Mont Ventoux : 1912 m

depuis Sault

Nom : Mont Ventoux
Altitude : 1912 m
Départ : Sault
Longueur : 25.70 km
Dénivellation : 1152 m
% Moyen : 4.48%
% Maximal : 10.5%
Massif : Provence, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:47:00Florent L

Avec Bertrand, il est victime d'une fringale dès le pied !

Le début de la route passe à travers les champs de lavande avant de rapidement plonger dans la forêt, jusqu'au Chalet Reynard qu'on atteinds après plusieurs kilomètres en faible pente. Après le chalet Reynard, la pente redevient sévère : on est dominé par le géant ... mais une rude pente nous sépare du sommet !

01:30:00Emmanuel N

jusqu'a Chalet Reynard c'est vraiment facile

01:55:00Sebastien B

Un mythe !

02:10:00Guy V

beaucoup de vent
quand il est dans le dos: facile; mais lorsqu'on l'a de face c'est trés dur.
magnifique

01:38:00Pierre L

De Sault, vent fort, facile jusqu'au Chalet (même des moments sur le grand plateau à plus de 30 hm/h) après le chalet c'est une autre histoire

01:45:00Thierry L

Première montée des trois... Oui, j'ai décidé d'entrer dans le sacro saint club des Cinglés du Ventoux avec 3 ascensions dans la journée.
Il est 8h00, je suis au sommet avec .... la voiture. Ca permettra de me ravitailler après chaque montée.
Je suis tout seul, pas un chat et le vent est .... violent. Je tiens à peine debout. Je suis un mauvais descendeur et j'hésite à me lancer.
Après 20mn d'attente, un premier cycliste arrive, anglais. Il me rassure. Je m'équipe et commence la descente à .... 8km/h sur les 3 premiers kms!!!

01:38:00Cyrille V

Le versant le plus facile pour monter le Ventoux. Les premiers kilomètres sont assez pentus, mais après 10 km, la pente est moins raide et permet d'arriver au Chalet Reynard pas trop fatigué. Après les 6 derniers kilomètres sont les mêmes que par Bédoin et sont assez difficiles car très exposés au vent et avec un gros pourcentage. La montée est très agréable par ce versant, il y a nettement moins de monde.

01:32:00Florent S

3ème ascension consécutive du mont ventoux après Bédoin 1H39 puis Malaucène 1H40 (pour un total de 6H36 de vélo... en autonomie complète), ce coté est, de très très loin, le plus facile pour vaincre le géant de provence.

Jusqu'à chalet reynard, les % sont relativement faibles. Le revètement est également le plus dégradé des 3 montées.

Cette montée est à privilégié pour une première ascension.

Bon courage.

02:00:00Guillaume R

Pour une première, elle fut ventée!Mais trop bon d'arrivée en haut.(39/23)

02:15:00Thoverofan T

monté avec mon fils (non entrainé) de 15 ans.
Belle montée sympatique... mais difficile après le chalet !

02:07:00Hervé D

Le 16/09/2008, après la montée mouvementée (car trop ventée) depuis Bédoin la veille, la météo étant un peu plus clémente (moins de vent) je pars de Sault à 8h 30. Les pourcentages sont nettement plus light que la veille, c'est un régal malgré la fraicheur matinale.
Arrivé au chalet Reynard j'ai compris qu'il y avait beaucoup de vent que la veille et que j'allais pouvoir aller jusqu'au sommet. Magnifique panorama, quelques photos, j'enfile le Kway, je rencontre un ancien collègue qui venait de faire l'ascension lui aussi mais du côté Bédoin. Nous avons échangé sur ma mésaventure de la veille, c'était la 3ème fois qu'il venait pour escalader le Ventoux, c'était la prmière fois que les conditions météo lui avait permis de monter. Descente intéressante malgré un revêtement trés médiocre par endroit.

01:40:00Vincent V

2 Aout 2006. Pour ma première assencion du géant de Provence, j'ai choisi Sault, coté le moins raide mais le plus long. Jusqu'au Chalet, aucune difficultées, et je me paie meme le luxe de mettre une fois le grand plateau et de rouler environ à 35 Km/h sur deux bornes, chose à éviter mais l'envie étais trop forte. Les 5 dreniers Km sont une toute autre histoire. Le compteur indique 8 Km/h, et je ne crois pas avoir vu autant de vent de toute ma vie; c'est vraiment l'ennemi numéro un du Ventoux. Le sommet est visible depuis le chalet, faisant de ces six derniers kilomètres un enfer.

01:28:00Alexandre L

20 premiers kilomètres très roulants mais préparer les petits braquets après le Chalet Reynard (6 km de l'antenne)

01:52:00Bruno L

Très sympa , un développement de 50*24 jusqu'au chalet Reynart. Ensuite ça se corse avec des difficultés à 1500 m. Quel bonheur pour la 1 ere montée du Ventoux. Temps magnifique.

01:41:00Claude U

Vent favorable qui m'a bien aidé surtout au pied et dans les derniers km. Montée la mois difficile des 3, à privilégier pour une première ascension ou en début de saison.

02:00:00David B

les 20 premiers kilomètres sont vraiment cool...les 6 derniers sont un peu plus durs...belle grimpée seul ( mois de novembre oblige ), la neige était présente en face nord, route fermée depuis Malaucene

02:02:00Pierre N

Première ascension du Mont Ventoux par Sault, à 55 ans. Il faut bien commencer un jour!
Montée régulière et sans difficulté jusqu'au Chalet Reynard (39x23). Trés difficile dans les 2 derniers kilomètres (39x26).

01:57:00Gregory C

un mythe à gravir. Mon premier HC inoubliable. les derniers kms sont un defi de mental et de volonté

02:15:00Dany J

20 KM DE BONNE BALLADE PUIS LE FINAL EPOUSTOUFLANT SOUS LE SOLEIL ET EN PLEIN VENT
LA DESCENTE A FOND COTE MALLAUCENE NE PEUT DE FAIRE SUR LE HAUT CAR LE VENT VOUS PLAQUE CONTRE LA PAROI
C ETAIT TELLEMENT BON QUE JE L AI MONTE 2 FOIS CETTE ANNE A 58ANS
POUR LA PREMIERE FOIS

02:30:00Benoît V

Chouette col monté à mon aise en profitant un maximum du paysage et sans jamais mettre un pied à terre... j'ai vu beaucoup de frimeurs...Une véritable procession de vélos après le chalet et une mémorable chute dans la descente... un souvenir gentillement marqué sur une jambe!

