Col de Platzerwasel : 1183 m

depuis Munster

Nom : Col de Platzerwasel
Altitude : 1183 m
Départ : Munster
Longueur : 16.20 km
Dénivellation : 781 m
% Moyen : 4.82%
% Maximal : 9.6%
Massif : Vosges, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:10:00Patrice G

col très pentu(entre 6 et 13%) réalisé dans des conditions difficiles froid(3°) et pluie avec fort ruissellement sur la chaussée.

00:54:00Nicolas V

Montée très difficile (pour moi parmi les plus difficile à ce jour !) avec une température assez élevée.
Certains passages en forêt sont très pentus et il y a peu d'endroits ou se reposer (voire pas !)
Montée réalisée lors de la sortie de l'ascension du Cyclo Club Des Ballons (CCDB). A refaire en meilleure forme sans aucun doute !

00:46:00C D

Certainement un des cols vosgiens le plus dur, il y a de long passage à plu de 10% qui font très mal. La grande partie de la montée se fait sous les sapins. Attention, il y a une petite descente puis sa remonte encore ...

00:56:00Stéphane L

19/07/09. Temps depuis Munster (bifurcation D10)
Tranquille jusqu'à Sondernacht ensuite, ça devient vraiment pentu (> 9-10%). 2 petits replats (5% maxi) qui permettent de récupérer un minimum entre 2 rampes.
En garder sous le pieds à la vue du panneau car effectivement, ça continue ensuite presque jusqu'à la route de Crêtes.
Si vous êtes courageux, à 1O km du croisement avec la route des Crêtes, il y a le Grand Ballon, magnifique par beau temps.

01:10:00Manuel M

Assez roulant jusqu'à Sondernach. Après, ça devient très dur, la pente étant assez sévère, sans toutefois présenter des pourcentages insurmontables. Route en très bon état.

00:46:00Jean daniel B

monté apres le petit ballon
belle recompense une fois arrivé sur la route des Cretes.

01:30:00Francky D

en partant de münster ça roule bien c'est du faut plat jusqu'à sondernach,mais arrivé là on prend le virage à droite et c'est parti pour l'ascension et là c'est pas de la rigolade car ça grimpe fort ça varie entre 8 et 12% et pendant 6 ou 7km.je l'ai monté 2 fois,la première fois ça a été un calvaire,j'ai mal géré mon effort le platzerwazel ne pardonne pas j'ai du m'arrêter 2 fois tellement mon coeur s'emballait et que j'étais ko,mais j'y suis arrivé.la deuxième fois ça s'est super bien passé,en plus je venais tous juste de faire petit ballon et j'ai donc enchaïné le platzerwazel,quel souvenir!!!!!faites le vous ne serez pas déçu!!!!

00:50:00Jromu G

26-09-97-depuis-bussang-cornimont-le-boclok-col-de-la-vierge-de-bramont-route-des-americain-des-cretes-col-de-la-schlute-munster--a-cette-saison-col-trop-froid-montee-a-l'arrache-dur--puis-a-droite-route-des-cretes-route-des-americain-la-bresse--111km-4h.le 22.6.2003.

00:44:00Pierre M

Temps depuis Sonderbach. Col difficile, avec heureusement quelques replats après les épingles à cheveux. Sinon, des passages fréquents à plus de 10 %, et les derniers 1500 m à 9.5 en moyenne (entre le Schnepfenried et l'arrivée au col). Très bon revêtement et très beaux paysages. Ca motive !
Col fait après le Petit Ballon via Munster. Pas mécontent d'être arrivé en haut.

01:00:00David P

montée difficile d'environ 10 km, sans recupération possible.
peu de circulation et route en bonne état. l'un des cols les plus difficile du massif vosgiens.

00:54:00Nicolas B

Col très difficile.Après sondernach sa devient très difficile avec des passages long et pentu a plus de 10% (max 12 %).

00:44:00Louis C

Temps depuis Sondernach après le petit ballon. Assez galère avec des passages vraiment difficiles. soulagement en arrivant sur les crêtes.

