Côte de Saint-Nicolas : 176 m

depuis Saint Nicolas

Nom : Côte de Saint-Nicolas
Altitude : 176 m
Départ : Saint Nicolas
Longueur : 1.40 km
Dénivellation : 106 m
% Moyen : 7.57%
% Maximal : 13.0%
Massif : Région wallonne, Belgique

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:07:20Florent L

L'avant dernière bosse de Liège-Bastogne-Liège est un mélange de supplice et de délivrance. Après 270 kilomètres et 4400m de dénivelé, les jambes me brulaient.

La montée commence par une longue ligne droite, se poursuit par un S (au plus dur de la pente) avant que la pente ne s'adoucisse. La montée est bordée d'habitations qui masquent totalement la vue sur les alentours.

00:05:45Emmanuel M

Lors de Liège Bastogne Liège Challenge 2016, elle me trottait dans la tête la célèbre cote de St Nicolas, passée au sec, et avant dernière bosse. J'en garde un super souvenir, à faire si vous êtes dans le coin.

00:07:54Luc H

Manque de fraîcheur pour accélérer 7 minutes 54 le 25/04/2015 à refaire lors d une prochaine sortie

00:06:37Anthony C

J'ai grimpé cette côte le samedi 23 avril 2016 sur le moyen parcours (158 km) de Liège-Bastogne-Liège Challenge, la veille du passage des pros. Le sommet de la côte était situé au km 143.

Cette côte est moins difficile que celles de La Redoute et celle de la Roche aux Faucons. Néanmoins, vous risquez de prendre un coup au moral en voyant les premiers hectomètres dans une ligne droite qui paraît très pentue d'autant que sur Liège-Bastogne-Liège 2016 un panneau fallacieux indiquait 8,6 % de moyenne avec un passage à 17 %. Mais non heureusement aucun passage à 17 %. C'est 1,4 km à 7,6 % avec un passage à 13 % tout de même.
Et j'utilisais des braquets de 30*19 à 30*23, sans jamais être en difficulté. Elle m'a donné plus de peur que de mal. Je l'ai grimpé à une moyenne de 12,7 km/h bien que mon compteur indiquait fréquemment des vitesses de 11 à 12 km/h. Sur le grand parcours, elle doit faire nettement plus mal.

Comme le dit Florent L, c'est d'abord une grande ligne droite puis un virage en S, le tout bordé d'habitations, souvent en briques rouges. Au sommet de la côte, on entre dans la dernière partie de la course. Et là où les coureurs pros ont toute la route pour eux, les cyclotouristes doivent composer la veille avec la circulation automobile à Liège pour finir. Pas très agréable... Il reste d'ailleurs une dernière côte non répertoriée le long d'une avenue quelques kilomètres plus loin: elle est peu pentue mais il y a un feu tricolore à passer.

00:00:00Jimmy S

Liege-bastogne-Liege

00:00:00Daniel L

Monté en avril 2015 lors de Liège Bastogne Liège

00:00:00Amadéu S

Fait