Commentaires de Florent S

86 ascensions

Nombre de montées : 86 Commentaires sur le forum : 2
Nombre de sommets : 67 Photos : 5
Depuis 4 ans et ma découverte du cyclisme, je me passionne pour le Ventoux, les cols (haut, long, dur et raide de préférence), la haute montage et les vélos light (très light).
Je possède 2 vélos de rève :
- 1 VTT SCOTT Scale LTD (8,5 Kg !!!)
- 1 CERVELO R3 (6,4 kg !!!! -> 5.5 kg en 2007)

A bientôt sur un col ou sur une de nos magnifique route de provence (pour une petite bourre ???).

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col du Galibier 2642 m Arves et Grandes Rousses
Col du Tourmalet 2115 m Pyrénées centrales
Col du Lautaret 2057 m Arves et Grandes Rousses
Col de Sarenne 1999 m Arves et Grandes Rousses
Col de Poutran 1996 m Arves et Grandes Rousses
Mont Ventoux 1912 m Provence
Signal de Lure 1826 m Provence
Station de l'Alpe d'Huez 1815 m Arves et Grandes Rousses
Col de la Colombière 1613 m Aravis
Col du Télégraphe 1566 m Arves et Grandes Rousses
Hourquette d'Ancizan 1564 m Pyrénées centrales
Col d'Aspin 1489 m Pyrénées centrales
Col du Coq 1434 m Chartreuse
Station de Prapoutel 1360 m Belledonne
Col de Porte 1326 m Chartreuse
Col du Négron 1242 m Baronnies
Col de l'Homme Mort 1211 m Baronnies
Pic de Nore 1211 m Montagne noire
Col de l'Arzelier 1154 m Vercors
Col de Palaquit 1154 m Chartreuse
Col du Granier 1134 m Chartreuse
Col de Lagarde d'Apt 1101 m Provence
Col de Portet d'Aspet 1069 m Pyrénées centrales
Col de Macuègne 1068 m Baronnies
Col de Notre Dame des Abeilles 1000 m Provence
Col de la Liguière 998 m Provence
Col de Soubeyrand 990 m Baronnies
Col de la Pigière 968 m Baronnies
Col de Saint Jean de Sixt 956 m Aravis
Col des Brosses 866 m Monts du lyonnais
Col d'Aulan 845 m Baronnies
Col de la Croix de Part 812 m Monts du lyonnais
Col des Ares 797 m Pyrénées centrales
Col de Peyruergue 794 m Baronnies
Col de Vence 782 m Chartreuse
Col de la Ligne 755 m Provence
Col de Valouse 735 m Diois
Col de Malval 732 m Monts du lyonnais
Col de l'Espigoulier 723 m Sainte-Baume & Sainte-Victoire
Col d'Ey 718 m Baronnies
Col de la Luère 715 m Monts du lyonnais
Col de Larrieu 704 m Pyrénées centrales
Col de Fontaube 635 m Baronnies
Col de Murs 626 m Provence
Col de Couz 624 m Chartreuse
Col de Clémencière 622 m Chartreuse
Col de la Croix du Ban 604 m Monts du lyonnais
Mont Thou 600 m Monts d'Or
Col des Trois Termes 574 m Provence
Col des Fourches 537 m Massif des maures
Col de la Croix de Presles 527 m Monts d'Or
Col de Propiac 526 m Baronnies
Col de la Chaine 470 m Provence
Col des Astauds 465 m Provence
Col de la Madeleine 448 m Provence
Col des Gainons 435 m Provence
Col du Babaou 416 m Massif des maures
Col de Taillude 411 m Massif des maures
Col de Suzette 392 m Provence
Col de Veaux 386 m Baronnies
Col de Champ Paga 366 m Provence
Col de la Gineste 326 m Massif des Calanques
Col de Gravezon 269 m Provence
Col du Canadel 269 m Massif des maures
Col du Débat 254 m Provence
Col de Caguo Ven 230 m Massif des maures
Col de Gratteloup 192 m Massif des maures

00:43:00Col du Galibier depuis Col du Lautaret (2642m)

Une sortie superbe. Départ de la grave, passage du lautaret du galibier, descente sur valloire, montée du télégraphe. 1/2 tour, retour sur valoire, montée du galibier (la deuxième de la matinée) et retour (enfin) sur la grave.

J'ai eu le plaisir d'effectuer les 43' entre le Lautaret et le Galibier en compagnie d'un cycliste de la région qui travaillais dans un centre médico-sportif. Tout du long, j'ai pu longuement échangé avec lui sur les méthoses d'entrainement, la VO2max, VMA, PMA....

La montée du galibier départ valloire est vraiment plus difficile que par le lautaret. A partir de plan lachat, c'est vraiment pénible surtout si, comme je l'ai subi, le vent est contraire et l'air trop frais. Au dela de 2000 m, l'altitude se fait vraiment sentir et le coeur prend vite des puls dès que l'on appui trop sur les pédales.

Le paysage est superbe. la vue en haut extra-ordinaire. Bref, un periple à faire absolument.

00:00:00Col du Galibier depuis Saint Michel de Maurienne (2642m)

Une sortie superbe. Départ de la grave, passage du lautaret du galibier, descente sur valloire, montée du télégraphe. 1/2 tour, retour sur valoire, montée du galibier (la deuxième de la matinée) et retour (enfin) sur la grave.

La montée du galibier départ valloire est vraiment plus difficile que par le lautaret. A partir de plan lachat, c'est vraiment pénible surtout si, comme je l'ai subi, le vent est contraire et l'air trop frais. Au dela de 2000 m, l'altitude se fait vraiment sentir et le coeur prend vite des puls dès que l'on appui trop sur les pédales.

Le paysage est superbe. la vue en haut extra-ordinaire. Bref, un periple à faire absolument.

01:40:00Col du Tourmalet depuis Sainte Marie de Campan (2115m)

Après l'ascension de l'Aspin, enchainer sur le Tourmalet au plus chaud de la journée n'est pas forcement des plus facile.
Jusqu'au pare-avalanche, j'ai effectué une montée tranquille en compagnie de 2 bretons.
J'ai ensuite accéléré un peu dans les % les plus forts et dans la traversé de la Mongie pour finir dans un air un peu plus frais mais toujours ensoleillé au delà des 2000.