01:30:00Regis N

Environ 1:30. Que du VTT sur 2008. Montée facile (location de vélo de route) jusqu'au Chalet. Tendance à se laisser griser par la première partie de montée et à user un peu trop de gros braquets.
Les 6 derniers km à l'arrache et au mental.
Descente frustrante et usante car du vent souvent de face et peu de pente depuis le chalet jusqu'à Sault.

02:15:00Bruno F

Superbe montée, satisfaction personnelle. En revanche, à refaire dans de meilleures conditions. Ai du la faire au saut du lit car mon acolite ne supportait pas le soleil. Départ à 9h du mat' sans petit déj...

01:30:00Pierre B

La voie la plus facile dans la mesure où, si le final est commun avec Bédoin, le début est en pente douce. Une alternative aux gros morceaux que sont les faces sud et nord.

01:45:00Aurélien M

montée effectuée fin avril 2010 alors qu'il restait des congères le long de la route et sous un temps maussade. Il s'agit d'une montée en deux temps: la première jusqu'à 1300m à 5% de moyenne, une pause de plusieurs km jusqu'au Chalet Reynard puis le grandiose final en commun avec la montée de Bédoin.

02:13:00Christophe O

Montée le 15 juillet 2011 avec juste ce qu'il faut de vent pour être sur d'être sur le "Ventoux".

01:35:00Olivier C

Je l'ai entamé la peur au ventre, vu la réputation.
Mais là, par Sault, jusqu'à Chalet Raynard, vraiment facile (42X19 à 23)
Après, ça s'est compliqué, car ce jour là, il y' avait un vent à décorner les boeufs. D'ailleurs au niveau du col des tempêtes , vent de face, j'ai fait un surplace, pas longtemps... pour me vautrer sur le bas côté, heureusement sans aucune gravité.

01:50:00Maurice R

Le 26 août 2010
Départ à 8 H du matin de Sault, avec Fabien, mon fils de 27 ans. Montée relativement facile, dans la fraîcheur matinale. Je craignais la partie finale, du Chalet Reynard au sommet, mais tout s'est bien passé pour ma première montée à 60 ans.
L'arrivée au sommet est fabuleuse, au milieu de pleins de cyclistes heureux d'être parvenus à vaincre leur souffrance.
Dans la descente, nous avons croisé des dizaines de cyclistes de toutes sortes : jeunes, vieux, frimeurs, VTT, femmes, enfants...

Avec Fabien, nous nous sommes promis de revenir, en partant de Bédoin... Peut-être l'année prochaine ?

01:42:00Denis S

Le 28/08/12: Malgré l'orage, la pluie...
Belle montée, mais relativement facile jusqu'au chalet reynard.
Aprés les 6 derniers Km montre que vous êtes bien sur le Ventoux.
Beaucoup de monde...Un mythe

01:50:00Guy A

le 04/07/2014 voici mon troisième versant du Ventoux après Bedoin Malaucène la montée au départ de Sault la plus facile.
Très beaux paysage dans les lavande pentes sans grandes difficultés jusqu\'au chalet Reynard 20KMS environ puis vient vraiment la réelle difficulté ,les 6 derniers kms du géant de Provence cela se mérite .Il faudra la faire une nouvelle fois avec un peu plus de temps de roulage (500kms environ de vélo depuis le début de l\'année)pour vraiment apprécié.

01:46:00Eric P

La 3e et dernière ascension de la journée après celle de Bédoin et Malaucène. Ceci dans le but de rentrer dans le camp des "Cinglés du Mont Ventoux".
Oui de ce côté les % n'ont rien à voir par rapport aux 2 autres côtés mais il faut penser en garder dans les chaussettes pour les 6 derniers kms.

Voici le lien de mon blog :
https://cingleemontventoux.wordpress.com/

02:00:00Adrian I

en VTT juillet 2008

02:06:00Daniel D

le début est long, trop long. pas dur mais ça n'en finit plus. après il y a le final commun avec le coté bédouin et là on se sent vraiment dans le ventoux

01:45:00Jean-pierre D

Montée en Aout 2010 par beau temps.
Pas très difficile jusqu\'au Chalet Reynard. Puis plus dur mais un régal pour les yeux et les sensations.

01:20:00Anton B

La première fois que j'ai grimpé la Géant de Provence, c'est par ce versant. La première partie se passe essentiellement dans la forêt avant d'arriver au Chalet Reynard. La pente n'est pas très compliquée, mis à part quelques passages avoisinant les 8%, 9%.
Il est même possible de mettre le 50 dents devant un peu avant le Chalet.
Puis ensuite, on attaque les 6 derniers kilomètres. Cette fois-ci, la pente est beaucoup plus sévère. Mais le panorama est magnifique. Une fois dans la partie pelée, on profite à fond.
Et puis une fois en haut, c'est la récompense. Il est préférable de le faire par beau temps : on peut voir les Alpes du sommet.
C'est le côté le moins difficile. Mais si on le fait à fond, c'est sûr que ça devient compliqué. Il vaut mieux commencer par ce versant pour voir comment réagissent les jambes.
Bonne ascension !

01:20:00Jayjay A

Montée effectuée en petite forme au mois de septembre dans des conditions idéales. Assez quelconque jusqu'au chalet Reynard (enrobé pas terrible), mais ensuite on aborde le côté mythique du Ventoux. C'est un plaisir pour les yeux.

03:12:00Jean marie B

25 JUILLET 2013

01:51:00Stephane B

Pas trop difficile par ce côté qui permet de faire quand même les derniers km mythique. Gros vent au sommet

01:25:00Vinss V

Montée réalisée après avoir fait la face de Bédoin puis celle de Sault. C'est très clairement le côté le plus facile, les pourcentages sont faibles jusqu'à Chalet Reynard et le goudron est tout neuf !

01:50:00Olivier N

Je me suis attaqué au Ventoux pour mon 1er gros col mais par le côté le plus facile pour commencer...
Avec un minimum d'entraînement (je roule seulement à Longchamp et mont Valérien), la montée vers le châlet Reynard est vraiment très abordable ! J'étais au top pour en finir avec les 6 derniers kms qui furent difficiles mais j'ai fini au courage.
Et la vue exceptionnelle !

