Col du Pré de la Dame : 1474 m

depuis Génolhac

Nom : Col du Pré de la Dame
Altitude : 1474 m
Départ : Génolhac
Longueur : 15.00 km
Dénivellation : 968 m
% Moyen : 6.45%
% Maximal : 12.0%
Massif : Cévennes, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:12:00Claude U

Le plus dur de l'ascencion se situe dans le premier Kilométre avec un passage à 11-12% environ. La montée est ensuite plus douce et régulière avec une moyenne à 6%, (sauf dans les 3 derniers kilomètres des passages à 8-9% environ) une route un peu sinueuse qui traverse la forêt, trés agréable...

01:07:00Nar'b! N

Monté le p'tit pré de la Dame sans présentation aucune...
Beaucoup de chaleur, de sueur et de plaisir.
Attention au goudron qui fond!

01:40:00Maurice S

Col des Cévennes
Année 2009
Ier kilomètre en partant de Génolhac très dur (pour moi) entre 12 et 15 pour cent.
Maurice

00:56:00Alban V

très beau col

01:00:55Nicolas C

montée bien régulière, parfois ventée notamment au sommet. Si vous êtes en VTT, ça vaut le coup de tourner au niveau du hameau des Bouzèdes pour se promener sur le plateau.
La topo présentée ici,n'est pas très révélatrice, de toute façon, maintenant, il y a des bornes kilométriques qui donnent les pourcentages, on est bien plus souvent proche du 7% que du 6 et après le belvédère des Bouzèdes, il y a même un court passage à 9-10 qui peut user en fin d'ascension

01:15:00Alexandre V

Pas facile, les premières pentes calment tout de suite vos ardeurs ! Pensez aussi que les jours de vent mieux vaut l'avoir dans le dos !!!

01:16:00Philippe B

Col plus facile qu'il n'y parait, à l'exception du début, la suite est assez roulante, la sortie de la plupart des lacets est étonnamment plate. Très beau point-de-vue au belvédère, avec table d'orientation, j'ai même vu le Mont Ventoux. Sinon la plupart de l'ascension est en sous-bois. Anecdote: quand je suis monté, il y avait une voiture en feu à mi-col ! Revêtement impeccable, ce qui n'est pas le cas du début de la descente vers Villefort, plein de trous et de plaques.

01:18:00André D

A la sortie de Génolhac ça monte dur sur 1 ou 2 km. Après la montée est régulière sur sur route plutôt ombragée avec la vue qui se dégage par moment sur la gauche sur le massif des Cévennes.
On est quand même content d'arriver en haut. La descente sur Villefort est périlleuse car la route est mauvaise (beaucoup de bosses) et gravillonneuse. On est toujours en tension sur le vélo.

01:05:00Damien N

Joli col, très sauvage. Partie la plus difficile en bas, quelques bons pourcentages sur le haut également. Le reste est assez régulier autour des 6%

Attention aux pierres qui se détachent et tombent sur la route!

01:18:00Laurent G

Très belle ascension aux pourcentages réguliers

01:24:28Nicolas C

Premier col après 10 années d'abstinence vélocipédique (mais course à pied régulière), très agréable, absolument personne ce 17 avril 2019 et un paysage sympa. Pente difficile au début et puis assez régulière par la suite, tout de même un passage un poil plus difficile au milieu du col et on en termine tranquillement. De la neige au sommet pour donner un côté héroïque ;)

00:00:01Nicolas-pierre C

que j'aime ce col, vraiment ! même si la sortie de Géno est un peu raide pour se mettre en jambe. C'est régulier, c'est beau, avec une bonne pause, vers ce que les chasseurs du coin appellent la baraque du Truc, à mi-pente environ. deux belvédères superbes aux Bouzèdes et au sommet

00:00:00Jean-jacques T

Coté moins dur que par villefort, ce col est toutefois un des plus durs des Cevennes, car assez long et pentu.

00:00:00Benjamin L

Le col de cette partie des Cévennes avec 15 kilomètres à 6,5-7 % pour un peu moins de 1000 mètres de dénivellée.
Seule la rampe pour sortir de Génolhac est un peu raide avec un passage à 12%.
Route boisée ultra tranquille avec de nombreux lacets.
Le plus: Le bélvèdère des Bouzèdes qui permet d'admirer la vue sur le Ventoux et le Vercors au loin.
Aprés, il reste 2 kilomètres jusqu'au sommet où il y a également une trés belle vue.
Mon premier "vrai" col et donc un trés grand souvenir.