00:35:00Philippe H

Col franchi en "régional de l'étape" mais sans prétentions, connaissant sa difficulté. Comme ça a été indiqué précédemment, ça attaque fort dès la sortie de Sondernach: nous voilà prévenus. L'essentiel de la montée se fait néanmoins sans problème sur un 30/21. L'ascension est entrecoupée de deux petit "reposoirs", qui me poussent à la modestie: malgré les pourcentages pouvant impressionner, il ne fait que la moitié de la plupart des cols Alpins (au hasard l'Alpe d'Huez...) qui, eux, affichent des pentes CONTINUES. Profitez bien du dernier replat pour faire mouliner les bielles: le dernier 1km5 est coton et le revêtement rugueux n'arrange rien. Dernier détail: le gros de l'ascension se fait abrité en sous-bois avec le palpitant à bloc et l'arrivée sur la crète peut jeter un froid...
Bon amusement à ceux qui ne se sont pas laissés refroidir par mon commentaire ;-)
Temps pris depuis Sondernach le 27/05 après avoir passé le Petit Ballon depuis Wihr-au-Val. Ne pas négliger de se relancer en danseuse après une descente. Du coup, la première borne à 7% sur un revêtement impec passe comme une fleur avec le 30/21, mais ça annonce très mal la suite des réjouissances. D'ailleurs l'altitude aux bornes permet de se faire une idée: 640-710-809-875-975-1045-1155. C'est simple: quand on n'a pas 10% (ou 9.9 pour les pointilleux)c'est qu'il y a des replats. Dans le dur, maintenir une cadence à 70RPM implique, pour moi, de passer sur le 30/23... dur retour à la réalité après un premier km euphorique.
Petite ballade que je suggère si vous êtes de passage dans la vallée de Munster: ascension du Petit-Ballon, à enchaîner de suite avec le Platzerwasel, passer par le Breitfirst pour repiquer sur la route des Crêtes en direction de la Schlucht. Total: 1700m D+ (s'il vous reste encore à négocier le coup de cul final de Munster à Eschbach), bon d'accord, sur 80 bornes et des brouettes...
Si des pratiquants des cols Alpins comptent s'y frotter, je serais heureux de recueillir leurs impressions... en échange, je peux leur arranger le coup pour l'hébergement :-D

00:42:00Olivier B

Une belle saloperie, surtout les 400 derniers mètres en ligne droite, pente assez élevée

00:45:20Jean-sébastien J

24/08/14
montée tranquille sur 9km et derrière ça va piquer les jambes 4 km avec des % descendant peux sous les 10%!!!! pas bcp de moment de récup à part deux replat! costaud!

00:42:00Kevin T

a partir de sondernach 42min, c'est la premiere fois que je le faisais et c'est pas la derniere. vraiment sympa,y a pas trop de circulation.

00:54:00Hervé R

une horreur absolue...ma pire ascension de l'année,,,j'ai eu sans doute le tort de vouloir absolument le faire avant la fin de saison. Après 2 semaines d'arrêt et une baisse d'entrainement depuis 1 mois, je l'ai payé cash...dès la sortie de Sondernach j'ai subi la pente tout le long , sans pouvoir me refaire après les courts replats...j'ai trainé ça sur tout le reste de mon parcours m'emmenant jusqu'au grand Ballon : la moindre élévation se transformant en chemin de croix...

01:00:00Pierre-emmanuel P

Ascension faite le 24 mai 2015. Pente très régulière avec une pente oscillant entre 7 et 9% et qui se laisse apprécier :-). Trafic très dense (motos). Bonne route

01:00:00Francois A

les 7 kilomètres de montée à partir de Sondernach sont à une moyenne de 8.2 % soit pratiquement toujours au dessus de 9% et des passages à 13% ! Un col très difficile sans aucun répit

00:53:51Christophe G

Temps depuis la sortie de Sondernach (route menant du Petit-Ballon).

00:54:18Michel G

Temps pris depuis Metzeral superbe col un des plus beau des Vosges assez soutenu mais régulier la majeur partie ce fait en sous bois sur une route en parfait état.

00:40:00David M

Ascension correct, tout a gauche et sa y va tout seul ;)

00:52:00Jean-françois C

Col assez pentu mais sympathique. Les faux plats font du bien pour le moral et pour les reprises. Attention, au panneau, nous ne sommes encore pas arrivés et la fin peut être pénible.

00:00:00Sebastien A

on ne peut pas vraiment appeler les 1er km de la montee(c'est du faux plat), par contre apres sondernach, ca se gate serieusement(6km infernaux!)apres en haut, on recupere 1km puis a nouveau un km difficile et apres ouf: route des cretes

00:00:00Michel G

Monté en 2008. J'ai le souvenir d'un col très difficile dans les derniers kms

00:00:00Arno S

Une montée surprenante et difficile. Je ne pensais pas me trouver confronté à une telle ascension en venant visiter les routes vosgiennes. Ça vaut le détour et un col alpin! Durant les 6/7 derniers km, la déclivité ne descend quasiment jamais sous les 10%, affichant parfois 12 à 13%. Difficile de dépasser les 10/11km/H! A recommander pour ceux qui aiment les montées sèches (J'ai eu du mal à trainer mon 39X25!)

