Mont Ventoux : 1912 m

depuis Malaucene

Nom : Mont Ventoux
Altitude : 1912 m
Départ : Malaucene
Longueur : 21.20 km
Dénivellation : 1535 m
% Moyen : 7.24%
% Maximal : 11.0%
Massif : Provence, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:37:00Florent L

Le Ventoux côté Malaucène, c'est un gros morceau. Il est à peine plus facile que côté Bédoin, le dénivelé et la longueur étant quasiment identiques. La différence vient principalement de la répartition de l'ascension. Par Bédoin, on a (grossièrement) un premier quart facile, une moitié difficile puis un dernier quart moins difficile (sauf quand le vent souffle très fort). Par Malaucène, la montée commence directement et le "quart facile" est dispersé tout au long de la montée afin d'offrir des paliers de récupération.

01:45:00Damien D

2 ascenions par malaucene dont 1 lors de la cyclosportives "les routes du ventoux"

02:48:00Claude R

Ma première ascension du géant de Provence, montée cool à ma main le 26 juin 2005

02:10:00Guy V

Difficille, 1570 m de dénivellée sur 21 km avec des passages à plus de 10%. J'ai utilisé le 32x21 et le 32x25 dans le passage à 13% après la station.

02:10:00Dominique P

Effectué en été, à la fraiche (passage Malaucène 8h30) après un parcours de liaison de 22 km en provenance de Buis les Baronnies.
Ascension difficile. Dans la première partie,après une entame à la hauteur de l'évennement, on se laisse piéger par la facilité des portions roulantes et quand le gros morceau se manifeste dans un grand tout droit... il est trop tard, le mal est fait ! La seconde partie se fait au courage, le final est long et les partenaires peux nombreux, vu le succès de l'ascension par Bedouin.
A refaire, absoluement !

02:26:00Thierry L

Et la troisième. Je suis dans le club des cinglés du Ventoux.
Et avec mention car le vent était terrible (80km/h en plaine, en haut je sais pas mais c'était un numéro d'équilibriste constant pour ne pas se viander)
L'année dernière j'avais fait 2 montées (Sault et Bédoin) sans la moindre brise. Presque facile. Cette année, cette sacrée montagne a montré son vrai visage.

01:20:00Florent S

On pourrait croire que ce coté est plus facile que par bédoin (100 m de moins de dénivelé). En fait, il n'en est rien. Beaucoup plus irrégulier, ce coté nécessite bcp de relance et un mental en acier trempé.

De plus, juste avant le mont serein, 4 km consécutif à plus de 10% représente un vrai mur difficile à passer. En tapant dans le rouge, on les passe assez vite (tout est relatif) mais on le paye plus loin, en se préservant, on perd du temps qu'il est toujours difficile de rattraper.

Il y a moins d'ombre et plus de vent que sur la montée départ Bédoin.

Bref, préparation physique minimale à prévoir... avant.

Après mes 1H33 peu flatteur de 2007, je viens de "claquer" un 1H21 (j'en suis très fier) lors de la Ventoux Beaume de Venise 2009 surtout que cette ascension à fait suite à la traversé en peloton des dentelles (col de Champ Paga, Suzette et La Chaine) à un rythme plutôt élevée.
Quelques semaines plus tard, j'ai encore un peu améliorer ce temps en 1H20 lors de la cyclo La Vauclusiènne 2009.

02:35:00Hervé D

Le 17/09/2008 départ à 8h 30. La température est toujours aussi basse mais les premiers gros pourcentages sont proches du départ et j'ai vite fait de me réchauffer. Plus irrégulier que du côté Bédoin il présente l'avantage d'avoir des périodes de récupération car il y a plusieurs passages à plus de 12%. Arrivé au sommet avec un vent trés frais mais pas trés violent, je mets aussitôt le KWay, prends quelques photos supplémentaires et je redescends. La descente est trés rapide avec un trés bon revêtement après la station du Mont Serein.
L'épopée Ventoux est terminée pour cette année, la prochaine fois il faudra que j'essaie de faire au moins 2 montées dans la même journée.

01:41:00Alexandre L

Ascension très difficile avec peut-être deux zones de récupération situés à la station du mont serein et à 2-3 bornes du sommet

01:39:00Mathias R

Montée magnifique, effectuée le matin à la fraîche. J'ai un peu souffert juste après Mont-Serein à cause de mon 42/25, mais ça s'est bien fait quand même. La sortie de la forêt est impressionante, et j'ai un peu ralenti pour profiter du paysage, et à cause du vent aussi!!!

02:10:00Jean-marc T

Montée effectuée en 2004, par une forte chaleur.
Cela reste un grand classique. Le revêtement est de très bonne qualité
mais cela n'empêche pas de souffrir dans les derniers hectomètres.
Une fois au sommet, quelle récompense avec cette vue qui s'étend sur 360 degrés.

01:23:00Jérémy C

sur 21,2km.tres fatigué ce jour la.

01:51:00Armel G

Le bas est ombragé avec de beaux points de vues. Jusqu'au Mont Serin la route est un billard.
Entre le km 9 et le km 13 c'est quand même raide !!! La partie de recup avant le mont Serin fait du bien.
La montée est assez irrégulière en fait et les parties moins dures permettent de relancer la machine. J'aime bien ce profil de montée irrégulière.
J'ai fini dans le brouillard et la pluie....12°C en haut pour un 2 juillet. Après le mont Serin, aucune idée du paysage...dommage. Une bonne excuse pour y retourner ;o).

Monté au train en 34X21 ou 24 la plupart du temps. Dans les portions bien raides 34X28.

01:43:00Victor L

Superbe col avec des passages très pentu.
Les derniers kilomètre sont magnifique, sans aucune végétation.
Un col fantastique!

01:28:00Eric -

L'ascension à faire, superbe, mythique, une grande fierté d'arriver en haut, parmi tant d'autres cyclistes... Je m'attendais à des % plus difficiles, c'est assez régulier finalement mais c'est long et très éprouvant. Que de monde au sommet et un paysage hallucinant, au dessus des nuages.

01:40:00Nein K

Montée tranquille, sans forcer, car la première des trois faces du Ventoux pour moi ce jour-là ! Très agréable le matin :)

02:55:00Michel B

le 15/08/2007
Parti confiant après l'ascension par Bédoin 2 semaines auparavant, je suis revenu déconfit.
Finalement j'ai eu plus de difficultés par ce versant que par Bédoin. Je pense que j'ai pris une coup de chaud sur la tête.
La fin interminable a été très pénible.
Il faut bien digérer sans s'affoler les 4-5 km à 10% un peu avant la station du mont serein sinon c la crise assurée après.
Les kilomètres à fort pourcentage ne sont pas réguliers, le km est annoncé à 10% mais il comporte des passages à 12% je pense, ce qui fait que l'on se retrouve vite au taquet.
Le paysage est moins agréable que par Bédoin, moins de forêt, lignes droites assez longues. Le revêtement est nickel.
Je me suis rendu compte que je faisais péniblement la même moyenne dans la descente du Ventoux que les coureurs du Tour sur une étape de plat (44 km/h) c vous dire ...
Bon je sais c pas le but qui compte mais le chemin ... mais enfin ...

01:40:00Jean eric G

Ma premiére montée du Ventoux par Malaucéne, un passage difficile jusqu'au mont Serein ou j'ai du passer en 39x27, sinon le reste de la "bosse" en 39x25 ou 39x23 et bien entendu au sommet la vue qui fait oublier les souffrances !!!

