Commentaires de François D

20 ascensions

Nombre de montées : 20 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 20 Photos : 0

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Station d'Arcalis 2225 m Pyrénées centrales
Port de Pailhères 2001 m Pyrénées est
Col de la Gallina 1910 m Pyrénées centrales
Mont Ventoux 1909 m Provence
Station de l'Alpe d'Huez 1840 m Arves et Grandes Rousses
La Peguera 1821 m Pyrénées centrales
Collada de Beixalis 1795 m Pyrénées centrales
Col du Pré 1703 m Beaufortain
Col de la Colombière 1613 m Aravis
Mont Aigoual 1567 m Cévennes
Col du Grand Colombier 1498 m Jura
Col du Pré de la Dame 1474 m Cévennes
La Comella 1347 m Pyrénées centrales
Col de Romme 1297 m Aravis
Col du Minier 1264 m Cévennes
Mont Saxonnex 970 m Aravis
Mont Poupet 851 m Jura
Col de la Chambotte 650 m Jura
Echevannes 647 m Jura
Chapelle des Buis 438 m Jura

00:00:00Station d'Arcalis depuis Ordino (2225m)

La difficulté est dans sa longueur !!
Long faux plat montant assez usant au départ puis arrivent les lacets d'El Serrat à 10-12% sur 2 à 3 kilomètres.
La suite est plus roulante mais toujours aussi longue.

Montée magnifique avec des super paysages, passage dans la station à 5km du sommet. La route est coupée aux voitures à partir de ce moment-là c'est très appréciable.
Arrivée en haut, au pied du télécabine et au coeur des pistes.

03:00:00Port de Pailhères depuis Ax les Thermes (2001m)

Mon premier grand col pyrénéen !!
J'en garderai un souvenir impérissable..
Pas de difficulté particulière jusqu'à la station de ski de Ascou.
Puis la fin est vraiment terrible... à ne faire qu'avec une condition physique irréprochable, ce col ne pardonne pas

00:00:00Col de la Gallina depuis Aixovall (1910m)

Surement le col le plus dur de Andorre, tout simplement
Ça monte dur, tout le long, sans aucun répit.
À 5km de l'arrivée la route se rétrécit et les % gonflent, on est "content" de croiser des panneaux avec "seulement" du 9% sur la fin...

01:59:00Mont Ventoux depuis Bedoin (1909m)

Quel sommet mythique...
La montée se décompose en 3 parties bien distinctes :

1- 5 premiers kilomètres de Bédoin jusqu'au virage de Saint-Estève : très roulant, aucune difficulté, permet une bonne mise en jambes.
2- 10km du virage de Saint-Estève jusqu'au chalet Reynard : terrible, pas un seul mètre de plat, un paysage un peu lassant et répétitif (des grandes lignes droites dans la forêt, très peu de point de vue..), on est constamment en prise.
3- 6km du Chalet Reynard jusqu'au sommet : les 3-4km qui suivent le chalet sont assez roulants et permettent d'obtenir un peu de répit bien mérité, puis de la stelle Simpson jusqu'au sommet c'est à nouveau très très difficile avec une dernière rampe pas loin des 12-13%...

Un tel géant ça se mérite, et ça se respecte donc venez entrainés si vous voulez vous y confronter !!

01:25:00Station de l'Alpe d'Huez depuis Bourg d'Oisans (1840m)

La montée me semble composée de 3 parties :

- Un premier bloc de 3 kilomètres jusqu'à la Garde d'Oisans, avec des % terribles constamment au-delà des 10%, il faut assurément être bien échauffé et "laisser passer l'orage"...
- Une seconde partie magnifique avec les lacets mythiques de l'Alpe et ses panoramas sublimes à chaque virage, qui laissent en effet quelques moments de répit, c'est selon moi la partie la plus "simple" de l'ascension.
- Un final à partir du village d'Huez : il reste alors 4-5 km et les % remontent en flèche, la route est assez monotone (des longues lignes droites ou la pente est sous-estimée à vue d'oeil) et les paysages sont moins jolis (beaucoup trop de béton)

Globalement je dirais que c'est moins dur que le Ventoux, mais c'est assurément une montée mythique qu'il faut faire une fois dans sa vie

00:00:00La Peguera depuis Sant Julia de Loria (via Aixirivall) (1821m)

Début très difficile à la sortie du centre-ville sur les 2 premiers kilomètres.
La pente s'adoucit ensuite pour devenir assez roulante jusqu'au sommet.
Possibilité de rejoindre le sommet de la Rabassa 4 kilomètres plus haut.

Montée splendide avec très peu de circulation et une route en bon état.