Je m'attendais franchement à une montée bien plus difficile. En fait, c'est bien moins dur que le Ventoux. Moins long, moins raide, il faut juste bien gérer son effort vis à vis de l'altitude qui rend les derniers kilomètres du sommet un peu plus pénible surtout qu'un vent défavorable m'a bien ralenti sur la fin.

Mais bon, un 2000+ ça doit se mériter non ?

Sportivement.

00:00:00Col du Lautaret depuis Le Clapier (2057m)

Une sortie superbe. Départ de la grave, passage du lautaret du galibier, descente sur valloire, montée du télégraphe. 1/2 tour, retour sur valoire, montée du galibier (la deuxième de la matinée) et retour (enfin) sur la grave.

La montée du galibier départ valloire est vraiment plus difficile que par le lautaret. A partir de plan lachat, c'est vraiment pénible surtout si, comme je l'ai subi, le vent est contraire et l'air trop frais. Au dela de 2000 m, l'altitude se fait vraiment sentir et le coeur prend vite des puls dès que l'on appui trop sur les pédales.

Le paysage est superbe. la vue en haut extra-ordinaire. Bref, un periple à faire absolument.

Attention au tunnel... très sombre.

00:00:00Col de Sarenne depuis Le Chambon (1999m)

Caramba, c'est même pas un 2000 m!!!!

Contrairement à ce que l'on m'avait annoncé, je n'est pas trouver cette montée plus difficile que l'Alpes d'Huez. Juste un peu plus chiante à cause de l'etat de la route par endroit. Par contre, c'est bien plus jolie par ce coté et la circulation est inexistante.

01:32:00Mont Ventoux depuis Sault (1912m)

3ème ascension consécutive du mont ventoux après Bédoin 1H39 puis Malaucène 1H40 (pour un total de 6H36 de vélo... en autonomie complète), ce coté est, de très très loin, le plus facile pour vaincre le géant de provence.

Jusqu'à chalet reynard, les % sont relativement faibles. Le revètement est également le plus dégradé des 3 montées.

Cette montée est à privilégié pour une première ascension.

Bon courage.

01:20:00Mont Ventoux depuis Malaucene (1912m)

On pourrait croire que ce coté est plus facile que par bédoin (100 m de moins de dénivelé). En fait, il n'en est rien. Beaucoup plus irrégulier, ce coté nécessite bcp de relance et un mental en acier trempé.

De plus, juste avant le mont serein, 4 km consécutif à plus de 10% représente un vrai mur difficile à passer. En tapant dans le rouge, on les passe assez vite (tout est relatif) mais on le paye plus loin, en se préservant, on perd du temps qu'il est toujours difficile de rattraper.

Il y a moins d'ombre et plus de vent que sur la montée départ Bédoin.

Bref, préparation physique minimale à prévoir... avant.

Après mes 1H33 peu flatteur de 2007, je viens de "claquer" un 1H21 (j'en suis très fier) lors de la Ventoux Beaume de Venise 2009 surtout que cette ascension à fait suite à la traversé en peloton des dentelles (col de Champ Paga, Suzette et La Chaine) à un rythme plutôt élevée.
Quelques semaines plus tard, j'ai encore un peu améliorer ce temps en 1H20 lors de la cyclo La Vauclusiènne 2009.

01:23:00Mont Ventoux depuis Bedoin (1912m)

Après un 1H28 en 2006 (réalisé en juillet sous alerte canicule....25 °C au sommet vers 10 H, c'est pas courant.), 1H25 le 12 mai 2007, mon record personnel 2007 est désormais de 1H23 réalisé en aout dernier sur mon Cervélo R3 et ses 5,7 kg (avec un temps de passage de 58 mn au chalet reynard) en pensant à pascal38g qui fait aussi vite et aussi bien.

Ce temps corespond à un peu plus de 240 Watts environ (sans prise en compte de l'altitude).

Mon conseil : pour votre première montée, allez y mollo sans chercher à faire un temps.

En VTT, mon meilleur temps est de 1 H 33.

Bon courage à tous.

00:00:00Signal de Lure depuis Saint Etienne les Orgues (1826m)

Ceux qui sont de la région le savent, le Mont Ventoux à un petit cousin qui porte le nom de Montagne de Lure.

J'ai escaladé hier ses 2 versants et vous propose aujourd'hui de partager avec vous quelques infos et photos.

J'ai démarré mon ascension au pied de St Etienne les Orgues. Après quelques raidillons et la traversée du village, la montée démarre réellement avec une route très large au profil vraiment régulier mais à l'asphalte vraiment rapiécé de partout, bosselé à souhait et granuleux à mort. C'est d'ailleurs ce dernier point qui, au fil des kilomètres (plus de 40 kms en tout sur les 2 versants) se montre vraiment "!!!GRRXXGRR%??!!!!". Rien à voir donc avec le billard du Ventoux.
Faudrait que le Tour de France y fasse un passage pour que le bitume soit transformé comme par magie.

Cette première face fait un peu moins de 20 kms et 5,5 % de pente moyenne.

Le premier tiers de la montée traverse une forêt de cèdres avec des pourcentages très régulier entre 5 et 6 % bien ombragé.
Dans cette forêt, au niveau de N.D. de Lure, un gros kilomètre un peu plus raide (8 % j'estime) vraiment ralentir un peu peu vitesse et fera montée votre cardio.

Après, la végétation disparait de plus en plus, et le soleil et la chaleur se font vraiment sentir sur le second tiers de cette montée qui vous présentera des pourcentages à la hausse entre 6 et 7 % jusqu'à la traversé de la "mini" station de ski.
Vous allez pouvoir retrouver alors la pierraille "blanche" typique du Ventoux même si la végétation arrive à la couvrir un petit peu plus.


Après la station de ski, les pourcentages retombent entre 2 et 3 %. Mais, ne penser pas battre des records de vitesse, le revêtement bien granuleux vous bouffera un grand nombre de watts.