01:37:00Louis C

Relativement facile jusqu'au chalet Reynard.
Ensuite les 6 derniers kilomètres sont plus difficiles mais roulant sauf le dernier à 11%. Délivrance en arrivant au sommet !
Je m'attendais à pire

01:56:13Jean-claude P

parti le 31.08.2013 de montbrun les bains à 9h20 avec mon coach perso"Richard" en direction de Sault pour enfin faire cette montée mythique dont je parlais depuis un bon moment.Depuis Sault la route et toute neuve et serpente gentiment dans la pinéde pendant 20km avec des pourcentages résonables ,puis l'arrivée au chalet reynard et les choses serieuses commencent dans un premier temps tous ce passe bien jusqu'a ce que la pente se redresse et que les jambes chauffent sur les 2 derniers km.Heureusement Richard est là et je parviens au sommet "QUE DU BONHEUR".Aprés un petit répis descente sur Bedoin direction Flassan puis le col des abeilles et enfin retour à Sault.84 km de plaisir avec à la fin, un peu les grosses cuisses.Merçi à toi Richard ainsi qu'a tout les gens présents ce jour, de m'avoir accompagné et conseillé pour pouvoir passer cette journée, que je n'oublirais pas.

01:45:00Maxie N

Très belle montée, assez facile. Par contre les deux derniers kilomètres sont interminables !

01:39:00Marc D

Une chouette route jusqu'au Châlet Reynard, pour commencer à "apprivoiser la chose". Après...

01:29:00Sven R

Une montée bien sympa, aux pourcentages légers jusqu'au chalet Reynard, dans un décor sublime. A partir de ce point, c'est autre chose, surtout à cause du vent. Le point le plus dur est le col des tempêtes, à environ 1km du sommet, quand on s'y croit déjà.
Bref, la manière facile d'arriver en haut sur les traces des grands du TdF.

01:27:00Mister M

2011, j'ai commencé avec la montée par Bédoin, 1h37. 2012 par ici en 1h27, j'aimerais bien entendre de ceux ayant faits les deux pour une opinion sur quel temps serait le mieux des 2.

02:30:01Jean-charles S

Partis à 6h du matin de Sault avec ma femme et un ami ttraité pour un cancer du pancréas , donc en pleine chimiothérapie depuis 2 ans !
La montée à été exceptionnelle : grand ciel bleu ,pas de vent , température agréable , aucune voiture , ni moto , ni vélo jusqu'à Chalet Reynard fermé à cette heure matinale .
Les 6 derniers kilomètres se sont déroulés de la même manière .
Arrivée au sommet pleine d'émotion ,moments inoubliables .

02:00:00Alain A

La montée par Sault est relativement facile et pourrait être parcourue plus rapidement.Cela monte vraiment après le chalet mais il ne reste que 5 km.
Je l'ai faite en 2009 et 2011

02:30:00Frederic C

Mon 1er Ventoux, l'objectif 2013 monté ce jeudi 5 septembre. Soleil, pas un poil de vent, conditions parfaites.
La route depuis Sault a été complètement refaite, c'est bandeau noir tout du long, un régal.
Tout ça monte progressivement jusqu'au chalet avec une arrivée sur le plat.
Après bien entendu retour au choses sérieuses, ça grimpe, parfoit fort, mais en prenant son temps ça passe.
Je ne connais pas beaucoup de cols, et même si le Ventoux n'en est pas un, c'est vraiment très très spécial à faire.
Il y a toujours quelqu'un avec un mot d'encouragement, un petit geste, il y a une ambiance super.
A refaire l'année prochaine par Bédoin, même si la priorité sera le Stelvio, un autre très grand.

02:45:00Bruno D

A 51 ans j'ai tenté le Ventoux par Sault car c'est la plus facile et n'ayant pour toute expérience que le velib à Paris, donc profil bas. Avec un triple plateau de 11kg acheté sur le bon coin j'ai mis 2h 45 ce qui en fera sourire beaucoup mais le plus important était d'arriver. Jusqu'au Chalet Renard la route est assez dégradée. Les pros qui partent de Bédoin vous diront que les 6 derniers km sont plus facile alors que par Sault c'est là ou les choses sérieuses commencent. Une bonne expérience mais la prochaine fois je tenterai par Bédoin, avec pour seul objectif d'y arriver, mais équipé de pédales automatiques ce qui n'était pas le cas par Sault. bon courage aux débutants qui tentent par Sault

02:20:00Bruno M

Montée très agréable jusqu\'au chalet au milieu de la forêt sans difficultés. Après le chalet c\'est autre chose, la pente est plus sévère et les deux derniers kilomètres avec le vent sont long, très long. Le paysage est vraiment unique. Attention aux rafales de vent en descendant!!!!

02:25:27Philippe marie F

Une ascension par une belle journée de septembre. De Sault au chalet Reynard sans problèmes.
Au débouché pour prendre la route mythique, tout change, vent fort en rafales, j'arrive même à me trouver en travers de la route sous la poussée.
Arrivée en haut, 48 minutes depuis le chalet, immense joie et pas de regrets.

Photo du départ : 2014-09-17 _ 08:31:35
Photo à l'arrivé : 2014-09-17 _ 11:14:18

01:55:02D Y

sept 2013 : 1ere tentative de ce coté... Presque trop facile par rapport à Bedoin. Du coup la partie finale commune se fait beaucoup mieux.
Route refaite au printemps 2013 entre sault et Chalet Reynard.

01:30:00Thierry G

Fait

01:48:00Julien F

Fait à monocycle 29". Doublé seulement par un cycliste pourtant c'est pas ça qui manquais, tout comme le vent par ailleurs.

02:27:00Alex V

Pendant 20 ans, chaque matin quand j\'ouvrais les volets j\'avais le Géant en face de moi et puis un beau jour j\'ai sauté le pas et je l\'ai fait par la montée la plus facile, promenade jusqu\'au chalet ensuite 07 km de folie car j\'avais à peine 200 bornes dans les pattes. Promis la prochaine fois je le ferais par Bédouin...

01:36:41Yohan P

6 Juin 2014 : Chrono réalisé en rejoignant Sault après un départ de Malaucène et en passant par le col de la Madeleine pour rejoindre Bédoin puis par le col des abeilles entre Flassan et Sault. Dernière des 3 ascensions réalisées sur 4 jours.
Je conseille ce versant à tous les débutants qui veulent se mesurer au géant de Provence. L'ascension est beaucoup plus accessible et reste très agréable avec des pourcentages dans la première partie qui oscillent entre 2 et 7 % et même quelques zones de replat qui permettent de souffler (ou de remettre du braquet ...). Suffisamment pour ce faire plaisir mais cela permet d'arriver au chalet Raynard frais pour les 6 derniers km qui sont beaucoup plus difficiles (jusqu'à 11%) et souvent "venteux".