00:00:00Collada de Beixalis depuis Anyos (1795m)

Dommage que le site ne mentionne pas l'autre versant de ce col qui est largement plus compliqué : 8,4% de moyenne sure 6,6km avec des passages réguliers au-delà des 15%

01:13:00Col du Pré depuis Beaufort (1703m)

Col grimpé lors du passage de la 9ème étape du Tour 2021.
Il est classé en HC par l'organisation (12,6km @7,7%).
J'aurais surement pu réaliser un meilleur chrono mais les 3 cols de la veille me sont restés encore un peu dans les jambes.
Pour ce qui est de l'ascension, elle se décompose en deux parties :
- de Beaufort jusqu'à Arêches, la portion la plus simple avec des % réguliers autour des 6-7%, il faut selon moi ne pas se laisser griser par cette partie.
- depuis Arêches jusqu'au sommet il reste alors 7km aux alentours des 9% de moyenne, une partie magnifique mais terriblement raide avec de nombreux lacets qui offrent une belle vue sur la vallée d'Arches en contrebas.

Au sommet, possibilité de basculer au barrage de Roselend pour aller chercher le Cormet.

00:51:49Col de la Colombière depuis Scionzier (1613m)

Temps Strava depuis Le Reposoir.
Effectué lors de l'étape 8 du Tour 2021.
Montée très sous-estimée surtout en enchainement du col de Romme déjà très compliqué.
Les 3 derniers km sont interminables (9-10-11%) en ligne droite avec le chalet visible de loin.
Descente magnifique et très rapide vers Le Chinaillon puis Le Grand Bornand (peu technique).

02:30:00Mont Aigoual depuis Le Vigan (via le Col de la Lusette) (1567m)

Superbe journée vélo comme on les aime.

Nous sommes partis sur cette boucle pour suivre les traces de la 6è étape du Tour 2020.

La montée se décompose en 3 parties :



1- Col des Mourèzes depuis Le Vigan : 5 à 6 km réguliers à 4-5%, c'est une bonne mise en jambes.

2- Col de la Lusette : clairement la portion la plus difficile de la journée, ne vous faites pas avoir par les % annoncés sur certains sites (sous-estimé, la faute à 1km entier à 3% de moyenne, le reste c'est entre 8 et 11% tout le long sur 12 km), très compliqué il faut être entrainé sans aucun doute.

Regrimpé en avril 2021, 53:15 depuis Mandagout jusqu'au Cap de Côte.

En haut du col, descente de quelques kilomètres vers le village de l'Espérou puis on attaque la montée finale vers l'Aigoual

3- dernière partie donc, beaucoup plus roulante que ce que je ne pensais, la route est très large en en bon état, ça grimpe régulièrement sur 7-8 kilomètres.



Le retour vers le Vigan peut se faire de plusieurs façons depuis l'Eséperou :



- revenir sur ses pas et s'engager dans la descente (périlleuse) de la Lusette : attention au long faux plat montant à remonter jusqu'en haut du col dans ce sens.

- tourner à droite pour aller chercher le col du Minier et ses 25 kilomètres de pure descente

- tourner à gauche vers Vallerauges, boucle un peu plus longue mais route en parfait état.

01:29:05Col du Grand Colombier depuis Culoz (1498m)

Temps Strava (16,35km @7,2%).

Superbe montée très irrégulière (c'est ce qui la rend vraiment redoutable).
Les paysages sont variés tout le long : on démarre en pleine ville, puis à flanc de falaise, de superbes lacets puis une longue partie en forêt avant la fin dans les alpages.
La partie la plus raide se trouve après le croisement avec Anglefort, sur 2-3km.
Heureusement de bon replats (voire quelques descentes) sont là pour se refaire la cerise, il faut en profiter.
Super vue sur le lac du Bourget et le Rhône au sommet ainsi qu'au niveau des lacets !

01:12:00Col du Pré de la Dame depuis Génolhac (1474m)

Montée effectuée depuis Génolhac, le versant le plus "difficile" de ce col.
Je me suis garé à Villefort (autre pied de ce col), puis j'ai rejoint Génolhac en guise d'échauffement : 15 kilomètres en faux plat descendant.
Le col débute donc à Génolhac, on commence en fait directement dans la portion la plus difficile sur 1-2 kilomètre.
Le reste est très régulier et assez roulant : quasiment du 6% de moyenne sur près de 10 kilomètres, avec une route un peu monotone (tout se ressemble, pratiquement aucun point de vue puisque tout est en sous-bois).
Vient ensuite le virage du belvédère qui offre un point de vue somptueux sur tout le massif des Cévennes, et sa portion à 9%.
La fin est assez roulante : du 6% de moyenne sur les 2 derniers kilomètres.
Arrivé en haut, vous pouvez poursuivre un peu vers le Mas de la Barque 2km plus loin, ou alors entamer directement la redescende vers Villefort (attention au revêtement qui n'est pas bon du tout en haut de ce côté-ci).

