Commentaires de Eric D

2 ascensions

Nombre de montées : 2 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 2 Photos : 0

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col du Galibier 2642 m Arves et Grandes Rousses
Col de l'Echelle 1762 m Cerces

02:05:00Col du Galibier depuis Saint Michel de Maurienne (2642m)

Une de mes montée préférée. Le télégraphe d'abord, roulant et régulier où la tentation est grande d'accélérer, puis une courte descendante qui ne permet pas de se reposer - il faut y pédaler la plupart du temps - , puis le Galibier proprement dit. Une marche d'approche à ne pas négliger, il y a des déjà des kilomètres à plus de 9% qui alternent avec des replats permettant de repasser le grand plateau, nous emmène au Plan Lachat. L'approche est terminée, mais la fatigue est déjà bien présente !! Reste les 8 derniers kilomètres de purs bonheur ! 9 ou 10 % de moyenne, plus un seul arbre. On commence par franchir une barre rocheuse par des épingles à cheveux donnant l'impression que la route où l'on souffrait tant en contre-bas, à Plan Lachat, est plate ! S'ensuit une longue courbe permettant de mesurer combien notre allure est lente, puis enfin le tunnel. Il reste un kilomètre, peut-être un kilomètre et demi, la pente se redurcit pour se hisser jusqu'au col que l'on aperçoit depuis plusieurs kilomètres déjà. Le col lui-même est sobre et étroit, mais la vue magnifique, juste récompense : Barre des Ecrins d'un côté, Mont Blanc de l'autre, c'est l'une des rares points de vue sur les deux plus hauts massifs de France.

00:00:00Col de l'Echelle depuis Bardonecchia (1762m)

Très court (4km réellement dans la pente), mais très joli. Le col, et même tout le versant sont en réalité français depuis 1946 je crois, mais on n'y rencontre que des Italiens. Ils sont nombreux à monter depuis Bardonnecchia jusqu'au sommet pour un pique-nique en été. Très peu de Français par contre.
Un circuit sympathique permet de faire une boucle, en partant par exemple de Briançon passant le Montgenèvre, plutôt de bonne heure à cause de la circulation en journée. On gagne ensuite Bardonnecchia en fond de vallée, puis via le col de l'Echelle (colle della scala), on revient en France, dans la vallée de la Clarée, beaucoup plus calme.