Grand Ballon : 1343 m

depuis Willer sur Thur

Nom : Grand Ballon
Altitude : 1343 m
Départ : Willer sur Thur
Longueur : 16.00 km
Dénivellation : 974 m
% Moyen : 6.09%
% Maximal : 8.6%
Massif : Vosges, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:08:00Sebastien A

la montee est agreable jusqu'au col amic , puis les 7 derniers kms sont penibles, mais la superbe vue sur la plaine d'alsace d'un cote et les vosges de l'autre (dans les derniers kms) sont la pour nous reconfortes!

01:05:00Nicolas M

Ascension difficile, assez longue (16km sans vraiment de répit), surtout les 7 derniers kilomètres!!
on a bien galéré, n'étant pas des spécialistes de la Montagne, le plus dur étant de tirer le 39x23 ou 25 et la position de montagne qui tire sur les lombaires...
Mais très sympa ce col !

01:01:00Sylvain M

j habite willer et deja effectuer cette ascension de nombreuse fois, a chaques fois du vent en contre dans les deux derniers kilometres!!!

01:07:00Thibaut W

Une montée agréable jusqu'au col amic situé au bout de 7km de montée. Ensuite cela s'intensifie de plus en plus... idée de parcours pour les résidants près de masevaux : masevaux-col du hundsruck-bitschwiller-grand ballon par willer-markstein-descente sur kruth-bitschwiller-col du hundsruck-masevaux

01:02:00C D

Jusqu'au col Amic, c'est assez roulant, dommage que la route ne soit pas excellente. A partir du col Amic, les choses sérieuse commence. Les 4 derniers kilomètres sont les plus "durs" mais il n'y a rien d'insurmontable. Heureusement pour moi, il n'y avait pas énormément de vent aujourd'hui, car avec un vent violent, la montée peut-être assez compliqué. le revêtement de la route est bon.

La descente de se coté est un vrai régal.

00:52:00Samuel A

Un des cols les plus durs des Vosges, surtout les 7 derniers km. Le haut est très joli (chaumes), avec vue sur l'Alsace, et, par temps clair, sur le Jura et les Alpes.

01:06:00Ludovic D

Montée longue d'autant plus difficile que le plus dur est dans les derniers kilomètres.

01:14:18Jean daniel B

relativement facile jusqu'au Col Amic, plus dure apres avec un passage 2km avant le sommet compliqué

01:25:00Francky D

quel beau col,il est long aussi!! la montée est assez tranquille jusqu'au col d'amic avec la traversée des villages,très sympa!! mais arrivé au col d'amic on tourne à gauche et la ça se corse dur ,surtout que l'on a déjà 9km d'ascension dans les jambes et la on repart pour un peu plus de 6km plus pentu, les 2 derniers kilomètres sont vraiment difficiles , mais quel bonheur lorsque l'on arrive au sommet et il y a foule!!!!une vue imprenable sur les montagnes et sur cette gigantesque boule de golf (l'observatoire).un moment inoubliable!!!

01:00:00Jromu G

le 7 7 2002 debut-facile-jusqua-goldbach-puis-plus-dur-jusquau-col-amic-(7km)et-tres-dur-les-7km-restant.6 montees 1 7 07 fin

01:40:00Sébastien G

A monter tranquillement jusqu\'au col d\'amic car la fin du col est très difficile. Il faut en garder sous la pédale et ralentir à l\'entrée du 10ème kilomètre pour finir dans le dure.

01:15:00Etienne C

Je l'ai fait deux fois de suite en redescendant sur Willer sur thur: c'est quand même long! J'étais cuit à la deuxième fois.
Quelques rampes assez raides, du bitume qui rend mal jusqu'au col Amic, mais sinon, c'est que du bonheur: cette vue, cette ambiance, et ce prestige surtout du plus haut sommet vosgien! A faire absolument

00:40:00Theodore J

col assez long mais pas trop dur

01:14:00Pierre M

Fait après le Morbieux, le Page et le Petit Drumond, et pas mécontent d'en avoir fini :). Quelle superbe montée ! Au tout début de la montée, on aperçoit le sommet du Grand Ballon qui se trouve plus de 1000 m au dessus de notre tête. C'est très croustillant ! C'est à partir du col Amic que tout se complique, avec des pentes de 7 à 9 % sur 7 km. Heureusement, la vue sur l'Alsace, les ballons des Vosges, la Jura et les Alpes Suisses motivent bien.

