Col du Galibier : 2642 m

depuis Saint Michel de Maurienne

Nom : Col du Galibier
Altitude : 2642 m
Ouverture : Ouvert
Départ : Saint Michel de Maurienne
Longueur : 34.90 km
Dénivellation : 1924 m
% Moyen : 5.51%
% Maximal : 10.5%
Massif : Arves et Grandes Rousses, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

02:48:00Florent L

Dernier col de la 3ème étape de la Haute Route 2011

01:10:00Loic T

Le temps est pris de Valloire, au pont.

02:58:00Pierre-henri B

Depuis le pied du télégraphe

01:35:00François F

Monté après le Télégraphe, ça été superbe.
Magnifiquement dur surtout à partir du Plan Lachat.
Que d'émotions !
Remonté le 10 juillet 2014 avec de la neige au sommet. Glacial !

02:33:00Cyrille V

Et 1h28 depuis Valloire.
Col magnifique avec de nombreux panoramas sur les sommets alentours, surtout à partir de Plan-Lachat.
C'est d'ailleurs à partir de cet endroit que la pente s?accentue, il reste alors 8km très dur qui font mal aux jambes!
Dommage qu'il y ait toujours beaucoup de circulation de voitures et de motos...

03:30:00Vincent V

Monté en 2005 alors que je n'avais qu'un 39-23, et surtout seulement 300 Km au compteur... Autant dire que j'avais les reins en compote au sommet. Attention de ne pas négliger le col du Télégraphe.

Là, c'est du gros morceau. Pas évident de dire ou sont les difficulté car on a mal aux jembes tout le long. Il faut penser à en garder pour le dernier kilomètre qui est très dur. En cas de mauvais temps, attention au froid (même en montant); j'avais le soleil dans le Télégraphe, j'ai eu le neige au sommet du galibier.

02:05:00Eric D

Une de mes montée préférée. Le télégraphe d'abord, roulant et régulier où la tentation est grande d'accélérer, puis une courte descendante qui ne permet pas de se reposer - il faut y pédaler la plupart du temps - , puis le Galibier proprement dit. Une marche d'approche à ne pas négliger, il y a des déjà des kilomètres à plus de 9% qui alternent avec des replats permettant de repasser le grand plateau, nous emmène au Plan Lachat. L'approche est terminée, mais la fatigue est déjà bien présente !! Reste les 8 derniers kilomètres de purs bonheur ! 9 ou 10 % de moyenne, plus un seul arbre. On commence par franchir une barre rocheuse par des épingles à cheveux donnant l'impression que la route où l'on souffrait tant en contre-bas, à Plan Lachat, est plate ! S'ensuit une longue courbe permettant de mesurer combien notre allure est lente, puis enfin le tunnel. Il reste un kilomètre, peut-être un kilomètre et demi, la pente se redurcit pour se hisser jusqu'au col que l'on aperçoit depuis plusieurs kilomètres déjà. Le col lui-même est sobre et étroit, mais la vue magnifique, juste récompense : Barre des Ecrins d'un côté, Mont Blanc de l'autre, c'est l'une des rares points de vue sur les deux plus hauts massifs de France.

03:00:00Christophe C

col du telegraphe sans trop forcer
1ere borne jusqua les verney dur le galibier c'est trompeur longue ligne droite ou on n'à pas l'impression que ça grimpe alors que je suis bien entamé et plan lachat j'usquau sommet un grand moment des paysages magnifiques mais que c'est dur

02:00:00Jérémy C

Sur 35 km .le 21/08/2010. Montée est un peu vite le télégraphe (44min30s) du coup la fin a ete plus difficile (1h08 les 18 derniers kms)

02:33:00Christophe B

Montée MYTHIQUE, à faire au moins une fois dans sa vie.
Pour moi ca c'est très bien passer, bonne gestion de l'effort.
La fin m'a quand même fait très mal au jambes!!!
Le paysage est absolument magnifique autant vue du sommet que durant la montée
Conseil : Penser à faire le plein d'eau sur la place de valloire, car vous n'en trouverez plus jusqu'en haut....... et il reste encore 18km Et prenez un vêtement chaud pour la descente car à 2600m d'altitude il ne fait jamais très chaud.

02:56:00Olivier B

C'est très long depuis St Michel. Jusqu'à Plan Lachat, ça va. Après, c'est beaucoup au mental qu'on avance.

01:26:00Loïc M

Depuis la sortie de Valloire , à noter que la sortie de Valloire est difficile ,route qui rends pas et impression d'être "planté" presque tous mes collègues ont eu le même ressenti.
En haut très froid pourtant c'était le 10/08/07! Descente glaciale malgré le polaire et les gants .Les derniers kms après avoir laissé le tunnel routier à droite sont plutôt éprouvants !!

03:00:00Pierre-yves G

Réalisé ce 17 juillet 2009. Sous la pluie entre Saint Michel de Maurienne et le Col du Télégraphe. Dur davantage par sa longueur que par ses pentes. Mais moins éprouvant selon moi que le Ventoux, plus court. La haute altitude et la raréfaction de l'air ont été quelque peu pesantes dans les derniers hectomètres. Excellent souvenir.
Pierre-Yves - Belgique.

02:30:00Victor L

QUEL COL !!! MAGNIFIQUE...

02:40:00Frederic L

temps depuis st michel.Fait le 20/08/2011 par un soleil magnifique.Temperature presque ideale.Depart 8h.retour12h.Pause au retour a valloire.J'ai suivi les conseils generalement prodigues par tous,c'est a dire molo molo.Je monte le telegraphe avec retenue en environ 1h.Je trouve cette montee assez facile mais j'en garde pour le plat de resistance.Petit arret a valloire pour l'eau puis j'enchaine le galibier.J'en garde toujours jusqu'au plan lachat et je suis toujours aussi bien.Je suis sur le 39-25 depuis le depart et j'ai l'impression d'etre "assez facile".Pancarte sommet a 8 kms,je regarde ma vitesse dans les premieres dificultees 11 km/h.Tans pis je decide de garder ce rythme j'espere jusqu'au bout.J'arrive en haut toujours avec cette agreable sensation d'en avoir encore sous le capot!!Je trouve cette montee plus facile que la madeleine.Peut-etre suis-je vraiment dans un grand jour?J'ai garde mon 39-25 tout du long,je mesure 1.83m pour 95 kilos.Grande journee pour moi.

02:24:00Benjamin T

en ayant lu les commentaires précedents, j'ai attaqué le télégraphe avec pour objectif d'arriver a Valloire encore frais, ne pas faire la meme erreur decrite plusieurs fois, celle de tirer trop fort dans le telegrtaphe et de le payer dans le galibier.
Bien m'en a pris.
Une 1ere montée effectuée en 58mn, ce qui m'a permis de me "lacher" dans le galibier.
Tres sympa a partir de Valloire

02:42:00C D

Temps réalisé depuis Saint-Michel de Maurienne.
Depuis Valloire : 1h33'

Le télégraphe se passe bien, descente sur Valloire sans difficulté, les pentes du Galibier jusqu'au Plan Lachat se monte bien également, c'est après le Plan Lachat où l'ascension se complique vraiment, avec de gros pourcentage.

Col magnifique !!

02:17:00Stephane M

incontournable pour tous les cyclistes. Paysages magnifiques pour une longue montée nécessitant de l\'économie.

02:30:00Franck T

Col difficile par sa longueur et ses pourcentages sur les derniers kilometres.

02:33:00Stéphane L

Traversée des Alpes en 2009
Temps depuis le pied du Télégraphe (56' pour le Télégraphe et 1h25 pour le Galibier depuis la sortie de Valloire)
Le Mythe.
Le Télégraphe est bien pentu mais il est régulier, abrité du soleil et se monte assez bien. Mais il faut garder des forces pour la suite
A la sortie de Valloire, une première rampe dure. Ensuite, ça se calme jusqu'à Plan Lachat pour enfin attaqué la partie plus dure jusqu'au sommet. Le dernier km est très pentu mais la motivation d'arrivé en haut l'emporte.
Grosse satisfaction une fois en haut

03:45:00Robert F

30 09 2008 paysages super galibier terrible a la fin pour moi 70 balai

02:10:00Ce L

Lors de l'EDT 2011, arrivé bien préparé,je me suis régalé...1h16 depuis valloire

02:00:00Samuel A

Quand on attaque le Télégraphe et que le panneau nous indique "Galibier 34 km", on sait qu'il va falloir être patient. Mais plus on monte, plus c'est beau, grandiose, ... et difficile. Bref, 2 h de bonheur.

02:49:00Guillaume M

Col dur mais splendide. Attention au col du télégraphe, car il faut en garder sous la pédale pour arriver ensuite en haut du Galibier.
Bravo pour les poubelles spécifiques mis à disposition tout le long du parcours, cela diminue le nombre de détritus sur le bas coté même s'il en reste.

02:45:00David A

Un must !
Après le Télégraphe à monter très prudemment (7% de oyenne tout de même), on rejoint Valloire.
La srotie de Valloire vers les Verneys est déilcate car les jambees viennent de faire 5 km de descente et çà monte pas mal.
Après 2 km de platles choses sérieuse débutent.
Montée régulière pour rejoindre Plan Lachat où quelques centaines de mètres plus faciles font du bien.
Ensuite, ne pas regarder la route, mais le paysage et les marmottes.
Attention à la route très glissante dans le dernier lacet.

01:45:00Aurélien M

étape du tour 2011:
montée ensoleillée ce jour là. Col superbe

02:45:00Julien M

J'étais resté sur ma faim en l'ayant attaqué seulement depuis Valloire, j'ai donc tenu parole et retenté "la bête" depuis St-Michel. Il faut effectivement rester pépère dans le Télégraphe, car j'en ai quand même bavé dans les 2-3 derniers kilomètres du Galibier. Quel bonheur, au sommet, de se dire qu'on fait partie d'un club relativement restreint de personnes ayant enchainé ces 2 cols à vélo et plus de 2000 mètres de dénivelé... Ca y est : le Conseil Général de Savoie a mis des belles bornes toutes neuves le long de la route !

02:38:00Nar'b! N

T.V.G. c'est comme T.G.V. mais en vrac, si vous voyez ce que je veux dire...

04:00:00David L

dur dur!!!

