Commentaires de Julien C

12 ascensions

Nombre de montées : 12 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 10 Photos : 0

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col de l'Izoard 2360 m Queyras
Col du Glandon 1924 m Arves et Grandes Rousses
Mont Ventoux 1912 m Provence
Station de Risoul 1850 1850 m Ubaye
Station de l'Alpe d'Huez 1815 m Arves et Grandes Rousses
Col du Télégraphe 1566 m Arves et Grandes Rousses
Col de la Schlucht 1139 m Vosges
Station de Champ du feu 1099 m Vosges
Col de Freland 830 m Vosges
Col d'Ey 718 m Baronnies

01:15:00Col de l'Izoard depuis Gorges du guil (D902 / D947) (2360m)

24.07.09. Temps pris à partir du croisement vers Arvieux.
Montée en trois temps : pour les yeux, puis pour les jambes, puis pour la tête. Dans la combe du Queyras, c'est du faux plat, d'abord descendant puis montant. On passe par des tunnels qui peuvent être dangereux (mal éclairés). L'environnement est magnifique, avec le torrent et la vallée qui se resserre par endroits. Après la bifurcation à gauche (il reste 18 kilomètres), on entre dans un vallon riant. C'est le vrai début du col, avec une pente irrégulière.
A partir de l'entrée d'Arvieux, c'est pour les jambes. La pente s'accentue, proche de 10%, avec des bouts droits diaboliques qui les dépassent, comme à Brunissard. Après, on entre dans la forêt, et la pente reste très dure, sur un bitume parfait. Et on sort de la forêt, la pente s'inverse.
A partir de la Casse déserte, c'est pour la tête. Le panorama est à couper le souffle et ça laisse des souvenirs. Ca m'a quand même semblé moins effrayant que ce qu'on en dit. Les derniers kilomètres sont durs.

01:28:00Col du Glandon depuis La Chambre (1924m)

(1:36 jusqu'à la Croix de fer)
20.07.09. Montée magnifique, pentue et très régulière jusqu'à Saint Colomban. On monte dans la forêt, sur une belle route droite, le long de la vallée. Là, un kilomètre de plat et de légère descente dans le village avant d'attaquer les choses sérieuses. La pente reprend très fort dès la sortie du village, toujours en ligne droite, entre alpages et forêt. L'environnement est très agréable. Un léger adoucissement de la pente mène à un petit pont d'où l'on voit le fond de la vallée et l'épingle de la route. Là, ça devient infernal, et dans les deux derniers kilomètres, plus on monte plus c'est dur.
Après 100 m de descente, il reste 2 kilomètres à 7% qui semblent plats pour atteindre la Croix de fer. Le paysage y est somptueux.

01:40:00Mont Ventoux depuis Malaucene (1912m)

Août 2007. Montée très exigeante, que j'ai eu la chance de faire dans de bonnes conditions : pas trop de chaleur ni de vent. Le revetement est impeccable, ce qui facilite les choses. Grosse difficulte apres un tiers de montee, et surtout apres les deux tiers, avant d'arriver au replat, a la sortie de la foret. On sort dans la partie lunaire a quelques kilometres du sommet, et la c'est vraiment tres dur, la pente oscille entre 8 et 11 % (on a deja 17 ou 18 kilometres dans les jambes), et on voit les lacets devant. Mais ce point de mire permet de surmonter la difficulté. Attention a la difference de temperature, quand on coupe l'effort au sommet, le vent aidant, il fait tres froid.