Voila. Vous l'avez lu, si la montage de Lure à bien un air de parenté et une forte consanguinité avec le Ventoux, en terme de défis et de difficultés, elle est bel et bien un gros cran en-dessous en terme de pourcentage maxi, de % moyen comme de dénivelé.... comme de prestige.
La qualité du bitume assez agaçant à la longue m'a aussi bien empêché de trouver beaucoup de charme à ce sommet sur lequel je ne reviendrai surement pas aussi souvent que sur le Ventoux.
La fréquentation, en tout, je n'ai rencontré qu'une grosse quinzaine de cycliste ce 11 août, est bien le signe que seul les locaux et originaires de la région (par ailleurs superbe et bien fournie en montée en tout genre) se retrouvent régulièrement sur ces routes.

00:00:00Signal de Lure depuis Valbelle (Vallée du Jabron) (1826m)

Départ un peu en dessous de Valbelle. La montée dans ce sens (plus de 25 kms et 4,8 % en moyenne) est plus longue et moins raide pour un dénivelé un peu supérieur (+50 m !) au premier coté.

Le premier quart de cette montée s'effectue en fond de vallée. Vous traverserez VALBELLE et ses coteaux en plein soleil, face à une route très irrégulière en pourcentage avec des raidillons, des faux plat et même 3 courtes descentes qui vous ferons fréquemment jouer des dérailleurs AV et AR si vous souhaitez garder un bon rythme.

Le panorama est un mix entre la vallée de L'ouveze ou du Tolourenc et rappelle beaucoup par endroit le col de Fontaube ou de Propriac.

Cette forêt vous protègera du soleil et vous apportera un minium de fraicheur jusqu'au Pas de la Graille. Les pourcentages grimperons progressivement de 4 à 5% vers 6 à 7 %. Après le Pas de la Graille, la pierraille blanche refais sont apparition et les pourcentages ne dépasseront alors plus les 5%. Dommage que le revêtement, une fois encore, ne permette pas de profiter sereinement des sensations de vitesse retrouver sur la plaque.


Si la montage de la Lure à bien un air de parenté et une forte consanguinité avec le Ventoux, en terme de défis et de difficultés, elle est bel et bien un gros cran en-dessous en terme de pourcentage maxi, de % moyen comme de dénivelé.... comme de prestige.
La qualité du bitume assez agaçant à la longue m'a aussi bien empêché de trouver beaucoup de charme à ce sommet sur lequel je ne reviendrai surement pas aussi souvent que sur le Ventoux.
La fréquentation, en tout, je n'ai rencontré qu'une grosse quinzaine de cycliste ce 11 août, est bien le signe que seul les locaux et originaires de la région (par ailleurs superbe et bien fournie en montée en tout genre) se retrouvent régulièrement sur ces routes.

00:53:00Station de l'Alpe d'Huez depuis Bourg d'Oisans (1815m)

En montée du matin ce 8 août 2007 en suivant le trajet du tour de France.
Les 3 premiers kilomètres sont franchement raide, après, ça va un peu mieux.
Pour une première monté, je suis satisfait de mon temps, que je ne pourrais au mieux améliorer de 2 à 3 minutes maxi en montant vraiment à bloc et tout léger (une seule gourde, pas de ravito, température plus fraiche....).
J'ai poussé le voyage jusqu'au lac besson en passant par le col de poutran... tant qu'à y être.

Bon, sans chauvinisme aucun, c'est vraiment plus facile que le ventoux...je ne sais pas pourquoi c'est aussi renommé.
Cette montée est vraiment proche, tant en longueur qu'en pourcentage moyen que le col du coq dans le massif de la chartreuse.

00:00:00Col de la Colombière depuis Le Grand Bornand (1613m)

Réalisé tout début septembre 2009 par une très belle journée, cette montée est magnifique une fois sortie de la forêt (et donc de l'ombre protectrice du soleil) juste un peu avant le Grand bornant en venant du Petit Bornand depuis St Pierre.

A part quelques hectomètre un peu raide juste après le Grand Bornand, la montée est régulière dans un paysage de haute montagne vraiment super.
La route est en bon état.

Une bien belle montée.


00:00:00Col du Télégraphe depuis Valloire (1566m)

Une sortie superbe. Départ de la grave, passage du lautaret du galibier, descente sur valloire, montée du télégraphe. 1/2 tour, retour sur valoire, montée du galibier (la deuxième de la matinée) et retour (enfin) sur la grave.

La montée du galibier départ valloire est vraiment plus difficile que par le lautaret. A partir de plan lachat, c'est vraiment pénible surtout si, comme je l'ai subi, le vent est contraire et l'air trop frais. Au dela de 2000 m, l'altitude se fait vraiment sentir et le coeur prend vite des puls dès que l'on appui trop sur les pédales.

Le paysage est superbe. la vue en haut extra-ordinaire. Bref, un periple à faire absolument.

Entre valloire et ce col du télégraphe.... c'est vraiment facile, quasiment tout grosse plaque. Un col pour rire ????

00:00:00Hourquette d'Ancizan depuis Campan (1564m)

Après l'Aspin et le Tourmalet, j'ai finalement delaissé un deuxième passage sur l'Aspin par une montée par Hourquette.

Si c'est plus long, plus haut, c'est par contre bien moins difficile pour rentrer sur Arreau.

J'ai effectué cette montée en compagnie d'un jeune cycliste jusqu'a 2 ou 3 kilomètres du sommet quand il a accuser un peu le coup.
La montée s'effectue en 3 temps. Un premier tiers très irrégulier avec des pourcentages faibles mais pas mal de coup de cul.
Après castemau et la séoule, c'est plus raide et plus régulier au travers une zone parfaite pour les pique-nique et d'ailleur très fréquentée ce jour là. Après une belle et assez longue descente, la fin du col est très régulière et permet d'envoyer un peu plus de watt sur un bitume en assez bon état.

La descente se révèlera par contre misérable : 2 orages de grêles et une superbe averse viendront me stopper à mainte reprise dans mon retour sur Arreau.