03:20:00Sylvain M

Réalisé le 11/07/2011 pour l'EDT Mondovelo. Que dire si ce n'est qu'il est très long et très difficile par endroits.
Mais que de plaisirs au niveau du paysage.

03:02:00Alain Z

c'est mon premier col "mythique" depuis que j'ai attaqué le velo y a 3 ans, (hormi le cormet de roseland via le col du pré, assez dur aussi), mes 86 kg se sont hissés tout la haut !! petit reperage depuis valloire l'avant veille, on est jamais assez prudent ! assez content de moi malgre tout.c'est beau la Maurienne. du coup, ça donne envie de s'attaquer à d'autre monuments du meme genre (ventoux et autres !!!)

02:00:00Rafael P

Le plus haut des sommets de l'histoire du Tour de France. Départ depuis valloire. Le dernier kilomètre est dur dur.

02:24:00Nicolas C

Montée faite le 13 août 2008. Le col de Télégraphe se monte sans difficulté particulière. La petite descente sur Valloire permet de récupérer mais après le pont ça se gâte sur 1km avant 2km plus tranquille aux Verneys. Jusqu'à Plan Lachat ça va mais les 8 derniers kilomètres sont très dur (et encore plus lors de la Marmotte où on a plus de 100 bornes dans les pattes !!).
Je monte le col 3 à 4 fois par an et c'est toujours une victoire d'arrivée au sommet

02:30:00Syl M

Dur et long surtout en partant de Chambéry...
un bon souvenir quand même!!! surtout avec le beau temps et ce paysage magnifique!!!

03:14:00Denis S

Fait le 25/08/2014, depuis St Michel de Maurienne par son marche-pied le Télégraphe. Après une brève descente sur Valloire se présente véritablement le Galibier, soit 18 Kms de grimpée pour 1237m de dénivelé et une pente moyenne de 7%. C'est à partir de Plan Lachat, à 8,3 Km du sommet, que se présentent les pentes les plus rudes, de 7,5 à 9%.
Vue MAGNIFIQUE sur les Rochers de la Grande Parée d'un côté et le Massif des Ecrins de l'autre !!!

01:23:00Jimmy S

Lors de la route des grandes Alpes en Juin 2011

Temps réalisé pendant l'Etape du tour 2011

01:32:00Quentin P

1h32 a partir de valloire. première partit régulière mais usante, puis seconde parti très dur, notamment lorsque l'on "fait la course" avec 2 hollandais.
effectué après une journée marathon et un soleil de plomb...prévoir de l'eau en quantité
l'altitude se fait ressentir, mais le plaisir de rallier le sommet enlève toute les douleurs.

01:05:50Cedric R

Fait en Juillet 2011 depuis le pied du Télégraphe (St-Michel de Maurienne) lors de l'étape du tour Mondovélo.

01:38:00Stéphanie R

Depuis Valloire uniquement

05:38:00Marc L

Fait le 11 Juillet 2011
Le reve de ma vie

Grandiose !!

5H38 depuis St Michel
3H15 Depuis Valloire

03:00:00Rémi T

Sans doute mon col préféré. Le revêtement est super et on y rencontre toute les difficultés: très long (34 km), 2100 m de dénivelé (un record !), télégraphe très régulier descente trop courte pour bien récupérer pour les 17 km d'ascension finale. A valloire ça commence tranquillement pour finie avec 8km infernaux ou le col n'est visible que dans les 3 derniers km. La récompense c'est une vue sur la vanoise et surtout sur tout le massif des Ecrins. Pour ceux que font la route des grandes alpes la descente vers Briançon est très longue et permet de battre des records de vitesses.

01:54:00Tom M

Depuis valloire

02:28:00Ciji C

Magnifique!! Très long, difficile, mais à la hauteur du mythe!!
Le télégraphe n'est pas très difficile et relativement régulier. Il faut faire attention de ne pas partir trop vite car après 2h de montée quasi non-stop, les jambes deviennent lourdes. Le paysage pendant la montée du télégraphe n'est pas sensationnel, une grosse partie se faisant en forêt. La descente fait du bien mais est trop courte et trop roulante pour vraiment récupérer.
Dès la sortie du valoire on reprend des pourcentages difficiles (9%) pendant un km, avant d'avoir 2-3km quasiment plat ou on peut remettre du braquet. La pente s'accentue ensuite entre 6-8% et le paysage devient désertique. On se sent réellement tout petit face à ce monstre qu'est le Galibier. On profite d'un dernier km de replat avant plan lachat et les 8 derniers km qui sont vraiment très difficile (on est au dessus de 2000mètres et ça fait déjà environ 1h30 qu'on pousse sur les pédales). Le décors est grandiose et on voit longtemps plan lachat quelques centaines de mètres en dessous de nous quand se profile au loin le col. Une fois en haut, on met son coupe vent (voir plus) car le vent souffle fort et il fait froid (alors qu'il faisait quasiment 30 degré 2000mètres plus bas) et on profite du paysage de chaque coté du col

02:45:00Cyril C

2h45 depuis ST Michel, parti en fin de matinée du Lautaret, ascension tranquille de ce coté. De bonnes sensations dans un paysage grandiose, une certaine excitation mais aussi la crainte d'exploser en remontant l'autre versant. La descente vers St Michel de Maurienne est interminable, dire qu'il va falloir remonter tout ça ?! J'ai peur de payer mes dernières sorties (en 10 jours: l'Izoard (2 fois), la Bonette, le Granon, le Montgenèvre (3 fois). Finalement le Télégraphe se monte plutôt bien, même si le 1er km démarre fort, on y va en douceur, en 30x21 et à 11km/h de moyenne et on apprécie les portions ombragées car il fait un soleil de plomb en ce 1er jour de septembre. Mon acolyte ne peut s'empêcher d'accélérer dans le dernier kilomètre, est-ce bien prudent ? Après la descente on arrive vite à Valloire, on remplit les bidons et on y va. Une petite grimpette, un replat. On se fait doubler par un gars qu'on reverra jamais. On a le vent dans le dos et ça c'est très appréciable sur cette longue ligne droite. Après Plan-Lachat les jambes souffrent un peu plus, le paysage devient plus austère, plus minéral. J'ai encore de bonnes jambes ! Mon copain est moins bien... Je passe devant un cycliste qui a mis pied à terre. C'est vrai que les derniers lacets au niveau du tunnel sont pénibles. En haut un team tourne une vidéo promotionnelle. Sur la route on a croisé pas mal de team, on est dans l'ambiance Tour de France !
Finalement, avec 90km parcourus et 2800m de dénivelé, c'était une journée dantesque mais une épreuve surmontable si on l'aborde en bonne forme et en dosant bien ses efforts.

02:52:51Claude L

Et oui le galibier se fait avec le Télégraphe.
Monté une première fois le 22 août 2001 en 1h38'38" j'ai attaqué le complet le 29 août.
Télégraphe relativement facile en s'économisant pour la suite puis c'est dur dès la sortie de Valloire. A l'approche de Plan Lachat on est impressionné par les virages qui se profilent. Ce n'est pourtant pas la partie la plus difficile avec même un petit répit après la ferme-auberge. Puis les derniers kilomètres avec des jambes de plus en plus lourdes. Je dépasse quelques vélos mais je suis surtout rattrapé par d'autres. Dernière ligne droite à l'arrachée et enfin le sommet dans un grand virage. Un panorama superbe sur le massif de la Meige d'un côté et les lacets de mon périple de l'autre.
Le Galibier est un Géant, un col dur, très dur...même si pour moi le plus dur reste le Ventoux.

01:40:00Sebastien M

Temps pris de valloire. Superbe col avec un premier kilomètre assez raide suivi d'un passage de 2 km en faux-plat. ça remonte jusqu'à plan lachat en difficulté moyenne. Nous sommes déjà à 2000m. On tourne et voilà une succession d'épingle qui font très mal aux jambes. Une fois sortie, nous sommes aux granges du Galibier en plein alpages. L'altitude commence vraiment à se faire ressentir et on commence à distinguer l'arrivée au loin. Encore 5 km!! Arrivé au tunnel, il faut bifurquer à gauche pour l'ultime kilomètre avec un pourcentage de 9-10%. Enfin nous arrivons au sommet avec cette vue magnifique. 2645 M !!!
A noter, montée faite le 23 aout 2011 avec du vent de face quasiment tout le long.
Montée refaites le 10 aout 2013, 2H50 depuis st michel, l?enchaînement télégraphe-galibier fait très mal lors des derniers kms. Sinon toujours aussi magique! A faire!!

01:37:00Alexandre P

temps pris pour 18 km à 7% de moyenne ( depuis valloire)

02:04:00Philippe B

A partir de VALLOIRE lors de la MARMOTTE 2009 (en etant stoppé un bon momment par l'orage!)Vraiment long depuis SMM ,d'autant que le telegraphe est bien plus piègeux qu'il n'y parait avec des pourcentages un peu inattendus dans la première partie.A partir de PLAN LACHAT, c'est que du bonheur!!

02:30:00Andre C

Mon plus beau col. Une vraie merveille. Un plaisir immense. La difficulté réside sur la longueur, pas trop sur les %. A faire au moins 1 fois dans sa vie de cycliste.

02:33:00Vincent A

(Depuis Saint Michel de Maurienne)
Début par pente relativement régulière et soutenue jusqu'au col du télégraphe, en forêt sans trop de panorama.
Petite descente jusqu'à Valloire.
La dernière partie présente une ascension assez variée pour atteindre ce Mythe. Sortie de Valloire une pente à 9% qui se radoucie rapidement vers un faux plan montant. Puis 7-8% avant le plan de Lachat - jusqu'alors c'est une route assez droite -, passé ce "cap" la vraie difficulté arrive : derniers km à 8-10% sans répit mais les Lacets et les paysages sont là pour contrebalancer et aider a tenir bon.
A faire!

03:00:00Arnaud T

Grimpé cette montée mithyque avec mon vieux vélo Campa... Pas mis pieds à terre depuis St Michel. Le télégraphe m'a parut raide car peu échauffé, la descente de 5kms sur Valloire fait du bien et après c'est reparti pour quelques lignes droites peu raides puis un grand coup de cul après Bonnenuit et Plan Lachat, heureux d'arriver au sommet !! Quel col tout de même !

