Col des Supeyres : 1365 m

depuis Ambert

Informations

Nom : Col des Supeyres
Altitude : 1365 m
Départ : Ambert
Longueur : 21.30 km
Dénivellation : 831 m
% Moyen : 3.9%
% Maximal : 7.0%
Massif : Livradois & Forez, France

Les autres montées disponibles

Profil

  • Profil Col des Supeyres depuis Ambert

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:02:35Florent L

ATTENTION : les panneaux indiquant le pourcentage de pente du kilomètre à venir sont complètement farfelus ! Nous vous fiez pas à l'indication de pente annoncée ! Le temps est pris depuis le 9ème kilomètre du profil, au moment de la jonction avec la route devant de Job.

01:05:00Dom B

Montée bien agréable parmi 1500 cyclos pour la rando 'les copains'

01:00:00M Z

Col assez roulant avec un palier avant Valcivières qui permet de récupérer un peu. Route bien goudronnée et ombragée sur quasiment toute la montée.

01:25:00Alexandre V

Beau et long col, pas une voiture sur des km, mais une fois là-haut attention au vent et au brouillard !!!

01:30:00Jérôme D • Commentaire publié le 29/08/2017

Montée via la d106. Agréable en sous bois mais pas si simple qu'il n'y parait.

00:00:00Jimmy S

Réalisé lors des Copains 2010

00:00:00Cedric R

Fait lors de l'édition 2010 des Copains d'Ambert

00:00:00Loic L

Le plus "dur" se trouve après la descente ( 5 kms du sommet). La pente varie entre 6,5 et 7%; avec un faux plat à 4% sur 250m.

00:00:00Eric Z

D67/D106-col des Supeyres : gros panneaux indicateur en bas pour vous informer de l'ascension 14 kms route agréable en sous bois, ombragé à 60 %, col un peu irrégulier avec une descente d'1 km, 5% de moyenne- 11% sur l'avant dernier km.

00:00:00Guillaume P • Commentaire publié le 03/07/2017

Belle et longue montée assez régulière (Cyclo Les Copains)

00:00:00Frédéric F • Commentaire publié le 24/05/2016

Ambert ou St Anthème je m y perd un peu en tout cas pour "les copains" ou à cette occasion

00:00:00Bruno J • Commentaire publié le 10/08/2016

D67/D106-col des Supeyres : gros panneaux indicateur en bas pour vous informer de l'ascension 14 kms route agréable
en sous bois, ombragé à 60 %, col un peu irrégulier avec une descente d'1 km, 5% de moyenne- 11% sur l'avant dernier km.

00:00:00Anthony C • Commentaire publié le 01/01/2018

A partir de Valcivières (861m), il reste 9,21 km. En dehors d'une descente de 850m qui commence à 6,58 km du sommet , au lieu-dit "Le Puy" (1022m), j'ai le vague souvenir de panneaux indiquant régulièrement des pentes à 5 %. Avant Valcivières, c'était plutôt irrégulier.

Au sommet du col des Supeyres, le panorama est limité par quelques buttes juste en aplomb du col. De ce point de vue, il n'est donc pas très intéressant. Au col, on est souvent seul et il n'y a qu'un seul bâtiment et une éolienne. Mais l'intérêt du col des Supeyres est qu'il permet de découvrir autour des jasseries sur les sentiers autour (jasseries des Supeyres, jasseries du Grand Genévrier, jasseries de Pégrol, jasseries du Garnier). Ce n'est qu'au Grand Génévrier qu'il y a des toits de chaume.

J'ai grimpé pour la première fois ce col en avril 2010 en partant d'Ambert et en passant par Valcivières. Après, j'ai été voir les jasseries du Grand Genévrier dans les derniers kilomètres de l'autre versant puis au col j'ai pris un le chemin vers Pierre-sur-Haute pour aller voir les jasseries de la Croix du Fossat.
Je suis redescendu ensuite vers Ambert.

Cependant, j'avais déjà franchi ce col en octobre 2009 par le chemin dans les Hautes Chaumes du Forez après avoir grimpé Pierre-sur-Haute. J'étais redescendu ensuite vers Ambert.

Je l'ai à nouveau grimpé le 3 juillet 2011 sur la cyclosportive Les Copains (parcours La Forézienne 123 km). Le col des Supeyres était la première ascension et nous l'avons grimpé à un niveau relevé. Moi qui suis à vélo plutôt un grimpeur, là je n'en menais pas large. A l'issue de l'ascension, j'étais tout de même dans le premier quart du peloton. Mais à la suite du col des Supeyres, une tendinite est venue gâcher la fête. Elle s'était déclarée deux semaines plus tôt sur l'Ardéchoise mais depuis la pommade anti-inflammatoire n'avait pas eu d'effet. Résultat: j'ai galéré dans les montées. Pour la semaine qui a suivi, ,j'ai fait une cure de Bi-Profénid, un cachet anti-inflammatoire, pour pouvoir participer normalement à l'Etape du Tour Modane-l'Alpe d'Huez.

00:00:00Benjamin C • Commentaire publié le 12/03/2018

Col gravi à partir de Job.
Je trouve ce col un peu difficile par sa longueur et sa pente. Il y a 500m de descente à 6km du sommet a peu près.
Comme les bois noirs, on est dans la forêt presque tout le temps. Il n'y a pas de voiture et la route ne rend pas très bien.

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 17/04/2021

J'étais à Ambert pour écouter une conférence sur Alexandre Vialatte et j'ai fait d'une pierre deux coups en allant, au cours de l'après-midi, grimper le col des Supeyres. C'était la première fois que je venais dans le Livradois et je fus frappé par la très grande solitude des routes que j'escaladais. Quel contraste avec les Alpes ! La route ombragée tourne pas mal. Ça donne une pente pas trop méchante, mais avec tout de même quelques buttes assez ardues. L'ambiance au sommet est assez particulière (Jacques Lacarrière l'a très bien décrite dans son livre "chemin faisant"). Le regard porte sur une succession de croupes avachies et pelées. On devine une terre pauvre et battue par les vents. J'étais plutôt content de ne pas trop m'attarder en ces lieux en apparence inhospitaliers.

00:00:00Claude D • Commentaire publié le 12/08/2019

Fait à plusieurs reprises.
J'aime la longueur et le cadre!

00:00:00Alain B

00:00:00Olivier B

00:00:00Dominique H

00:00:00Olivier L • Commentaire publié le 25/08/2020

00:00:00Jérôme F • Commentaire publié le 28/08/2020