01:30:00Romain G

monté le 132 juillet facile jusqu\'au chalet reynard puis un peu plus dur mais sans plus car pas trop chaud et brouillard a la fin et le froid!!

02:15:00Simon B

Première fois super ! Magnifique temps et de bonnes conditions matinales ! Superbe ambiance et de beaux paysages ! A faire et à refaire !

01:56:00Frédéric M

Montée facile (voire très facile) jusqu'au chalet Reynard (surtout les 7 derniers km avant de le rejoindre). Puis ensuite 6 km bien plus rude, mais s'approcher du col donne des forces ....
Ayant réalisé les 3 ascensions, celle-ci me paraît personnellement la plus jolie, en plus d'être la plus facile (pour les amateurs qui souhaiteraient se lancer un premier défi) ....

02:00:00Eddy C

1er grand col de ma petite carrière de cycliste. Je l'ai donc fait pas le côté le plus facile (si on peut dire). Jusqu'au chalet Raynard ça va mais que le final est dur. Par contre je trouve dommage que tout le long de la montée, o, trouve divers emballages de boissons et barres laissés par nos amis.
Respectons ces lieux ce sera plus agréable pour tous partout où on roule.

02:00:00Cédric P

Montée agréable depuis Sault jusqu'au Chalet Reynard, ensuite cela ce complique...surtout après le col des tempêtes mais le sommet nous attire et nous fait oublier les pourcentages...

02:01:00Marten D

Jamais monté à fond. Route tranquille mais longue et facile par rapport aux autres versants avant d'arriver à Chalet Reynard. Là on sent tout de suite si le vent souffle ou pas. C'est là où la persévérance doit prendre le dessus puisque les choses sérieuses commencent et la pente se redresse de plus en plus jusqu'à l'arrivée à l'observatoire!!!

01:42:54P-o B

Super !

00:00:01Christian H

Depuis Sault, mon frère et moi avons mis 1h45mns pour arriver en haut de ce col mythique LE VENTOUX .. Arrivés au chalet Reynard nous ne sommes pas arrêtes pour ne pas casser le rythme.. Je ne suis pas un grimpeur ( ai 64 ans..) et sans forfanterie, nous pensions que c'était plus dur.... Apparemment partir de Sault, c'est le parcours le plus facile... Le spectacle était encore plus beau en vrai... après avoir regardé quelques vidéos de cyclos... A faire impérativement ... comme d'autres innombrables cols d'ailleurs.. il faut après que le porte monnaie suive!!!!
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi, suivant les 3 possibilités de gravir le Ventoux , le graphique des pourcentages des 3 montées à partir du chalet Reynard, n'est pas le même... Il me semble que l'on arrive de Sault, de Bédoin ou de Mallaucène , la route est la même du chalet Reynard au sommet du Ventoux?? Je me trompe peut être? Merci de vos explications..

01:40:00Romain M

Premier col HC, monté en sous-régime. Finalement 20 premiers km faciles, on discute avec les coureurs que l'on double ou qui nous doublent, et on trace sa route :) à partir du Chalet ça se corse évidemment, mais c'est franchement agréable :)))

01:48:02Sébastien R

Facile jusque Chalet Reynard puis les choses sérieuses commencent mais il ne reste plus beaucoup de km et un final en apothéose! Le Mont mérite bien son nom, surtout aujourd'hui, quel vent!!!

02:10:00Philippe B

Enfin!!Respect énorme pour la montagne des Légendes!!Ascension réussie,le 20 Mai 2016,depuis Sault,sans poser une seule fois pied à terre..dur-dur à partir de Chalet Reynard!!pour résumer,gravir le Géant de Provence,ça se mérite!!bonne route à toutes et à tous...Philippe.

00:00:03Lilio P

c'est dur fait par Sault en 2015 avec mon club de cyclisme le GEC (grenoble-eybes-cyclisme).

01:46:00Michel G

La plus facile des trois montée du Ventoux jusqu'au chalet Reynard c'est vraiment facile et après il reste 6 km sans vent pas de problèmes.

02:10:00Raphael K

H. Les derniers kms... Violent

03:12:00Richard O

Première tentative en ce 16 avril 2016 à l'assaut du mythique géant de Provence avec mon Camber (VTT) puisque je ne pratique que le vtt .... une bonne rando jusqu'au Chalet Raynard puis on se rend enfin compte qu'on est dans le venteux !!!!! - Les 6 derniers kil se méritent mais quel bonheur en arrivant au sommet !
Un temps magnifique ce jour là !

01:36:14Micky A

Monté lors de la gnfy mont ventoux 2016 : facile jusqu'au chalet Reynard , après çà se gatte ...
super soleil et pas trop de vent.. un vrai régal cette ascension et cyclo très bien organisée que vous conseille fortement. vivement 2017

00:00:02Thibaut S

Sympa, facile mais long. Une fois le Chalet, ça reste faisable, à son rythme en moulinant. Cette dernière partie vous fait comprendre pourquoi vous êtes là mais pas de quoi s'affoler, on y arrive gentillement.
Fait en VTT XC avec pneus de route.
NE PAS PANIQUER EN VOUS DISANT QUE C'EST LE CHALLENGE DE VOTRE VIE...

03:15:00Thibault X

Pas relevé mon temps.
Parti depuis saint-Saturnins-les-Apt (environ 40km avant le pieds par Sault) pour se chauffer, j'ai mis 3h15 pour y arriver, au sommet! environ 60km
Fais le 12 juillet 2016, 2 jour avant le tour, du monde partout, du vent dans la tronche, froid au sommet ouille!
Très simple jusqu'au chalet Reynard, d'ailleurs j'ai failli cartonner un cycliste arrivant de Bédoin tellement j'arrivais fort dans le virage du chalet Reynard! Je ne connaissais pas ce point clef, c'est fait.
Après le chalet, du fait que la montée était simple ça surprend, mais c'est surtout le vent qui est dur dans la montée finale, car fort et froid!
NE SURTOUT PAS OUBLIER de se couvrir au sommet!

00:00:02Jean-luc W

montée le 26 juin 2016 lors du GFNY mont ventoux.
la montée par sault est la plus longue mais la plus facile, la route est en très bon état.
attention au vent s'il est présent ( a partir du chalet ). les % les plus dur sont a partir du chalet.

