Commentaires de Anton B

34 ascensions

Nombre de montées : 34 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 28 Photos : 0

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col du Tourmalet 2115 m Pyrénées centrales
Signal de Bisanne 1930 m Beaufortain
Mont Ventoux 1912 m Provence
Station de Luz Ardiden 1720 m Pyrénées centrales
Col d'Aubisque 1709 m Pyrénées centrales
Col des Saisies 1657 m Beaufortain
Station d'Hautacam 1520 m Pyrénées centrales
Col des Aravis 1486 m Aravis
Col du Soulor 1474 m Pyrénées centrales
Col de la Croix Fry 1467 m Aravis
Col de Spandelles 1378 m Pyrénées centrales
Col de Couraduque 1367 m Pyrénées centrales
Station de Cauterets-Campbasque 1345 m Pyrénées centrales
Grand Ballon 1343 m Vosges
Col de l'Homme Mort 1211 m Baronnies
Le Markstein 1184 m Vosges
Col de Platzerwasel 1183 m Vosges
Col des Bordères 1156 m Pyrénées centrales
Col de la Schlucht 1139 m Vosges
Megève 1107 m Aravis
Col de la Liguière 998 m Provence
Col de Grosse Pierre 954 m Vosges
Col des Feignes sous Vologne 954 m Vosges
Col de la Forclaz de Queige 871 m Beaufortain
Col d'Aulan 845 m Baronnies
Côte de Domancy 796 m Aravis
Col de Fontaube 635 m Baronnies
Col de Lingous 575 m Pyrénées centrales

01:20:00Col du Tourmalet depuis Luz Saint Sauveur (2115m)

Un des plus beaux cols que j\'ai pu grimpé dans les Pyrénées. Des paysages superbes et une très belle route. En ce qui concerne le col en lui-même, il est évident qu\'il est dur. De plus, lorsque nous abordons Barèges, les pourcentages s\'élèvent fortement. Malgré tout, avec un bon entraînement, l\'ascension peut devenir un véritable plaisir. Petit détail, essayer de partir le matin avec un grand soleil, c\'est le meilleur moyen d\'en profiter.
Sinon, une petite question que je pose à tous : Depuis quand la nouvelle route a-t-elle été refaite ? A environ 8 kilomètres du sommet, nous arrivons sur un grand parking. Auparavant, nous devions prendre un chemin étroit sur la droite.

00:00:00Signal de Bisanne depuis Villard sur Doron (1930m)

Montée pas très connue mais à ne pas faire avec peu d'entraînement. Les pourcentages sont élevés et augmentent au fur et à mesure des kilomètres. Les 4 derniers kilomètres sont très durs, les deux derniers à plus de 10% de moyenne ! Malgré tout cela, un beau paysage découvert. Malgré la difficulté, je pense que je monterais de nouveau au sommet si j'en avais l'occasion.

01:20:00Mont Ventoux depuis Sault (1912m)

La première fois que j'ai grimpé la Géant de Provence, c'est par ce versant. La première partie se passe essentiellement dans la forêt avant d'arriver au Chalet Reynard. La pente n'est pas très compliquée, mis à part quelques passages avoisinant les 8%, 9%.
Il est même possible de mettre le 50 dents devant un peu avant le Chalet.
Puis ensuite, on attaque les 6 derniers kilomètres. Cette fois-ci, la pente est beaucoup plus sévère. Mais le panorama est magnifique. Une fois dans la partie pelée, on profite à fond.
Et puis une fois en haut, c'est la récompense. Il est préférable de le faire par beau temps : on peut voir les Alpes du sommet.
C'est le côté le moins difficile. Mais si on le fait à fond, c'est sûr que ça devient compliqué. Il vaut mieux commencer par ce versant pour voir comment réagissent les jambes.
Bonne ascension !

01:30:00Mont Ventoux depuis Malaucene (1912m)

Par ce versant, c'est moins compliqué que par Bédoin. Néanmoins, il ne faut partir pleine balle quand même. Il y a une portion où le pourcentage est très sèvère. On trouve même un kilomètre à 12% de moyenne, le suivant étant à 11%.
Il y a quelques bornes où l'on peut souffler et remettre du braquet. L'essentielle de l'ascension se fait en forêt, il faut attendre les derniers kilomètres que le paysage se dégage.
On parle toujours de Bédoin, mais sachez que Malaucène n'a rien à y envier. C'est également difficile et arrivé au sommet, on en a plein les jambes aussi.
Donc arrêtons de parler constamment de Bédoin et de demander : "Alors, tu l'as fait par Bédoin ?" C'est ridicule, juste parce que les coureurs du Tour le font par Bédoin.
Je dis "bravo !" à tous ceux qui grimpent le Mont Ventoux, que ce soit par Sault, Malaucène ou Bédoin. Le but est de prendre du plaisir, même si c'est dur. Chaque côté a sa particularité.
Donc bon courage à tous !