00:40:00Col d'Aspin depuis Arreau (1489m)

J'ai garé ma voiture dans Arreau à quelques metres du panneaux, au pied du col.
J'ai donc effectuer mon échauffement directement sur ces pentes. J'ai fait ma montée plutôt calmement en pensant au Tourmalet que j'allais enchainé, aux 6 cols escaladés la veille (Ares, Larrieu, Portet Aspet....), et à ce col que j'allais refaire en sens inverse un peu plus tard dans cette chaude journee de juillet 2010.

Dans ce sens, la montée est régulière sans difficulté particulière, facile à gérer. Le bitume, en bon état, permet aussi une montée souple et régulière sur un bon tempo.

J'imaginai un col beaucoup plus difficile.

00:58:00Col du Coq depuis Saint Nazaire les Eymes (1434m)

58 minutes... de mémoire.
En longueur et dénivelé, c'est vraiment très proche et comparable à l'Alpes d'Huez.... la ciculation en moins.
Montée très régulière après un départ assez raide.

00:47:00Station de Prapoutel depuis Tencin (1360m)

Une montée très régulière dans un cadre magnifique. C'est assez difficile juste après Theys en direction du col des Ayes. Après, je vous conseille de monter sur PIPAY (plus de dénivellé, plus de %) plutôt que sur PRAPOUTEL même si cette dernière n'est pas facile notamment sur les derniers hectomètres qui présente des % assez élevé.

Ce jour là au départ de PRAPOUTEL, j'ai effectué une belle sortie en enchainant les ascensions du col du coq puis du col de marcieux pour revenir au point de départ dans la station de ski soit un peu plus de 80 kms pour plus de 2000 de dénivelé.

01:14:00Col de Porte depuis Grenoble (1326m)

La Tronche - Col de Porte (via col de vence et palaquit) en ballade un peu sportive et pour ma première ascension.

Les 16 kms ne représentent pas de difficulté majeure. Attention à la suite si vous souhaitez atteindre les chalets de Charmant Som. Les 5,2 kms suivants (6,5 % de moyenne) commencent tout gentiment (par un léger faux plat descendant) mais deviennent, sur la fin, très très dur avec des % dépassant (d'après mois) facilement les 11 %.

Pour les purs grimpeurs, vous avez pas très loin, en bas sur Grenoble, la montée de la Bastille. Je ne vous en dit pas plus.... je vous laisse découvrir les 2 petits kms de cette montée.

Bon courage.

00:00:00Col du Négron depuis Col de la Pigière (1242m)

Ce col me porte malheur. Sur 3 ascensions, il m'a "planter" 2 fois dont la dernière lors de la dernière cyclos des monts de Vaucluse. Le retour est ensuite tout en descente.... heureusement

00:34:00Pic de Nore depuis Villeneuve Minervois (1211m)

34' depuis Pradelle (au départ de Carcassonne en passant par les Martys et Lacombe) sur un VTT.

Montée régulière et plutôt facile sauf la fin qui semble ne jamais en finir d'autant plus que le vent si montre fort et, de face, redoutable.

En haut, le point de vue est plutôt magnifique par beau temps.

00:00:00Col de l'Homme Mort depuis Ferrassières (1211m)

Une montée régulière sur une route large avec un bitume plutôt moyen et pas une once d'ombre. La vue tout au long de la montée est magnifique.

00:00:00Col de l'Homme Mort depuis Col de Macuègne (1211m)

Pas très long, pas très raide mpais le cadre mérite le détour.

Pour des pourcentages et une difficultés plus prononcés, poussez jusqu'au col du Négron qui n'est pas si loin.

00:00:00Col de Palaquit depuis Grenoble (1154m)

Fait.... en passant par le col de vence et en direction des chalet de charmant som.
C'est d'ailleur cette destination finale qui vaut se pesant de cacahuette, quelques suées pour une arrivé bien raides et epprouvantes.

"pascal38g" est-il montée jusque là ?

00:00:00Col de l'Arzelier depuis Vif (1154m)

Une montée tranquille passé avec un cyclo rattrapé en sortant de VIF.

C'est régulier, jamais très raide. Facile donc de trouver un bon tempo et de le tenir.

00:00:00Col du Granier depuis Saint Pierre d'Entremont (1134m)

Aout 2006. Après avoir enchainée le col de la couz, le col des egaux et le col de la cluzas sur un bon rythme, j'avais décider de récupérer un peu sur cette dernière montée avant de finir en descente vers chambery.
Cela avait bien démarrer jusqu'a rattraper un cycliste local avec qui nous avons un peu discuter. Sur les derniers kilomètres, l'esprit de compétition à repris le dessus et j'ai du mettre les watts (et me mettre sèrieusement dans le rouge) pour garder quelques metres d'avance sur ce dernier. Je n'ai donc que peu profiter du paysage sur la fin.
Domage.

00:00:00Col du Granier depuis Chambery (1134m)

Une bien belle ascension (ni trop facile ni trop difficile) avec un cadre hors du commun à l'arrivé.

Suite à cette ascension, juste pour le plaisir, enchainez le col des egaux puis le col de Couz avant de redescendre sur Chambery.

Je me souvient avoir rattraper un cyclo ce jour là qui m'avait pris la roue avant que nous nous "déchirions" définitivement sur les derniers metres du col (un peu plus loin, c'est la chambre à air de ma roue avant qui s'est d'ailleur déchirée).



00:00:00Col de Lagarde d'Apt depuis Rustrel (1101m)

Je ne savait pas qu'il s'agissait d'un col !!!

Pour qui ne connait pas, cette montée peut paraitre interminablement longue voir barbante même si elle n'est jamais raide. Le paysage est somme toute pas mal mais, à mon gout, quand même un poil en dessous de ce que l'on peut trouver ailleur dans la région.

Ce n'est pas donc ma montée préférée.

00:00:00Col de Portet d'Aspet depuis Aspet (1069m)

Jusqu'au pont de l'oule, on a du mal a se croire en montagne tant ça monte à peine plus que cela descend. Après le pont, on a du mal à croire que l'on est sur une route et pas un chemin muletier tant c'est raide.
A partir de la stèle CASARTELI, c'est 3 coup de cul à plus de 15 % qui vous mettrons tout à gauche pour la chaine et tout en haut pour le cardio.

