Col des Glières : 1425 m

depuis Le Petit Bornand

Nom : Col des Glières
Altitude : 1425 m
Départ : Le Petit Bornand
Longueur : 7.90 km
Dénivellation : 713 m
% Moyen : 9.03%
% Maximal : 12.5%
Massif : Aravis, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:37:00Dom B

37' jusqu'au plateau en reconnaissance de l'étape du tour.
Très raide et vraiment dur.
34*28 ou 34*32
Fera mal au cours de l'étape du tour 2018
38' pendant l'étape

00:43:00Nar'b! N

Depuis la route de l'Essert.
Méchante montée.
Petite route sinueuse, bourreletée à souhait.
De vrais virages, tirés à quatre épingles.
Des ombres et la lumière.
Carré bleu sur fond vert.
Souvenirs du Salève.
Savoir où ça nous mène.
L'excellence m'excelle.
Merckx y arrivait bien !
Se sentir bien déjà.
Se mettre à danser.
D'une pédale à l'autre.
Déhanchements contrôlés.
Mais c'est quand qu'on peut boire ?
Quat' secondes, s'étrangler.
Assoir 34x28...
Et bien kiffer la jambe.
Confiance en elle, la belle.
Et se savoir heureux.
Avoir certitude.
D'arriver.
La jambe.
La sueur et la jambe.
Ruisselante.
L'eau bénite sur la jambe.
La rampe !
Une lame.
La pointe.
Dans l'éclat du soleil.
L'atteindre.
Toucher là-haut.
Effleurer l'âme.
Là-haut.
Béni !

00:40:00Pierre K

raidard vraiment difficile - grande detresse apres le replat a 2km du sommet -

00:51:00G M

Le col le plus dur que je n'ai jamais eu l'occasion de faire.
Le départ est peu pentue et la route est encore bonne. Dès qu'on fini de passer entre les 2 vieilles maisons, la route se cabre petit à petit sans jamais vraiment descendre en dessous des 10/11%. Beaucoup de passages à 13%, quelques un à 16%. Mon compteur à même affiché 20%. J'ai eu un passage à 8% ....quand j'ai pris un virage complètement à l'extérieur....
Le profil est trompeur car la partie en jaune vient du fait qu'il y a un léger "replat" avant la fin. Après ce replat, on a 2 rampes à 13% avec un léger virage entre les deux. Au panneaux "plateau des Glières" il reste "quelques" centaines de mètres avant le restaurant. La partie en vert correspond à la partie "gravel" avec petites descentes, faux plats à 3% et un passage à 8%.
Fait en novembre 2017 en reconnaissance de l'étape du tour 2018 ... Col très usant où il est pratiquement impossible de ne pas se mettre dans le rouge. Il va laisser des traces pour la fin du parcours.

00:41:00Lionel T

Le col le plus dure que j'ai gravi à l'heure actuelle. La face la plus compliquée du col des Glières, il ne faut pas compter les deux derniers kilomètres en terre qui n'apportent rien. Au final c'est six kilomètres avec une moyenne de 11% !!! Côté négatif, la route est vraiment mauvaise...

00:41:58Seb M

Depuis la route de l'Essert.

00:41:23Gui A

Temps segment strava. Un vrai mur, mais point positif : un enrobé flambant neuf (09/06/18) et parfaitement roulant. Il faut absolument monter ce col à l'économie pour arriver au sommet. Attention, la piste pour rejoindre la stèle est à peu près roulante mais c'était humide ce matin et le pneu collait, ce qui rendait l'exercice aussi difficile que l'ascension en elle-même.

41:30:00Stéphane R

41' les 6 km très difficiles jusque'au Plateau. Très dur sous la chaleur !
Beau revêtement refait à neuf pour le Tour et l'Etape du tour.
Quand je pense que mon Grand-Père l'a monté en 1972 en 4L !! une sacrée corrida sur des cailloux gros comme des ballons de hand.

00:51:00Michel G

Sans aucun doute le col le plus dur que j'ai escaladé 6 km terrible le léger replat avant l'arrivée ne permet même pas de se reposer, la route vient d'être refaite pour l'étape du tour c'est un plus, la partie gravel pas trop compliquée.