00:00:00Cyrille E

Enchaînement après le Petit Ballon gravi depuis Wasserbourg.

00:00:00Claude F

monte en avril 2006 avec mon fils jeremy, mon beau frere fred et un copain françois .c'etait une montée assez costaud car c'etait notre premier cols .on a du faire demi tour car un mur de neige donc on est redescendu a 75 kilometre heure .

00:00:00Eddy A

Montée irrégulière, mais les rampes à 10-12% sont suffisamment longues pour faire très mal.
Lors de l'"étape de légende", en 2007, il a fait très mal à tout le monde, même à Jaja !

00:00:00Samuel A

Le profil fourni ne rend pas compte de l'irrégularité de la pente : à partir de Sondernach, c'est une succession de 4 rampes de 1 à 1,5 km à 10 ou 12 %, entrecoupées de faux plats ou montées à 4-5 % de quelques hectomètres. C'est au final un col difficile, avec de surcroit une mauvaise surprise à la descente, car cette dernière ne fait que ... 300 m. On enchaîne aussitôt avec une nouvelle côte d'1 km, puis du plat avant de rejoindre la route des crêtes.
A conseiller à ceux qui sont en forme : l'enchaînement Petit ballon (par Munster ou par Wasserbourg) + Platezerwazel. Ça fait en l'espace de 25 km, 15 km de montée à des pourcentages presque toujours supérieurs à 8-9 %.

00:00:00Ludovic D

Montée très dure après Sondernach et mauvaise surprise c'est même pas le sommet ça redescend un tout petit peu avant de remonter vers Le Breitfirst 1280 m.

00:00:00Pierre C

ah la ferme auberge juste en dessous !!!!

00:00:00Frédéric W

Réalisé lors d'un BRV.

00:00:00Etienne C

Très très dur. Relativement court puisque le col ne débute réellement qu'après le vilage de Sondernach. Pente irrégulière: plusieurs km à 10% de moyenne, d'autres à 3% de moyennne, des passages de replat....En plus il pleuvait des cordes. Au sommet: désagréable découverte: ce n'est pas le sommet, pas de descente ou presque. On continu jusqu'à 1280m sur la route des cretes. Pensez à prendre des phares...le brouillard est dense!

00:00:00Michaël B

Montée avec seulement 550 kilomètres dans les jambes depuis le début de l'année. Cela commence doucement mais les 6 derniers kilomètres sont dignes d'un "grand col". Et même les 7 derniers car le kilomètre qui suit le sommet est encore à 10% après seulement 300 métres de pseudo descente. Le revètement accroche beaucoup ce qui n'arrange pas les choses. Je le referai prochainement pour indiquer le temps d'ascension. Montée réalisée fin Juillet par beau temps et braquet 34/23 sauf 1 km sur 34/25 pour récupérer un peu (pente de 12% sur 400m).

00:00:00Jérémy S

Col avec de jolis pourcentages, irrégulier mais assez court depuis Sondernach. La montée s'effectue en forêt. En s'arrêtant au panneau, la vue n'a rien de rare.

00:00:00Jean-luc L

6 derniers kilomètres éprouvants ! Et surtout, ça continue à grimper derrière (plus modestement) jusqu'au Breitfirst
Récit + photos => https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2015/10/18/6eme-etape-gerardmer-bennwhir/

00:00:00Anton B

J'appréhendais le col du Platzerwasel. Je considérais ce col comme très difficile avec des pourcentages très élevés. Finalement, je l'ai grimpé sans encombre sérieuse. Malgré tout, certains passages en forêt sont pentus. Je ne garde pas forcément un très bon souvenir de ce col.

