Col de Taillude : 411 m

depuis Collobrieres

Informations

Nom : Col de Taillude
Altitude : 411 m
Départ : Collobrieres
Longueur : 8.00 km
Dénivellation : 260 m
% Moyen : 3.25%
% Maximal : 7.0%
Massif : Massif des maures, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous connaissez les informations permettant de tracer le profil de ce col ?

Créer le profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:00:00Alexandre V

fait depuis Grimaud, que du bonheur, pas une bagnole, profil régulier, odeur des pins etc...

00:18:45Michel G • Commentaire publié le 04/03/2016

Temps pris depuis le X D39-D14.
Fais en redescendant de notre dame des anges pour rejoindre Grimaud.

00:00:00Florent S

Départ : Bifurcation entre le Col de Fourche et Col de Taillude sur la D14 - Altitude : 193m
Une montée régulière et plutôt facile à gérer car peu raide.
La fin de l'ascension se fait sur un bitume parfaitement lisse et le passage du Col de Boulin qui redescend sur la fin de l'ascension du Col de Taillude se termine sur la plaque.

Agréable donc.

00:00:00Julien A

Col assez facile, sur une route très calme.

Au sommet, il faudra toutefois attendre plusieurs kilomètres afin d'entamer la véritable descente sur Grimaud ou Cogolin.

00:00:00Cyrille E • Commentaire publié le 27/10/2020

La route serpente dans la chataigneraie du massif des Maures.

00:00:00Dominique H

Départ : Bifurcation entre le Col de Fourche et Col de Taillude sur la D14 - Altitude : 193m
Arrivée : Col de Taillude - Altitude : 411m
Longueur ascension : 5.190m
Pourcentage moyen : 4.20%

A noter que lors de l'ascension du Col de Taillude il faut passer par le Col de Boulin qui redescend sur la fin de l'ascension du Col de Taillude.

Montée très régulière et ombragée.
Peu de Circulation.
Revêtement très bon.

00:00:00Nicolas R

Montée sympa dans la forêt de chêne liège. Pourcentage plus important sur la fin avant le col.

00:00:00Alexis P

long :/

00:00:00Richard M

sans grande difficulté mais route sympa.

00:00:00Loic L • Commentaire publié le 07/06/2017

C pas le versant le plus joli, préférez la montée depuis Corobin.

00:00:00Vincent A • Commentaire publié le 18/06/2015

montée sans gros pourcentage, au frais.

00:00:00Alexis P

Long

00:00:00Toi L • Commentaire publié le 22/03/2015

fait

00:00:00Guillaume P

Pas très difficile, bon souvenir!

00:00:00Dominique P • Commentaire publié le 21/12/2014

De collobrières ou de grimaud que du bonheur!

00:00:00Jean noel J • Commentaire publié le 26/05/2015

septembre 2014 fait en venant de collobriéres sur une route dans la foret, bonne odeur mais rien de dur.

00:00:00Luc H • Commentaire publié le 09/05/2016

10/4/2016 grand trophée st tropez

00:00:00Anthony C • Commentaire publié le 09/02/2017

J'ai grimpé ce col en mai 2014 dans les deux sens sur ce parcours: Grimaud, Cogolin, col de Taillude (411m), Collobrières, Notre-Dame des Anges (780m), Collobrières, col de Taillude (411m), Cogolin, Grimaud. À la fin de la journée, j'avais 82 km au compteur.

Au départ de Cogolin, je l'ai trouvé facile et même parfois très roulant avec parfois de belles vues sur le monastère chartreux de la Verne mais je n'ai pas été jusqu'à cette abbaye car cela aurait fait trop pour la journée sachant que je n'avais pas eu un entrainement sérieux depuis longtemps (voire les quelques lignes juste après). Au retour, j'ai pris un gel après la descente de Notre-Dame des Anges, ce qui m'a permis de grimper sans peine le col de Taillude sachant que je n'avais pas fait de grande sortie à vélo ni grimpé un col à vélo depuis la fin du mois d'août 2012 et la montée de Superbagnères dans les Pyrénées, privilégiant la course à pied et le trail où on utilise pas les mêmes muscles. Alors je pense que sauf si on est à bout de forces, ce col ne devrait pas poser de problèmes. Arrivé au col de Taillude, c'est encore un peu vallonné derrière et il faut attendre plusieurs kilomètres avant une vraie descente vers Grimaud.

Dans l'ensemble, le col de Taillude est ombragé puisqu'on est en plein coeur du massif des Maures. Ce massif a pris feu à l'été 2003 et quelques pompiers y sont morts encerclés par les flammes. Une stèle sur le versant de Cogolin le rappelle.

00:00:00Jean jacques B • Commentaire publié le 29/08/2018

tres beau !

00:00:01Julian F

00:00:00Olivier B

00:00:00Patrick D

00:00:00Frédérick S

00:00:00Pierre C

00:00:00Rémi M • Commentaire publié le 21/07/2016