02:23:00Nicolas C

Assez génial !!! Le passage à Plan Lachat et le grand virage sur la droite donne une peur bleue : il reste presque 700 m de dénivelé toujours à plus de 8%, au-dessus de 2000 m et après avoir déjà pas mal puisé... Ils ont fait une bonne blague à rajouter une petite route après le tunnel !

03:00:00Christophe M

depart de saint jean de maurienne (20 km du pied du col du telegraphe).
montee du col du telegraphe suivi du col du galibier et descente sur le col du lautaret. rien a dire que du bonheur et de superbes paysages de part et d autre des cols.
fait le 07 aout 2014

03:15:00Jonathan P

Grosse galère, mais grosse satisfaction à l'arrivée.

03:00:00Alexandre V

un grand moment de vélo, un mythe ! Allez-y tranquille dans le télégraphe qui est une bonne mise en jambes ! Prenez des forces à Valloire, remplissez vos bidons et préparez-vous pour les 7 terribles derniers kilomètres (après plan lachat)

03:30:00Elise D

Qu'elle vue magnifique en haut!!! A partir du Plan Lachat très dur, surtout avec cette grosse chaleur (17/08/12)!

02:17:33Simon L

Montée assez régulière depuis St Jean. Le télégraphe se monte facilement. Les choses sérieuses commencent après Plan Lachat. En garder sous les pédales pour terminer correctement. Vue magnifique tout au long de l'ascension.

02:40:00Julien H

Mieux vaut partir de St-Michel que de St-Jean pour ne pas gaspiller de forces dans la longue et chaude remontée de la vallée.

02:52:00Stephane B

temps pris depuis saint michel de maurienne
1:41 depuis le centre de valloire
col magnifique, a faire absolument

02:35:00Francois M

superbe col quel vue quel paysage grandiose le plus beau que j ai escalade apres plan lachat c vraiment difficile et surtout un dernier kilometre a plus de 10%

01:36:00Alexandre L

Je me suis mis au vélo en mai 2011, après avoir fait glandon, croix de fer, iseran, cormet de roselend, je ne pouvais pas ne pas me frotter au mythe. Départ de st michel avec le télégraphe en hors d\'oeuvre. J'avais bien lu vos commentaires et j\'ai écouté vos conseils (1h00). Redescente sur valloire, plein des bidons et me voilà repartit. Jusqu\'à plan lachat je me disais que finalement le paysage était grandiose mais que ce Galibier n\'était pas si terrible. Mais après le pont et cette rampe qui vous repousse j\'ai compris pourquoi tant et tant de mes prédécesseurs lui ont donné ce nom. les 8 km qui vous restent vous mettent dans le dur (récup aux granges sur 400m) et le dernier ancre ce col dans votre mémoire. Merci à ceux qui ont construit cette route. Au total une sortie de 3H50 de pur bonheur.

02:25:00Vinss V

Le télégraphe reste un col très abordable, mais ne pas trop se faire mal aux jambes dedans car les 8 derniers kilomètres du galibier sont vraiment difficiles !

01:03:00Bousquet J

Col éffectué depuis Valloire. Les 5 derniers km sont terribles et le dernier interminable.

02:45:00Maxime D

Un grand et beau col.
Splendide.

02:00:00Stéphane S

Pendant l'étape du Tour 2011 j'avais bien fait de mettre un 32 derriere que j'ai utiliser pour le passage au dessus du tunnel, sinon 28 depuis plan l'Achat et 24 avant avec 34 devant. La vue est magnifique un petit arrêt à la stèle Pantanie il y'a un petit bistro bien sympa.Montée mythique à faire pour tous cycliste digne de ce nom.

01:31:19Philippe B

En reconnaissance de l'étape du tour le 8 juillet 2011 sous le soleil. Vent frais à partir du lacet de Plan Lachat. Temps à partir de la sortie de Valloire (rond-point)

01:49 le jour de l'étape (11/07/2011) entre les 2 mêmes points, montée totale depuis St Michel : 02:40, conditions identiques au 8 juillet

02:45:00Luc J

Superbe!

02:55:00Cyril M

TROISIEME FOIS (1 EN 2010 2 FOIS CET ETE) J ADORE MAGNIFIQUE MONTEE DURE MAIS QUE C EST BON LOL
JE CORRIGE CERTAINS POUR LES POINTS D EAU APRES VALLOIRE IL Y A UN ROBINET DISPONIBLE AU NIVEAU DES GRANGES APRES LE MUR DE PLAN LACHAT VENDEUR DE FROMAGE PRES DU RUISSEAU AU NIVEAU DE LA RAMBARDE DU PONT.
MONTEE EEFECTUEE APRES LE TELEGRAPHE (1H05)
LE DERNIER KM EST TERRIBLE SUR LES PREMIERS 500M SE RADOUCI SUR LA DERNIERE LIGNE DROITE ATTENTION
CONSEIL PREVOIR COUCHES EN SUPPLEMENT SOUVENT CHAUD SUR TELEGRAPHE ET GLAGLA SUR LE HAUT DU GALIBIER (SURTOUT POUR REDESCENDRE) ON EST A + DE 2600M.

00:02:35Antoine D

C'est en juillet que j'ai réalisé cette montée et je n'avais que peu d'entrainement dans les jambes puisque je n'avais commencé à enfourcher ma bicyclette qu'en mars de la même année ! j'ai donc été content, dans les passages les plus difficiles, de pouvoir compter sur mon 34*25 !
L'ascension est une expérience magnifique... mais pas forcément évidente ! comme beaucoup l'indiquent, la première partie, le télégraphe, est assez roulante et la tentation de "remettre une dent" assez grande... cependant, la longueur de l'effort à fournir nécessite d'en "garder sous la pédale". La descente sur Valloire n'est pas très longue et ne permet pas une récupération optimale. La traversée du village amène très vite à...ressortir du village avec une pente assez forte. une fois à l'extérieur du village, la montée reprend doucement jusqu'au fameux Plan Lachat où, en l'espace d'une boucle sur la droite, le dénivelé s'emballe et on prend une claque en plein visage lorsque l'on se retrouve face au mur que constitue le reste de l'ascension. C'est à mon sens le moment le plus difficile de l'ascension car le rythme et l'effort à fournir se trouvent fortement modifiés. Les 4 km restant ont été un réel combat avec moi même tant je commençais à fatiguer. arrivée au sommet 2h35 plus tard avec une différence de 22° degré entre la plaine et le sommet (ne pas oublier les vêtements pour redescendre !!!). Un souvenir incroyable

02:50:00Goncalves N

montée du Télégraphe effectuée à l'économie pour éviter de se griller avant le Galibier. A noter une forte circulation dans ce col. Ensuite, descente rapide sur Valloire, et là on attaque le Galibier proprement dit : une première rampe sévère à la sortie de Valloire, puis viennent 2km de faux plats. Ensuite vient l'approche du Plan Lachat, pas si facile que cela (7-8% sur quelques km). Arrivé à Plan Lachat, la route devient un peu plus facile mais on aperçoit les lacets que nous allons devoir gravir, et passé le pont plus de répit jusqu'au sommet : 8 km très difficiles : malgré la souffrance dans ces portions à 8-9% à cause de mon 39/25, je suis rassuré sur mon état de forme car je double une demi-douzaine de cyclistes et je ne me fait pas doubler. Le dernier km est terrible!

ascension du Télégraphe : 1h05
descente de 10mn
ascension du Galibier depuis Valloire : 1h35

Au final 2h50 d'efforts, mais surtout la satisfaction d'avoir gravit un mythe, des souvenirs pleins la tête !!

03:30:00Nicolas D

aout 2011

02:51:00Daniel L

Monté en juin 2012 et lors de la Marmotte 2013.
J'avais dû me contenter du télégraphe 2 ans auparavant, à cause de la météo. Cette fois-ci, j'ai pu me faire plaisir, sous un soleil magnifique.
Il y a vraiment tout dans cette montée, le début en forêt avec ses virages serrés, le passage de Valloire, la pente qui se durcit à partir de Plan Lachat, ses virages en épingle, et le final au milieu de la neige encore toute fraiche.
Ah, ça sent bon le col mythique tout ça ;-) Il mérite bien son titre de Géant.

03:15:00Luisma A

Août 2014, VTT

01:25:00Adrien R

.

02:11:00Pierre S

TRES DURE

02:35:00Alexis J

Trankil dans le Télégraphe, descente un peu chiante jusqu'a Valloire. Très facile jusqu'a Plan Lachat mais la pente se durcit après jusqu'au Sommet sans dépassé les 9%. Je n'ai pas senti l'altitude, la route est large et en bonne état. Super souvenir

02:22:40Ekaitz G

Mythique, grandiose, magnifique. Il n'y a pas des qualificatives pour cette montée. Le Telegraphe se passe bien, après Valloire on attaque les derniers 18km mais c'est les derniers 8km (après Plan Lachat) qui sont les plus durs!!

03:16:00Tiercelin G

Montée pour le premier jour d'ouverture de la route le 29 Mai 2014.
Après le Télégraphe monté tranquillement en 1h07 sous le soleil puis le Galibier avec de la neige à partir du Plan Lachat, et des murs de neige autour de la route depuis peu avant le tunnel jusqu'au col! Superbe!!!