00:00:00Benoît G

Fait depuis Metzeral. La première partie jusqu'à Sondernach s'inscrit en fond de vallée en un long faux-plat régulier sans aucune difficulté.
A la sortie de Sondernach, on laisse la route du Petit Ballon sur la gauche et la difficulté démarre directement par un lacet vers la droite. A partir de là, la route ne quittera plus le couvert des sapins jusqu'au sommet.
La difficulté est assez régulière mais réelle, avec des pentes qui se stabilisent rapidement autour de 9-10% et peu de courbes. Deux paliers assez soudains, entre deux lacets lorsque la route repart vers la droite, 4 km après Sondernach puis juste avant la petite station de ski.
La portion la plus dure se situe après la station, en une longue rampe qui dépasse les 10% jusqu'au sommet boisé.
Passé le sommet, cela continue de monter de manière sporadique dans un cadre enfin dégagé, avec vues vers le Hohneck et la Vallée de la Thur. Une dernière rampe raide mène au Breitfirst (1280 m).

00:00:00Loic L

Je m'attendais à une route étroite et irrégulière ( d'après les commenttaeurs radio sur le tour il y a 2 ou 3 ans). En fait, c'est une belle 2 voies assez régulière avec quelques kilomètres à 10 % ( plus dure que le profil).

Montée entrecoupée de replats .

J'oubliais ! Le vrai sommet n'est pas au panneau mais après la descente et le km frisant les 10% qui m'ont fait très mal au pattes. Vue monstrueusement belle au sommet.

00:00:00Jean marie B

week end 2009

00:00:00Thibault P

Dur dur dur, mais heureusement pas excessivement long...

00:00:00Maxie N

Col agréable si on aime les routes pentues, la montée se passe dans la foret donc on ne voit pas grand chose, par contre lorsque l'on arrive sur la route des crètes le paysage devient sublime !

00:00:00Marc D

Une surprise. Un col pas facile qui vaut bien certains des pyrénées ou des Alpes. Content d'arriver au dessus. Ensuite, il faut grimper jusqu'au Grand Ballon

00:00:00Jean-david M

Un col meurtrier qui m'a confirmé la non-conformité de mon développement.
2 VTT m'ont doublés.
J'ai eu mal, très mal...
Heureusement qu'il se trouve sous les Sapins.

00:00:00Philippe J

Fait après le petit ballon, c'est vraix que ça monte plutot raide pendant 6km, on en bave faut pas se cramer sinon on payera cher, surtout sur la fin la dernière ligne droite est vraiment la plus dur,pour le petit débat la montée est pour moi moin difficile que le grand balon par saint-amarin.
Le Platzerwasel est une belle montée, a faire!!

00:00:00Laurent D

Col effectivement difficile. Jusqu'à présent je ne l'avais que descendu car pris depuis la route des Crêtes, je m'étais promis un jour de le monter par Munster. Si jusqu'à Sondernach ce n'est que du faux-plat montant comme souligné précédemment par un membre, après cela devient du vrai, du dur. Pour les connaisseurs / amateurs, j'étais sur mon 34x26 et ma cadence de pédalage est parfois descendue à 40 !

00:00:00Jonathan F

Monté en 2012.
Je l'ai trouvé très difficile. Pas de vue au sommet sauf si on continue par la route des crêtes et là c'est superbe.

00:00:00Paul D

Un des col les plus dur de la vallée de Munster avec le Petit Ballon.
Belle route et joli panorama à la reprise de la route des crêtes.

00:00:00Gilles G

Un col bien + dur qu'il n'apparaîtrait !
Il n'est pas très connu, mais il est exigeant, et fait partie des cols les + durs des Vosges, assurément !

Je l'ai monté avec 10kg de sacoches sur une étape entre Colmar et Belfort, et si la 1ère partie jusqu'à Sondernach ne pose aucun problème (c'est un faux plat montant allant crescendo), les 6 derniers km furent pour moi affreux, à 9% de moyenne.
De surcroît, il y faisait un temps de chien : forte pluie, vent, brouillard... de la dizaine de cols tous massifs que j'ai grimpé en 2013, c'est assurément celui qui m'a posé le + de problèmes, tant par le relief , que la météo fort détestable!

Ah oui, histoire de bien démotiver : le haut de la montée n'est pas au col, mais quelques kilomètres après, au lieu-dit "Breitfirst". Après le col, il reste 100m de dénivelé...

00:00:00Didier R

Col difficile, certaines rampes à plus de 10%. A grimper si en bonne forme

00:00:00Fabien C

col gravi en matinée;pas beaucoup de répits durant l'ascension;le col est très difficile avec de terribles raidillons;monté avec le 30X19 et au dernier km avec le 30X21 pour assurer;le revêtement est de bonne qualité,pas beaucoup de circulation;à gravir de préférence le matin à la fraîche;la montée dans la forêt est agréable et protège du soleil;attention ,après le panneau du col,l'ascension n'est pas terminée,car le véritable sommet est le Breitfirst culminant à 1280m;il faut en garder sous les pédales pour y arriver car la montée continue d' être raide;

00:00:00Pierre F

Une belle mauvaise surprise après le panneau annonçant l'arrivée du col..!!!