01:50:00Fernando N

Une ascension relativement facile depuis Sault avec peu d'entrainement. Réelles difficultés à partir de la stèle, avec des rafales de vent à plus de 90 Km/h. Les efforts récompensés par une vue splendide au sommet....

06:10:00Pierre M

Pour ma première tentative j'ai opté pour le coté le moins dur. En tricycle couché et amputé d'une jambe (mi-cuisse) et n'ayant pas un gros foncier je ne voulais pas prendre de risques.
Montée longue mais le revêtement étant en bon état c'est assez agréable, bien sur le final est à la hauteur de la réputation du géant ...

03:00:00Alexandre M

Première ascension du Mont Ventoux. 14 ans

02:29:00David C

Après un défi a moi même, monter le Ventoux avant mes 50 ans, j'ai troqué mon VTT (usage familial) pour un vélo fitness (route, cintre plat). J'ai fait une dizaine de sorties de D+ croissant. 2 mois après, j'arrivais en haut du Géant de Provence, par Sault.

Le début de la montée, entre champs de lavandes puis forêt ombragée, n'est pas difficile et très agréable.
Il ne faut pas se voiler la face, les 6 derniers Km (après le chalet) sont durs, très durs... mais faisables !

Désormais, objectif suivant, faire la "vraie montée", par Bedoin... mais un peu d'entrainement sera nécessaire. Cette montée par Sault met le sommet à portée de vélo pour les moins aguerris... sans avoir recourt à l'électrique !!!!

02:15:00Ambroise H

Monté le 19 aout 2018, après la montée par Bédouin. par un jour très chaud. la montée est douce jusqu'au chalet reynard.

00:00:00Alain B

En ce début mai, je n'étais pas tout à fait prêt pour monter par Bédouin alors je suis monté par Sault en partant de Buis-les-Baronnies et retour par Malaucène. Mais beaucoup (concentration cyclo ce WE) l’ont fait par. Bédouin. Spectacle hallucinant il y avait des cyclos de partout: sur la route et à coté de la route (et même dans le fossé), sur les vélos et à coté des vélos, beaucoup avançaient lentement (et je ne suis pas un rapide) il est vrai qu'il y avait du Mistral (une cyclote qui s'était arrêtée pour regarder où était son mari transi de froid s'est envolé au moment de repartir atterrissant dans le fossé et non dans le ravin heureusement). Et tout le monde gelé sauf moi qui connaissait déjà le Ventoux. Je suis monté en long et avec un pull. Et ce vent ! Pour accéder à la plate-forme et surtout pour y rester il fallait se cramponner à la rambarde. Inoubliable même par Sault.

00:00:00Pascal C

Le jour de l'ascencion 2006 ! Magnifique avec beau temps sans vent jusqu'au chalet Rennard. Aprés, autre histoire. Trés preservé dans la première partie, j'ai pu tout lâcher aprés. Il m'a tout fallu pour conserver un semblant de vitesse aprés le col des tempêtes. Dangereux à cause du vent à la descente. Merveilleux souvenir. Trés nombreux cyclistes, on se serait cru en pleine cyclosportive.

00:00:00Caral C

très étonné par la facilité de cette grimpe

00:00:00Olivier B

Petite promenade de santé par ce côté. Un peu trop de monde à mon goût. Fait dans une boucle de 90 km avec Homme-Mort et Macuegne.

00:00:00Cyrille E

Beau, frais, venté. Versant Nord fermé (16/04/2016)

00:00:00Patrick C

montee tranquille jusqu'au chalet Reynard(6 pourcents max ) mais les6 derniers kms vont vous rappeller que l'on est sur le Ventoux.
A privilegier quand la forme n'est pas au rendez vous

00:00:00Jean eric G

Effectué au tour de provence ufolep en 2004. Facile jusqu'au Chalet Reynard

00:00:00Jean-jacques T

Montée beaucoup plus facile que par les autres versants.
Attention au final qui est le même que par Bédoin

00:00:00Joël D

en juin 2011 - au retour d'une sortie de 110 km après le col des abeilles, le col de l'homme mort je suis allé jusqu'au chalet reynard (1419 m) pour 20 km d'ascension avant de rejoindre Bedoin.

00:00:00Didier D

Une ascension facile jusqu'au Chalet Reynard bien entendu, très agréable, la végétation y est particulièrement dense et variée.
Après, ça se complique tout naturellement mais en étant moins émoussé que si l'ascension avait commencé à Bedoin, ça se passe beaucoup mieux aussi ! La descente est assez technique.

00:00:00Michel C

Montée effectuée le 25/07/09 pour le passage du Tour de France (jour à éviter principalement pour la descente)

00:00:00Bruno R

Le paysage lunaire qui se dévoile au Chalet Reynard est magique, alors qu'on évolue en forêt encore quelques hectomètres avant. Le passage devant la stèle de Tom Simpson est un moment marquant dans la vie d'un cycliste.
Un col vraiment particulier, qui laisse un souvenir à part...
Bravo à ceux qui l'ont gravi avec un 39x23 !

00:00:00Olivier P

Septembre 2007 : Après avoir fait 2 fois Bedoin (en 2006), je me suis attaqué par Sault (depuis Saint saturnin les apts). Sous une chaleur assez soutenue, j'ai gravi les premiers km sans trop de difficultés, mais j'avais du un peu taper dedans car après le Chalet Reynard je n'avais plus rien dans les cales et j'ai atteint le sommet au courage.

00:00:00Christian R

Me suis mis au vélo à 50 piges en 2005. En juin dernier avec un ami j'ai décidé de faire mon premier gros col, en l'occurence le Ventoux. Nous avons bénéficié d'une "fenêtre météo" miraculeuse (temps beau et peu de vent). La montée jusqu'au chalet est relativement facile, puis 4 km nettement plus durs, et les 2 derniers terribles. Il m'a fallu une volonté de fer pour ne pas poser pied à terre à 2 ou 3 reprises. Quel spectacle et quelle satisfaction d'arriver en haut.
Le faire ainsi m'a permis de "m'étalonner", et aujourd'hui, j'ai trés envie de m'essayer sur d'autres cols connus (Galibier, Bonnette, etc...).
A++++

00:00:00Patrick D

Montée effectuée pendant la cyclo sportive "la Tom Simpson".

00:00:00Fabien M

1ère expérience de col...
montée facile dans les bois jusqu'au chalet, ça se complique ensuite..