02:20:00Bruno L

Un seul mot pour ma deuxième montée du Ventoux ( 1ère par Sault) ENFER. 26 juin 2007 le temps est magnifique sur la petite ville de Malaucène mais le sommet est couvert par un énorme nuage. La montée jusqu'au Belvédère est difficile, mais supportable, ensuite ça se corse, sur 4 km avec une route large comme une autoroute et une très grande ligne droite nous atteignons les 12%. Un très grand moment de solitude. Vient ensuite le chalet Liotard avec le fameux nuage. Il fait tellement froid que les derniers km avec 1 gros % nous paraisse facile à supporter. Arrivé au sommet, il ne fait que 4 degrés. Imaginez la descente!
Très fier de l'avoir fait.

01:53:00Claude U

Départ de Malaucène avec 30°c en cette fin d'aprés midi du mois d'aout, les gros pourcentages avant le mt serein (affichés à 12 %, 11% et 10.5% en bord de route) en plein soleil ont été très durs. Sur le final le vent à rajouté de la difficulté à l'ascension. Trés belle montée, plus difficile pour moi que par Bédoin où les pourcentages plus réguliers me sont plus favorables.
La prochaine fois je monte le matin de bonne heure !

01:48:00Antoine A

Super connue par Bédoin, beaucoup moins par Malaucène, le Ventoux offre aux cyclistes les paysages et la difficulté du site.

Longueurs et % vraiment ardu , pente irrégulière avec de nombreux faux plats, les derniers kms avant d'arriver au sommet sont vraiment durs.

A faire absolument pour le prestige du lieu.

01:45:00Dom B

Effectué après une bonne préparation à 54 ans, 2 fois dans la même semaine. Il faut bien trouver la cadence, et passer les 3kms du milieu à 10-12%. Ensuite, le replat permet de souffler et de finir correctement. Belle descente rapide, pointe à 80km/h
Braquet 30*23 ou 30*25

01:26:00Xavier G

Montée trés difficile e part sa longueur. Il faut bien gérer car passé l'heure, on est obligé de lever le pied. Il y a des passage à plus de 12%, il faut un 39/25 voir 27 pour la fin. Le temps a été réalisé lors de la ventoux beaumes de venise de juin 2007, ce qui m'a valu une 23éme place sur la 92KM.

02:10:00Didier D

J'ai trouvé ce côté plus joli que par Bédoin : vue plus dégagée, flore variée au fil de la montée, et paysage lunaire plus tardif que par Bédoin !
Le profil de l'ascension présente des pourcentages très irréguliers, ce qui rend la montée plus difficile qu'on le croit (à force de dire que par Bédoin c'est le plus difficile, on oublie que par Malaucène, il faut quand même monter!!). J'ai particulièrement souffert après la station du Mont Serein, ayant cassé un rayon de ma roue arrière à ce moment là, la roue frottant régulièrement sur les patins de frein :-( !!!

01:25:00Fabien M

1h25 pour montée ce col mythique et quand je l'ai montée j'avais 15ans t maintenant j'en ai 18 et je vais aller remonter le mont ventoux cette été et j'espère faire encore un meilleur temps

42-21 pour montée j'avais rien d'autre à mettre

03:22:00Olivier P

Juillet 2008.
Bonjour,
Je reviens de vacances à vaison la romaine et j'en ai profité pour faire la dernière montée qu'il manquait à mon palmarès. Le 28 Juillet dernier, j'ai donc profité de la "fraicheur" pour le gravir. J'ai trouvé cela beaucoup plus dur que par Bédouin car il y a beaucoup de changement de profil qui casse vraiment les pattes. Content d'arriver en haut, j'en ai bien profité.

03:15:00Anne C

Bédoin puis Malaucène par le col de la Madeleine pour faire tourner les jambes.
Je suis montée avec un VTT gros pneus.... J'en ai bavé mais il vaut le coup.

01:22:00Pascal M

Montée me convenant mieux que par Bédoin (fait en 1h26 avec effort plus difficile) car avec secteurs de récupération. Beaucoup de plaisir à monter avec tous ces cyclos que l'on croise ou dépasse. Ma copine à mis 1h39 : pas mal pour une fille, non!

01:35:00Edgar T

15.08.2008

02:20:00Matthieu S

C'est ma première ascencion du mont Ventoux. Je me suis presente au pied du geant de provence avec 5 camarades, 980 bornes et un 32/23 .l ascencion debute par une rampe assez corriace de trois km .elle se poursuit avec une alternance entre replat et pente à 12% (ne pas hesiter à se reposer).puis le plus dur arrive 4 km consecutifs à 10% et plus.Surtout ne pas s'affoler ni se mettre dans le rouge.Apres le chalet liotard le brouillard fait son apparition et le vent souffle de plus belle .dorenavant c'est le mental qui vous fait monter.arrivé au bout il fait tres froid et le vent est insoutenable.ce jour la nous n avons meme pas été recompensés par la vue.A FAIRE ABSOLUMENT

02:20:00Patrice L

Je sais, pas glorieux... Mais ce n'était pas mon vélo, et il avait un trop petit cadre...
Content d'être arrivé au sommet malgré tout.

01:41:00Pierre B

Une montée absolument terrible, la pire selon moi, même si on dit toujours que la face sud est plus difficile. Le pourcentage descend rarement en-dessous de 9% et les rampes sont interminables, la route est large. Et qu'est-ce que c'est long !
Vraiment terrifiant.

01:33:00Mathias J

Dur, Dur, je suis resté pendant les 10 premiers kilometres au contact des meilleurs mais après j'ai explosé, mais je suis super content, c'est une montée magnifique, l'autre versant a l'air plus beau quand même, mais je l'ai vu à grande vitesse pendant la descente.

02:19:00Christophe O

Ayant de la famille dans la région, j'essaye de monter le ventoux tous les ans. Cette année pour changer je décide de monter par Malaucene. Avant le départ la météo prévoit du vent de Nord / Nord Ouest avec des rafales à plus de 30 km/h. Je sens bien que cela peut devenir galère, mais bon hors de question de faire demi tour. Bref les 3 derniers km dans le vent furent trés trés difficile....La légende du Ventoux n'est pas un vain mot.

01:42:00Olivier C

3ème montée du "monstre" après SAULT et BEDOUIN.
Sans aucun doûte la 2ème dans la difficulté. Car malgré le %tage moyen proche de la montée de Bédouin, il y'a parfois un peu de répit sur quelques centaines de mètres, notament, au niveau de la station de ski.
Dans la descente par Bedouin, je me suis bien amusé...

01:43:35Nar'b! N

Pente plus irrégulière que du côté Bédoin. Aussi, certains passages sont plus ardus (2km notés 12% et 11% par vélo101)
Bonne patte, donc montée agréable, à l'ombre pour l'essentiel, avec vent quasi nul.

02:00:00Pascal L

Dur trés dur. C'est le col sur lequel j'ai eu le plus de mal.

01:40:00Julien C

Août 2007. Montée très exigeante, que j'ai eu la chance de faire dans de bonnes conditions : pas trop de chaleur ni de vent. Le revetement est impeccable, ce qui facilite les choses. Grosse difficulte apres un tiers de montee, et surtout apres les deux tiers, avant d'arriver au replat, a la sortie de la foret. On sort dans la partie lunaire a quelques kilometres du sommet, et la c'est vraiment tres dur, la pente oscille entre 8 et 11 % (on a deja 17 ou 18 kilometres dans les jambes), et on voit les lacets devant. Mais ce point de mire permet de surmonter la difficulté. Attention a la difference de temperature, quand on coupe l'effort au sommet, le vent aidant, il fait tres froid.

01:30:00David N

Montée dans la fraicheur grâce à l'orage de la nuit derniére.
Tout au cardio.