02:27:11Philippe H

Temps réalisé le 31/08/2013 dans le cadre de la manifestation Climbing for Life, organisée dans le cadre du soutien de la recherche contre les maladies respiratoires (mucoviscidose, asthme).
En m'inspirant des commentaires précédents, j'ai essayé au maximum de "gérer" l'ascension du Col du Télégraphe (56min.), dont les pentes, pas plus fortes que sur bien des cols vosgiens s'étendent quand même déjà sur 12 kms. Belle succession de lacets dès la sortie de St Martin d'Arc, c'est après les grandes Seignettes que les pourcentages de ce premier col sont les plus forts (se négocient malgré tout sans problèmes sur un 30/23, voire un 30/21). Le restant de cette première ascension se faisant sur ce braquet, avec des relances sur le 30/19.
Du coup, ayant "géré" mon effort, il m'a été plus facile de me mettre en récupération sur la "descente" sur Valloire (8 minutes pour les 5 kms).
ça rattaque dès le centre de Valloire, ou un vilain tronçon de pavés sonne la fin de la descente. Le seul mérite que je vois à ces pavés, c'est de nous obliger à nous mettre en danseuse pour se relancer dans le début de la montée. Premier km jusqu'aux Verneys négocié sur un 30/23, histoire de maintenir les puls autour de 165; ça redevient presque plat sur 2 kms à partir du golf de Valloire (en profiter pour s'alimenter à ce moment). Une succession de deux lacets menant à Bonnenuit (où sont-ils donc allés trouver ce nom? C'est sûrement pas le moment de roupiller, à moins que c'était destiné aux marmottes que j'ai entendues siffler à cet endroit...) marque la reprise de la pente. J'ai pris l'option de me mettre sur le 30/25, quitte à imprimer une cadence plus élevée. A ma grande surprise, j'arrive plus vite que prévu en vue du chalet de Plan Lachat (l'absence de vent y étant sûrement pour beaucoup) et c'est à ce moment précis que la route s'aplanit une dernière fois et m'encourage à remettre une toutes dernière fois le 39 (je m'alimente à nouveau avant d'attaquer le vif du sujet). La grande courbe qui permet d'accéder à l'autre versant de la vallée de la Valoirette annonce un brusque redressement de la pente (qui restera pratiquement du même gradiant jusqu'aux Granges du Galibier). La consolation, de voir en quelques mètres la dénivellation prise sur la route (pourtant presque plate) que l'on vient juste
d'emprunter sur l'autre versant combinée au fait de m'être tout de suite remis à mouliner sur le 30/25 m'a permis de ne pas trop mal négocier cette portion, agrémentée de lacets bienvenus.
Peu après les Granges du Galibier, le col est en vue. Son altitude faisant croire qu'il est à 10 kms, on se demande avec crainte à quelle sauce on va être bouffés sur les 5 kms qui restent en réalité. L'euphorie d'être sur le point d'y arriver, permet de ne pas trop mal vivre cette dernière portion jusqu'avant le tunnel tout en maintenant mes puls autour de 166-171 bpm.
Dernier km, je me sens bien et décide de me mettre une mine histoire de marquer le coup, je passe sur le 30/23 puis sur le 30/21 (braquet que je n'ai plus utilisé depuis Plan Lachat, une éternité...) à la dernière épingle et me lâche dans le finish.
J'avais pour souci de me gérer sur cette ascension, sachant que je devais encore remonter à Valmeinier récupérer ma bagnole pour ranger 2 vélos (la route ayant été fermée pour cette manifestation qui a rassemblé 2500 cyclos dans une ambiance bon enfant entretenue par tout un peuple belge qui a la culture du vélo "chevillée au coeur").
Du coup, ma préoccupation de gestion de l'effort m'a fait rouler avec les yeux rivés sur mes fréquences cardiaques (à ma grande honte, j'ai ignoré la Barre des Ecrins et pas cherché à savoir si le Mont Blanc était visible par cette belle journée). Comme j'ai pu le lire plus haut, j'ai moi aussi le sentiment d'avoir manqué de respect à ce géant, alors même qu'il m'a offert l'hospitalité dans des conditions météo idéales). J'espère faire mieux au moins de ce point de vue une autre fois, alors même que cette ascension m'a apporté une grande sensation de bien être et de force.

03:55:00Bruno D

Depuis St Michel de Maurienne.

Les deux derniers kilometres rapellent le Glandon. Le paysage est magnifique aprés Valloire

02:16:00Mat M

Depuis saint michel de maurienne, col du télégraphe fait tranquille en 48', le galibier en lui même c'est vraiment autre chose, j'ai été obligé de m?arrêter plusieurs fois car mon 39-25 était trop juste pour moi dans cette ascension.
Refait le samedi 7/07/12 aux côtés des coureurs de la marmotte) et avec un 39*29: 45' pour le télégraphe et 2h16 au total toujours.

04:00:00Patrice L

Le col que je redoutais par dessus tout... Le col du Télégraphe à ne surtout pas négliger, par contre à des moments la tentation est forte de rajouter des dents, mieux vaut s'abstenir...La descente jusqu'à Valloire ne permet pas de récupérer qu'il faut déjà regrimper, que dire des 8 kms à partir de Plan Lachat...Au delà de la pente, c'est surtout l'altitude qu'il faut essayer de gérer. Dernier km a 10% de moyenne

02:36:00Andre B

fait le 13 aout 2013
cool depuis st michel sommet du télégraphe 59 mn 50 (1 heures)
descente jusqu'a valloire 6 mn
valloire sommet 1h30
soit total 2h 36 -
vue superbe sur les écrins
temps descente 1h08 jusqu'a st michel

04:00:00Pascal F

Plus de quatre heures, et encore sans arriver au bout. Des crampes m'ont obligé d'abandonner a 4 kms du but aux Granges du Galibier le 11 juillet 2015

01:43:00Lucas R

le meilleur moment c'est quand on arrive !

02:40:00Greg R

Juillet 2016

Une très grosse montée, dans un cadre magnifique surtout à partir du col du Télégraphe! Une légende qui mérite sa réputation.

La première partie est pas trop dure, mais ça devient bien sérieux à la sortie de Valloire, et ensuite de Plan Lachat jusqu'à la fin, notamment le dernier km!

02:37:14Anthony D

Même en été il ne faut pas négliger la chaleur du haut du col (5° un 4 septembre à 16h et -3 la semaine d'avant). C'est long, très long le paysage perd ses arbres en montant, et vu le froid de ce jour le chalet/bar à 1km était fermé, quelle déception quand on l'attend depuis si longtemps...

06:00:00Patrick A

Magnifique

03:00:00Francis V

Monté depuis St Michel de Maurienne avec le télégraphe en amuse bouche. Montée difficile surtout après le plan lachat, avec 10 km à 10% pratiquement et le terrible dernier kilomètre.
Je l'ai monté avec peu d'entrainement et les crampes m'ont handicapées à 6 bornes de l'arrivée.
Mais quelle vue au sommet!!!

03:47:00Keke C

L'ascension Télégraphe+Galibier est très longue et particulièrement douloureuse si vous avez déjà les jambes lourdes de la veille.
Le Télégraphe n'est vraiment pas un col anodin contrairement à ce que l'on pourrait penser et laisse des traces avant d'attaquer le Galibier. Le Galibier est un col exigeant, en particulier après le passage du plan lachat jusqu'à 5 km de l'arrivée il faut s'accrocher ! Les 2 kms sont rudes, mais pas de raison de craquer quand on voit le sommet de si près ! Bon courage!!

02:08:00Ghislain P

Un réel kiff!! Je n\'avais jamais réellement fait de vélo à part 10, 20km par chez moi sur Nantes sur le plat autant dire débutant. Mais un rêve se réalise et même si ma condition était bonne je n\'avais aucun entraînement préalable. Bien pour un baptême , c\'en est un. J\'ai commencé de Valloire après avoir fait des recherches approfondies et les 2 cols d\'un coup je n\'aurais sûrement pas pu. Dc parti de Valloire le fleur au fusil et là boum premier coup dur souffle court avec ces premières pentes qui me chauffent à blanc. Heureusement je m\'y fais vite et jusqu\'à Plan Lachat je me réserve. Et là n\'essayez pas d\'impressionner votre chère et tendre qui vous suit en voiture,..non non restez calme (si on peu dire ainsi). Une montée faîtes à mon rythme et je pense pas ridicule étant donné mon passé inexistant de cycliste. Me voilà arrivé en haut les jambes flageolantes mais tellement content! Bon certes après une bonne souffrance au cuissot et à l\'arrière train. Fait en septembre 2012, je repars en août 2013 sur les pentes du Revard et sur celles du Semnoz! Bon courage à tous

01:23:00Sylvain C

Temps pris depuis Valloire après s'être échauffé avec le télégraphe. Le col est relativement facile jusqu'à plan Lachat malgré quelques rampes et une route qui ne rend pas bien. Ensuite c'est régulier à 8-9%, rarement au delà des 10% hormis le dernier km. Dur surtout par sa longueur, et l'altitude, les pentes restant abordables avec un braquet adéquat. Un paysage superbe sur la dernière partie après plan Lachat et une vue sublime sur les Alpes du Sud depuis le Col. Un bémol cependant: beaucoup trop de voitures.

02:55:00Yoann P

Depuis Valloire 1h38min
Ne pas trop s'épuiser dans le Télégraphe même si il laissera obligatoirement des traces.La descente jusqu'à Valloire coupe un peu les jambes surtout Qu'il y a un passage difficile à la sortie de Valloire jusqu'au Verneys sinon c'est régulier jusqu'au plan Lachat,passé le hameau 2kms très durs puis un léger replat jusqu'aux Granges le tout dans un superbe paysage.La on aperçoit le sommet et les 3 derniers kms se font au courage,surtout le dernier après le tunnel qui fait vraiment mal.Le panorama au sommet est superbe!!

01:32:00Martin C

montée réalisée en 2008 depuis le centre de valloire , je m'étais régalé et n'avais pas tant souffert que ca agé de 14 ans à l'époque . le col qui ma convaincu au velo , la descente vers valloire est magique , variant les grandes zones de vitesses , les enchainements de petits virages et les épingles!

03:45:00Alex V

Temps faussé par .un problème mécanique à 10 bornes de l'arrivée. Col mythique à faire absolument, paysage grandiose, "promenade" jusqu'à plan Lachat, ensuite l'altitude, la fatigue et les pourcentages vous hachent menu! Le panorama en haut est à couper le souffle! A faire!

03:10:00L G

Trip 4Jrs 4Cols:
Pratique le vélo de route depuis 1 mois maintenant et du VTT depuis 1année bientôt..
Jour 3: Col du Galibier par le Télégraphe. 3:10:00 (En Solo)
Col du Télégraphe 1:05:00
Valloire-Galibier 1:37:00
Le mental doit être présent et encore plus à la borne Galibier 5Km
Mais que c'était bon!!!
Et à chaque fois que je vois cette Barre des Ecrins elle m'appelle de plus en plus..
A refaire..