00:00:00Christian G

Pas trop difficile et le plaisir des 6 derniers kms dans les pierres

00:00:00Bernard C

nous l'avons fait en tandem le 1er mai,jusqu'au chalet reynard pas trop dur mais les 6derniers klm sont assez pentus,mais quelle joie au sommet

00:00:00Henri C

Petit parcours "sympathique" au départ de Malaucène : Malaucène-Bédoin-Mt Ventoux-Sault-Mt Ventoux-Bédoin-Malaucène-Mt Ventoux-Malaucène...120 kms, dont la moitié descend !....

00:00:00Pascal L

Plus long mais plus facile que par Malaucéne. La derniére partie à partir du chalet Reynard est tout de même trés dur.

00:00:00Paul H

je me suis payé le Géant de Provence pour mes 60 ans, courageux le mec mais Ok, à faire une fois au moins dans sa vie

00:00:00Stephane M

Première tentative sur un "vrai" col, ce qui explique le départ de SAULT car la montée est évidement plus simple. Pas de grosse difficulté jusqu'au chalet Reynard, puis le pourcentage augmente trés nettement, mais il ne reste pas assez de kilomètres jusqu'à l'arrivée pour faire lacher prise. Des regrets de ne pas être parti de Malaucène ou de Bédoin.

00:00:00Jimmy S

08/08/2014 : Montée quasi complète après avoir monté côté Malancène ( j'ai fais demi-tour après avoir descendu 15 km en direction de Sault. Peu d'intéret à la vue des faibles % ... par contre route et paysages très agréable.

00:00:00Vincent H

effectué le 1er juillet en vtt avec des pneus crampons

00:00:00Daniel D

Escalade le 10 juillet 2008 lors d'un circuit Bédoin - Flassan - Villes sur ozon - Gorges de la Nesque - Monieux - Sault -Mt Ventoux et retour à Bédoin.
C'était la 1ère fois que je m'attaquais à un col, et, à 60 ans, j'avais préféré commencer par le côté Sault.
A partir du chalet Reynard, j'ai mis tout à gauche (30 X 25) et j'ai posé 2 fois pied à terre, dont la dernière au col des tempêtes (plus facile de redémarrer ensuite...).
J'étais stressé car j'avais mon nouveau vélo depuis 3 mois, et je n'avais jamais eu de pédales automatiques auparavant. Ma crainte était de rester en équilibre et de ne pas pouvoir décaler.
Finalement, tout s'est bien passé ; il faisait très beau, j'étais parti de très bonne heure, et j'étais au sommet vers midi, après 66 km de route.
Le pied, l'arrivée en haut, j'étais heureux comme un gamin. La descente sur Bédoin, un vrai billard.
J'y retourne cette année avec des copains, avec l'intention de tenter un autre côté, je ne sais pas encore lequel.

00:00:00Pierre-xavier M

Très très facile jusqu'au Chalet Reynard (pointe à 40km/h). Ensuite, pas trop difficile jusqu'au sommet, puisqu'on a pas encore usé beaucoup de forces

00:00:00Idris R

Montée faite plusieurs fois dont une après celles par Bédoin et Malaucèné. Beaucoup plus facile mais route en état moyen jusqu'au Chalet Reynard, la fin parait plus dure que par Bédoin car le début est plus facile... Versant que je n'aime pas trop...

00:00:00Richard M

Fait le 14/10/11 lors d'une double ascension : versant Sault et Versant Malhaucène. La 1ère montée par Sault s'est bien effectuée, tout en gestion , excepté peut-être le dernier Kms. Les conditions météo étaient optimales grand beau, doux, et pas trop de Vent. Par contre la seconde ascension par Malhaucène fut terrible. La fatigue aidant j'ai craqué au 10ème Kms. Les forts % des Kms suivants n'ont hélas rien arrangé à l'affaire. Mal préparé pour cette double ascension des crampes sont apparues pour les 9 derniers Kms. Terrible. Quoi qu'il en soit l'année prochaine je tente l'ascension des 3 versants.

00:00:00Jean-luc L

Une promenade de santé vis-à-vis des 2 autres versants !
Photos et compte rendu => http://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2014/06/11/coup-du-chapeau-au-ventoux/
https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2017/06/22/mont-ventoux-co-episode-3/

00:00:00Bruno S

Montée depuis Sault le 17 octobre, ma deuxième ascension du Ventoux après l'ascencion très ensoleillée depuis Bédoin en novembre 2009
Des conditions météorologiques dantesques cette fois-ci !
Une dizaine de degrés à sault et du soleil mais un gros nuage sur la cime du Ventoux et -2 degrés au sommet, avec du vent, du brouillard et ... de la neige !
Et en plus je chpose une fringale à 1km du sommet, plus rien dans les pattes donc pour finir
Retour vers Malaucène : la descente se fait avec 1cm de neige sur la route pendant 1km environ !
Suis tellement tétanisé que suis obligé de m'arrêter au chalet ?? 4/5 plus bas pour me réchauffer.
Mais au final une super expérience car gravir le Ventoux dans ces conditions épiques, c'est quand même quelque chose à faire.
Ciao les cyclistes
Une pensée à Rossano et à Franck qui m'ont accompagné pendant l'ascension

00:00:00Loic L

Bon, ce versant est pèpère... si on le monte à son rythme. Mais si on tape dedans, alors ça peut faire mal quand même..;

00:00:00Gil V

De Sault au Reynard c'est plutôt facile mais attention c'est tout de même assez long aussi, après c'est du grand classique avec les mêmes 6 derniers km de la montée de Bédoin. Ce qui peut rendre cette ascension difficile c'est les km et le D+ que l'on aura fait avant pour venir à Sault (exemple la montée du col des Abeilles) à vélo...

00:00:00Francois M

col effectuer en aout 2010 lors des cingles du ventoux pas tres dur jusqu au chalet reynard apres ca se corse superbe vue au sommet des 3 versant du ventoux c le plus long mais est de loin le plus facile

00:00:00Frederic G

Un super souvenir de l'ascension

00:00:00Pierre A

Je l'ai fait en 1977. J'avais 12 ans. Mon frangin m'avait mis plusieurs minutes dans la vue et je me souviens avoir mis plusieurs fois pied à terre dans les 2 derniers kms. Mais malgré mon caractère de mauvais perdant (ça s'est arrangé depuis !) j'étais super content d'être arrivé au sommet de cette ascension mythique.
J'ai repris le vélo il y a 5 ans. Aujourd'hui je me tâte pour retourner au Ventoux. Quand je lis les commentaires (vent, chutes ...), ce n'est guère engageant. Je me dis qu'il y a d'autres cols tout aussi mythiques et moins piégeux ...

