Col de Chansert : 1236 m

depuis Vertolaye

Nom : Col de Chansert
Altitude : 1236 m
Départ : Vertolaye
Longueur : 16.80 km
Dénivellation : 747 m
% Moyen : 4.45%
% Maximal : 8.0%
Massif : Livradois & Forez, France

Les autres montées disponibles

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:29:00Florent L

Temps pris sur les 6 derniers kilomètres, depuis le croisement avec la route venant de St pierre la bourlhonne.

La pente est irrégulière, le début se fait au milieu des prairies, avant que la route ne s'engage dans la forêt jusqu'au sommet.

La montée est paisible, il n'y a pas de circulation.

01:05:00Alexandre V

Pas si facile mais au moins vous ne croiserez pas beaucoup de voitures !!!

00:00:00Richard M

En voilà un col où l'on ne risque pas d'être embêter par les voitures, ou toute autre chose d'ailleurs.

00:00:00Loic L

montée qui offre de nombreuses plages de récup à 2%. Dans Le final, il y a un secteur de 3 kms à 6,3% puis 5%.

00:00:00Stephane M

col du livradois assez sauvage mais très calme

00:00:00Guillaume P

Cyclo les Copains

00:00:00Philippe P

montée le jours des copain 2016 très longue pas mal ombragée

00:00:00Bruno J

montée qui offre de nombreuses plages de récup à 2%. Dans Le final, il y a un secteur de 3 kms à 6,3% puis 5%.

00:00:00Anthony C

Grimpé par Vertolaye et en passant par Saint-Pierre la Bourlhonne, cela fait 15,315 km à 4,83 %. Ce n'est pas l'itinéraire montré sur la carte.

Cela commence à grimper dès l'entrée de Vertolaye, au croisement de la D906 et de la D268A (495m) avec un premier tronçon de 2,89 km à 4,67 %jusqu'au carrefour des Granges (630m). On commence à grimper doucement au début dans le village de Vertolaye.

La première partie jusqu'à Saint-Pierre la Bourlhonne est commune avec la route du col du Béal et du hameau des Granges jusqu'à Saint-Pierre la Bourlhonne (955m), on grimpe 4,21 km à 7,72 %, une section souvent en forêt avec des pourcentages assez difficiles entre 7 et 9 %.

A partir de là, on quitte la route du col du Béal pour suivre la D66 et la D255 et il reste 8,22 km à 3,4 % avec une pente est très irrégulière. Il y a même du plat et de la descente sur 1,84 km jusqu'à La Fortiche (887m) mais sur le final les pentes sont à 5-6 %. Comme le disent les autres, c'est très calme, il y a peu d'automobilistes et également peu de cyclistes. Le gite du Chalet de la Roche (1015m), à 3,86 km du sommet, ne doit pas faire beaucoup de chiffre d'affaires... Sur les routes du Livradois-Forez, on peut rouler pendant des heures sans croiser un cycliste, c'est dommage car à vélo on ne s'y ennuie pas.

Le sommet étant en forêt, il n'y a pas de panorama, le col du Béal est donc plus joli. Au sommet se trouve un gros panneau annonçant la Croix du Fossat non loin, vététistes ne le suivez pas c'est très mal indiqué après et ce n'est pas par là que l'on atteint les jasseries de la Croix du Fossat. C'est plutôt le chemin de Pré Daval et je ne sais pas si on peut aller jusqu'au bout à VTT ou en prenant un chemin après avoir grimpé Pierre-sur-Haute et descendu légèrement vers les burons de la Richarde.

En revanche, la descente vers Job vaut le coup, avec une multitude de virages. Avec mon VTT avec freins à disque, ce fut un régal. C'est un peu plus délicat avec un vélo de route sans freins à disques.

J'ai grimpé pour la première fois ce versant le 29 mai 2009 avec mon VTT après avoir grimpé le col du Béal (1390m) par Vertolaye et être redescendu vers Saint-Pierre la Bourlhonne. Je suis ensuite descendu vers Job puis Ambert où j'ai pris un bus (vélo dans la soute car très peu de monde sur cette ligne) jusqu'à Pont-de-Dore puis le train express régional (avec vélo suspendu) du retour à Clermont-Ferrand.

00:00:00Mavic B

Col assez difficile je trouve. Je trouve que c'est presque aussi difficile qu'un col comme aspin.

00:00:00Alain B

00:00:00Olivier B

00:00:00Adrien R