01:15:00Hugo D

Temps depuis Valloire. A la sortie de la station on entame directement un km a 9% qui permet de se chauffer les jambes. Après cela la pente se radoucit pendant 2km. Après cela on entame une montée ou l'on longe la montagne (impression route de vallée) mais la pente est raide de l'ordre du 8% pendant 4km environ. Replat 1km avant Plan Lachat est ensuite on tourne a droite et la on enchaîne les virages avec une pente de 9% jusqu'au hameau des Granges du Galibier. Ensuite la pente se calme un peu et redescend sur du 7%. Les deux derniers km sont terribles avec le manque d?oxygène qui se fait ressentir et une pente raide de 9% voir même 10% et plus sur le dernier km. Montée magnifique tout simplement, la montagne comme on l'aime paysage de haute montagne dantesque. Ne vous emballer pas dans les km avant Plan Lachat vous pouvez perdre de l'energie et ensuite vous le paierez dans les derniers kms. Braquets utilisés 36-25, 36-27

03:30:00Clement D

réalisé en septembre 2012, avec des conditions dentesques au sommet. Un beau soleil au pied du télegraphe qui se monte sans soucis, puis à valloire on sent le vent se lever....plan lachat arrive et la pluie commence à tomber...la fin est un long calvaire dans le froid ( 0 degré au sommet ) et la pluie. Mais quelle satisfaction d'avoir gravit ce mythe depuis saint michel de maurienne. Je l'avais déjà fait depuis valloire, mais rien a voir avec le pack complet. Puis qu'est ce que c'est beau...c'est pas un mythe pour rien.
La petite halte en descendant à la vente de fromage au dessu de plan lachat, avec des commercants forts chaleureux est des plus sympathique.
A FAIRE

03:45:02Sébastien F

Fait après le télégraphe.
Ce col est encore plus dure que le ventoux ! A coté le ventoux c'est de la p... de chat et de le m... de chien !
Attention a ne pas negliger le télégraphe et ne pas partir trop vite car la pente est raide .et on risque de s'épuiser ( c'est parce que je le dit que je l'ai fait , je l'ait pas fait , j'aie matenut mon rythmes )
Attention a la descente : pédaler ( idem parenthèse précèdendente )
J'aie fait une petite pause "café" a Valloire.
Attention a la sortie de Valloire il y a un coup de cul.
Ensuite une mini valléé : n'allez pas trop vite et mouliner ( j'ai fait cette erreure )car ensuite la pente devient raide.Matanez votre rythmes : n'accelerer pas et ralentissez pas.
Attention au plan lacha il est horrible !
Au somet la récopense avec la barre des écrins notament , meme si toute la montée est magnifique.
Le col du Galibier est ma montée préférée que ce soit par le télégraphe ou le Lautaret ( même si je l'ai fait que par le télégraphe a la rédaction de ce message ).

01:39:00Frédéric M

De Valloires. Un des plus beaux cols de France à faire. Pas très dur jusqu'à Plan Lachat. Après, c'est vraiment autre chose. Mais quel paysage ! Sans doute le col que j'ai grimpé le plus de fois ....

03:00:00Romuald M

Col du Télégraphe monté plutot tranquille.Grosse rampe a la sortie de Valloire jusqu'au vernet puis assez long jusqu'a plan lachat et ensuite superbe panorama jusqu'au sommet mais que c'est compliqué et dur.

03:20:00William L

Une montée magnifique faite en août 2014 sous un superbe temps, depuis le pied du télégraphe.

Les paysages sont à couper le souffle, heureusement car on en chie bien !

01:25:00Mathieu L

Fait en VTT depuis Valloire. Assez facile sur la première partie si ce n'est la sortie rude de Valloire. Ca se complique à partir de Plan Lachat. Le vent est souvent de face sur une longue portion.

01:55:00Luc H

18/7/2015 En préparation de l etape du tour cadence 64 (Fx Max 172, cadence 64) bien en jambes un super souvenir avec Fabien,Pierre et yannick (départ du centre de Valloire)

01:40:00Jérémy C

depuis valloire

01:40:00Jeremy C

depuis valloire

03:30:00Aurélien D

Départ sous la pluie, arrivée dans le brouillard.

J'avais seulement 250 km au compteur donc un peu juste mais j'ai adoré.

A refaire dans de meilleurs conditions et avec plus d'entrainement!

00:00:02Michel G

Monté 2 fois en juillet 2011 depuis St Michel de Maurienne par un beau soleil.
Très long avec le télégraphe vraiment dur depuis le Plan Lachat, mais quel bonheur d'arriver au sommet. Un grand moment dans la vie d'un cycliste.

02:25:21Steven G

54 minutes 30 pour le Télégraphe et 1h23min33 pour le Galibier.

Télégraphe assez facile, par contre, le Galibier est un vrai beau défi, à partir de Plan Lachat, la pente devient difficile (très même) mais la vue est superbe ! Quel spectacle !
Attention, dernier kilomètre très pentu !

03:28:00Gérard G

Col magnifique !
Le Télégraphe d'abord , a grimper avec retenue , puis descente sur Valloire ( qui faudra remonter au retour vers St Jean ... )
La montée sur plan Lachat comporte de beaux pourcentages et des moments de répit . Ensuite , c'est fini , tout a été dit sur les 8 derniers Kms et surtout le dernier .... et c'est vrai : très dur !!!
Mais quel bonheur au sommet , surtout avec le temps idéal de cette fin d'été 2016....Tout cycliste motivé doit le faire dans sa vie .... avec un bon entrainement préalable !!

02:50:00Rémi C

Très beau col avec vraiment une impression de grandeur et de volontée de tenir son rang jusqu'au bout du bout!! J'ai été ratrapé par un cyclo vers 4 à 5 km du sommet et bien sûr sans le dire on se tire la bourre et le dernier km à été horrible, tout au mental....
le télégraphe 1h 03

01:30:00Angélique R

Premier col HC pour moi! Depart aux Verneys, montée sèche et retour fissa avant de se prendre la pluie.

03:00:00Jules C

Fait depuis Saint-Michel de Maurienne donc via le Télégraphe, je ne l'ai pas trouvé dur contrairement par exemple au col de la Croix-de-Fer via le col du Glandon même si je dois avouer que Télégraphe + Galibier est une sacré aventure

02:26:00Sam J

Le col du télégraphe se fait très bien, très roulant (55min). Le Galibier offre de super paysages... et une route très pentue ! Montée en 1h19 depuis Valloire... C'est raide pendant toute la montée, alors mieux vaut mouliner !

00:00:00Alain B

L'arrivée au col par la Maurienne est un grand moment car on se retrouve soudain face aux grands sommets du massif des Ecrins dont la Barre elle même (4101m).

00:00:00Emmanuel N

déja 2 montées effectuées sur ce monument en 2003 et 2005

00:00:00Florent S

Une sortie superbe. Départ de la grave, passage du lautaret du galibier, descente sur valloire, montée du télégraphe. 1/2 tour, retour sur valoire, montée du galibier (la deuxième de la matinée) et retour (enfin) sur la grave.

La montée du galibier départ valloire est vraiment plus difficile que par le lautaret. A partir de plan lachat, c'est vraiment pénible surtout si, comme je l'ai subi, le vent est contraire et l'air trop frais. Au dela de 2000 m, l'altitude se fait vraiment sentir et le coeur prend vite des puls dès que l'on appui trop sur les pédales.

Le paysage est superbe. la vue en haut extra-ordinaire. Bref, un periple à faire absolument.

00:00:00Michel G

Jusqu'au Plan Lachat ça va ça monte gentiment. Les 8 kms restants sont beaucoup plus difficiles. Les dernier km après le tunnel est le plus dur mais quel plaisir d'arriver au sommet !

00:00:00Caral C

Voilà une sortie qui mérite d'être faite. Dans les derniers kms après les lacets de Plan Lachat, il ne faut pas perdre le moral...

00:00:00Pascal S

Eh bein ! que c'est long, surtout quand on part du fond de la vallée ! 35 km ! je suis pourtant grimpeur... mais là ça dépasses les bornes ! heureusement que le paysage de montagne en impose : ça donne de la force pour continuer...
grimpée en 1h16'56" faite lors de la Marmotte 2009 (chrono officiel) du centre de Valoire au Col.

00:00:00Arno S

Un panorama splendide, accompagné par les marmottes. Un grand souvenir.

Le mythe. Il se mérite et s'arrache à la force du jarret. Pas de difficulté avant le plan Lachat mis part à la sortie de Valloire, une rampe un peu raide sur un gros Km. Aprés le plan lachat, ça grimpe fort sur 4km puis on apprecie de récupérer un peu dans un replat (si on peut dire!) ou on aperçoit le sommet. Ca casse le moral car la route est encore trés longue et le plus dur vous attend. Les 2 dèrniers Km sont dantesques, surtout les quelques lacets aprés le tunnel mais gardez le moral, il ne reste "qu'un" Km!!
Montée réalisée aprés le télégraphe.

00:00:00Fabian G

Monté en 2005 la semaine du tour. Pas trop dur et régulier jusque Plan-Lachat mais assez sec dans les lassets qui suivent. Temps dégeu (orages).Mais sinon, satisfaction d'avoir monté ce col mytique!

00:00:00Georges C

col du Galibier à la télé pour l'étape du tour de France du 17 juillet2007 le meilleur temps de St Michel de Maurienne au sommet du Galibier par le grimpeur colombien Soler Hernandez en 1h 25'faut pas s'affoler pour autant!

00:00:00Cyrille E

Départ de St Jean de Maurienne ce qui me procure qq. Km de plat pour m'échauffer. Bcp de circulation dans le télégraphe. Je retrouve mon père à Valloire et nous montons tous deux au sommet. Temps magnifique, température douce. La Meije, Les Ecrins: magnifique!
Il a 68 ans, j'en ai 37, c'est un beau moment de passion partagée.