C'est raide, très raide sur les 4 derniers kilos. Seuls les derniers hectomètres permettent de remettre un peu la plaque.

Bref, une montée courte mais pas si facile que ça à gérer (surtout que j'avais déjà le col d'Ares dans les pattes et que le thermomètre dépassait largement les 25 ce jour là).

Pour la descente, c'est pénible car tout sur les freins. Pas vraiment facile de prendre de la vitesse sans prendre des risques fous.

00:30:00Col de Macuègne depuis Montbrun les Bains (1068m)

j'ai monté ce col la première fois lors de la cyclo des mont du vaucluse 2007. Tout seul, en chasse pattate, à bloc depuis Sault ou un gros XXXXXX m'à fait lourdement chuter sur le bitume (niqué la roue AV, le cuissard, la selle et bien rapé la cuisse et l'épaule) sans même s'arreter. Cette poursuite du groupe de tête, que j'amais je n'ai pu rattrapé, me coutera très cher dans le col du Negron un peu plus loin.

C'est une route large, au bon bitume, à la pente régulière dans un cadre plus tôt très sympa.

00:00:00Col de Notre Dame des Abeilles depuis D942 - Monieux (1000m)

A faire absolument (un grand morceaux de bravoure pour les purs grimpeurs) : la montée par la tour monieux qui, sur un peu moins de 2 kms (1,9 kms exactement) vous opposera ces 10,2 % en moyenne et ses 18 % sur quleques centaines de metres sur la fin. Un vrai délice.......sur lequel la fréquentation de cycliste est (inexplicablement) très très faible.

Bon courage !

00:00:00Col de Notre Dame des Abeilles depuis Villes sur Auzon (1000m)

Quelque soit la montée retenue (flassans, villes sur auzon, monieux, sault...), il ne faut pas négliger la difficulté de cette ascension qui peut, face au mistral ou la canicule, devenir un vrai calvaire (surtout après une montée "à bloc" sur le ventoux).

Eviter les montées par Sault et Villes/Auzon et leur circulation de voiture. C'est pas tant le nombre qui me gène mais plutôt les grandes vitesses de ces véhicules qui ne sont pas particulièrement rassurantes).

A faire absolument (un grand morceaux de bravoure pour les purs grimpeurs) : la montée par la tour monieux qui, sur un peu moins de 2 kms (1,9 kms exactement) vous opposera ces 10,2 % en moyenne et ses 18 % sur quleques centaines de metres sur la fin. Un vrai délice.......sur lequel la fréquentation de cycliste est (inexplicablement) très très faible.

00:00:00Col de Notre Dame des Abeilles depuis Flassan (1000m)

Quelque soit la montée retenue (flassans, villes sur auzon, monieux, sault...), il ne faut pas négliger la difficulté de cette ascension qui peut, face au mistral ou la canicule, devenir un vrai calvaire (surtout après une montée "à bloc" sur le ventoux).

Eviter les montées par Sault et Villes/Auzon et leur circulation de voiture. C'est pas tant le nombre qui me gène mais plutôt les grandes vitesses de ces véhicules qui ne sont pas particulièrement rassurantes).

A faire absolument (un grand morceaux de bravoure pour les purs grimpeurs) : la montée par la tour monieux qui, sur un peu moins de 2 kms (1,9 kms exactement) vous opposera ces 10,2 % en moyenne et ses 18 % sur quleques centaines de metres sur la fin. Un vrai délice.......sur lequel la fréquentation de cycliste est (inexplicablement) très très faible.

00:00:00Col de la Liguière depuis Saint Saturnin les Apt (998m)

C'est plutôt en bas que les % sont les plus durs....Pas d'ombre, la chaleur peut y être vraiment difficile à supporter.

00:28:00Col de Soubeyrand depuis Remuzat (990m)

Une montée plutôt régulière montée au tempo en 28 mn (départ de l'embranchement de la D94 lors de la 4ème heure d'une grosse sortie après avoir enchaine 2 cols d'EY et un Peruergue à bloc.
Par rapport aux derniers panneaux indiquant le col à 2 kms, tout le monde trouve cette distance bien et largement soustimée...Faut dire que la pente y est un peu plus raide que sur le reste de la montée il me semble (7,5 kms à 6,9 %, s'est un peu plus raide que l'autre versant).

00:25:00Col de Soubeyrand depuis Sainte Jalle (990m)

Une bien belle montée dans un cadre plutôt sympa. Le profil n'est pas très régulier au départ mais le devient à partir du village de Bellecombe qui vous propose par ailleurs un point de ravitaillement avec une jolie fontaine.
L'autre versant est plus court et plus raide.

Réalisée assez calmement au tempo après 2 col d'EY et un col de péruergue à bloc, par une belle journée assez chaude et trop couvert, ce chrono de 25 mn me parait largement améliorable.

Attention, pour la descente, l'épingle présente un bitume "tas de pattate" capable de vous faire rate le virage.






00:00:00Col de la Pigière depuis Col de Macuègne (968m)

Pas très long, pas très raide. Pour se faire mal, il faut aller très vite... On rate alors un paysage plutôt chouette.

Poussez-donc jusqu'au col du Négron qui n'est pas très loin pour trouver des % un peu plus respectable.

00:00:00Col de la Pigière depuis Sisteron (968m)

Sans commentaire. C'est régulier et plutôt facile si l'on ne le fait pas à bloc.

00:00:00Col de Saint Jean de Sixt depuis Thones (956m)

J'ai fait ce col, pas au départ de Thones mais au départ de Saint Pierre de Faucygny.
C'est peu pentu, au milieu des arbres et finalement, au part sur le final, assez peu attirant en terme de paysage. Par contre, le village est vraiment typique et assez sympa.
La suite vers le col de la Colombière vaut vraiment le détour de part la beauté du site traversé.