01:20:00Bertrand J

j'ai grimpé le ventoux par Malaucene, j'ai trouvé la montée moins difficile que par bedoin. Malgré tout, avant d'arrivé à la station , l'ascension est difficile dans les 3,4 km. et puis apres avoir passé la station, le ptit raidillon fait mal.
J'ai utilisé un braquet de 39x23 dans les pourcentage le plus difficile. le reste entre le 39x21 et 39x20

01:45:00David D

fait le 26/05/2013.
c'est pour moi le versant le plus beau du Ventoux.

02:00:00Nicolas P

.

02:07:00Jacques T

Mon profil : 59 ans, ancien cycliste mais 35 ans sans vélo et heureux retraité. Je rattaque COOL, depuis le 1er janvier 2.400 km DONT O en juin et juillet et 1.000 en aout. Mon rêve : faire tous les H.C. de France à commencer par le mythique VENTOUX. Alors c'est parti en ce lundi 31 aout 2009, objectif, le doublé face nord puis face sud à la suite et en totale autonomie.
8H20 parking de Malaucène, grand beau temps, pas de vent (météo choisie, privilège de retraité). A la sortie du camping, les premières pentes sévères, voir + mais, pas d'affolement, pédaler "en dedans" en prévision... Très peu de voitures et pas encore de vélo en vue, calme et fraicheur, je me crois au paradis des cyclistes... Je hume les senteurs, défie la pente, admire ce paysage de provence qui sent bon le soleil... revenons à la pente, après ce premier épisode très pentu, quelques moments de répis bons à prendre puis une autre portion pentue et la borne : "pente 12% sommet 11 KM" me donne des frissons... lorsque je "récupère" un couple montant cool avec un triple, je me dis que mon 39X26 risque d'être un peu osé ! Enfin la pente s'adoucie sous le chalet Liotard, que du bonheur,un paysage fantastique "au dessus du mont serein" mais très vite il faut de nouveau "tirer dessus" c'est trés raide, le braquet trop gros, et lorsque subitement au détour d'un lacet on découvre, si proche mais si haut, l'antenne, le doute s'installe, découvrir "vue d'en bas" ces lacets qui paraissent autant de murs insurmontables donne de nouveau des frissons mais une inscription sur la route "Courage les Cinglés" m'encourage... le virage de l'observatoire, une relance en pente douce et un paysage époustouflant me font oublier la dure réalité de ce que je viens de franchir, puis la pente s'accentue encore et toujours jusqu'au sommet mais qu'importe, j'y suis et c'est avec beaucoup d'émotion que je pose pour la photo souvenir de mon premier H.C.(temps 2h07). Déjà le doute s'installe quant à la réussite de mon projet, comment vais-je pouvoir remonter ? Je me restaure, enfile le kway (indispensable il fait très frais malgré le soleil) et plonge sur BEDOIN, "debout" sur les freins, beaucoup de cyclistes, de voitures, surtout ne pas sortir de la trajectoire... Appuyé sur le panneau de fin de BEDOIN 31' plus tard, je me restaure, eau sucrée et bananes... puis malgré le doute, je recommence, aidé par une pente adoucie capable de "remettre" les muscles en place jusqu'au fameux virage de saint Esteve et là, calé sur le 39X26, à l'arrache je grignotte mètre par mètre, nez sur le goudron qui lui, disparait très vite sous les inscriptions de la dernière étape du tour. Ces inscriptions me sont un vrai dérivatif au début puis, très vite "me prennent la tête", rattrapé par la pente, je les oublie, mais que c'est dur, que c'est régulier, que c'est lancinant, du coin de l'oeil je scrute l'horizon afin de déceler le moindre fléchissement de pente mais que néni, la pente est dure, raide, régulière, je maudis ce braquet ! Un premier cycliste m'enrhume, puis un autre (plus calme), au total ce sont 8 confrères qui vont me faire admirer leur roue arrière... (je me dis qu'ils n'en sont peut être pas à leur deuxième montée, on se rassure comme on peut !) Cette portion ombragée et la quiétude des lieux malgré les(trop nombreuses) voitures (aux odeurs de freins cramés)ont du mal à faire oublier la rudesse de ce parcours dantesque. A 500 métres du chalet Reynard, enfin la pente semble se résigner, le coup de pédale s'arrondit, subitement s'allège : voici le chalet, puis le lacet suivant, découverte de la case déserte... Le mythe du mythe, bizarrement une pente humanisée, mais le mont chauve se rebiffe, "l'homme au marteau" passe à l'attaque : coup de froid, coup de chaud, en recherche d'oxygène, le coeur semble "déconner", par prudence, je mets pied à terre. Un oeil furtif sur l'antenne et cette vision me tétanise, si haut mais si proche, je ne peut caler si près, je repars cool cool, mais la pente se durcit encore, impossible d'être cool en ces lieux, je surveille mon corps, je tente de le ménager au max ! une brève halte pour saluer la mémoire de Tom SIMPSON (je revis la scène vécue en direct 42 ans auparavant devant ma TV) puis ce fameux dernier lacet, dantesque, sa pente, son soleil, (mais peu de vent) et plusieurs arrêts dans l'ultime km me permettent d'atteindre de nouveau la plateforme.(temps 2h19 hors arrêt des 3 derniers km car non comptabilisés) Nouvelle photo souvenir, re KWAY et "re-debout" sur les freins, me voilà 32' plus tard à Malaucène. Amis cycliste, si vous avez mon profil, banissez le 39X26, trop long, beaucoup trop long sur ce parcours... Alors, je suis fier et heureux et je pense à Charly GAUL et sa victoire de 1958, mythique CONTRE LA MONTRE du parcours BEDOIN/SOMMET réalisé en 1h02 avec, excusez moi, mais comparé au matériel à notre disposition aujourd'hui, UNE CHARRUE et pas d'EPO à diposition. Oui, cinglés sûrement, mais ceux qui n'ont pas vécus ces moments passent à côté d'instants magiques, moments de pur bonheur que les plus belles plumes ne peuvent retranscrire.

01:56:44Pierre G

5 jour après l'avoir gravi par Bédoin, me revoilà à faire la montée par Malaucène. Bien que réputée plus "facile", je l'aime moins par ce côté. Les pourcentages plus variés obligent à des changements de braquets plus fréquents ce qui convient moins à un diesel comme moi, qui une fois lancé préfère resté constamment sur le même rythme!! Au bout du compte, la différence ne se compte qu'en une poignée de seconde ! mais je reste quand même fier de ma 11è montée du Géant de Provence !

01:42:00Jimmy S

montée le 08/08/2014
enchaînement montée depuis Malancène puis depuis Sault : temps première ascension

02:15:00Laurent G

Montée pour le jeudi de l'ascension (cela ne s'invente pas ;) ). Pas trop de problème pour monter malgré la pente mais alors la descente dans les nuage et la condensation sur les gants puis la transformation en gelée blanche sur les gants fut terrible. Limite la descente fut plus difficile que la montée. Un bon souvenir quand même et surtout un dépassement de soi !

01:30:00Alban V

Très fier d'avoir réalisé cette ascension en un temps pareil à 15 ans !!
Il faisait très beau, pas trop chaud, j'ai fait une ascension parfaite, jamais dans le rouge, en moulinant jusqu'en haut, merveilleux !!

01:51:00Eric P

Montée faite après celle de Bédoin dans l'optique des "Cinglés du Ventoux". Ce côté n'a rien à envier à son voisin Bédoin, il ne faut pas s'enflammer sur les quelques passages moins pentus.
Braquet : 34*24 / 34*27

Voici le lien de mon blog :
https://cingleemontventoux.wordpress.com/

01:29:32Cedric R

Le 4 août 2010 ; perso, je trouve ce côté plus "facile" que Bédoin car même si les pourcentages sont parfois supérieurs il y a aussi des passages plus "cools". C'est plus irrégulier !