00:00:00Gilles V

Col mythique, le geant des AlPES . le col le plus dur que j'aie escalade. On reve tous de le faire au moins une fois dans sa vie. je l'ai donc fait en 1998 ,lors de l'Etape du Tour,Grenoble-Les 2 Alpes . Nous partimes 7000 et nous arrivames moins de 4000. Une etape ou il fallait franchir le col de la Croix de Fer , le col du telegraphe ( veritable marche -pied du Galibier ) le Galibier et enfin la montee vers les Deux-alpes. Pour souligner la difficulte du Galibier , j'y ai vu des centaines de coureurs rendrent l'ame et le velo dans la montee de ce col. Ce fut si terrible, qu'il n'y avait plus de places dans les autocars , transformes pour l'occasion en voiture balai . Sur la ligne d'arrivee aux 2 Alpes , le micro de la course annoncait au spectateur que des centaines de coureurs se trouvaient eparpilles et en perdition sur les pentes du Galibier.
j'ai sauve ma tete en faisant une pause dans un cafe, qui se trouve un peu avant le sommet du col ... je manquais d'eau. j'ai pu ainsi repartir et franchir le sommet, mais j'ai quand meme mis pied a terre et fait une centaine de metres le velo a la main ,dans la derniere rampe du dernier kilometre. Une journee qui restera grave longtemps dans ma memoire . Cette etape du TOUR avec le Galibier , ca reste mon bel exploit sur un velo .

00:00:00Laurent C

Génial! Mais très froid...

00:00:00Patrick C

Superbe mais tres difficile.
au départ une premiere rampe qui casse un peu les jambes mais ensuite un log morceaux jusque Plan Lachat poiur recuperer, attention a ne pas trop forcer car apres ca se gate!!!
En effet passé Plan Lachat,le monstre se dechaine, la route ne fait que monter terriblement jusqu'au sommet. L'altitude + la fatigue se font violemment ressentir,etles derniers KMS sont terribles.
Mais arrivé au sommet, le plaisir d'avoir gravit un mythe et la majestuosité du paysage font rapidement oublier la souffrance.
Il reste malgrés tout le + dur avec le Maitre VENTOUX/.

00:00:00Jonathan F

A l'age de 11 ans en 1998, découverte de la haute montagne

Temps réussit avec un seul arret a Plan-Lachat pour manger une banane

00:00:00Bruno L

Après avoir fait le Ventoux on se dit le Galibier c'est du beurre. 10 km de montée relativement facile jusqu'au Plan Lachat et finir sur 8 % de moyenne lors des 8 derniers km ça ne posera pas de problèmes.
Et ben si, après 3 jours de grosse crêve et le télégraphe dans les 2 sens
le Galibier est indigeste :
- Un revêtement qui n'est pas digne de ce nom
- un vent terrible
- une température au sommet de 6 degrés
- les 8 derniers km jusqu'au sommet qui n'en finissent pas
Ce col ne restera pas dans ceux que j'ai préférés.
Je pense surtout que je lui ai manqué de respect.

00:00:00Jerome B

col sans difficulté au début, mais ca se complique après Plan-Lachat.La pente devient raide. Montée mythique, ce fut mon premier grand col.

00:00:00Claude U

1h35' depuis Valloire Biensur! Col mythique, maintenant je sais pourquoi ! (17 juillet 2007)

00:00:00Eric Y

11 juillet 2007 quelques jours avant le passage du Tour. Temps assez beau en bas, mauvais en haut: 3º au sommet, pas mal de vent, de la neige par terre à coté de la route. C'est l'enfer la petite partie au dessus du tunnel mais ces les longs morceaux juste en dessous avec la vue terrible de ce géant qui t'attends pour te casser le morale...

13 juillet 2007 je voulais le refaire après le Télégraphe mais hélas je sentais un peu trop mon poids (95kg, un véritable poids-lourd!) et les 3 derniers kms n'ont pas vu mes roues.

00:00:00David G

Au départ de Valloire, une première rampe permet de se chauffer. Les 6 premiers km sont sans difficulté. On passe à côté de cônes d’éboulis géants, de montagne énormes et nues, telles des sentinelles gardant la bête. C’est à partir du Plan Lachat que le Galibier va nous rappeler qu’il est un géant. Surtout, ne pas lever la tête car on se demande bien comment on va faire pour franchir la falaise qui cache encore le col. Les lacets sont courts, raides, couverts de messages peints pour les coureurs. Bien profiter des virages pour récupérer (sur 20 m) avant la nouvelle rampe. C’est long, très long. Un coup d’œil en bas nous révèle la réalité de la dénivelée ! Des grimpeurs zigzaguent, titubent. L’arrivée sur le plateau se fait par une bergerie. Les moutons paissent tranquillement pendant que nous sommes à 185 pulsations par minutes. Les veinards ! La pente ne s’adoucit pas. Le col apparaît. A vol d’oiseau, il n’est pas très loin. Mais la route impose une immense courbe à gauche, comme si le col voulait se faire désirer ou bien dire : « hé, ho, tu es sur le Galibier ici, et tu vas pas t’en tirer comme ça ! » Dans la courbe, on compte les hectomètres, on se dit qu’on est sur une base de 5 mn au km et que dans une demi-heure, ce sera la fin. Mais rien n’y fait. Ca fait mal. Le dernier kilomètre, juste après le tunnel, est terrible. 10 % ! Le compteur affiche 10 km/h. C’est le poing levé que j’atteins le col et sa vue imprenable sur le Mont Blanc au nord, la Meije et la Barre des Ecrins au sud.

La descente sur le Lautaret est bosselée. Par contre, la descente vers Bourg-d’Oisans est absolument magnifique. Elle sillonne en grande partie dans les vertigineuses gorges de la Romanche, passe au pied des glaciers de la Meije et sur le barrage du Chambon. Prévoir éclairage dans les tunnels. L’arrivée à Bourg-d’Oisans (720 m) se fait par une piste cyclable très agréable.

00:00:00Mickael C

MONTER 2 FOIS LORS DE LA MARMOTTE 2009 ET 2010 LA TRAVERSSE DE VALLOIRE EST TOUJOURS AUSSI DIFFICILE.BRAQUER EN 2009 39X27 ET 34X29/27 EN 2010.

00:00:00Francois P

je l'ai modestement monté 2 fois...la 1 ère, je partais dans l'inconnu et je m'en fesais une montagne...et ça a été assez cool, je veux dire sans forcer...la seconde, j'ai voulu un peu hausser la cadence...et là j'en ai bavé des ronds de chapeau...mais c'est un paysage grandiose de haute montagne...et de la caillasse monstrueuse à n'en plus finir...un col à faire absolument...un col que l'on oublie jamais...

00:00:00Jean-jacques T

Escaladé lors de la Marmotte, autant dire qu'il a fait mal!
D'abord le passage aux Verneys à la sortie de Valloire; puis cette longue vallée magnifique pédalant entouré de sommets imposants; un virage, un petit pont et c'est Plan Lachat avec son raidar qu'on affronte; Un plateau c'est le lieu dit les Granges avec les chaos de granite sur une route qui continue à monter à 7%. Enfin la vue panoramique sur les derniers lacets qui sape le moral. Passage devant le tunnel et enfin l'arrivée avec une vue imprenable et grandiose.
Un grand grand col !

00:00:00Benjamin L

Effectué lors du BRA 2007.
Après le marche-pied du Télgraphe (où il vaut mieux en garder soous la pédale) on attaque le monstre depuis Valloire. Un petit kilomètre raide à la sortie de ce village puis c'est assez régulier jusqu'au Plan-Lachat.
A cet endroit on entre dans la légende de cycles avec des lacets vertigineux et un terrible passage aux Granges du Galibier.
Le sommet est trés vite visible mais in semble toujours s'éloigner.
Au tunnel, il reste un kilométre dans la rocaille pour remporter une grande victoire personnelle.
C'est inoubliable.

00:00:00Joël D

En juin 2009 lors de notre séjour en Maurienne. Dans la foulée du Télégraphe.

Depuis Valloire jusqu'à Plan Lachat la montée est assez régulière et pas trop pentue, mais aprés la pente s'accentue nettement. Les derniers lacets aprés le tunnel sont terribles.

00:00:00Claude F

36 km de montée en commençant par st michel ,
il faut partir doucement car quelque pourcentage nous attend
un site magnifique , dommage ce jour là il faisait 24 degres en bas
et 0 degres en haut . mon fils et moi on a fini sous la neige ,
merci a ma femme et mon 2eme fils qui nous suivaient pour nous reprendre.
c'etait une superbe experience.

00:00:00Dom B

22 juillet 1978, montée par le versant sud depuis Briancon, et retour.
Ce coté est plus ardu; évidemment on est dans l'ambiance tour.

Après plan lachat, la route est superbe , on peut se lacher.
Superbe descente de l'autre coté très rapide.

00:00:00Dany J

SUPERBE MONTEE A FAIRE IL Y A PRESQUE AUTANT DE MONDE QU A L ALPE D HUEZ ET PUIS LA VUE LA HAUT EST SUBLIME

00:00:00Jérôme B

Certainement le plus beau col que j'ai fait, des paysages magnifiques tout du long (surtout à partir de Plan Lachat). Avec un peu de chance, on entend siffler les marmottes.

00:00:00Edgar T

09.08.2008

00:00:00Eddy A

Le Galibier, avec le télégraphe en apéro : 30 km de bonheur !

Toujours aussi beau : après la fromagerie, on peut voir les 5 derniers km qui serpentent dans le vert, puis dans l'ocre. Formidable. Et puis il y a le mythe ! Mon col préféré, sans aucun doute !

00:00:00Florencio D

après le Télégraphe il reste le GROS morceau.
Bien passé somme toute.
Un cyclo italien qui roulait devant nous à 50 m, à l'arrache, s'est écroulé à l'arrivée, épuisé, incapable de déchausser. Impressionnant.
On l'a croisé 48h plus tard dans l'Iseran tandis que nous redescendions vers Bonneval.

00:00:00Emmanuel B

Enchaînement de deux cols en commençant par le Télégraphe, sacré morceau ! Le Télégraphe n'est pas très dur mais il faut en garder sous la pédale pour la suite. Un passage raide en sortant de Valloire, ensuite la montée est modérée jusqu'à Plan Lachat. Les huit derniers km sont toujours en prise (8-10%). Pas de passages "terribles", mais c'est une épreuve d'endurance avant tout.

00:00:00Pierre B

Après le col du Télégraphe, le Galibier n'est pas surnommé l'Ogre par quelques locaux pour rien. Longueur et pourcentages sont de concerts et le final, après la grande boucle du Plan Lachat fait honneur à la légende.

00:00:00Fabrice L

c'est relativement long comme montée par le télégraphe dans lequel il faut garder des réserves car à plan lachat dans le galibier les choses deviennent plus compliquées mais la vue est superbe et l'ascension se fait à plusieurs du fait des nombreux cyclistes qui arpentent le col l'été, nous êtions 2 et j'étais crevé de la roue avant dans les 4 derniers km avec impossibilité de m'arrêter sinon je pense que je stoppais net.