00:00:00Jean françois G


00:00:00Alexis J

Montée vraiment simple jusqu'au Chalet Reynard, puis après sa se durcit un peu sans avoir de grosses pentes. Les deux derniers kilomètres restent très dure.

00:00:00Florent D

Versant le plus facile du Ventoux mais aussi le plus long. Les 20 premiers kilomètres ne sont pas dur. Ensuite, pour les 6 derniers, on rejoint la route venant de Béboin, et là, on retrouve des pourcentages plus sévères, sans être insurmontable. Les 2 derniers km sont les plus durs, surtout s'il y a du vent

00:00:00Xavier D

belle montée toute en douceur jusqu au chalet

00:00:00Serge D

Première ascension réalisée, depuis que je roule ,en septembre 2010

00:00:00Col de l\' I

.

00:00:00André D

A enchaîner après la Nesque, descente sur Malaucène et retour par col de la Madeleine.
Belle sortie.
Montée très régulière sans piège

00:00:00Didier R

Montée effectuée le 05/09/2014 avec une météo idéale: pas de vent et 15° au sommet. Ascension relativement facile jusqu'au chalet Reynart. Les 6 derniers kilomètres plus corsés demandent un bon niveau d'entrainement.

00:00:00Dominique P

Un mythe mais ce jour la très facile A

00:00:00Marco V

Les 6 derniers kilomètres sont les plus difficiles bien-entendu. C'est une montée de légende. A faire...

00:00:00Jean-christophe M

Merveilleux moment...

00:00:00Dom G

Fait le 07/06/2015. Il paraît que c'est le côté le plus facile. OK mais il faut quand même se faire 1200 m de dénivelé. Très agréable cependant jusqu'au chalet Reynard avant les 6 derniers kilomètres beaucoup plus durs.

00:00:00Jean louis A

Monté en août 2013

00:00:00Luc H

2016/06 pente régulière qui nécessite des bonnes Jones pour maintenir un rythme car long et besoin de trouver de la motivation pour se faire mal au risque de s ennuyer final beaucoup plus intéressant

00:00:00Julien T

25/08/2017

00:00:00Guillaume B

Monté en 2010 au départ de Buis les Baronnies par Sault, neige au sommet descente côté Malaucène bloqué , descente pae Bedoin, fin du tour par Malaucène , joli périple...

00:00:00Almir S

pour une première monté je recommande à tous le monde de commancer par Sault, après le chalet Renard c'est le meme que bedoin, saufe netemment plus facile.

00:00:00Frédéric F

Plusieurs cyclosportives dont cinglés du Ventoux

00:00:00Francis F

Cette fois ma femme et moi sommes partis de Montbrun. Route agréable et montée depuis Sault assez facile jusqu'au Chalet Reynard. Quand nous sommes dans le coin, le Ventoux agit comme un aimant. C'est la troisième fois que nous le montons et , malgré l'âge , nous ne désespérons pas de le monter une nouvelle fois.

00:00:00Romai G

Mon 1er Ventoux....Avant Bedoin l'année prochaine

00:00:00Olivier K

fait deux fois pour voir le tour de France , depart de flassan en passant par les gorges de nesque , une boucle de 105 km , a faire pour la beautee du site la route est large et roulante et peut frequenté , concernant la montee ca n'a rien a voir avec les deux autres cotés .
olivier K

00:00:00Angélique R

Beaucoup plus roulant que par Bédoin et bien moins dur; sauf la fin bien sûr ^^

00:00:00Anthony C

- La première fois que j'ai grimpé ce versant, c'était en février 2006 un jeudi où je n'avais pas cours à la faculté. Mais ce ne fut pas une bonne idée (surtout en cette saison) d'autant que je n'ai démarré l'ascension que vers 14h30 après avoir pique-niqué à Sault. Ensuite, la météo annonçait des vents à 70 km/h en Vaucluse. J'aurais mieux fait de patienter avant de m'attaquer à ce versant. J'ai eu parfois du vent de face et après environ 7 km, alors que je grimpais grand plateau pour travailler ma force de pédalage sur ce versant plus facile, une rafale de face m'a complètement arrêté ! Les chaussures dans les cales, je me suis retrouvé arc-bouté et j'ai été obligé de chuter sur le côté en amortissant la chute. Je n'ai rien eu car fort heureusement il n' y avait aucun véhicule derrière, ni personne d'ailleurs... Et quand je suis arrivé au Chalet Reynard après environ 1h20 d'ascension en comptant ce petit incident, il y avait un vent à sûrement 100 km/h et il faisait bien froid en plus ! Je ne contrôlais même pas la trajectoire de mon vélo de route Décathlon ! Continuer jusqu'au sommet aurait été du suicide et j'ai décidé de redescendre. Avec un déjà un tel vent au Chalet Reynard, je n'ose pas imaginer ce que cela aurait donné plus haut avec l'absence de végétation ! J'ai croisé un seul type en voiture qui venait entreposer du matériel au Chalet Reynard. Aussi, en peu de minutes, mes mains ont gelé, les gants n'étant pas assez épais, et j'avais donc du mal à appuyer sur les freins dans la descente ! J'ai donc été trs prudent, évitant les pointes de vitesse. Ce n'est qu'en descendant en altitude que j'ai retrouvé progressivement l'usage de mes doigts. Comme le dernier kilomètre de descente remonte, j'ai changé de braquet, mettant le 42*23 et là j'ai entendu un petit bruit sur mon dérailleur qui fleurtait avec les rayons sur le pignon de 23. Le fait d'être tombé à l'aller a sans doute décalé un peu le dérailleur. Je suis reparti vers 17h ou 17h30 après avoir rangé le vélo sur le porte-vélos, soulagé après ces galères.