00:00:00Col des Brosses depuis Sainte Foy l'Argentiere (866m)

J'ai fait cette montée au milieu de plusieurs centaines de cycliste lors des 1000 Bosses 2006.
Comme je n'avait jamais roul" en peloton, je n'ai pas vraiment profiter du paysage.

00:00:00Col d'Aulan depuis Montbrun les Bains (845m)

Une montée très régulière et plutôt facile surtout qu'une bonne partie est largement protégée du mistral et du soleil en début et fin de journée.
Le petit chateau du vieux village vaut vraiment le coup d'oeil et le déplacement.

La route est large, le bitume assez roulant et la circulation anecdotique.

00:00:00Col d'Aulan depuis Saint Auban sur l'Ouvèze (845m)

Ca monte un peu c'est vrai... mais rien de très violent ni d'exceptionnel en dehors du cadre bien entendu. Ah, la drôme provencale !

Pour transpirer un peu, choisissez une très chaude journée d'été, vers midi et montez à bloc !



00:00:00Col de la Croix de Part depuis Montromant (812m)

Une montée régulière et pas hyper difficle.... très fréquenté le week-end par de nombreux cycliste lyonnais (pas tous toujours très en forme d'ailleurs).

00:00:00Col des Ares depuis La Moulette (797m)

Ca se monte facilement, au tempo sur la plaque. La route est large, les pourcentages faible et très régulier facilite la gestion de l'effort.

Dans la descente, c'est encore plus facile. Des enchainements rapide, sans gros freinage.

Comme on reste très longtemps dans la forêt, on ne profite pas beaucoup du panorama. Dommage.

00:16:00Col de Peyruergue depuis Saint Sauveur Gouvernet (794m)

Belle montée peu fréquenté dans un cadre plutôt sympa. A 18.5 km/h de moyenne, ces 5 kms à 5,9 % se bouclent en 16 mn. C'est plutôt un col pour les grosses cuisses que pour les purs grimpeurs mais bon.....

00:00:00Col de Vence depuis Grenoble (782m)

En enchainement via le palaquit et en direction de charmant som.

Pas trop dur....jusque là, les dernières kms avant d'arrivé sur charmant som valent le détour.

00:00:00Col de la Ligne depuis Les Bastides (755m)

J'ai plus l'habitude de la montée au départ de Methamis.
C'est pas très pentu mais plutôt long (20 minutes à très bon rythme) avec pas mal de changement de pente et donc de relance.

Le coin est magnifique et un peu plus frais que dans la vallée les chaudes journées d'été.
A recommander donc même si le bitume n'est pas des plus roulant.

Gester

00:00:00Col de Valouse depuis La Pailette (735m)

En réalité, j'ai fait l'autre versant de ce col (au départ des pilles par condorcet).

00:00:00Col de Malval depuis Courzieu (732m)

00:34:00Col de l'Espigoulier depuis Auriol (723m)

Réalisé en septembre 2006 sur les 135 kms des bosses du 13.
Une belle montée, régulière qui fini en pente très très douce sur la fin.
Dommage pour moi, ce jour là, le sommet etait plongé dans la brume.

Attention, la descente sur Géménos présente de gros freinages sur un bitumes parfoit très limite.....

Parmis tous les cyclos scotchés sur la pente, je n'ai pas vu "pascal38g", dommage encore raté.

En 2008, j'ai cassé mon câble de dérailleur arrière dans la montée. j'ai du terminée l'ascension en 48x13 ! Heureusement que la fin n'est pas si raide !

00:16:00Col d'Ey depuis Saint Sauveur Gouvernet (718m)

16 mn pour avaler ces 5,5 kms à 5,5% en restant sur la plaque. Le bas est assez irrégulier avec 2 ou 3 passage un peu raide, après "les Estang", ça devient très régulier et beaucoup moins pentu.

Le cadre est plutôt réussi et vaut bien le coup d'oeil.

00:00:00Col d'Ey depuis Buis les Baronnies (718m)

Une belle montée, sur une belle route, large et peu fréquentée.
Attention au mistral qui, lorsqu'il est très fort, peu litéérallement vous scotché au bitume notamment au niveau des quelques épingles du tracé.
Au départ de Buis les Baronnies, dans le village, n'oubliez pas non plus le col d'Os qui vaut le détour avec une montée plus irrégulière et plus raide sur une petite route de campagne au milieu des champs et des vignes.

00:00:00Col de la Luère depuis Saint Pierre la Palud (715m)

Montée 2 fois en 2005 et 2006 lors des 1000 bosses... A revoir en 2007 ?

00:00:00Col de Larrieu depuis Aspet (704m)

Effectué après le col des Ares et le Portet d'Aspect, on apprécie bien la descente du début.
Après, en plein cagnard (ça dépassait les 30 !), sans ombres, les pourcentages sont bien casse pattes et la montée très irrégulière. Heureusement, cela ne dure pas bien longtemps.
Après le passage du col de Louzet qui fait bien souffrir, c'est du tout cuit....sur la plaque.

Je confirme pour la descente. Y'a vraiment de quoi aller très très vite.

Le panorama est par contre bien sympa.

00:00:00Col de Fontaube depuis Eygaliers (635m)

C'est pas du très long ni du très raides mais le coin est vraiment magnifique avec une vue imprenable et plutôt méconnue sur le ventoux.

La suite sur le col des aires est bien aussi.

Gester

00:00:00Col de Murs depuis N. Dame de Vie (626m)

Montée facile et régulière bien qu'assez longue. Attention au vent. Par fort mistral, ca peut pousser très fort dans le dos et vous faire croire que vous avez de la dynamite dans les jambes et une VO2 de champions du monde.
Le revètement est très irrégulier et alterne entre le parfait billard et le bitume rugueux à souhait.

Une belle cote bien pratique pour les fractionnés dans un cadre plutôt réussi.
De plus, en fin d'après-midi, une bonne partie de l'ascension est à l'ombre.




00:00:00Col de Murs depuis D2 / D4 (626m)

Dans un sens ou dans l'autre, cette montée traverse un paysage magnifique. Plutôt facile, cette montée peu se reveler épuisante en cas de vent très fort de face.