00:00:00Luc H

26/8/2017

00:00:00Sébastien P

Col compliqué et pentu (Réalisé pendant l'Alsacienne 2016)

00:00:00Anthony C

Le samedi 29 août 2009, j'ai grimpé ce col lors d'une longue sortie à VTT, elle-même lors d'un séjour cyclotouriste de 3 jours dans les Vosges. Je venais de grimper le Markstein depuis Kruth avant et je suis ensuite redescendu vers Sondernach dans l'optique de grimper ce col et peut-être le Petit Ballon. Mais arrivé à Sondernach, il était aux environs de 13h et comme je voulais après aller jusqu'au Hohneck (1362m), second plus haut sommet vosgien, j'ai renoncé au Petit Ballon (que j'ai grimpé en 2015).

Pour revenir sur la route des crêtes, j'ai donc grimpé ce col de Platzerwasel, démarrant à Sondernach. Sinon entre Metzeral et Sondernach, c'est effectivement facile et on peut considérer Sondernach comme le vrai départ de l'ascension.

Et lors de ce séjour dans les Vosges, le Platzerwasel est de loin celui qui m'a fait le plus mal aux jambes (mais je n'avais pas encore grimpé La Planche des Belles Filles). Après Sondernach et le petit embranchement (590m) avec la route du Petit Ballon, la pente se durcit, on rentre dans la forêt et des panneaux triangulaires annoncent des rampes à 12 % ! Dur, dur, ces 6 derniers kilomètres ! Il y avait certainement des paliers mais je ne m'en souviens plus très bien.

Et arrivé au sommet (1183m) , il n'y a pas de panorama car on est encore en forêt. Ce n'est donc pas un col très agréable malgré un bon revêtement. Pour avoir du panorama et être à découvert, il faut continuer vers le Breitfirst (1280m, sommet de la route à 1273m) avec une belle rampe pour y parvenir après une petite descente insignifiante. En effet, l'altitude du col de Platzerwasel est égale à celle du col du Markstein, à quelques kilomètres. Ne vous attendez donc pas à de la descente de ce côté !

00:00:00Michel C

Col très difficile que je connais parfaitement puisque je suis du coin. A monter de préférence au printemps ou à l'automme ( octobre novembre ), car la route est infestée de motos ........Sinon c'est très beau pente raide, arrivée sur les crètes. Vous pouvez vous mettre en jambe avec le petit ballon...

00:00:00Patrick B

Certainement le col le plus difficile du Massif Vosgien.

00:00:00Fabien F

Réalisé en VTT, par très beau temps mais beaucoup de circulation. Col assez dur mais pas insurmontable. Effectivement, bien profiter des deux faux plats pour récupérer et faire attention à garder quelques forces car 2 courtes rampes à 12% après le panneau du col pour ceux qui continueraient sur la route des crêtes.

00:00:00Baptiste G

Grosse montée pour les Vosges. Faux plat montant dans la vallée. L'ascension ne débute réellement qu'à la sortie de Sondernach, la pente est raide mais assez régulière, jusqu'a la bifurcation du Schnepfenried où l'on bénéficie d'un petit replat, les derniers kilomètres sont difficiles, raides à plus de 10%, pas de belle vue à l'arrivée au col pour récompenser votre effort, pire après une courte descente il faudra relancer la machine pour atteindre le Breitfirst (pourcentage peu élevée mais difficile pour le moral quand on pense avoir fini). A partir du Breitfirst, la vue est magnifique sur la route des crêtes et de multiples possibilités s'offre à vous: vers la droite vous rejoignez la Schlucht, vers la gauche, le Markstein, voir le Grand Ballon...

00:00:00Julien B

Je vous conseille de d'abord monter le petit ballon puis le Platzerwassel ce col est assez facile malgrés quelque passages entre 10 et 13% ascension dans la fôret donc je vous conseille de prendre la route des crêtes jusqu'au Breitfirst (magnifique vue)

00:00:00Vincent V

00:00:00Yann L

00:00:00Jérémy P

00:00:00Guillaume B

00:00:00Denis D

00:00:00Clément P