02:15:00Jean C

Long mais relativement roulant ... beaucoup de degats dans les derniers lacets avec beaucoup de cyclistes en perdition ... ca rassure quand on a tres mal aux jambes.
Refait en 2013 deux fois dans la même matinée apres une montee depuis Bedoin, la montee depuis Mallaucene s'avere difficile avec la chaleur et l'acide lactiaue dans les jambes!

02:17:00Daniel D

j'ai aimé ce coté même si j'ai été surpris par les presque quatre kilomètres entre 11 et 12 % que je n'avais vu sur aucun profil. il y a malgré tout des passages à faible pourcentage où l'on peut récupérer. les 6 derniers kms après le chalet liotard en remettent une couche mais l?observatoire est en vue alors tout va mieux.

01:40:00Emigliano C

col dur le soleil était au rendez vous il faisait 35°

01:57:00Bruno F

18/06/2011 Cette face du ventoux est plus irreguliere que par bedoin, neanmoins elle propose le meme denivellé. il faut se mefier des 4 kms avant le mont serein qui sont terribles. montée faite avec une visibilité n excedant pas les 10 metres!!! dur mais toujours magique!!!

02:17:00Dominique S

Fait le 21 aout 2010, le matin. Montée dure et longue mais tout à fait réalisable si on ne ce met pas dans le rouge. Deux collègues avec mois ont réussi dont un en vtt et les deux avec 0 kilomètres.

01:20:00Ciji C

Réaliser après avoir monté le versant par Bédoin.
Les 9 premiers km du col sont très irréguliers mais ne sont pas monstrueux. S'en suit 4,5km à quasiment 10% de moyenne qui sont vraiment difficile. S'en suit un replat salvateur jusque au chalet Liotard ou ma montée s'est achevé après que mon câble de vitesse ne se soit cassé.

01:30:00Anton B

Par ce versant, c'est moins compliqué que par Bédoin. Néanmoins, il ne faut partir pleine balle quand même. Il y a une portion où le pourcentage est très sèvère. On trouve même un kilomètre à 12% de moyenne, le suivant étant à 11%.
Il y a quelques bornes où l'on peut souffler et remettre du braquet. L'essentielle de l'ascension se fait en forêt, il faut attendre les derniers kilomètres que le paysage se dégage.
On parle toujours de Bédoin, mais sachez que Malaucène n'a rien à y envier. C'est également difficile et arrivé au sommet, on en a plein les jambes aussi.
Donc arrêtons de parler constamment de Bédoin et de demander : "Alors, tu l'as fait par Bédoin ?" C'est ridicule, juste parce que les coureurs du Tour le font par Bédoin.
Je dis "bravo !" à tous ceux qui grimpent le Mont Ventoux, que ce soit par Sault, Malaucène ou Bédoin. Le but est de prendre du plaisir, même si c'est dur. Chaque côté a sa particularité.
Donc bon courage à tous !

01:35:00Jayjay A

1ère montée effectuée en septembre 2010 dans des conditions idéales le lendemain de celle de Sault.
En petite condition physique : gastro, peu d'entrainement, avant une opération d'un syndrome des loges bilatéral.
Ascension dure avec une pente irrégulière et forte par moment. Beaucoup de cyclistes, très bonne ambiance...
Braquet utilisé : 36 x 23.

01:45:00Damien C

La montée m'a paru un peu moins dure que par Bédouin, ceci dit mon niveau a un peu évolué entre les 2 ascenssions (10 ans les séparent).
Les quelques km de replats dans la première partie pui svers la station permette de récupérer un peu en revanche il y a 4 km au milieu vraiment terribles.
J'ai trouvé le paysage un peu plus sympa que par Bédouin, et la découverte tardive du sommet est assez impressionnante !
Que de vélos là haut, c'est tout juste si l'on peut atteindre la ligne d'arrivée !

01:20:00Jonathan P

Bloquée à la station d ski car route fermée à cause de la neige (10 novembre). Ca m'apprendra à ne pas consulter bison futé... Sinon montée beaucoup plus irrégulière que par Bédoin, mais avec plus de panorama, on est pas enfermé dans la forêt.

01:50:05Titi B

Beaucoup moins fréquentée que du coté de Bedoin. Un passage très difficile de un peu plus de 3 km, mais, avec de entrainement, le reste passe.

01:51:00Francois M

col effectuer en aout 2010 lors des cingles du ventou superbe souvenir avec une vue magnifique en haut

02:05:00Vinss V

Je l'ai monté très tranquillement, cependant même si elle semble plus facile que par Bédoin cette montée présente quand même des portions bien durs !

01:50:00Bousquet J

Je pense que cette montée est légèrement plus difficile que celle de Bédoin, contrairement à ce que l'on pense.
En effet l'ascension par Malaucène est plus longue et possède un pourcentage plus élevé que l'ascension par l'autre versant.

01:51:39Zoltan S

Premiere montée en partant seul de Beaume de Venise.(39x27) A revoir dans un mois...

02:09:50Stéphane L

Juillet 2011 Effectué avec mon VTT par beau temps ,j'y ai pris un énorme plaisir en faisant une montée assez régulière .A partir du 10 ème km ,la pente devient plus raide sur 3 kms et le doute s'installe,mais quelques passages de relance me redonne le moral.Puis la station du Mont Serein avec la fin de la piste cyclable et une route moins large me dit qu'il faut rester prudent,puis quelques kms plus haut me voici sur la partie ou la végétation n'existe plus .Cet endroit que j'attendais me donne du jus et l'assurance que je vais bien finir .Un paysage magnifique pendant la montée,comme en haut sera ma récompense .A faire absolument .Seul bémol,les déchets laissés par les sois disants sportifs sur les bas cotés .

01:54:00Luc J

Très belle montée avec de bons coups de cul. Sans vent en haut c'était génial.

01:48:00Frederic R

premiere montee en vtt

02:10:00Jean noel R

Deux jours apres la montée par Bedoin , je remet le couvert . Montée plus facile malgré des passages tres pentus !

02:05:00Nicolas D

aout 2011

01:54:00Marc D

Moins dure que par Bédoin,il y a des passgaes pour récupérer. Les 2 km avant le Châlet Liotard sont terribles

01:45:00Vincent B

Montée faite le 17/06/13. Départ de Malaucène à 6h45, le top : quasiment personne sur la route, temps idéal (en vacances dans le coin, j'ai pu choisir le moment opportun). Et bien en toute modestie, je m'attendais à plus difficile. J'ai beaucoup plus souffert dans certains cols pyrénéens. Certes je n'avais que cette montée au programme mais les premiers kilomètres se passent bien, le moment difficile est en effet avant la station du Mont Serein où il y'a quelques kms bien costauds mais ça ne dure que 3-4 kms. Le replat du Mont Serein nous fait récupérer, le final n'est pas plus dur que ce qui a été fait avant puis l'entée dans le désert nous pousse à arriver plus vite. Le vent, j'en avais pas énormément mais ce n'est pas forcément un problème : la route comporte des lacets donc il n'est pas toujours de face... Un super souvenir tout de même, des paysages superbes, vue dégagée sur les Alpes, un régal pour la descente. Hallucinant le nombre de vélos croisés lors de la descente ! Comme quoi c'est bien plus tranquille à la fraîche !

01:45:00Claudic M

Beaucoup de vent .....
très difficile, 3km à 12 %.
Pour moi, plus dur que par Bédoin.