00:00:00Col de Couz depuis Chambery (624m)

La montée est assez régulière, plutôt monotone et vraiment à l'ombre du massif toute la matinée, et donc assez fraiche.
La route est large et très rectiligne... d'où de nombreux véhicules circulant à haute vitesse.
Vraiment, c'est le col le moins sympa de la région. Il ne vaut vraiment le déplacement que pour mener aux autres cols du massif de la chartreuse qui sont eux, pour le coup, vraiment plaisants (cols des Egaux, cucheron, granier.....)

00:00:00Col de Clémencière depuis Grenoble (622m)

Un départ quelques peu sportif... la suite est plus classique. A poursuive jusqu'à charmant som pour une montée bien longue, bien raide et plutôt difficile.

00:00:00Col de la Croix du Ban depuis Pollionnay (604m)

1000 bosses 2006 et 2007.... le nez dans le guidons et lk'acide lactique plein les jambes.

00:19:00Mont Thou depuis Couzon (600m)

Assez tranquille pour un départ de couzon plutôt dur (sans échauffement, les % du bas font plutôt mal !).

La montée est très raide au début, raide au milieu et se termine par un long faux plat avec un bitume très grossier sans aucun rendement.

En passant par polymieux, le pente est très irrégulière et la route plus fréquanté par les voiture.

Une belle montée d'entrainement.

00:28:00Col des Trois Termes depuis Venasque (574m)

Le bas de cette montée se trouve au pied du village de Venasque (à visiter... vraiment) exactement au niveau de Notre Dame de Vie.
La première partie de la montée correspond à cette qui nous fait rejoindre le col de Murs.
Avant l'entrée dans les georges et la forêt de cêdre, prendre à droite en direction de l'abaye de Senanque.
A partir de là, la pente se fait plûs rude et l'asphalte beaucoup moins confortable et peu roulant.

En tout, c'est 9,2 km à 4,1 % de pente qu'il vous faudra vaincre.
Ce temps de 28 minutes à été réalisé en 2005 sur un VTT.


00:00:00Col des Trois Termes depuis Gordes (574m)

Un montée en 2 temps :
Compter environ 6 mn pour arriver juste au-dessus de l'Abaye de Senanque en partant de l'embranchemeent à l'entrée de Gordes (2 km à 6 %).
Attention dans la descente, la route est très étroite et le revetement défoncé.
Ensuite, au pieds de l'Abaye, c'est 2,5 km à 7,7 % qui vous attendent pour rejoindre le col des 3 termes.
Difficile de passer sous les 9 minutes surtout s'il y a du mistral.
La route est très large et le revetement, très granuleux, n'offre pas un rendement des meilleurs.

Sous le soleil de provence, cette vallée est vraiment magnifique.

00:00:00Col des Fourches depuis Collobrieres (537m)

Oui bof bof.........Le paysage n'est pas moche mais il n'est pas non plus super intéressant. Le bitume en mauvais état, très granuleux.
La pente est faible et très régulière.

Bof bof quoi !

00:00:00Col de la Croix de Presles depuis Albigny sur saone (527m)

Seul un bon petit raidar dans le village de polemieux risque de vous couper les pattes. Pour le reste, c'est pas tres raide, plutôt régulier même si le bitume ne rend pas au mieux.

Evidemment, un tout petit effort supplémentaire s'impose pour pousser jusque devant le fort un petit peu plus haut.

Pour moi, le coté le plus dur démarre dans le village de couzon.

00:00:00Col de Propiac depuis Propiac (526m)

Belle montée sur un beua bitume assez lisse, raide sur la fin mais, à l'ombre tout de même en fin d'après-midi.

00:09:00Col de la Chaine depuis Malaucene (470m)

Assez raide en bas, plutôt roulant en haut, la vue à l'arrivée vaut son pesant de cacahuetes (dentelles de montmirail).

00:00:00Col de la Chaine depuis Beaumes de Venise (470m)

Après le col de suzette, une double rampe séparé par une très courte descente pour "se finir" complètement et profiter en haut d'une vue magnifique sur les dentelles.

00:00:00Col des Astauds depuis Malaucene (465m)

Si vous voulez roulez tranquille et loin de la circulation.... voilà une petite montée qui vous plaira.

00:00:00Col de la Madeleine depuis Malaucene (448m)

Depuis cet hivers 07, c'est un vrai billard.... comme un tobogan.
Un grand plaisir dans un cadre magnifique et hors du commun.

00:00:00Col de la Madeleine depuis Bedoin (448m)

Une montée dans un cadre magnifique avec un bitume tout refait à neuf durant l'hivers 2008. Un vrai billard désormais.
Une montée en 3 temps ponctuée de 2 descentes pour récupérer un peu.

Pas trop de circulation. C'est un grand classique pour les nombreux cyclistes de la région... surtout l'hivers quand le ventoux se couvre de neige.

00:00:00Col des Gainons depuis Col des Astauds (435m)

Une superbe route, toute lisse et sans voiture dans un cadre enchanteur au pied du ventoux.. que demander de plus ?

Attention l'étée, même si les % ne sont pas si elevé, ça cogne dur avec la chaleur.

Gester

00:27:00Col du Babaou depuis Bormes les mimosas (416m)

Au départ de Hyères en passant par le col de Gratteloup. Jusqu'à ce premier col, la circulation est assez présente. Après, c'est une route étroite et très peu fréquentée au bitume irréprochable qui attend vos gommards.

C'est peu pentu et très régulier mais tout de même assez long(3,1 % de moyenne sur 11,6 kms).

Une ascension facile donc malgrè la chaleur et les 27 mn entre le l'embranchement D98 / D559 et la pancarte au sommet.

00:16:00Col du Babaou depuis Collobrière (416m)

16 mn entre l'embranchement D14 / D41 au départ de Collobrière et le sommet réalisé "au tempo" après une longue sortie en plein cagnard, près de 100 kms et 1200 mD+ dans les pattes.
Ces 6,3 kms à 4,1+ sont très roulant avec un bon bitume et peu de circulation.