01:35:00Mont Ventoux depuis Bedoin (1912m)

C'est de loin l'ascension la plus dure que j'ai grimpé. Les tout premiers bornes se déroulent plutôt bien. Mais une fois que l'on attaque après le virage de Saint-Estève, les choses vraiment sérieuses commencent.
Je savais que le Mont Ventoux par Bédoin était dure mais j'étais loin d'imaginer que ça l'était autant. Si vous décidez de faire un temps, c'est l'enfer ! La partie dans la forêt est très pentue : ça varie entre 10% et 15%. Il n'y a pas un mètre de repos, on est toujours en prise. Il vaut mieux partir avec la foi de l'innocence. Donc si vous voyez des mecs qui partent pleine balle dès le pied, en général, vous les retrouvez pendant l'ascension, à moins qu'ils soient très costauds ... ou qu'il s'appelle Froome.
Une fois arrivé au Chalet Reynard, il faut penser à boire et à manger. Les deux derniers kilomètres ont vraiment été durs. Mais une fois au sommet, c'est génial.
Donc il ne faut surtout pas partir avec peu d'entraînement, il faut être suffisamment affûté pour ne pas être arrêté dans la montée.
" Géant de Provence ", il mérite bien son nom. C'est très dur et on n'y prend pas forcément énormément de plaisir dans la mesure où on est toujours en prise. Il faut trouver son rythme et éviter de prendre celui d'un autre, sinon, on se casse les jambes et puis pour reprendre de la vitesse ensuite ... .
C'est pas vraiment une montée technique, c'est la puissance pure qui parle, surtout dans la forêt de mélèzes et de cèdres.
Bon courage !

00:00:00Station de Luz Ardiden depuis Luz Saint Sauveur (1720m)

Un col sympathique à grimper, avec de nombreux lacets. Une descente également agréable. J'ai apprécié cette ascension avec, au sommet, un beau panorama où nous pouvons voir toute la fin de la montée. Luz-Ardiden reste néanmoins un col difficile.

00:00:00Col d'Aubisque depuis Argeles Gazost (1709m)

Tout d'abord, vous devez attaquer le col du Soulor : une belle ascension avec souvent de long bouts droits. Au sommet, vous descendez vers le col d'Aubisque. Pendant ce temps, récupérez bien car malgré ce que disent les revues par rapport aux pourcentages, ce n'est pas vraiment cela. On trouve de longs passages à plus de 10% quelquefois. Sinon, vous pouvez profitez d'une très belle vue. Un bon souvenir.

00:45:00Col des Saisies depuis Flumet (1657m)

Le début est vraiment sympa avec ses lacets. Le revêtement est agréable. La vue est belle en grimpant. Pour profiter à fond, il vaut mieux réaliser la montée avec un grand soleil et un ciel bleu.

00:59:00Station d'Hautacam depuis Argeles Gazost (1520m)

J'ai pris beaucoup de plaisir à faire cette ascension. La plupart du temps, on voit les montagnes. Je pourrais le grimper une dizaine de fois, je serais toujours content d'arriver au sommet. Sinon, c'est un col très difficile : deux bornes à 10% de moyenne. Il y a deux kilomètres à 6%, 7% de moyenne qui permettent de se reposer un petit peu. Lorsque nous attaquons le village d'Artalens, les pourcentages augmentent fortement.
En tout cas, Hautacam reste un excellent souvenir.

00:35:00Col des Aravis depuis Flumet (1486m)

Un col vraiment sympa à faire. Un panorama super au sommet. Sinon, il y a la possibilité d'enchaîner avec le col de la Croix-Fry en passant sur l'autre versant.

00:00:00Col du Soulor depuis Ferrières (1474m)

Ce versant n'a rien à envier à celui par Argeles Gazost. J'ai trouvé beaucoup de plaisir à le grimper, avec en supplément un grand soleil et un très beau paysage. Le rendement est bien et les pourcentages sont assez réguliers. Un col à vraiment faire si possible.

