Col des Supeyres : 1365 m

depuis Saint Antheme

Nom : Col des Supeyres
Altitude : 1365 m
Départ : Saint Antheme
Longueur : 13.60 km
Dénivellation : 426 m
% Moyen : 3.13%
% Maximal : 6.8%
Massif : Livradois & Forez, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:58:00Nicolas L

montée le jour de la cyclo les copains

01:38:00Xavier P

Col sans difficulté si ce n'est en le réalisant depuis Montbrison et le Col de Barracuchet en passant par Bard et Lérigneux.

01:15:00Amaury C

Col assez irrégulier, début facile et presque plat, une autre partie plus difficile avc des passages à 7%, une descente à sur presque 2km qui permet de se reprendre un peu et d'entamer avc de l'élan une fin plutôt difficile!
Montée faite en VTT!!

00:00:00Jimmy S

A l'occasion des COPAINS 2015

00:00:00Loic L

Pas vraiment une montée , d'autant qu'il y a beaucoup de plat et une descente qui permet de finir ce col en boulet de canon sur du 5% de moyenne dans le final...

00:00:00Jean françois G


00:00:00Ludovic P

Route belle et tranquille

00:00:00Thierry.bzh G

effectué le 21/07/2017 à la suite du baracuchet sans réel difficulté j'ai été pris dans un orage et ça tapait dur

00:00:00Sébastien P

Fait lors des Copains 17

00:00:00Philippe P

montée le jours des copain 2016 ,sans difficulté

00:00:00Anthony C

C'est le versant le plus facile du col des Supeyres. L'ascension démarre au croisement entre la D996 et la D139 (937m) avec 8,08 km à 3,85 % jusqu'à la Patte d'Oie (1248m), rien de difficile. A partir de la Patte d'Oie, il y a 2,35 km de plat et de descente jusqu'à un pont (1203m). De là, il reste 3 km à 5,4 % de moyenne un peu plus durs mais rien de très difficile.

Il faut noter qu'à 1,88 km du sommet se situe un chemin qui mène aux jasseries du Grand Genévrier où se trouve parmi les rares jasseries en toit de chaume dont la jasserie du Coq noir. Le parc naturel régional du Livradois-Forez en fait la pub mais des jasseries en toit de chaume comme cela, il n'y en a pas beaucoup, seulement une autre à la Croix du Fossat plus vers Pierre-sur-Haute. La plupart des jasseries ont des toits de tuiles rouges ou en sorte de tôle.

Au sommet du col des Supeyres, le panorama est limité par quelques buttes juste en aplomb du col. De ce point de vue, il n'est donc pas très intéressant. Au col, on est souvent seul et il n'y a qu'un seul bâtiment et une éolienne. Mais l'intérêt du col des Supeyres est qu'il permet de découvrir autour des jasseries sur les sentiers autour (jasseries des Supeyres, jasseries du Grand Genévrier, jasseries de Pégrol, jasseries du Garnier).

J'ai grimpé ce versant le 1er juillet 2012 sur le grand parcours (157 km) de la cyclosportive Les Copains-Cyfac. La veille de la course, de la grêle était tombée et la chaussée était trempée, d'où de nombreuses crevaisons, près de 400 crevaisons pour 1390 coureurs au départ des courses à Ambert (initialement il y avait 2200 inscrits mais vu la pluie annoncée le matin, beaucoup ne sont pas venus) ! Du jamais vu ! Heureusement moi j'étais équipé en pneus Michelin Krylion et ils ont bien résisté (en un peu plus de deux ans en roulant avec ces pneus, pas une seule crevaison) !

Dans la descente vers Valcivières, alors que j'étais en confiance, j'ai manqué de chuter après que ma roue arrière ai dérapé, probablement à cause de quelques rainures déformant un peu la chaussée.

J'avais tout de même grimpé les 4 derniers kilomètres de ce versant en avril 2010 après avoir grimpé l'autre versant..

00:00:00Damien D

00:00:00Alain B

00:00:00Eric P

00:00:00Pierre C

00:00:00Noel B