01:52:00Alexis J

Plus facile par Malaucène ? Non je ne pense pas, plus irréguliers peut être mais pas plus facile. La montée permet a certains endroits de se reposer, mais il y a de très grosses pentes à certains endroits. La route est large, et quand le vent vient de face, on l'a pendant 21km. Quand le soleil tape, il tape ! A faire quand même

01:25:14Serge G

Chrono realisé en septembre 2011 à 61 ans.Après avoir gravie cette ascension 97 fois je le trouve un peu moins difficile.Sauf le versant nord ou la rampe de 3 km avnt la station du Mont Serein est redoutable.

01:46:00Jean françois M

Belle montée en juin 2010; habitant le Vaucluse, j'ai pu choisir la météo convenable (sans Mistral !!) par beau soleil, même si j'ai trouvé un peu de brouillard au sommet (et une t° frisquette aussi...). 1400km d'entrainement de printemps. Le profil en paliers (passages raides et d'autres plus reposant) me convenant beaucoup mieux que du côté Bédoin. Deux moments délicats : la fameux passage de 4km avant le Mont Serein, et la fin où l'ensemble de la montée pèse dans les jambes... Mythique !

01:40:00Paul edgar B

Qui a dit que l'ascension par Malaucène était plus facile que celle par Bédoin? Il ne faut pas oublier que par Malaucène, ça monte. Certe l'ascension par Malaucène est irrégulière et elle offre des zones de récup mais on y trouve des pourcentages plus affolants que par Bédoin. De plus la large route et son exposition au soleil n'aident en rien.
A choisir, monter par Bédoin est plus intéressant.

03:30:00Thomas F

Cyclo Ventoux 2013 (senior 92km): j'ai prévu 3:00 pour l'ascension, j'ai mis 3:30 avec un vent entre 50 et 100km/h, souvent de face. je m'en sors bien pour un premier Ventoux! au sommet, rafales à 130-150km/h, 4 degrés à l'abri (20 en bas), les vélo tenus à la main décollent dans le vent ... titanesque.

01:57:00Christophe F

En septembre 1993 - 1er cyclosportif du club ASCM Toulon

02:40:00Stephane R

Après une année sans sport, montée du col en mode tranquille, pour découvrir l'ascension. Eh bien la montée est agréable, la route est très propre, très roulante, et on bénéficie d'un beau panorama sur les Alpes. Moins régulier que la montée par Bedoin, ca reste quand même assez régulier, sans très gros dénivelés, mais une montée permanente qui use et rend la fin difficile.

02:00:00Julien R

Première ascension du Ventoux par ce versant. Il est irrégulier et nécessite de nombreuses relances mais permet aussi de se reposer.
4 kms durs avant la station du mont serein nécessitant de bien gérer son effort mais un replat juste après permet de récupérer.
Joli paysage.
Attention au vent, si ca souffle fort en bas, ca souffle alors très très fort en haut ! Le vent dans le dernier virage avant le sommet a failli me faire tomber

01:46:00Bruno M

un tout petit soupçon moins dur que le versant Bédoin ; les ruptures de pente sont bcp plus nombreuses ; c'est une face nord avec ses caractéristiques, notamment route fermée bcp plus lgtemps en hiver ; bizarrement la végétation me paraît plus méridionale

02:00:00Thierry G

Peux d intérêt par rapport a Bedoin, Presque le même effort mais la route est nettement moins jolie

01:35:00Rémi M

tout de suite dans le vif du sujet, le pied réel est marqué par un magasin de cycle ou la pente est a 8 pourcents. Puis la montée est irreguliere offrant quelques "replats" a 6 pourcents. Cependant, le pourcentage max est de 13 pourcent pendant 4 km au milieu de l'ascension juste avant un réel replat de 1 km. Il reste encore 6 km qui n'offrent plus de repos

01:54:00Antonin V

Juillet 2012, peu avant mes 16 ans, les 3 kilomètres avant le Mont Serein sont vraiment horribles avec cette rampe droite qui nous donne une impression d'inifini. J'en garde un très bon souvenir.

01:41:00Sylvain C

Même kilométrage et pourcentage moyen que du côté Bédoin à peu de choses près. Mais physionomie de montée totalement différente avec des pentes très irrégulière, et plusieurs replats de quelques centaines de mètres au cours de la montée. Les 4 km entre le Belvédère et le Mont Serein à 11% sont un enfer, et requièrent un mental d'acier. Mais après le reste passe beaucoup plus facilement et on retrouve souvent un second souffle grâce à un long replat au Mont Serein. Les 6 derniers km sont encore irrégulier. Un raidard juste après la station de ski puis 2-3 km plus doux avant les 2 derniers qui grimpent à nouveau plus raide. Paysages très jolis également de ce côté et très différents de l'autre versant (on ne sort de la forêt qu'à deux km du sommet) et les 6 kms entre le Mont Serein et le sommet sont un régal pour la vue. A signaler: moins de voitures de ce côté là

02:03:53A N

Super je le referais depuis Bedoin pour la prochaine fois...

01:38:48Yohan P

3 Juin 2014 - Première ascension d'un grand col pour moi.
Je suis parti sur les coups de 16 heures après 30 minutes d'échauffement - 25 degrés en bas et 12 prévus en haut.
Je n'ai pas encore tenté le Ventoux par Bédoin mais j'ai trouvé la montée par Malaucène relativement difficile !
Certes, ce versant présente des secteurs compris entre 4 et 6 % qui paraissent "faciles" et qui permettent de remettre du braquet mais les rampes comprises entre 9 et 12 % compensent largement !
3 secteurs m'ont particulièrement marqué : 4 kilomètres consécutifs à 10 % (entre 9 et 12 %) après le belvédère, une rampe à la sortie du Mont Serein dans la forêt et les 3 derniers kilomètres où le vent s'invite ...
Pour information, j'ai monté ce versant avec un 34*27 au max dont j'ai largement abusé dans les 3 secteurs dont je parle plus haut !
Enfin merci à tous pour vos commentaires qui m'ont vraiment permis de me préparer pour cette première expérience de la haute montagne !

00:00:01Didier L

Col sympa j'ai commencé par Suzette et le col de lachaîne étant des hautes Pyrénées il me semble que c est plus dur vers chez moi mais bon je n ai roulé que 50kms avant de démarrer. Je fais l autre côté dans quelques jours

02:15:00Patrick C

Effectuée le 3 Jullet 2014 - Contrairement à ce que beaucoup disent, moi et mes acolytes avons trouvé cette montée plus compliquée que depuis Bédoin (que nous avions fait l'an dernier). Les passages à 13/14% et la fin de la montée, ajoutés à une grosse chaleur nous ont vraiment semblé compliqué. Incontestablement, la plus dure de toutes nos ascensions (Izoard, Galibier, Ventoux-Bédoin, Alpe d'Huez et Grand Colombier).

02:48:00Marie F

sortie effectuée le 14 septembre, boucle Malaucène, Mont Ventoux, retour par Bédoin. Grandiose, pas aussi dur qu'on le craignait, les 12% se passent bien, cette boucle donne l'avantage d'être à l'ombre et de ne découvrir le sommet qu'à la fin, le retour vers Bédoin est lunaire.