00:00:00Col du Soulor depuis Argeles Gazost (1474m)

Un très beau col. Il faut essayer de trouver un rythme car par la suite, vous attaquez l'Aubisque. Cependant, si vous décidez de seulement grimper le col du Soulor, vous pouvez le faire "enlevé". Un beau paysage dans une zone pastorale.

00:00:00Col de la Croix Fry depuis Saint Jean de Sixt (1467m)

La première partie du col est commune à celle du col des Aravis. A un moment, on tourne à droite, la route descend un peu puis remonte ensuite. Dernière partie en forêt. Le revêtement n'est pas génial. Ce n'est pas un super souvenir.

00:00:00Col de Spandelles depuis Argeles Gazost (1378m)

Un col qui n'a rien à envier au Giro. La montée par Argeles Gazost se passe beaucoup en forêt. Il faut attendre d'arriver au sommet pour avoir un super panorama. Un conseil, grimpez ce sol plutôt en matinée, avec un grand soleil (sinon, il n'y a pas vraiment d'intérêt).
Par contre, si vous tentez de grimpez le col par Ferrières, je vous souhaite bien du courage (gros challenge !) : en effet, la descente (vers Ferrières) n'est pas très sécurisée, on a les mains sur les freins pendant quasiment toute la descente. Il faut éviter de prendre des risques inconsidérés (sauf pour les descendeurs pros). Mais la montée par ce versant semble très costaude avec un rendement très faible.

Par ailleurs, si vous grimpez en partant d'Argeles Gazost, vous pouvez descendre vers Ferrières et ensuite continuez vers le col du Soulor (s'ils vous restent du jus).
Petite parenthèse : le col du Soulor par Ferrières offre vraiment de beaux paysages lorsqu'il y a un grand soleil, ça vaut le détour !

00:00:00Col de Spandelles depuis Etchartes (1378m)

Très agréable de se retrouver seul face à ces pentes raides. Première partie de la montée dans les nuages, avec un air de Giro. Puis les derniers kilomètres face à un superbe paysage avec un grand soleil et un ciel bleu.

Route usée avec pas mal de graviers (attention à ne pas crever). Très peu de circulation.

Par contre, pour la descente vers Argelès-Gazost ensuite, il faut faire attention. Si pendant la montée, la qualité médiocre de la route passe, concernant la descente, il ne faut pas trop s'emballer.

Mais ça reste une belle montée.

00:00:00Col de Couraduque depuis Argeles Gazost (via Gez) (1367m)

C'est le premier col que j'ai grimpé dans les Pyrénées. Au départ d'Aucun, attention, vous vous trouverez très rapidement face à un mur. Il est donc important de bien gérer son effort. Au milieu du col, vous profitez d'un beau panorama. Lorsque vous avez atteint le sommet, vous pourrez voir ce que vous avez grimpé depuis le début (pas entièrement mais une bonne partie).

00:00:00Col de Couraduque depuis Argeles Gazost (via Aucun) (1367m)

Une super montée à faire avec de très beaux paysages. Le début de l'ascension à partir d'Aucun est très dur puis la pente se radoucit un peu par la suite. Quelques moments de répits pour récupérer un peu mais très agréable à réaliser dans l'ensemble.
A faire par beau temps si possible pour profiter à fond.

00:00:00Station de Cauterets-Campbasque depuis Pierrefitte Nestalas (1345m)

Montée très sympa à faire, d'autant plus que la route a été refaite pour le Tour de France. Assez roulant jusqu'à Cauterets, mis à part quelques passages pentus. La montée démarre véritablement depuis Cauterets : 5 kms pour aller jusqu'à Cambasque avec les deux premiers kilomètres très pentus (KM1 : 10% de moyenne - KM2 : 10,5% de moyenne).
A faire par beau temps si possible : le paysage en haut est très beau.

00:00:00Grand Ballon depuis Cernay (1343m)

C'est le versant le plus long. Au début, l'ascension se fait en forêt : il y a de nombreux lacets qui permettent de récupérer et c'est toujours sympa à faire. Après avoir atteint le col de Silberloch, il y a du plat puis on descend vers le col Amic. Ce petit passage permet de se refaire un peu la cerise. Ensuite, on attaque le plus dur du Grand Ballon.