01:38:00Mont Ventoux depuis Bedoin (1912m)

30.07.09. Je garde un magnifique souvenir de cette montée tant redoutée. Après le faux plat jusqu'à Saint-Estève, les dix kilomètres dans la forêt sont les plus durs. Mais on arrive à prendre un rythme, et l'ombre est agréable. Certaines indications de pourcentage doivent être aberrantes. Le replat ne vient qu'à la sortie de la forêt et fait du bien. Là, je m'attendais à reprendre un éclat dans la partie rocailleuse, mais en fait, la pente s'accentue progressivement. Je me suis senti très bien sur ces six derniers kilomètres, certes sans vent et sans trop de chaleur. Seul point noir : les voitures à l'arrivée. C'est impensable, mais elles sont autorisées à monter les deux derniers lacets, alors qu'il y a un parking, pour atteindre l'observatoire. Résultat : embouteillage permanent dans les pentes les plus dures et au pied de l'observatoire, de quoi se faire peur quand il faut zigzaguer entre les pare-chocs sur une route à 10%

00:58:00Station de Risoul 1850 depuis Guillestre (1850m)

24.07.09. J'ai fini une magnifique sortie qui montait à l'Izoard par cette "petite" montée, censée être assez facile. En réalité elle est certes assez régulière et sur une belle route, mais à éviter absolument par temps chaud autour de midi. On monte dans la forêt, mais avec le soleil au zenith, il n'y a pas d'ombre. A partir du huitième kilomètre, j'ai beaucoup souffert, en particulier à cause du manque d'eau. La pente est raide à deux-trois kilomètres du sommet, et heureusement, le dernier kilomètre est plus facile.

01:06:00Station de l'Alpe d'Huez depuis Bourg d'Oisans (1815m)

23.07.09. Les deux premiers kilomètres sont très durs, dans un environnement rocheux et exposé. Par la suite, la pente devient plus acceptable, on prend facilement un rythme. Les fameux virages permettent de savoir où on en est, mais aussi de souffler, car ils sont presque plats. Il y a vraiment beaucoup de monde.

00:56:00Col du Télégraphe depuis Saint Michel de Maurienne (1566m)

21.07.09
La route est belle, entièrement dans la forêt à l'exception des deux premiers kilomètres. Ce sont les kilomètres les plus durs, après c'est assez régulier. Il y a malheureusement beaucoup de trafic (et c'est pire après). Le col est agréable, mais j'en garde un mauvais souvenir, car ce jour là j'ai calé dans le Galibier.

00:00:00Col de la Schlucht depuis Munster (1139m)

Col tres agreable, tres roulant et regulier, avec un excellent revetement. Leger faux plat de Munster a Soultzeren ou le col demarre reellement. La pente oscille entre 4 et 6 % tout le long. La majeure partie de la montee se fait dans la foret.

00:45:00Station de Champ du feu depuis Fouday (1099m)

Montee raide et reguliere a partir de la sortie de Waldersbach, il n'y a plus aucun replat avant le col de la charbonniere. La montee est un peu moins dure que de l'autre cote, par Ville (on part de plus haut), mais c'est tout de meme difficile. Toute la montee se fait dans la foret, ce qui est bien agreable en ete.

00:50:00Station de Champ du feu depuis Ville (1099m)

La montee commence a Saint-Martin, deux kilometres apres Ville, et les choses serieuses a la sortie de Breitenbah, encore deux kilometres plus loin. Montee reguliere entre 7 et 9 %. Ca devient difficile a la bifurcation vers le col du Kreutzweg. La, restent 3 kilometres a 8% jusqu'a la charbonniere (face la plus dure de ce col), puis en tournant a droite encore 2 jusqu'au rond point qui materialise le sommet. Heureusement, un petit replat a 1km de la fin permet de reprendre son souffle.

00:00:00Col de Freland depuis Ribeauvillé (830m)

Les premiers kilometres se font sur la route du col du haut Ribeauville, avec une pente tres modeste de 3-4%. Des passages paves sont la pour donner l'impression que c'est dur. Puis, la route tourne a gauche (direction Freland), et reste tres precisement a 6% pendant toute la fin de la montee. Montee tres agreable, dans la foret pour la majeure partie.

00:00:00Col d'Ey depuis Saint Sauveur Gouvernet (718m)

29.07.09. Col régulier autour de 5%, mais très exposé au soleil. La descente de l'autre côté est magnifique, un vrai billard depuis que le tour est passé par là!