00:55:00Nicolas B

Col assez difficile et long .A partir du col amic sa commence a devenir difficile.Attention aux portions de pavés

01:03:00Philippe H

Temps pris le 26/10/2013 (j'en reviens pas de mettre une date aussi avancée grâce à cette arrière saison qui se prolonge... un pur bonheur!). Une première par ce versant à priori le plus facile, mais à ne pas prendre à la légère pour autant. Sur ce versant, l'ascension me semble un poil moins régulière et oblige à une gestion de l'effort plus rigoureuse (chose que je n'ai pas faite). A cet effet, se méfier notamment du coup de cul après le 2e km (on a près de 7% entre le km2 et le 3, dont je pense près des 3/4 à 8% et en ligne droite), l'épingle du Moulin offre un répit bienvenu avant de rattaquer. Les 2 bornes qui suivent avant Goldbach et la traversée du village passent mieux et ça se durcit légèrement à la sortie, jusqu'à l'aire de chaînage. Au lieu dit Blanschen ça se calme sur 2-3 hectomètres et l'ascension reprend calmement jusqu'au Col Amic. La partie finale se gère toujours de façon aussi variable en fonction notamment de la direction et de la force du vent mais offre en contrepartie un panorama toujours aussi gratifiant. Je confirme: la vue du sommet depuis Willer en impose un max (et on n'est encore que dans les Vosges). Les couleurs de l'automne qui s'étagent en fonction de l'altitude sont aussi remarquables.
Dur enseignement me concernant: se mettre à 180 puls sur la ligne droite avant le Moulin n'était vraiment pas une bonne idée: en garder sous le pied en début d'ascension permet souvent de finir plus fort et les secondes gagnées en bas peuvent devenir des minutes perdues dans le final.

01:19:00François D

Fait en Avril 2018 sous un chaud soleil. J'ai trouvé le Col Amic un peu piégeux car, malgré le faible pourcentage moyen, il y a plusieurs passages à 7-8% qui laissent des traces pour la montée finale au Grand Ballon. Après le Col Amic, c'est beau mais ça se complique. Toujours entre 7 et 9% - pas de répit. En résumé, une belle montée qui demande quand-même un bel effort.

01:00:00Jean-sébastien J

Aout 2013 Ascension relativement facile jusqu'au col Amic,puis vous allez tournés à gauche et le pourcentage va devenir plus important (Attention 2 zones pavés). Dans l'ensemble montée facile par ce versant.Superbe vue au sommet.

01:13:00Hervé R

Montée automnale, seul cycliste jusqu'au sommet, incroyable ! Le côté un peu mystique et mythique m'a transporté ; comme il s'agissait de mon premier col aussi difficile (rapport longueur et pourcentages), j'ai monté le col Amic sans m'enflammer ; bien m'en a prit je crois car je n'ai pas été en difficulté ensuite jusqu'au sommet du grand Ballon.

remonté 6 mois plus tard, temps amélioré de 10 minutes :)Mais vent de tempête dans les derniers kms très dur à gérer : à prendre en considération avant de s'aventurer !

Enfin fait dans de bonnes conditions en juillet et temps nettement amélioré

01:30:00David C

Une de mes premières ascensions. La première partie jusqu'au Col Amic s'effectue sans trop de soucis bien qu'elle soit irrégulière avec des parties à 8-9% par moment.
A l'issue, la montée devient rude notamment après le virage de la chapelle du Sudel (vue magnifique à cet endroit), mais surtout à partir de la ferme auberge située 3km avant le sommet. Quasiment 8% de moyenne sur cette portion. Mais à l'arrivée la fierté d'avoir gravi le sommet des Vosges.

01:38:05Christophe G

Le versant le plus pittoresque, avec la traversée du village de Goldbach.
Malheureusement, les motards qui font la course malgré la limitation à 70 km/h gâchent un peu le plaisir.

01:10:00Michel G

Le col mythique des Vosges ce versant est mon préféré montée agréable jusqu'au col Amic avec la traversée de beaux villages sur une route agréable et en bonne état une fois au col Amic il reste 6 km assez soutenus mais abordable le panorama sur la vallée d'Alsace est remarquable.

01:05:14Maxime L

Montée très agréable dans les bois puis dans les alpages

00:00:00Maxime D

j'ai montée le grand ballon mais je ne sais pas quel coté (durant semaine fédérale). Montée pas trop dur à vrai dire

00:00:00Eddy A

Un des plus beaux cols des Vosges. Le haut surtout, avec une vue bien dégagée. C'est un première catégorie qui le mérite bien. Un de mes tours préférés, en partant de La Bresse : Cornimont - Le Thillot - Ballon d'Alsace, Col du Hunsdruck, Grand Ballon - route des crêtes : 120km de bonheur pour les amateurs...

00:00:00David D

Montée très agréable jusqu'au col amic. La suite jusqu'au grand ballon et bien plus difficile. Sinon j'ai bien aimé les deux petits secteurs pavé juste après le col amic.

00:00:00Jimmy S

Lors du Florival 2013

00:00:00Nicolas R

Première partie assez facile jusqu'au Col Amic puis cela se corse vraiment avec des forts pourcentages.

00:00:00Jean-luc L

un col alpin (entendez par long et régulier !) au c?ur du massif des Vosges
Récit + photos => https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2015/10/06/5eme-etape-cravanche-girmont-val-dajol/

00:00:00Anton B

De ce versant, le Grand Ballon est vraiment difficile. Les derniers bornes sont durs, il faut encore en avoir sous la pédale.
Sinon, le paysage est magnifique, qui nous fait oublier la difficulté du col.