00:00:00Grand Ballon depuis Willer sur Thur (1343m)

De ce versant, le Grand Ballon est vraiment difficile. Les derniers bornes sont durs, il faut encore en avoir sous la pédale.
Sinon, le paysage est magnifique, qui nous fait oublier la difficulté du col.

00:00:00Col de l'Homme Mort depuis Ferrassières (1211m)

Ce col n'est pas très long et peut ne pas paraître très difficile. Attention quand même si vous décidez d'envoyer un peu. La pente n'est pas très dure mais prendre un petit braquet est recommandé. Sinon, le paysage est sympa. Puis, une fois escaladé, il est possible d'enchaîner avec le col d'Aulan.

00:00:00Le Markstein depuis Oderen (1184m)

Un col sympathique à grimper. Le Markstein n'est pas très difficile, malgré tout, il ne faut pas y aller sans un entraînement minimum. Il y a très peu de voitures, donc c'est agréable. Quant au paysage, profitez-en.

00:00:00Col de Platzerwasel depuis Munster (1183m)

J'appréhendais le col du Platzerwasel. Je considérais ce col comme très difficile avec des pourcentages très élevés. Finalement, je l'ai grimpé sans encombre sérieuse. Malgré tout, certains passages en forêt sont pentus. Je ne garde pas forcément un très bon souvenir de ce col.

00:00:00Col des Bordères depuis Argeles Gazost (via Estaing) (1156m)

Ce n'est pas un grand souvenir. On est plutôt enfermé, mis à part vers la fin de l'ascension où l'on peut voir quelques montagnes. Des pourcentages élevés quelquefois. Un col pour se mettre en jambe.

00:00:00Col de la Schlucht depuis Xonrupt (1139m)

Mon premier col gravi dans les Vosges. Une montée agréable mais une route emprunté par les voitures, parfois, c'est gênant. Sinon, un col plutôt raide. Le col de la Schlucht est tout de même agréable à grimper.

00:00:00Megève depuis Sallanches (1107m)

Montée régulière. Il faut faire attention à la circulation malgré le fait que la route est assez large.

00:00:00Col de la Liguière depuis Saint Saturnin les Apt (998m)

Si vous décidez de le descendre, faites attention, la route n'est pas de bonne qualité. On y trouve quelques trous donc méfiance.
Concernant l'ascension, ça monte plutôt bien. Le souci, c'est que ce n'est pas très roulant. Mais si vous voulez vous échauffer avant d'attaquer le gros morceau, c'est un bon test.
En plus, le paysage est vraiment magnifique.

00:00:00Col de Grosse Pierre depuis Gerardmer (954m)

Le col de la Grosse Pierre est relativement facile. C'est roulant. Le panorama est joli.

00:00:00Col des Feignes sous Vologne depuis Gerardmer (954m)

Avant d'attaquer le col des Feignes par ce versant, vous devez grimper une partie du col de la Schlucht. A un carrefour, vous devez tourner à droite. Sinon, vous continuez tout droit et vous vous dirigez vers le col de la Schlucht.
Quant à la difficulté, l'ascension n'est pas dure. Les pourcentages doivent varier entre 2% et 6%. C'est un col pour se mettre en jambe.

00:00:00Col de la Forclaz de Queige depuis Ugine (871m)

Un col agréable à grimper malgré un revêtement un peu usé. Très belle vue en montant.

00:00:00Col d'Aulan depuis Montbrun les Bains (845m)

Un col sympathique à faire. Intéressant pour s'échauffer avant d'attaquer des ascensions plus pentues.

00:00:00Côte de Domancy depuis Domancy (796m)

Un super paysage. Très raide et très courte. Elle a été réalisée lors du Critérium du Dauphiné 2014. Malgré les hauts pourcentages, elle est sympa à faire.

00:00:00Col de Fontaube depuis Eygaliers (635m)

Il s'agit d'un col très agréable. La pente est régulière et le revêtement de la route est très roulant. Si on veut emmener un peu de braquet, c'est idéal. Cette ascension permet de bien s'échauffer et d'habituer le corps à des efforts assez violents. Un beau souvenir.

00:00:00Col de Lingous depuis Saint Creac (575m)

Pas très joli. On traverse quelques petits villages sympathiques. Le col de Lingous sert juste à tourner les jambes. Je n'y ai pris aucun plaisir à le faire.