01:55:00Damien N

Première montée du Ventoux pour moi, côté Malaucène pour commencer car il parait qu'il est plus facile (ou moins dur)! ^^
Ne connaissant la montée que par les graphiques je décide de partir en dedans sur les 10 premiers kms. Et cela se passe plutôt bien, je sens que je m'économise et que je pourrai faire une bonne deuxième partie.
Je décide donc de me mettre à mon rythme de "croisière" (environ 175 bpm pour une ascencion) à environ 10 kms du sommet, dans les passages très difficiles avant le Mont Serein. Ce sont 4 kms très durs mais la route est vraiment très bonne, cela rend très bien et je sens que les jambes répondent.
D'ailleurs je reprends plusieurs cyclistes partis devant moi ou même qui m'ont doublé en début de montée (ça fait plaisir et c'est bon pour le moral ^^).
Je récupère un peu sur les faibles pentes avant d'arriver au chalet et me remets dans mon bon rythme sur les gros pourcentages qui suivent.
Une fusée entièrement équipée Saxo-Tinkof, avec le vélo Spe Tarmac aux couleurs de l'équipe me double, il doit être à 16 km/h dans une pente à plus de 10% et rien ne bouge. Un vrai pro à mon avis.
Moi j'arrive péniblement à 10 km/h en accompagnant mes coups de pédales de coups d'épaules...
Mais je me sens toujours frais et je vois bien que je peux très bien finir. Je continue à récupérer quelques cyclistes tout en admirant la vue sublime quand tout à coup apparait l'observatoire qui marque le sommet. ça file des frissons et une énergie incroyable!
Il ne fait pas chaud au sommet mais le soleil commencer à prendre le dessus sur les quelques nuages qui restaient accrochés.
C'est beau... et ce n'était pas si dur que ça ^^

02:18:00Bernard G

2h18 à 58 ans, 1h31 à 34 ans, à entraînement égal (17000 km/ans), on perdrait donc 47 minutes (par paliers) et cela avec un gain substantiel de souffrances... mais 61 ascensions depuis 1985, on connaît le "monstre" et le plaisir d'arriver au sommet en cette belle après-midi d'octobre est intact. Peu de cyclos en cette arrière-saison, un départ serein, toujours cette euphorie avant le belvédère, puis le rappel à l'ordre dans les lignes droites démentes avant le Mont Serein... Et l'attente de la vision de l'observatoire au sortir de la forêt, comme s'il était là à portée de main! On s'arrache au mental dans les ultimes lacets.

02:13:29Christophe U

Montée inoubliable mon première grand col.
le 24 juin 2014.

01:45:00Cédric P

Montée de nuit afin de pouvoir découvrir le levé du soleil lors de la ventoux night session juin 2015 : malheureusement beaucoup vent et brouillard au sommet... montée neutralisée à la station du mont serein mais quel "pied" de montée de nuit...aucun bruit, pas de voiture juste notre respiration comme compagnon. Le passage à 10% environ sur 4 kilo passe bien, la nuit atténuant visuellement la pente.
La descente fut moins sympa avec une pluie battante.
Je ne désespère pas de le gravir de jour et de le finir...
Si vous êtes dans le coin essayer de participer à cette aventure : organisation au top, je dirai même au sommet...

02:15:00Marten D

Je trouve ce versant plus difficile que par Bédoin à cause de ses pourcentages irréguliers. Il faut savoir adapter le rythme. Les vues pendant la montée sont superbes.

00:00:02Michel R

Monté le 14 juin 2016, avec brouillard au sommet en 2h15. Col en 3 temps : pied en pente soutenue mais avec récupérations, surtout 3 km à plus de 10 % avant la station du Mont Serein, fin plus irrégulière avec des passages à 10 % mais plus courts. De toute façon le revêtement est très bon et permet de rester constamment à un rythme de croisière. Je n'ai jamais été mis en difficulté, mais la longueur du col doit inciter à rester prudent. Un cycliste anglais qui a voulu me dépasser trop vite a dû mettre pied à terre pour s'être surestimé, le coeur en surrégime.

02:15:00Cyril Z

Penser que ce côté est plus facile que la face Bédouin (légendaire) est une erreur dont on s?aperçoit très vite qu'elle va coûter cher.
Le départ est assez paisible puis les premières rampes donnent le LA, une succession de fausses pauses se succèdent et les rampes qui suivent autour de 11% sont franchement dures. Le principal sujet est de gérer cette irrégularité. je l'ai faite le lendemain d'une grosse journée de 4000 m de dénivelé (Bedoin, Sault and co) pour 150 km ce qui n'a pas du aider....
En résumé, monter le Ventoux par Malaucene reste un authentique effort tout à fait digne de Bédouin.... voir supérieur car un peu plus fourbe!

02:00:00Mathieu L

Temps approximatif. Fait en VTT en octobre 2011. Montée longue et difficile, très irrégulière. Deux derniers km encourageant avec vu sur le sommet !

00:00:01Herve M

Premier véritable col pour moi
plutôt satisfait, je suis monté tranquille sans me poser de question.
mon but arriver en haut sans craquer. 39 x 27 mai.
Content d arriver au col tout de même.
J espère le refaire très bientôt, et un peu plus vite cette fois
Depuis plusieurs cols des alpes et le bonheur de culminer
RV

00:00:01Mathieu M

Ascension dure avec des pentes irrégulières qui rendent la montée difficile au final. Joli paysage tout le long de la route ce qui motive pour arriver en haut

00:00:02Fred B

pour ma part malaucenne avec un 39/24 jai mis 2h
bedoin jai louer un 34 2H pas mieux les ischio cramé arret a reynard pour massage impossible d appuyer dommage mais bon pour la descent un casque un k way et de bon frein

00:00:01Michel G

Monté le 24/09/2015 le lendemain du versant de Bédoin. Aussi dur est aussi beau le passage avant le Mont Serein est raide. Un peu plus de circulation est des motards un peu fou. Et toujours cette ambiance de fête au sommet un régal.

02:10:00Dorian M

Moins réputé que l'autre versant mais pas plus facile, col irrégulier avec alternances de replats et de passages au-delà des 10%. Quand on arrive à voir entre les arbres, la vue est plutôt jolie, notamment sur le sommet, après la station de ski du Mont Serein. Par contre c'est aussi à partir de là que le vent se met à souffler...

02:50:00Yvelin B

Pas certains du temps exacte car c'était un vélo de location, seulement 3 mois de vélos dit de "route", je me lance sur une simple montée et descente en aout 2014.
souvenir d'avoir fait moins de 3h, vraiment incroyable pour moi !
A refaire !!

01:55:00Rémi C

Montéée refaite deux mois plus tard dans des conditions plus sportives (pas de fête la veille!) et le chrono s'est amélioré de 7 mn!!
Le commentaire de la première montée en 2h02: Choix de monter sur un coup de tête lendemain de fête alors que depuis un bon moment l'envie me taraudait! Donc départ de Villedieu un petit village après Vaison et en route. Très belle montée avec quelques replats qui redonent du souffle et puis pas moyen de remettre un peu de jus pour tenter les deux heures !

00:00:02Olivier K

c'est le premier versant que j'ai fait , il y a maintenant 4 ou 5 ans , des le virage de la pizzeria vous rentrez dans le vif du sujet, apres il y a quelques descentes, et arrive une des partie les plus difficile de cette montee une rampe de plusieur kilometre sans virage sans ombres dur, dur , apres la station, et des la sortie du bois , vous voyer enfin le col mais vous n'etes pas arrivé . pour moi il est aussi dur que le cote bedoin, ce qui est sur c'est que vous avez une vue degagée tous le long de votre effort sur cette belle region. a faire absolument
olivier K

01:35:32Anthony C

- La première fois, c'était le matin du dimanche 2 novembre 2003 avec mon ancien VTT Longway en acier, le seul beau week-end de ce mois de novembre. Mes parents me suivaient en voiture car je n'avais pas encore le permis B, faisant des arrêts et m'apportant du ravitaillement. Aujourd'hui, je n'aime pas vraiment les voitures suiveuses. Etant donné qu'il s'agissait de mon premier col et que je n'avais que 2 mois d'entrainement régulier, j'ai dû batailler pour faire 5 mètres dans les pentes à 10 % ! Et je ne vous conseille pas de commencer le Ventoux pour premier col, à moins que cela ne soit par Sault. Mais ce jour-là, je n'ai été que jusqu'au Chalet Liotard (1428m) car une barrière fermait la route un kilomètre plus loin. Je n'ai osé aller plus haut car en cas d'accident, les secours tarderaient et mes parents ne pouvaient pas monter plus haut. Mais tout cela n'était que partie remise.

