'un muret en béton empêche les voitures de doubler.

Une fois ce premier kilomètre passé, il s'agit d'un faux plat montant sur un plateau avec une vue dégagée.

En dehors de Liège-Bastogne-Liège, passez votre chemin et choisissez une autre montée.

00:07:00Côte de Stockeu depuis Stavelot (506m)

Temps pris uniquement sur le premier kilomètre (jusqu'à la stèle Eddy Merckx), celui emprunté par Liège-Bastogne-Liège.

C'est un mur horriblement pentu, quand on croit être dans la pente maximale la route se redresse toujours un peu plus quelques hectomètres plus loin.

Le 39x23 utilisé ce jour la était beaucoup trop gros, j'ai souffert.

00:14:00Côte de Wanne depuis Wanne (495m)

Cette montée est longue et monte en paliers. La première partie se fait dans des prairies, la dernière partie se fait dans les bois.

00:21:00Mont Cindre depuis Vaise (Lyon) (475m)

C'est la montée la plus urbaine des Monts d'Or.

Depuis Vaise, on commence par grimper au plateau de Saint-Rambert. L'ascension se poursuit par un gros faux-plat montant jusqu'aux Ormes, ou la pente devient plus forte jusqu'à Saint Cyr.
Ensuite, les 2 derniers kilomètres sont un peu plus irréguliers, il y a de courtes portions plus planes qui permettent de récupérer ou de relancer.

00:25:00Mont Cindre depuis Saint romain (475m)

C'est l'ascension la plus bucolique des Monts d'Or. Après avoir traversé le magnifique village en pierre de Saint Romain, on poursuit à travers champs sur une route étroite au goudron en mauvais état ... mais sans la moindre circulation.

Après un court raidard, on tourne à gauche afin de rejoindre la route des crêtes via un faux plat descendant. L'assaut final peut alors être donné, les 500 derniers mètres de montée étant sur une route large, régulière et avec peu de circulation.

Dans cette montée, prenez le temps de savourer le paysage. Vous serez au coeur de la nature du début à la fin.

00:18:00Mont Cindre depuis Paul Bocuse (475m)

C'est l'une des montées urbaine des Monts d'Or : à part dans le dernier kilomètre, on est toujours bordé par des habitations.

On passe de quartier résidentiel en quartier résidentiel, sur une pente qui change assez régulièrement mais sans grande amplitudes.

00:05:00Côte Saint Roch depuis Houffalize (457m)

Le premier véritable raidard de Liège-Bastogne-Liège. Quand on ne s'y attend pas, il faut avoir un réflexe rapide pour mettre le plus petit braquet possible, se dresser sur les pédales et pleurer.

La pente y est impressionnante, c'est une petite rue étroite, on slalome un peu sur le goudron en espérant qu'aucune voiture ne vienne derrière nous.

00:15:00Col de la Madeleine depuis Malaucene (448m)

Col facile : c'est un long faux plat montant entrecoupé par une petite descente !

00:30:00Bocca di San Martino depuis Pont de Chiuni (433m)

Montée faite lors de la 3ème étape du Tour 2013.

L'ascension est longue et régulière, on a une vue sur les montagnes environnantes. Il n'y a pas d'ombre et le soleil tape fort.
La descente sur Piana est spectaculaire, sur une route étroite mais absolument magnifique.

00:08:00Châteauneuf de Grasse depuis Opio (413m)

Montée faite lors de la 5ème étape du Tour 2013.

La montée est assez ombragée et il n'y avait pas trop de circulation pour un lundi du début de mois de juillet. La pente se voit de loin, les lignes droites sont assez longues pour qu'on voie très à l'avance ce qui nous arrive sous nos roues ...

00:12:00Charnay depuis Morancé (412m)

Une montée que j'affectionne particulièrement : la pente commence doucement jusqu'au hameau de Saint-Pierre, ou quelques mètres de descente marquent le début des choses sérieuses : la pente se durcit de plus en plus jusqu'au sommet.

La vue est sympa, attention quand même car en plein été le soleil cogne fort !

00:08:00Charnay depuis Alix (412m)

La montée est irrégulière, on grimpe par paliers au milieu des vignes. La vue à 360° est sympa quand il fait beau, mais gare aux coups de soleil en plein été.