- Je l'ai refait en août 2006 en VTT avec un camarade qui n'était presque pas entrainé à vélo (lui faisait plutôt du ping-pong et du squash en terme de sport donc vraiment rien à voire). Du coup, il s'arrêtait assez souvent et en avait marre de se faire souvent doubler, et n'a fait que 13 km et je l'ai largement distancé. Pour ma part, j'avais de bonnes jambes, seuls deux types m'ont doublé dont un à VTC et j'en doublais pas mal, bien qu'essayant au début de ne pas trop prendre d'écart avec mon camarade. Un moment, fait inédit, j'ai vu un cyclotouriste avec juste des sandales et un short à peine plus long qu'un slip au chalet Reynard et mon collègue m'a dit qu'il l'avait vu aussi et que cela avait fait rigoler des types stationnés sur une petite aire dans l'ascension. Comme mon collègue venait au Ventoux pour la première fois et qu'il ne monterait pas plus haut que le 13e kilomètre compte tenu de son absolu manque d'entrainement, nous sommes après être redescendus sur Sault montés en voiture au sommet pour qu'il puisse tout de même admirer le Ventoux. Je faisais cela exceptionnellement car pour habitude je n'aime pas du tout monter une montagne en voiture (tant pour les raisons du mérite après l'effort que pour des raisons écologiques). Alors qu'il avait fait beau durant l'essentiel de la journée, la pluie est tombée au-delà de 15h après le Chalet Reynard, il n'a donc pas vraiment profité du paysage exceptionnel du lieu !

- J'ai à nouveau grimpé ce col le dimanche 28 mai 2017 sur ce parcours: Bédoin, Flassan, col de Notre-Dame des Abeilles (996m), Sault, Mont Ventoux (1912m mais sommet de la route à 1900m), Malaucène, col de la Madeleine (458m), Bédoin soit 90 km et 1902m de dénivelé positif.
A cette occasion, j'ai loué un vélo Giant Defy Aluxx à Bédoin pour 35 euros la journée. D'habitude, je roule avec un vélo de route Décathlon et finalement en terme de poids ces vélos sont assez semblables. Je crois que le vélo Giant Defy doit faire environ 9,75 kg. En revanche, moi qui n'était pas habitué à rouler avec, j'ai trouvé la selle peu confortable. Et puis il faisait chaud. J'ai remarqué aussi que certains panneaux sur la faune ont été enlevés puis mis sous forme de plaques à la citerne à plus de 1300m d'altitude.

Pour ce qui est du profil, c'est le plus long mais aussi le plus facile des versants du Ventoux. Il commence par 1 km de descente et on pédale au début au milieu des champs de lavande même si elle n'était pas en fleurs violettes lors de mes deux passages. On pénètre ensuite dans la forêt. Ces premiers kilomètres grimpent dans des pourcentages souvent entre 4 et 6 % avec tout de même un maximum à 7 % dans l'avant dernier kilomètre qui précède la chapelle du Ventouret (1011m) au 8e kilomètre. Par la suite et jusqu'au km 14 après un belvédère (1289m) qui donne une jolie vue sur les monts de Vaucluse, c'est un peu plus facile avec une pente de 4 % environ. Et les 6 derniers kilomètres jusqu'au Chalet Reynard sont vraiment très roulants surtout les 3 derniers quasi-plats. Vous pourrez sans problème mettre le grand plateau car ce n'est que pure formalité. Durant ces 20 premiers kilomètres, on trouve parfois quelques aires de pique-nique sur le côté de la route avec autrefois des panneaux explicatifs sur les animaux (cerfs, sangliers, mouflons). Ces panneaux ont été enlevés et on a mis à la place des plaques explicatives à la citerne à 1329m d'altitude. Moi à pied j'ai déjà vu en juillet 2013 un chamois près du GR9 sur le versant nord et en juillet 2016 un sanglier avant la combe Fiole, alors que j'étais monté par les sentiers pédestres pour voir les arrivées du Tour de France.
Au chalet Reynard (1417m), on croise les cyclistes venant de Bédoin pour aboutir aux 6,2 derniers kilomètres communs avec un paysage lunaire, 4 prochains kilomètres dans des pourcentages compris entre 6 et 7,5 % généralement; avant que cela ne se complique à l'approche de la stèle Tom Simpson et un dernier kilomètre à 9 ou 10 % après le col des Tempêtes (1841m) puis un dernier virage raide.

Gare au vent là-haut. Le Ventoux fait partie de ces sommets que j'ai déjà fréquenté qui sont marquants en la matière (mont Aigoual, Grand Ballon, pic de Nore, sommets du massif du Sancy). Le vent est des plus violents là-haut même si je le trouve moins glacial que dans le Sancy. De plus, il y a souvent à la fin du printemps et en été, il y a du monde là-haut. C'est peut-être pour cette raison que des sens de circulation ont été mis en place au sommet depuis 2013.

00:00:00Maurice R

La vue est belle... La montée m'a un peu déçu, trop de monde...
Petit arrêt près de la stèle du "Gaulois" qui a eu la drôle idée de venir mourir ici (Quelques mètres après celle de Simpson)...

00:00:00Patrick B

J'ai tenté de gravir le Ventoux par ce versant en 1997 avec une rage de dent mais n'y suis pas arrivé, j'ai posé pied à terre au environ de la stèle de Simpson.
Mais j'y suis retourné l'année suivante et je l'ai vaincu cette fois !

00:00:00Fabien R

Le versant le plus facile mais le plus long.
Jusqu'au chalet reynard, l'ascension se fait tranquillement, 4,5, 6%, pas plus, sous les sapins, à l'ombre, en plein été c'est appréciable, à 6 kms du sommet, changement de décor, les cyclistes sont plus nombreux, le paysage est saisissant avec le sommet en point de mire, vous rentrez dans le dur à 2 kms de l'arrivée, une horde de photographes vous accompagne jusqu'au bout, l'arrivée sonne comme une délivrance.
Au sommet c'est magnifique. Par Sault, c'est sympathique mais par Bedoin, c'est mythique !

00:00:00Laurent G

2017

Très belle montée avec la vue sur le sommet juste avant le chalet Reynard. Les difficultés commencent alors.

00:00:00Olivier L

sans doute le coté le plus facile, mais toujours aussi dur à partir du chalet Reynard

02:09:00Herve V

02:30:00Philippe D

01:40:00Stephane V

02:15:00Alexandre M

02:00:00Julien H

01:25:00Clément R

01:39:25Laurent R

01:53:00Guillaume P

01:20:00Anthony B

02:06:00Malet N

00:00:00Virginie F

00:00:00Jean-marc T

00:00:00Serge C

00:00:00Daniel J

00:00:00Jean-christophe A

00:00:00Yann L

00:00:00Michel V

00:00:00Jérôme H

00:00:00David N

00:00:00Fredrik G

00:00:00Martin S

00:00:00Barbier J

00:00:00Pierre-manu L

00:00:00Yannick B