00:00:00Christian L

Effectué mi-juin 2008 la neige couvrait encore les bas-cotés. Montée plus dure de ce coté que par le Lautaret.

00:00:00Patrick G

Enchaîner le Télégraphe et le Galibier, ce n'est pas chose aisée. On nous le dit, mais il faut le vivre pour s'en rendre compte. Plus de 30 km de montée...
J'ai trouvé que les 8 derniers km étaient les plus difficiles. il s'agit du col routier le plus haut que j'ai franchi à vélo.
Pour récompense, des paysages à couper le souffle et puis, j'ai dévalé la face que j'avais grimpée à très vive allure, un vrai régal.

00:00:00Olivier R

Cette ascension fut pour moi ma première ascension d'un col de plus de 2000 m. J'en rêvais depuis fort longtemps et n'ai pas été déçu. La première partie jusqu'au Télégraphe est une (magnifique) mise en bouche pour Mr le Galibier. Descente vers Valloire, reprise de l'ascension assez facile jusqu'à Plan Lachat. La pente s'accentue brutalement, enchainant les lacets avec des pourcentages plus conséquents et une vue magnifique sur le chemin parcouru en contre-bas et le Galibier en face. Pour ma part, j'ai été accueilli au sommet par un terrible orage (voir photo). Une ascension GRANDIOSE à faire et refaire sans modération.

00:00:00Benjamin S

Col très dur mais surtout très long ! Le télégraphe n'est pas a négliger car il fait tout de même 12km a plus de 7 % de moyenne mais heureusement il est dans la forêt. Ensuite descente courte qui permet pas de récupérer puis un bon km bien raide pour sortir du village ensuite 2 km en faux plat tout droit et on attaque 4 km a 7% environ sans ombre mais avec le sommet en point de mire puis replat court a Plan Lachat puis on part pour 8 km a 8% qui sont mortelle si on a pas la forme comme c'était mon cas mais heureusement le paysage est magnifique.

00:00:00Henri C

Grosse bambée, régulièrement parcourue au BRA, La Marmotte ou dans la boucle Briançon, Montgenèvre, MontCenis, Télégraphe, Galibier, Briançon...ou autres ! La plus "mythique" des grimpées Françaises avec le Tourmalet et le Ventoux. A mettre dans l'escarcelle de tout Cyclo-grimpeur !

00:00:00Jérôme H

on a l'impression de ne jamais arriver au bout!

00:00:00Marc antoine B

Ascension difficile et très longue depuis saint michel de maurienne. Il faut faire le télégraphe en dedans et en gardé un maximum dans ce col qui n'est pas si simple que ça. Heureusement le climat ce jour là était parfait(20/08/11) avec un léger vent favorable dans l'interminable ligne droite qui emmène de Valloire à Plan Lachat. Les 8 derniers kilomètre sont un vrai chemin de croix surtout si vous n'êtes pas bien préparé comme c'était mon cas. Mais bon il faut garder son calme et ont fini par arrivé au sommet en serrant les dents.Croyez moi ça en vaut la peine!!!! C'est avec une grande fierté que je suis arrivé en haut avec vue sur la barre des ecrins et la meije toute proche vers le sud et le mont blanc vers le nord. Grandiose et mythique!!!

00:00:00Frédérick S

bloqué au tunnel le 11/06/2013

00:00:00Francis L

Je l'ai monté 4 fois et je ne m'en lasserai jamais.

00:00:00Paul V

Gardez des forces dans le Télégraphe sinon vous le paierez cher à la sortie de Valloire et n'espérez plus récupérer par la suite. Les derniers km sont splendides.

00:00:00David D

c'est le géant des Alpes que ce col du Galibier et ses 8 derniers km sont vraiment très éprouvant mais quel bonheur quand on est en haut et quelle vu sur l'ensemble du massif alpin.
fait le 21-07-2010

00:00:00Jacky W

J'ai du le monter une bonne 20 de fois...Et encore je dois en oublier!!
Mais toujours en Juillet...En vacances à Valloire, c'était plus facile.
L'essentiel a été dit...Je me souviens juste de la derniére fois, un aprés midi...Il s'est mis à tomber des petites gréles à 4 km du sommet...J'ai continué, car je savais que mon épouse était derriére en voiture pour quelques photos.
En haut il faisait 3 àu 4 degré...Sans voiture d'assistance il m'aurait été impossible de redescendre...Attention donc aux conditions atmosphériques =!

00:00:00Pierre G

Un des plus beau, si ce n'est LE plus beau que j'ai pu faire jusqu'à présent. Départ de St-Jean, passage au Télégraphe (déjà, magnifique) et ensuite, après Valloire, la route est tout simplement époustouflante. Malgré la difficulté (surtout à partir de Plan Lachat), les paysages sont tellement magnifique qu'on ne voit pas le temps passer. J'ai eu la chance de le faire par grand beau temps (fin juin 2012) et les deux derniers km entre les congères de neige rendaient la montée encore plus mythique. Un grand souvenir.

00:00:00Pierre R

Très beau col mais très dur! La succession Télégraphe-Galibier fait
environ 35 km. A partir de Valloire jusqu'au plan Lachat la route monte avec un % plus faible mais rend moins bien .Il faut en garder sous la pédale car à partie de Lachat 9% et +

00:00:00Francis G

Un mythe !!! à gravir absolument !!!!! dommage qu?en période de vacances il y ai autant de voitures !!!!!! Grandiose tout de même !!!

00:00:00Vincent H

Départ de Saint Michel de Maurienne le 6 octobre, belle météo et froid glacial en haut, monté en vtt

00:00:00Jean baptiste R

Déjà trois ascensions. Certainement le plus dur col de France de part sa longueur et son altitude. Il ne faut jamais trop se dépenser avant Plan Lachat car l'altitude a des effets dévastateurs. Dernier kilomètre le plus raide.

00:00:00Raphael C

montée mythique, le village de Valloire est agréable.les choses sérieuses commencent à la sortie du plan lachat

00:00:00Pierre-xavier M

Très très dur. La montée du télégraphe est régulière. Facile donc d'y prendre un rythme.
Passé Valloire, la chaleur est étouffante. Attention de ne pas trop donner avant le Plan Lachat (2000m). A partir de là, il faut monter au courage.

00:00:00Maxime P

Sans doute ma plus belle montée à ce jour !
Les derniers Km c'est vraiment que du bonheur =)

00:00:00Nicolas R

Un des plus beau col. Vraiment difficile après le plan Lachat.

00:00:00Adrian I

sur la Route des Grandes Alpes le 27 juin 2012

00:00:00Frédéric W

Réalisé le 23 juillet 1995 lors du BRA et en Brompton le 20 août 2010 depuis les Karellis, en passant par St Michel de Maurienne, et forcément Valloire après le col du Télégraphe.

00:00:00Marc V


00:00:00David M

traversee des alpes 2005

00:00:00Idris R

Superbe ascension à faire!
Si on gère bien au début dans le col du Télégraphe, on ne peut pas avoir de mauvaise surprise sur le final.
Ce qui est bien c'est que la pente est régulière assez souvent. Le col du Télégraphe s'avale facilement et rapidement. 7% tout le long avec d'abord de la forêt puis ensuite un peu plus dégagé et exposé au soleil sur le final.
La descente sur Valloire n'est pas raide ce qui permet de continuer de pédaler et de ne pas faire de la roue libre, ce n'est pas plus mal avant la rupture de pente qui se fait à Valloire. La pente passe à 5%, ce n'est donc pas une grosse rupture. Pendant 2 km c'est à 3% puis après Les Verney ça passe aux alentours de 7%. Et ensuite à Plan Lachat c'est la partie finale à plus de 8% les 8 derniers kilomètres. La pente est régulière avec les 2 derniers km plus raides. Le paysage est sublime sur le final, ça permet de moins sentir la pente. Un très beau col à faire

00:00:00Bruno F

depart depuis valloire, comme l'on s'y attendait les paysages sont grandioses, la difficulté augmente à partir de plan lachat mais le cadre fait tout oublié!!! souvenir magnifique !! partir couvert , pas plus de 11 degré au sommet un 20 juillet

00:00:00Pascal R

route des grandes alpes juillet 2013. C'est sûrement le plus beau. J'ai adoré cette montée, même les 3 derniers kilomètres sous la pluie puis le grésil ! un vrai grand souvenir !

00:00:00Clement V

Aout 2012 -
Route des grandes alpes.
Apres le col du Télégraphe, la route descend sur 4km. Cette descente débouche sur Valloire, puis on attaque la partie la plus facile du col du Galibier. La route est plutôt en ligne droite, mais ça ne casse pas trop le moral étant donné que la pente est douce. On avance bien sur cette portion, au milieu des montagnes. Apres avoir passé l?auberge à La Charmette, on vire à droite, et là, brutalement, la pente est beaucoup plus raide. Les 8 derniers km sont vraiment durs.

00:00:00Noel B

Un conseil montez le télégraphe comme un échauffement car le Galibier est usant mais magnifique de satisfaction. Grimpée en juillet 2010 à 13.5 kilometre heure de moyenne a partir du Plan Lachat!

00:00:00Jean-luc L

le mythe
Photos et récit => http://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2012/12/31/4eme-etape-saint-jean-de-maurienne-briancon/

00:00:00Sebastien M

que c'est dur mais alors qu'elle vue !!!

00:00:00Jean-pierre D

Quelle émotion quand on arrive à Plan-Lachat et qu'on aperçoit la route à droite qui s'élève brutalement.On met ses petites roues de vélo dans les traces de ceux qui nous ont fait rêver.....
C'est dur , bien sûr, mais on a tellement envie d'aller là-haut et le sentiment de vivre un moment magique dans sa vie....que c'en est presque facile (presque seulement).