00:00:00Marc D

24-06-2018

La route est très agréable jusqu'au Col Amic. Bon revêtement, route assez large et très peu de circulation. Il y a quelques passages un peu plus raides mais dans l'ensemble, c'est assez régulier.

A partir du Col Amic, Beaucoup de circulation (autos et motos). La route est beaucoup plus raide (entre 7 et 9%) pour les 7 derniers kilomètres.

Superbe vue sur les Vosges.

00:00:00Daniel L

Monté lors des 3 Ballons 2015

00:00:00Christophe D

Avant même de sortir de Willer, on voit l'observatoire du Grand Ballon, de quoi juger du dénivellé à faire

00:00:00Xavier D

par beau temps, superbe vue des alpes

00:00:00Kévin B

Les 3 Ballons 2014

00:00:00Jonathan F

Le plus haut sommet des Vosges et mon premier grand col.
Monté en 2011.
Par contre on ne peut pas aller au sommet en vélo, il y a un gros 1/4 d'heure à pied mais ça vaut vraiment le coup.

00:00:00Paul D

Belle montée, une des plus longue de la région. Plus difficile après le Col d'Amic.

00:00:00Thierry.vincent@gmx.de T

le Col de Gd Ballon ( a ne pas confondre avec le Ballon d' Alsace) est une reference. a ne manquer sous aucun pretexte

00:00:00Marten D

Montée depuis Willer qui débute par des pourcentages très abordables. Après ça devient plus raide mais jamais au-dessus de 8%. C'est la longueur qui fait sa difficulté!

00:00:00Simon E

Montée se décomposant en 2 parties : le col d'Amic qui est relativement facile mais qui est malheureusement dans la forêt; puis les 7 derniers km qui sont les plus corsés. J'ai un peu souffert à la fin avec mon 39x25. Mais la vue en haut vaut vraiment le détour

00:00:00Anthony C

Le vendredi 28 août 2009, lors d'un séjour cyclotouriste de 3 jours dans le massif des Vosges, je grimpais le col du Grand Ballon depuis Willer-sur-Thur avec mon VTT. Mais quand je suis arrivé au col, il faisait froid, venté et nuageux. D'ailleurs, au sommet du Grand Ballon (1424m), il est fréquent que le vent souffle très fort comme c'est le cas au Mont Aigoual, au mont Ventoux ou au pic de Nore dans le Sud de la France. J'ai mangé à la cafétéria "La vue des Alpes" vers 13h au col avant de poursuivre par le Markstein et le lac de la Lauch puis de faire demi-tour en repassant par le côté nord du Grand Ballon, plus facile, et de rentrer à mon hôtel à Thann soit une journée de 62 km de vélo je crois.

Pour ce qui est des photos panoramiques au sommet du Grand Ballon, je les ai prises le 15 juin 2014 lors de la montée pédestre du Grand Ballon, par un temps bien plus clair. Mais pour les cyclistes qui ne seraient pas montés avec des cales, ça vaut le coup de marcher du col (1343m) jusqu'au radar (1424m) pour avoir par beau temps le plus beau panorama du massif des Vosges.

Pour ce qui est de l'ascension, elle démarre par du plat pour quitter Willer-sur-Thur avant une ligne droite où la pente se durcit. Mais par la suite, en passant par Goldbach-Altenbach et jusqu'au col Amic (828m), ce sont des pentes à 5-6 %, rien de bien méchant. La suite est plus difficile avec 6,6 km à 7,8 % si l'on calcule avec Google Map. Il y a deux très courtes sections pavées peu après le col Amic et les 4 derniers kilomètres sont plutôt difficiles notamment celui qui suit la ferme-auberge du Grand Ballon, à 3 km du col. Cette ferme-auberge est annoncée à 1110m d'altitude selon une borne à côté et il me semble que la borne 1 km plus loin annonçait 1206m d'altitude. Il faut se méfier des altitudes énoncées aux bornes mais cependant si c'est exact cela fait un kilomètre à 9,6 % ! Les deux derniers kilomètres sont à 7,5 et 6,5 % si mes souvenirs sont bons.

Il faut noter la différence d'altitude entre l'IGN qui donne 1343m au col et un panneau à mon avis bien fallacieux annonçant 1325m d'altitude. Il est aussi dommage que ce versant du col soit négligé par le Tour de France qui passait en 2005 et 2014 par son versant nord moins dur. Lorsque l'on vient du Markstein de l'autre côté, ce n'est en effet que du faux-plat montant à part les 1,4 km à 7,8 % sur le final après le col du Haag (1233m). Il y aurait moyen de faire une belle arrivée au sommet depuis Willer-sur-Thur.

01:44:00Gilles A

01:10:00Pierre J

00:00:00Pascal L

00:00:00Vincent V

00:00:00Gilles D

00:00:00Michel V

00:00:00Pierre C

00:00:00Pierre-manu L