00:00:00Jean-luc L

le pied n'est pas vraiment à Génolhac mais à Chamborigaud ! Soit 22 kilomètres d'ascension
Récit et photos => http://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2014/08/10/orage-cevenol/

00:00:00Loic L

affreux, horrible. J'ai perdu une heure de ma vie dans cette purge absolue...

=> pente linéaire, boisée donc rien à regarder à part le compteur.

A EVITER ABSOLUMENT PAR CE COTE

00:00:00Damien C

Très bon souvenir, col significatif loin d'être facile et le plus c'est qu'on se sent seul au monde !

00:00:00Guillaume B

Belle montée

00:00:00Florian G

Bon col

00:00:00Anthony C

Ce col, je l'ai grimpé en courant à pied depuis Génolhac en suivant le même itinéraire, sans couper par des sentiers pédestres, le 17 mai 2020 alors que le déconfinement n'avait commencé que depuis quelques jours. Je l'ai grimpé à pied car mes objectifs des années futures sont des courses d'ultra-trail et pas des courses de vélo. Avec le confinement suite à l'épidémie de coronavirus, je n'avais pas fait de sortie en montagne depuis 3 mois. Avec la montée et la descente de ce col, j'ai fait environ 31 km à pied. Avec le mont Ventoux et les Cévennes gardoises dans mon aire de possibilités suite aux règles de déconfinement, je ne me porte pas trop mal.

Je préfère ce profil du col plus précis: https://www.cyclingcols.com/col/PreDeLaDame.
Encore que moi je trouve 14,76 km à 6,52 % depuis le croisement entre l'avenue de la libération et l'avenue Pierre Olivier.

Juste avant la première épingle de l'ascension, il y a une portion raide. Ensuite quelques kilomètres à 5-6 % avant deux kilomètres notés à 7,3 % et 7,5 % de moyenne au milieu. Il y a aussi quelques replats notamment au niveau du Truc de la Pialade (1136m) au km 9,47. Puis au km 11,1, on arrive au belvédère des Bouzèdes (1236m) qui offre le meilleur point de vue sur la vallée, que vous n'aurez pas au sommet du col. Le kilomètre qui suit le belvédère des Bouzèdes est indiqué à 9,3 % selon une borne. C'est le plus difficile et cela se sent dans les jambes, bien que les différents profils n'indiquent qu'une courte portion difficile. Mais il n'y a pas de pourcentages extrêmes. Peu avant le sommet, il y a un autre belvédère, celui du Pré de la Dame, on y aperçoit le massif du Tanargue mais on n'y voit pas trop la vallée plus bas car il y a de la végétation, pas plus qu'au sommet du col.

L'ascension comporte une petite dizaine d'épingles et se passe en grande partie en forêt avec des feuillus, des pins noirs et d'autres conifères. Il y a aussi quelques petites cascades qui coulent de la montagne. Mais ce qui fait la particularité de cette ascension ce sont ces multiples et énormes blocs granitiques. Du pied du col, on ne les voit pas forcément vu la densité de la forêt mais gare aux éboulements...

Le panneau au col indique 1450m d'altitude mais il ne faut pas s'y fier, c'est bien 1474m comme l'IGN l'indique. Si vous voulez avoir du panorama, il faudra marcher un peu au-dessus du col. Le panorama qu'offre ce col est bien moindre que le mont Aigoual ou le pic du Finiels. Cependant, en matière de difficulté, le col du Pré de la Dame est sur l'autre versant l'un des plus durs du Massif Central et n'a pas beaucoup de choses à envier à d'autres comme le Pas de Peyrol ou le col du Béal. Il mériterait d'être plus connu.

00:00:00Arnaud R

Un bien beau col, long et relativement exigeant. Un enchaînement de lacets dans la forêt avec parfois de belles vues très dégagées vers le sud et l'est (jusqu'aux Alpes). Monté 2 fois à l'été 2014, avec beaucoup de plaisir.

00:00:00Philippe B

31/05/2019. Col à aborder avec humilité, surtout s'il se présente à la fin d'une grosse sortie, à cause de sa longueur. Rampe costaud dans le premier kilomètre où il faut éviter de se griller, d'autant que sous le soleil, c'est la partie la moins ombragée. Ensuite la pente faiblit et les nombreuses épingles constituent des objectifs en même temps que des zones de relance plus douces. La montée est bornée et selon que l'on a les jambes ou pas, les infos données motivent où démoralisent en annonçant la couleur pour le kilomètre à venir !