00:00:00Col de Taillude depuis Collobrieres (411m)

Départ : Bifurcation entre le Col de Fourche et Col de Taillude sur la D14 - Altitude : 193m
Une montée régulière et plutôt facile à gérer car peu raide.
La fin de l'ascension se fait sur un bitume parfaitement lisse et le passage du Col de Boulin qui redescend sur la fin de l'ascension du Col de Taillude se termine sur la plaque.

Agréable donc.

00:11:00Col de Suzette depuis Beaumes de Venise (392m)

11 mn tout rond en déclenchant le chrono au pont de pierre au pied de LAFARE.
Evidemment, à cette vitesse là, on a peu le temps de profiter du paysage pourtant exceptionnel et enchanteur des dentelles de montmirail.
C'est mon terrain d'entrainement de prédilection. C'est si jolie.
Pour les raides dingues des forts pourcentages, je vous conseille la montée entre LE BARROUX et ce même col de Suzette avec 2 kms à plus de 9 % de moyenne. Rajouter un bon mistral dans le nez pour vraiment connaitre un truc qui defrise !

00:00:00Col de Suzette depuis Malaucene (392m)

C'est pas très long mais juste assez long pour flinguer les cuisses si on le passe sur la plaque tout en force et puissance.
Le cadre est enchanteur et la circulation peu présente. Attention au mistral qui tourbillonne dans tous les sens.

00:00:00Col de Veaux depuis Veaux (386m)

La vallée est très jolie. La montée très irrégulière mais pas très longue. Heureusement, car la route est très étroite, le revetement très mauvais et la visibilité dans certains virages vraiment limite....Attention au voiture donc. Eviter les jours suivant un orage : la route peu disparaitre sous d'assez large coulée de boue et de gravillon.
Bref, tout l'inverse des cols de veaux et ges gainons qui suivent ou précèdent question confort et sécurité.

A noter toutefois : cette route est un peu protégé du mistral.

00:00:00Col de Champ Paga depuis Le Barroux (366m)

Coincée entre La Roque Alric (le plus beau village provençal façon crêche de noel à mon avis) et Le Barruox (le chateau vaut la visite), c'est juste une petite montée entre les vignes dans l'un des endroits les plus sympa de France (toujours à mon avis).
Ce col fera parti du tracé de la Ventoux - Beaume de Venise 2009.

00:12:00Col de la Gineste depuis Marseille (326m)

C'est le départ des Bosses du 13.
12'30" en 2007, malgrès le monde et les bouchons et avec peu être un petit peu de vent favorable.
Quand vous parter dans les derniers, durant ces 12 minutes d'ascension, on doit doubler un bon millier de cycliste. C'est bon pour le moral !
14'20" en 2006, avec le mistral dans le nez.


Gester

00:00:00Col du Canadel depuis Cavalière (269m)

Montée régulière et plutôt plaisante sur une bonne route en bon état. Gaffe aux nombreuses voitures tout de même.

00:00:00Col de Gravezon depuis Saint Esteve (269m)

Entre Bleauvac et Methamis. C'est vraiment un col pour rire... surtout par rapport au géant de provence juste à coté.

Pas très loin, le col Blanc me parait bien plus consistant et intéressant.
Pour les crèves-coeurs, je leur recommande tout particulièrement la montée entre mormoiron et ce même col Blanc qui rapelle vraiment le tobogan de mon enfance... la souffrance en plus.
Un bon conseil : avancez-vous sur le bec de selle et baissez les épaules... Ca evite à la roue avant de se lever !!!
Vous etes désormais prévenu !

00:05:00Col du Débat depuis Cairanne (254m)

Hivers 2007 - 2008, face au mistral, le coeur à fond la caisse, les cuisses gonflées et douloureuses, le souffle puissant de RICARDO dans la roue arrière... que je n'arrive pas à décrocher malgrès tous mes efforts.... et qui me met 10 m dans le sprint final !!!!
Mais comment il fait pour monter aussi vite ?

Une belle montée assez régulière parfaite pour l'entrainement... mais malgrès tout pas assez raide pour moi pour mettre à mal RICARDO le sprinteur (d'autant plus désormais avec son nouveau specialized SL) !

Ce col Le Débat (et pas du débat, il me semble) est le terrain d'entrainement de CHAMBYSUN sur son fameux LOOK. Si vous le croisez, arretez-le juste pour jeter un coup d'oeil sur sa paire de roue !!!!!).

00:00:00Col du Débat depuis Saint Roman de Malegarde (254m)

Ce coté-ci du col ne vaut pas l'autre coté au départ de Cairanne. Trop court, pas très raide... Ca se monte assez vite surtout quand le mistral vous aide.
Je préfère, au départ de St Roman, passer par le col du Viares en direction de Rasteau qui est bien plus raide, plus sympa et encore moins fréquanté par les voitures. Attention toutefois au départ dans le village, c'est raide ! Passez la petite plaque avant de tourner, après, il est trop tard.

Du Col Le Débat (et pas du débat il me semble), vous profiterai d'un magnifique vu sur les dentelles. A ne pas rater donc.

Peut être croiserez-vous se ces pentes CHAMBYSUN et son LOOK qui fait des ces routes sont terrain d'entrainement privilégié (arrête-le et jetez un coup d'oeil sur sa paire de roue : une tuerie ! Enfin, à vous de voir).

00:00:00Col de Caguo Ven depuis Bormes les mimosas (230m)

Mon polar ma donné : Distance d'ascension : 4.5 km.
Pourcentage Moyen : 4.5% et 11 mn pour une montée tranquille dans le village. Seule la dernière ligne droite n'est plus bordée d'habitation. En col en milieu urbain, c'est pas commun

Effectivement, le revêtement est très bon et la circulation assez présente.
Montée régulière/
Après le Caguo-Ven j'ai fait la route des crêtres vers le col du canadel en passant le landon et le barrel avec un revetement très granuleux, beaucoup de gravier mais de superbe pannoramas sur la cote en dessous. La vue sur la mer est magnifique. La descente par le canadel se fait sur un bon bitume.

00:00:00Col de Gratteloup depuis Bormes les mimosas (192m)

Pas grand chose à signalé. La suite vers le col de Babaou est plus intéressante notamment au niveau du paysage.