La boucle Villefort - Génolhac - Col du Pré de la Dame - Villefort fait 45 kilomètres, certains en voudront peut-être plus, les jolies routes ne manquent pas dans le coin pour rallonger votre sortie !

00:25:00La Comella depuis Andorre la Vieille (1347m)

Plutôt une longue côte qu'un véritable col.
Départ au coeur de Andorre-la-Vieille.
Très exigeant au niveau des pourcentages qui ne tombent jamais sous les 8%.

00:53:57Col de Romme depuis Cluses (1297m)

Temps Strava.
2ème et avant-dernière difficulté de la 8ème étape du Tour 2021, le col de Romme est classé en 1ère catégorie par ASO (8,8km @8,9%).
Certainement le plus dur de l'étape (enchainement Mont Saxonnex - Romme - Colombière), l'ascension commence par un mur de 2km au-delà des 10%, dont le 2ème se fait à flanc de falaise où la chaleur peut vite devenir étouffante je pense. L'ascension se poursuit ensuite sur 2km du même acabit, en forêt, jusqu'au village de Nancy-sur-Cluses, où un petit répit de 300m nous est accordé, servez-vous en pour tourner les jambes !
Les 4 derniers km sont réguliers (et durs!).
Joli col dans l'ensemble, dommage que la majorité de la montée se fasse dos à la chaine des Aravis.

02:00:00Col du Minier depuis Le Vigan (1264m)

Long mais assez roulant.
Si vous comptez faire des photos prenez 30 sec au niveau de la table d'observation quelques kilomètres avant le sommet car en haut pas de panorama !

00:30:40Mont Saxonnex depuis Thuet (970m)

Temps Strava.
1ère des 3 difficultés de la 8ème étape du Tour 2021, la côte de Mont Saxonnex est classée en 1ère catégorie (5,7 km @ 8,3% selon ASO).
L'ascension se fait intégralement en sous-bois et permet d'éviter la voie rapide entre Bonneville et Cluses.
Les % sont réguliers tout le long de l'ascension avec un avant-dernier km que j'ai trouvé plus raide, avant un replat sur les 500 derniers mètres jusqu'au joli village de Mont Saxonnex.
Descente rapide sur Cluses ensuite pour enchainer avec le col de Romme.

00:23:00Mont Poupet depuis Salins les Bains (851m)

Quelle belle montée !!
J'ai pris mon temps au pied du panneau annonçant le sommet à 4,5km c'est là que les choses sérieuses commencent .
La route est de super qualité, quasi intégralement en forêt.
Pour moi ce tronçon de 4,5km vaut bien un morceau de la forêt du Ventoux : la pente descend très rarement en dessous des 8%, à l'exception d'un replat à 1,5km du sommet.
Replat dont il faut d'ailleurs bien profité car ensuite le dernier kilomètre est vraiment terrible avec un virage à droite puis une rampe de 300m aux alentours des 13-14% en plein cagnard.
Aire de camping au sommet sans point de vue.
Poursuivez à pied jusqu'à l'aire de décollage des parapentes pour profiter de la vue splendide.

00:22:58Col de la Chambotte depuis Chindrieux (650m)

Superbe montée à flanc de falaise avec vue sur le lac du Bourget tout le long.
Montée rectiligne avec % réguliers tout le long, route très étroite par moment.
La vue au niveau de l'épingle (à la toute fin du col est somptueuse).

Seul point négatif : un peu trop fréquenté par les voitures à certains moments de la journée donc faire bien attention...

00:19:55Echevannes depuis Vuillafans (647m)

Très jolie montée avec quelques lacets sympas, une jolie vue sur la vallée de la Loue une fois arrivé.
Pente régulière, idéal pour jauger son niveau lors de la reprise du vélo ;)

00:12:28Chapelle des Buis depuis Besançon (438m)

Sans doute l'une des ascensions les plus difficiles au départ de Besançon, qui en offre d'ailleurs de nombreuses et variées!
Les 3-4 lacets au départ sont aux alentours de 15% de pente moyenne, ne vous en faites pas ça se calme par la suite.
La dernière rampe finale fait mal aux cannes.
Très bon terrain d'entrainement avant de s'attaquer aux montées plus longues du Jura.