00:45:00Bocca San Bastiano depuis Mezzavia (411m)

Montée faite lors de la 3ème étape du Tour 2013.

Les premiers kilomètres se font au milieu de prairies, puis rapidement le paysage se dégage et on aperçoit la mer au loin.
La montée est magnifique, mais sans la moindre ombre : en plein été, gare aux coups de soleil et aux insolations !

01:20:00Col de Palmarella depuis Porto (408m)

Montée faite lors de la 3ème étape du Tour 2013.

Cette montée se découpe en 3 phases : il faut d'abord passer une bosse pour sortir de Porto, sur une route étroite et avec une pente régulière offrant quelques beaux points de vue sur la mer.
Après une descente, on attaque une seconde montée, un peu plus longue, qui se fait avec une légère végétation sur le côté. La vue n'y est pas terrible.
Enfin, on débouche sur une route en balcon, qui offre de splendides points de vue sur la mer en contrebas. Cette dernière portion est roulante, on peut y passer le gros plateau si on veut ... ou garder le petit plateau et profiter plus longuement du paysage.

00:09:50Côte d'Ortho depuis La Roche en Ardennes (384m)

Une côte classique de Liège-Bastogne-Liège, parfois appelée "Côte de La Roche en Ardenne" (mais il existe une multitude de côtes autour de cette ville).

La montée est très régulière, en longues lignes droites dans les arbres, sur une route très large. Elle permet d'accéder à un plateau très sympathique, balayé par le vent, mais offrant une belle vue sur le paysage alentour.

00:10:00Lachassagne depuis Anse (369m)

Une montée très utilisée pour rentrer dans le Beaujolais ! De la Saône jusqu'au village c'est une belle montée, pas trop pentue et avec une belle vue. Une fois dans le village, la route passe entre les maisons et se redresse un peu plus.

00:00:00Col de Banyuls depuis Banyuls (357m)

Une belle montée, avec une première partie relativement calme et un final particulièrement corsé.

00:10:00Côte de La Redoute depuis Remouchamps (292m)

La côte la plus célèbre de Liège-Bastogne-Liège. Bon sang qu'elle fait mal en fin de parcours. La pente devient de plus en plus raide au fil de l'ascension.

La montée se fait sur une belle petite route sans circulation, avec une vue dégagée. Sportivement et esthétiquement, elle vaut le détour.

00:10:00Rocher de Sampzon depuis Sampzon (288m)

Une montée rude et sans répit, bien connue de l'ensemble des participants de la cyclosportive des boucles sud ardèche.

La vue est dégagée et le panorama est sympa une fois en haut.

00:08:25Côte d'Ereffe depuis Marchin (268m)

Une ascension typique de la région : pas très longue mais suffisamment pour faire mal aux jambes, pentue mais pas de manière excessive, sur un goudron granuleux qui ne rend pas très bien.

00:21:00Cipressa depuis San Lorenzo al Mare (240m)

Une belle découverte lors du Milan - San Remo 2017.
La vue est superbe : la route commence par grimper dans les habitations mais on prends rapidement de la hauteur et on aperçoit la mer à ses pieds. La première moitié est usante (au bout de 280 kilomètres) puis la pente s'adoucit.

00:09:55Côte de la Roche aux Faucons depuis Esneux (224m)

Placée à la fin du parcours de Liège-Bastogne-Liège, cette côte est redoutable !

La montée se fait en 3 parties : un premier mur de 200 mètres après la gare de Monty, on tourne à gauche sur une portion moins pentue pendant 400 mètres, avant 800 mètres corsés sur des pourcentages irréguliers mais toujours élevés.

00:08:50Mur de Huy depuis Huy (204m)

Malgré un braquet de 30x28, j'ai zigzagué dans la pente dans la dernière partie. La pente y est véritablement impressionnante, la notion de "mur" trouve ici toute sa signification.

La première moitié se passe plutôt bien, la fatigue s'accumule doucement mais la pente n'y est pas encore terrible. A partir de l'épingle à 400m du sommet, ça devient l'enfer avec une pente monstrueuse jusqu'en haut.

00:06:00Citadelle de Namur depuis Namur (200m)

La route est pavée mais en excellent état. La pente n'est pas très élevée et très régulière.
Les deux premiers tiers se font avec une belle vue dégagée sur la ville de Namur, c'est magnifique. Le dernier tiers n'offre malheureusement pas de point de vue mais il passe vite.