- Parce-que je l'ai refait le vendredi 13 août 2004, mieux entrainé et toujours avec ce VTT Longway. Je n'avais qu'une petite voiture pas bonne pour le transport d'un vélo et mon père et un cousin me suivaient en voiture. J'ai mis 2h23 pour monter avec ce VTT mais en comptant des arrêts pour me ravitailler donc je pense à environ 2h15 d'ascension effective. J'ai fait une bonne ascension, doublant 6 cyclistes dans les 5 premiers kilomètres et on ne m'a doublé que 4 fois dans les 9 derniers kilomètres. Tout au plus, mon coup de pédale était moins fluide après le mont Serein à cause de la raréfaction de l'oxygène. Il faut dire qu'à l'époque le Ventoux était mon plus haut sommet grimpé, pas très habitué à la montagne mais depuis 2006 cela a bien changé et je ne ressens quasiment pas les effets de l'altitude. Pendant la montée, il faisait beau temps mais au sommet, je ne suis pas resté longtemps, juste le temps de quelques photos car il y avait là-haut un vent vraiment froid. On a préféré pique-niquer au belvédère des Ramayettes (environ 980m d'altitude).

- Je l'ai refait le jeudi 31 août 2006 et j'y ai établi mon record en 1h35min32s mais cette fois-ci avec mon vélo de route Décathlon, un temps que je me sens incapable de reproduire aujourd'hui. Avec un très beau temps, la vue était dégagée et j'y ai même vu le mont Blanc. Mais je n'avais pas pris d'appareil photo.

- Ma plus mauvaise ascension c'était le 27 mai 2008 en 1h57 avec mon vélo de route. Ce versant nous l'avons aussi grimpé sur les Routes du Ventoux (pour moi parcours Senior de 101 km) en septembre 2009 et je l'avais grimpé en 1h47, pas très content de mon coup de pédale.

- Mais pour moi le must du must ce fut lors d'une ascension pédestre à l'occasion de ma participation au trail du Ventoux Ergysport le 16 mars 2014. Nous empruntions dans les 5 derniers kilomètres d'ascension la D974 recouverte de neige et croisions des skieurs. Arrivé au sommet du Ventoux, on a eu droit à des rafales à 130 km/h si bien qu'il fallait attacher les deux sangles de mon sac de trail (poitrine et col) pour éviter qu'il ne se balade d'un côté et de l'autre de mes épaules ! A vélo, je n'aurais pas aimé mais à pied la descente vers la combe de la Grave sous ce vent était une vraie jouissance, l'un de mes meilleurs moments sportifs de ma vie !

Par Malaucène, la distance tout comme le pourcentage moyen sont similaires à la montée par Bédoin néanmoins c'est plus irrégulier avec des paliers de récupération. A la sortie de Malaucène, on entre dans le vif du sujet avec un début plus difficile que par Bédoin, néamoins, il y a une portion plane 300m avant d'arriver à la source du Groseau au km 2. Mais le kilomètre suivant est plus dur avec du 7 % et les deux autres à 9,5 % environ sous la pinède. Les premiers kilomètres sont donc difficiles. Mais les 5 km qui suivent jusqu'au belvédère des Rams sont plus roulants avec tout de même une courte rampe assez sévère au niveau de la Tête de l'Emine. La pente se cabre après le belvédère des Ramayettes (980m d'altitude environ) et on se retrouve peu après sur une ligne droite épouvantable et à 10 % qui longe les Rochers des Rams avec pour seul soulagement d'apercevoir le Ventoux plus haut. On arrive alors à un virage en S passant devant une citerne avant une nouvelle grande ligne droite (très bien photographiée par certains contributeurs) éprouvante avec des passages à 12 %. 1,5 km avant d'arriver au Mont Serein, les pourcentages deviennent heureusement plus doux. Arrivé au chalet Liotard (1428m), vous avez encore droit à 300m facile avant une brutale rupture de pente et des hectomètres à 9,5 % pour parvenir jusqu'à la barrière qui ferme l'accès au sommet de novembre à mai. Redoutable ! Le kilomètre suivant est un peu moins dur (6,5 %) et à partir de la barrière il y a une longue portion rectiligne en forêt où des pistes permettent de voir le Mont Serein plus bas qui paraît petit maintenant. A 3 km du sommet, la route sort de la forêt pour dévoiler les derniers kilomètres de l'ascension du Mont Ventoux, dénudé désormais, avec une pente assez difficile. Le passage devant le radar permet un dernier palier mais il faut donner un dernier coup de rein en passant sous l'antenne. A 100m du sommet, il y a une table d'orientation qui permet une belle vue sur les Alpes et la montagne de Lure aussi. Le Ventoux est en été victime de son succès car là-haut c'est vraiment la cohue.

Les 2,5 premiers kilomètres de la descente vers Malaucène est délicat car la route n'est pas droite, plus haute d'un côté et de l'autre et en plus soumise au vent. Mais la descente est sympathique après car rectiligne surtout dans la ligne droite avec passages à 12 % entre le chalet Liotard et le virage en S de la Citerne. Dans cette ligne droite, j'ai atteint 78,4 km/h et d'autres dépassent allégrement les 80 km/h.

05:53:28Pierre M

Des trois cotés c'est celui que j'aime le moins. Parcours tout à l'ombre (fin octobre) donc froid, le dénivelé est plus "casse-pattes" que par Bédoin (on monte par paliers alors que par Bédoin c'est du continu)

L'attaque est mortelle et quand on est un âne comme moi et qu'on part à froid, l'ascension est longue et difficile .... (et au retour on se paye une belle tendinite)

02:16:00Ambroise H

Monté dans un jour venteux, le 20 aout 2017. parti de Mormoiron, en passant par une belle route jusqu'au col de la Madeleine(448m alt) puis descente vers Malaucène. Je trouve que c'est la plus belle montée du mont ventoux, car très souvent abrité du vent dans la forêt, puis la vue de la tour se produit subitement, on se trouve à un moment donné juste au dessous de cette tour donnânt un caractère majestueux à cette ascension. On devine pas à ce moment là qu'il reste encore 5k d'ascension avec des pourcentages importants.
enchainé après par les gorges de la Nesque, très belle montée, ensuite descente du col des abeilles

00:00:03Greg D

plus beau que Bedouin! Beau point de vue. Les motards sont des malades. attention,

00:00:00Alain B

Vraiment très très dur aujourdh'ui la route à été refaite, mais ily à qq années elle était jusqu'au Mont Serin d'une rugosité que je n'ai jamais vu ailleurs, cétait comme si on montait avec des freins et avec des km à 11%.

00:00:00Kilian F

Août 2008

00:00:00Michel G

Moins difficile que depuis Bédoin. Moment de répit avant le Belvédère mais après ça monte dur.

00:00:00Yves C

Août 2003

00:00:00Olivier B

Dur, dur la section sous la station du Mont Serein. Pris l'orage en haut :-(

00:00:00Fabian G

Monté en 2004. Forte chaleur. Assez Dificile, mais réel plaisir.

00:00:00Cyrille E

Très beau.