01:00:00Alexis L

Col extrêmement difficile surtout quand on est pas habitué, en plus je me fais doubler a la moitié du col par un vélo électrique!!!
Mais la descente vers Thorens Gliere est super

00:35:16Olivier V

ça c'est du raide, pas de pitié 34x32 sur la deuxième moitié

00:00:00Nicolas R

Au menu du brevet des Aravis 2014. Col extrêmement difficile et même trop dur. Très peu de plaisir. Les lacets au milieu des roches font penser à ceux du grand colombier

00:00:00Jean C

Col bien casse pattes, heureusement pas trop long et avec un petit replat bienvenu

00:00:00Loic L

Moi qui adore les montées violentes sur des petites routes desertes, j'étais servi avec cette ascension mémorable du col des Glières que je surnomme "mini zoncolan".

Des virages bien raides en forêts mais aussi des secteurs aérés permettent de se délecter des panoramas randioses de la Haute Savoie. Avant d'arriver à l'auberge qui marque la fin du col pour les routiers ( Les deux derniers kms sont méchants pour les chambres à air), il y a un faux plat de 300m qui donne l'impression d'être arrivé au bout...

Ben non, pas du tout ! Au loin, on distingue une sorte de mur à 14% qui dure longtemps et tout en ligne droite en plus.

JOUISSIF ( prudence en descente pour les routiers).

00:00:00Jean-charles S

Route très étroite dangereuse à la descente .Mauvais revêtement , en tenir compte .Difficile de repartir en cas d'arrêt : route étroite très pentue

00:00:00Philippe M

Etape du Tour 2018, trop de monde pour se rendre compte de la difficulté, plus occupé à éviter les cyclistes en perdition ! Le dernier kilomètre, attention c'est un KM vertical

00:00:00Michel R

2014 07 01 : départ le Grand Bornand, Entremont et j'attaque cette montée que j'avais "repéré" "par hasard" la veille, en escaladant le col côté Thorens-Glières, soit 16,2 km (au replat avant chemin) en 56'20. J'avais été impressionné par cette déscente "tout sur les freins" presque.
Et effectivement, faut aussi en gardant pour le dernier tronçon après le replat alros qu'on en a déjà bien bavé dès qu'on attaque la montée.
Ensuite, j'ai roulé cool jusqu'au col des Glières, sur le chemin, pas envie d'y laisser la roue AR. Je mesure 1m87 pour 83 kg, + vélo, 2 gourdes 1 litre, ... L'autre versant est moins difficile !
PS : suis OK pour le baptiser "mini Zoncolan" !

00:00:00Gilles A

Brevet des Aravis 2014. La fin n'est pas goudronné, mais ça passe en vélo de route

00:00:00Boris L

A mettre sur sa liste si on aime les montées dont on parle. Pas mesuré le temps mais ma vue s'est brouillée avec autant de sueur et d'efforts ! De l'ultra-costaud, surtout après la Colombière montée à bloc depuis le Reposoir. Les % s'affolent, le km du centre à 10%, c'est bien parce qu'il y a un replat de 200m. J'ai presque failli oublier dans les deux derniers que j'avais une selle ;o)) La majeure partie à l'ombre, c'est vrai que le revêtement n'est pas très bon, mais quand on va aussi lentement on peut zigzager !

00:00:00Roland C

Exceptionnel
Etape du Tour de France 2018
Souvenirs pour les maquisards disparus

00:00:00Aidan J

Très difficile mais magnifique et très peu de trafic (un samedi matin j'ai croisé seulement deux voitures)

00:00:00Cyrille S

Col très difficile avec certains passages impressionnants. Il faut prévoir un développement adapté (gravi en 34x25 puis 34x28).

Le lieu n'est pas dénué de charme : petite route étroite dans les sous-bois avec jolis points de vue ouverts, quelques beaux lacets, couleurs automnales...

La satisfaction d'avoir gravi ce col est à la hauteur de l'effort qui a été produit.

Cette montée sera une découverte pour beaucoup de cyclistes en 2018, la plupart s'en souviendra longtemps!