Commentaires de Maxime D

14 ascensions

Nombre de montées : 14 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 14 Photos : 1

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col du Tourmalet 2115 m Pyrénées centrales
Col du Noyer 1664 m Devoluy
Col des Saisies 1657 m Beaufortain
Pas de Peyrol 1588 m Monts du Cantal
Col d'Aspin 1489 m Pyrénées centrales
Col des Aravis 1486 m Aravis
Grand Ballon 1343 m Vosges
Col de Serre 1335 m Monts du Cantal
Ballon d'Alsace 1171 m Vosges
Col de Marie Blanque 1035 m Pyrénées ouest
Kemmelberg 156 m Région flamande
Bosberg 105 m Région flamande
Paterberg 80 m Région flamande
Koppenberg 78 m Région flamande

00:00:00Col du Tourmalet depuis Sainte Marie de Campan (2115m)

le col le plus dur que j'ai monter jusqu'à présent, le triple plateau je comprend maintenant que ce n'est pas que pour les sextagénaire

00:00:00Col du Noyer depuis Le Noyer (1664m)

c'est un beau col, vue sur toute la vallée au sommet après avoir passé des rampes qui vous impressionnent (si la pente est de 8% vous voyez des rampes sous un angle de 16%, ça fait peur!!). Avec un braquet adapter ça passe tout de même sans problème.

00:00:00Col des Saisies depuis L'Arly (1657m)

col pas trop dur, assez banal en fait.

00:00:00Pas de Peyrol depuis Cheylade (1588m)

montée sympa, avec une belle vue au sommet. C'est assez roulant, si je me souviens bien l'état de la route est bon, si vous allez dans le cantal, s'il n'y a qu'une montée à faire, c'est celle-là

00:00:00Col d'Aspin depuis Sainte Marie de Campan (1489m)

col qui commence vraiment quand l'ont est à 5 km du sommet, là ce sont des passages à 8% environ, une montée bien sympa en perspective et en haut quelle vue!! Je m'en souviens comme si c'était hier, le pic du midi d'un coté, les méandres de la montée de l'aspin de l'autre, s'il y a une raison de gravir ce col c'est bien celle là!

00:00:00Col des Aravis depuis Flumet (1486m)

00:00:00Grand Ballon depuis Willer sur Thur (1343m)

j'ai montée le grand ballon mais je ne sais pas quel coté (durant semaine fédérale). Montée pas trop dur à vrai dire

00:00:00Col de Serre depuis Cheylade (1335m)

montée lors de la semaine fédéral à aurillac souvenir engloutit dans celui du pas de peyrol.

00:00:00Ballon d'Alsace depuis Saint Maurice sur Moselle (1171m)

(pas sur du coté) monté plus dur selon moi que le grand ballon, sans pour autant l'être trop.

00:00:00Col de Marie Blanque depuis Louvie Juzon (1035m)

ce coté ci n'est pas très dur par contre la descente très rapide témoigne que l'autre l'est beaucoup plus.

00:00:00Kemmelberg depuis Kemmel (156m)

Le mont kemmel montée du gent wevelgem. Il y a 2 côté un très simple et l'autre beaucoup plus dur (dur à trouver aussi, l'idéal c de le descendre puis de le montée pour ne pas se tromper). Montée courte mais sans répit avec au sommet le monument au mort commémorant la bataille d'ypres pendant la première guerre mondial, à faire si on aime les montée pavée.

00:00:00Bosberg depuis Kapellestraat (105m)

le profil indique 18%, franchement on ne les voit pas, après le kappelmuur ça parrait vraiment facile, mais les kilomètres pèsent et cette petite montée pavée peut pour pousser dans vos dernier retrenchement.

00:00:00Paterberg depuis Kluisbergen (80m)

après une légère descente ne vous permettant pas de prendre de l'eélan à cause d'un virage à 90° fort serrer, vous arrriver face à une route pavée qui ne semble pas avoir été déssiner pour être grimper à vélo mais plutôt escalader en rappel. Pourtant vous vous lancez, et là il faudra batailler en permanance avec le guidon pour transmettre la force aux pédales, c'est court certe mais le passage à 20% durant une trentaine de mètre vous poussera je vous l'assure dans vos dernier retranchement. Et pourtant cette côté n'est rien à côté du koppenberg.

00:00:00Koppenberg depuis Melden (78m)

probablement la côte pavée la plus dur au monde!! Même le tour des flandres hésite à l'emprunter craignant toujours l'hécatombe. En effet avec ses 22% au maximum la côte est quasiment infranchissable à vélo lorque qu'il pleut, question d'ahdérence des pneumatique (votre roue tourne dans le vide). Il est également très craint car ses pavé irrégulier et sa pente font que parfois le vélo se met travers et là on continue à pieds :). Si cela parait anodin si vous êtes seul, si c'est tous le peloton il y a deux groupes, ceux avant celui qui pose pieds et celui après, c'est ce qui s'est passé en 2006. Revenons à la montée, donc 22% mais contrairement au patersberg ici ce n'est pas sur 30mètre c'est sur 100 mètres, et ça ne pardonne pas. Déjà il faut avoir le moral pour la montée parce que si vous suivez le parcours du tour des flandres vous venz d'une petite route et d'un seul coup vous virez à droite et là vous vous retrouver devant le monstre. Là le mot mur prend tout son sens à vos yeux, tant l'impression de verticalité surpasse celle d'inclinaison. Il vous faudra alors vous prendre pour tom boonen et ne pas relacher l'effort de musculation pur jusqu'au sommet qui heureusement n'est pas si éloigner du pied que cela.