00:00:00Patrick C

c'est une montée tres difficile qui se divise en 3 parties, la 1ere est difficile avec de fort pourcentage et une longue ligne droite qui sape le moral!
la seconde correspond a un morceaux de replat qui permet de recuperer,ensuite apres le chalet Liotard on r'attaque de fort pourcentages jusqu'a la fin, la fatigue venant faire le reste .
Mais une fois au sommet un grande satisfaction est là et fais oublier toutes les douleurs
Des 3 montees, pour moi c'est la + dure

00:00:00Patrick R

Une rampe terrible de 4 kilometres

00:00:00Jean-jacques T

Montée par le versant Nord, moins dure mais plus irrégulière, qui offre des répits appréciables entre deux rampes

00:00:00Joël D

en juin 2011 - quelques longues lignes droites à fort pourcentage qui semblent interminables.

00:00:00Henri C

Départ de Malaucène : A/R Bédoin par le Ventoux, soit 2x.
C'est beaucoup plus intéressant, quoique sportif (!) que de se trouver sur la circulation en plaine...

00:00:00Alain C

route en très bon état % de la montée assez régulier mis à part quelques bout droit interminables .paysage lunaire au sommet .
A faire mais attention pas sans entrainement

00:00:00Pierre V

Vieux souvenir. A la hauteur de sa réputation. Mais quand même, mes Pyrénées se défendent bien...

00:00:00Martin S

Sans hesitation: 'l'ascension le plus dûr des trois !!
Pour des cyclistes comme moi (1,89 cm & > 100 kg) l'irregularité depuis Malaucène est tuant.

00:00:00Pierre-xavier M

Montée assez irrégulière. Soulagement quand on arrive enfin dans la rocaille (à environ 2km du sommet). La fin est roulante.

00:00:00Idris R

Ascension réalisée juste après celle par Bédoin et juste avant celle par Sault le 1er mai 2012. Beaucoup plus facile que par Bédoin mais gare à la rampe de 4km à presque 10,5% de moyenne qui commence à 12km du sommet! Heureusement les kilomètres faciles permettent de souffler et de récupérer. Les 2 derniers kilomètres sont agréables! La vue est très belle par ce versant!

00:00:00Richard M

Fait le 14/10/11 lors d'une double ascension : versant Sault et Versant Malhaucène. La 1ère montée par Sault s'est bien effectuée, tout en gestion , excepté peut-être le dernier Kms. Les conditions météo étaient optimales grand beau, doux, et pas trop de Vent. Par contre la seconde ascension par Malhaucène fut terrible. La fatigue aidant j'ai craqué au 10ème Kms. Les forts % des Kms suivants n'ont hélas rien arrangé à l'affaire. Mal préparé pour cette double ascension des crampes sont apparues pour les 9 derniers Kms. Terrible. Quoi qu'il en soit l'année prochaine je tente l'ascension des 3 versants.

00:00:00Jean-luc L

moins prestigieuse que le versant par Bédoin mais pas si simple que cela !
Photos et compte rendu => http://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2013/11/20/montagne-de-lure-mont-ventoux/
http://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2014/06/11/coup-du-chapeau-au-ventoux/

00:00:00Loic L

Etrangement, je trouve ce versant un poil plus dur que par Bédoin.

Peut-être est-ce dû au profil plus homogène, plus régulier, avec des % répartis un peu partout dans la montée.

Que cette ligne droite à 10% fait mal !!!

00:00:00Jean marie B

2009 deuxieme montée : en VTT et en VTC

00:00:00Gil V

guère moins difficile que par Bédoin car moins régulier, on a des parties à 4 % à 10 voir 11 ou à 6 / % réparties sur l'ensemble de la montée. De ce côté la montée est superbe avec une vue très ouverte sur les montagnes Drômoises à gauche et la vallée du Rhône à droite, magnifique, en plus on est plus à l'abri du Mistral voire il est un allié parfois.

00:00:00Frédéric C

Aout 2011

00:00:00Luc A

que du plaisir...

00:00:00Laurent B

Un énorme souvenir d'un week-end avec les amis

00:00:00Florent D

Magnifique vue lors de la montée. Cependant, une partie en ligne droite à 12% peut saper le moral et paraître interminable si on n'est pas bien. Plusieurs possibilités de récupérer sur ce versant où la pente passe sous les 5%.
J'ai effectué l'ascension du Ventoux par les 3 versants dans la même journée en septembre 2011. 138km, + de 4000m de dénivellée et + de 8h de vélo

00:00:00Ultrabike U

Samedi 14 Sept 2013: soleil, chaleur..fin après midi....Jolie montée

00:00:00Xavier D

descente très rapide. montée presque aussi difficile que bedouin à mon avis

00:00:00François G

Juillet 1991 - Mon 1er grand col, dûr dûr... braquet pas adapté.

00:00:00André D

La montée est moins régulière que par Bédoin et offre des moments de repos relatifs dans les passages à 5 %.
A faire le matin tôt en été

00:00:00Cyrille G

Réalisé le 26/12/2014 par grand beau temps, col fermé à partir de la station donc seul jusqu'au sommet. Magique.

00:00:00Léo P

Tout aussi sympa que par Bédoin !

00:00:00Joris C

Fait !

00:00:00Julien T

23/08/2017

00:00:00Frédéric F

Plusieurs cyclosportives dont cinglés du Ventoux

00:00:00Jean-luc P

ça y est c'est fait

00:00:00Bruno J

Le Ventoux côté Malaucène, c'est un gros morceau. Il est à peine plus facile que côté Bédoin, le dénivelé et la longueur étant quasiment identiques. La différence vient principalement de la répartition de l'ascension.

00:00:00Angélique R

Montée très différente de celle de Bédoin, un vrai boulevard! Passage très dur en ligne droite à retenir. Frustration de ne voir le sommet qu'en toute fin de montée. Nous avons eu beaucoup de vent au sommet, d'abord sur le côté puis dans le dos pour la dernière petite rampe, un coup de pouce pour le coup!

00:00:00Fred B

malaucene fait en 2015 avec de grosse braquet lol 39 23 en 2h
louer velo semaine suivante pour bedoin mais pas mieux en temps deux heures en plus cramé les ischios car pedalage different on tire plus sur les cales...mais belle region beau panorama

pour info entre malaucenne et bedoin il y a un ptit col de lamadeleine a faire tres beau attention aux caisses

00:00:00Patrick B

Gravi en 1993 dans le brouillard en plein juillet, heureusement que j'avais pris un coupe vent pour la descente côté Bédoin, arrivé à Carpentras j'avais encore l'onglée.

00:00:00Alain G

fais de bonnes heure le matin avant la grande chaleur le 2 août 2017, petit arrêt à la fontaine du groseau, une fontaine historique et puis montée au ventoux deux jours apres avoir fait la montée coté bedoin. 5mn de moins que du cote bedoin.

00:00:00Olivier L

coté long et difficile , mais les paysages sont somptueux!

01:45:00Germain P

02:15:00Philippe D

02:00:00François L

01:37:00Charly B

01:47:00Timothée B

02:07:00Hervé D

02:30:00Francis R

02:05:48Laurent R

00:00:02Julian F

02:40:00Marc C

01:46:47Fabien S

02:15:00Jérémy C

02:15:00Jeremy C

02:09:27Micky A

01:56:00Matt P

02:35:00Laurent M

00:00:00Christophe C

00:00:00Virginie F

00:00:00.. .

00:00:00Gilles D

00:00:00Wim V

00:00:00Rodolphe L

00:00:00Yann L

00:00:00Jean-françois L

00:00:00Marc C

00:00:00Frédérick S

00:00:00Fredrik G

00:00:00Philippe T

00:00:00Barbier J

00:00:00Paulo M

00:00:00Jerome C