00:00:00Benoît G

Un monument qui se mérite ! D'autant que la météo n'était pas vraiment favorable en ce 29 juin 2013...
D'abord, depuis St-Michel, c'est le Télégraphe, régulier dans les arbres mais pas si facile.
Ensuite, on descend doucement vers Valloire pendant 4 km, sur une route droite qui traverse plusieurs hameaux, puis on traverse le village, très agréable et vivant, pied de la montée du Galibier proprement dit.
La sortie de Valloire donne le ton: on véritable mur droit sur 1 km environ, entre 8 et 10%, qui casse bien les jambes avant 3 km de replat dans la vallée, le temps de sortir des constructions.
Cela se gâte à nouveau avant le hameau de Bonnenuit, que l'on atteint en 2 lacets : la pente oscille entre 7 et 8% jusqu'au Plan Lachat, où l'on a droit à un nouveau replat. Le fond de cette vallée est assez sauvage, autour de montagnes en éboulis et de torrents.
A partir de Plan Lachat, la route se cabre en des lacets resserrés. La vue sur la route en contrebas donne l'impression que celle-ci est plate. Il n'y aura plus aucun replat sauf aux Granges du Galibier, dans un décor sauvage que je n'ai pas pu franchement admirer. Le dernier kilomètre au-dessus du tunnel est terrible, les 500 premiers mètres à plus de 10% alors qu'on n'a plus grand chose dans le moteur.
En résumé, un col terrible qui mérite sa réputation, très long (35 km depuis St-Michel) et à la difficulté croissante depuis Valloire.

00:00:00Florent P

La montée du télégraphe permet de se mettre en jambes. Ensuite il faut monter au train jusqu'au plan lachat ou commence réellement le galibier. Cette montée est certes difficile mais dans ce décor magnifique le temps est moins long

00:00:00Gilles S

C'est vraiment un col difficile car il faut se farcir le télégraphe pour commencer ! Mais il faut le faire au moins une fois dans sa vie de cycliste. Et ne pas oublier de s'arrêter à la vacherie vers la fin du col pour déguster un morceau de Beaufort !

00:00:00Loic L

Le col du télégraphe ne fait pas partie du Galibier. La descente est trop longue. Après Valloire, ça remonte doucement, trop doucement.

00:00:00Damien C

Fait mais en trichant un peu c'est à dire en deux fois !
Le télégraphe ayant été fait la veille.

Un souvenir inoubliable même si c'est loin d'être mon col préféré niveau paysage !

00:00:00Jean marie B

tres belle montée, cyclo hôtel 2005 en VTT et en VTC 2010

00:00:00Titi B

3 derniers Kilomètres sous la neige un 18 juin !!!

00:00:00Olivier F

Etape du Tour 2011

00:00:00Julien G

Juste un mot : magnifique

00:00:00Jean françois G


00:00:00Philippe B

Tout simplement magique !

00:00:00Jean-charles S

Ne pas oublier de s'arrêter à la stèle en mémoire de PANTANI .

00:00:00Romain L

2009

00:00:00François M

fait

00:00:00Jarjar J

4X

00:00:00Ultrabike U

Col fait dans le cadre de la Route des Grandes Alpes, été 2013

00:00:00Xavier D

superbe

00:00:00Henri S

2008 2009 2011 2012.
J'espère le faire encore cette année.

C'est long, c'est haut, c'est pentu et il y a 2000m de dénivelé.
La montagne dans toute sa splendeur.

A partir de juin jusqu'en septembre, vous ne serez pas seul.

A faire absolument dans la vie d'un cyclo.

00:00:00Michel P

Col mythique qui culmine à 2642 m pour une ascension de 35 km au départ de St Michel de Maurienne avec le col du télégraphe en entrée!
Fait lors de l'étape du tour 2011, un très bon souvenir car beau temps ce jour là, paysages splendides mais difficulté bien présente en raison de sa longueur et de l'altitude très élevée !
Dernier km autour de 10 %

00:00:00Kévin B

Grimpé via le Télégraphe, superbe col, derniers kilomètres très difficiles

00:00:00Jonathan F

J'ai démarré de Valloire (le 15/08/2013) car le Glandon monté le matin même m'avait bien flingué.
J'ai vraiment souffert des le début et chaque Km a été une épreuve.
Je suis arrivé en haut à 19H00, une photo vite fait et la descente car ça commencait sérieusement à se rafraichir.
D'ailleurs la descente, une grosse galère également car j'ai voulu acheté une borne à la boutique en contrebas mais j'ai pas réussi à la glisser dans le maillot donc 17.5 Km de descente avec une main c'était pas le pied.
Heureux de l'avoir fait en tout cas :)

00:00:00Serge D

après avoir quitté Valloire cela commence facilement jusqu'au pont après le resto, là on voit l'impressionante route qui ne cesse de monter, pour arriver au sommet et y trouver encore de la neige ( septembre 2012 )

00:00:00Col de l\' I

.

00:00:00Guerineau S

21 août 2016

00:00:00Romain B

Le télégraphe est assez roulant, avec les plus grosses pentes dans la première partie, puis une bonne descente et on commence le Galibier avec une bonne rampe après Valloire, puis un replat, et c'est parti sur une pente moyenne jusqu'à Lachat où ça s'accentue, avec des derniers lacets qui montrent la plus grosse pente.
Même si la pente moyenne n'est pas exceptionnel, c'est un col long, beaucoup de dénivelé et une arrivée en haute altitude qui le rend parmi les plus difficile.

00:00:00Fabrice L

Départ de Valloire.
Montée extraordinaire avec des paysages à couper le souffle.

00:00:00Stephane M

Col tres long décor formidable après plan lachat le dernier kilomètre est très dur.

00:00:00Olivier G

Le 21/07/2014, depuis Valloire
Magnifique Col, à chaque seconde on est dans le mythe légendaire, mon 1er à plus de 2000m, dommage que le brouillard ne m'a pas lâché jusqu'au sommet, je n'ai pas été ennuyé par la circulation (dû à la météo?). 16°C à Valloire, 4°c en haut. j'avais prévu un vêtement chaud pour la descente, mais penser à prendre des gants Hiver, les doigts et les pieds étaient gelés j'ai dû m'arrêter à plusieurs reprises dans la descente pour me réchauffer....

00:00:00Marten D

Montée faite en 2003. J'ai garé la voiture à St Michel de Maurienne donc peu d'échauffement mais je l'ai vraiment grimpé à ma main. La descente du col du Télégraphe vers St Michel est sublime.

00:00:00Léo P

Ascension sympa malgré la neige et le brouillard sur les 3 derniers kilomètres un 14 juillet !

00:00:00Mathieu B

Dur dur après un Télégraphe un peu trop rapide pour mon petit niveau. C'est long, mais qu'est-ce que c'est beau! A part la foule au col et les voitures et motards... Mais ça reste un col incontournable!

00:00:00Serge N

Je l'ai monté depuis St Michel de Maurienne il y a 2 ans pour préparer le Ventoux, je ne me souviens pas le temps que j'ai mis mais assurément ça ne devait pas être terrible.
Vu que je me sentais très bien au pied du Télégraphe j'ai commis la grosse erreur de le monter plein gaz et au sommet de ce premier col j'étais cuit.
Ensuite après Valloire ce fut la croix et la bannière, j'ai dut poser pied à terre avant l'attaque du dernier Km tellement j'étais mal, j'ai tenu quand même à finir mais quelle galère.

00:00:00Loic L

Fait en juillet 2015.
De la chance car très beau temps...mais du vent.
Le Telegraphe est une belle montée. Mais ne pas sous estimer. C'est quand même long.

Après Valloire, le premier Km est plutôt difficille.
La partie la plus compliquée se trouve juste après le Plan lachat. Les 2 premiers km sont hard psychologiquement car pentus et il reste encore du chemin jusqu'au sommet.

Il y avait beaucoup de vent sur le haut. A prendre en compte car pompe du jus.

00:00:00Thomas G

magnifique

00:00:00Frédéric F

Plusieurs fois dont cols réservés et étape du tour

00:00:00Marc F

fait 3 fois - 2 fois sous une chaleur terrible et une fois lors du BRA ou il neigeait brevet arrêté suite trop de cyclotouristes en hypo !

00:00:00Bruno J

Monté après le Télégraphe, ça été superbe.
Magnifiquement dur surtout à partir du Plan Lachat.

00:00:00Jeremy P

le mythique col du Galibier, quelle fierté d'être arrivé au sommet !! je m'attendais à quelque chose de difficile, j'ai été servi. Mais le plaisir a pris largement le dessus, le dernier kilomètre m'a paru interminable. les paysages sont a couper le souffle, ce qui est embêtant car le souffle, j'en avais bien besoin par moment !! je n'oublierai jamais mon premier Galibier !!!

00:00:00Francis T

c'était fin Juillet 1972...
Depuis St Michel, avec sac à dos plein sur porte bagages (entre deux randonnées pédestres)
J'ai quand même doublé un camion italien dans la montée du télégraphe, avec les félicitations bruyantes du chauffeur!
L'apres midi, le Galibier. Dur dans les derniers kilometres... et puis le tunnel, très long et sans lumière... j'étais jeune et inconscient :))
Descente sur le Lautaret puis la Grave, pour entamer le GR tour de l'Oisan.

01:01:00Julien N

02:22:00Alexandre L

03:25:00Vincent P

04:20:00Wim V

02:38:00Charly B

02:35:00Timothée B

03:30:00Guillaume Q

03:00:00Hervé R

02:00:00Julian F

00:00:01Titoweb T

02:13:00Anthony B

03:12:00Pierre-emmanuel P

03:00:00Quentin G

02:45:25Fabien S

02:58:00Christophe F

00:00:00Pascal L

00:00:00Damien D

00:00:00Christophe C

00:00:00Virginie F

00:00:00François L

00:00:00Jean-marc T

00:00:00Pierre D

00:00:00Romain R

00:00:00PeÑa M

00:00:00Arnaud R

00:00:00Gilles D

00:00:00David B

00:00:00Pascal G

00:00:00Julien V

00:00:00Zed Z

00:00:00Grégoire B

00:00:00Joris L

00:00:00Cocher M

00:00:00Arsene S

00:00:00Christophe V

00:00:00Jean-christophe A

00:00:00Jordan C

00:00:00Gabriel T

00:00:00Clément .

00:00:00Antony B

00:00:00Pascal B

00:00:00Pascal G

00:00:00Barbier J

00:00:00Lionel G

00:00:00Pierre C

00:00:00Rémy T

00:00:00Llabres C

00:00:00Arnaud F

00:00:00Robin G

00:00:00Cedric C

00:00:00Adrien G