00:07:20Côte de Saint-Nicolas depuis Saint Nicolas (176m)

L'avant dernière bosse de Liège-Bastogne-Liège est un mélange de supplice et de délivrance. Après 270 kilomètres et 4400m de dénivelé, les jambes me brulaient.

La montée commence par une longue ligne droite, se poursuit par un S (au plus dur de la pente) avant que la pente ne s'adoucisse. La montée est bordée d'habitations qui masquent totalement la vue sur les alentours.

00:12:00Poggio di Sanremo depuis Bussana (169m)

Montée globalement roulante et sans gros pourcentage. La première moitié est plus difficile puis la route devient un faux plat montant.
Faite à la fin de Milan - San Remo 2017, elle est passé sans soucis.

00:00:00Côte des 17 Tournants depuis Dampierre en Yvelines (165m)

La dernière ascension de Bordeaux-Paris : avec 630km dans les jambes et 23h de pédalage continu, cette petite montée ressemble à un chemin de croix.

00:06:46Kemmelberg depuis Kemmel (156m)

Lors du Gent-Wevelgem 2014. Jusqu'aux pavés ça va, une fois sur les pavés c'est raide mais court.

00:07:00Oude Kwaremont depuis Broektestraat (111m)

Le bas est goudronné (ou plutôt bétonné), la route ne se couvre de pavés qu'au moment où la pente se durcit véritablement. Après la partie pentue, la montée se prolonge pendant un kilomètres sur des pavés en faux-plat montant.
Les pavés ne sont pas en très bon état, il y a parfois des trous liés à un pavé manquant et les pavés ne sont pas très serrés. Il faut être bien vigilant et lucide lorsqu'on effectue cette montée.

00:04:50Kapelmuur depuis Brugstraat (110m)

Un grand (ex-)classique du Tour des Flandres. Plus on approche du but, plus les pavés se dégradent ...

00:02:14Leberg depuis Zegelsem (99m)

La montée est goudronnée et se grimpe sans trop de soucis. Le plus dur de la pente se fait au milieu des habitations, dans le premier tiers de la montée, puis s'adoucit pour se finir en faux plat montant dans les champs.

00:03:00Valkenberg depuis Brakel (98m)

Une montée goudronnée qui grimpe raide au milieu des habitations.

00:02:48Taaienberg depuis Etikhove (90m)

Une petite route étroite, la partie difficile n'est pas très longue et les pavés sont en bon état.
La première partie est raide, la deuxième partie est un simple faux plat montant.

00:04:35Eikenberg depuis Maarke Kerkem (82m)

La montée est pavée, relativement large et en assez bon état. La première partie, la plus pentue, grimpe au milieu des habitations. La seconde partie est un faux-plat montant au milieu des champs.

00:02:20Tiegemberg depuis Tiegem (82m)

La montée est goudronnée et se passe sans soucis car il n'y a pas de gros pourcentage.

00:02:26Wolvenberg depuis Oudenaarde (80m)

Une bosse goudronnée courte mais sévère.
C'est un gros coup de cul qui se voit de loin et se poursuit assez durement même après avoir passé le palier de la 1ère maison à mi-pente puis qui s'adoucit une fois dans les habitations.

00:02:00Paterberg depuis Kluisbergen (80m)

Un mur pavé se dresse devant vous, c'est impressionnant ! La route est étroite mais les pavés sont en bon état, il faut appuyer fort sur les pédales et ça passe. Difficilement, mais ça passe.

00:03:06Koppenberg depuis Melden (78m)

Un monstre sacré, et quand on est dedans on comprend pourquoi ... c'est raide, étroit et les pavés sont traîtres.
Fait en compagnie de Tom Boonen puis lors du Tour des Flandres 2014.

00:01:00Nokereberg depuis Nokere (60m)

Une petite bosse pavée courte et très large, en plein village. Les pavés sont en excellent état.

00:02:00Kattenberg depuis Ename (60m)

Une montée très large, avec de tout petit pavés en excellent état !

00:02:00Molenberg depuis Sint Denis Boekel (56m)

C'est une petite route pavée étroite en mauvais état. Le départ est piégeur car la route part à l'angle entre 2 maisons.
La montée débute par des pavés à plat puis se raidit sévèrement.