Mont Aigoual : 1567 m

depuis Le Vigan

Nom : Mont Aigoual
Altitude : 1567 m
Départ : Le Vigan
Longueur : 37.30 km
Dénivellation : 1336 m
% Moyen : 3.58%
% Maximal : 6.4%
Massif : Cévennes, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

02:00:00Florent L

Le départ après le Vigan est presque plat. La pente ne marque jamais de rupture, elle est continue, et jamais raide ! La route est ombragée dans sa première partie, puis les arbres laissent place a de la bruyère et meme à des rochers par moments.
La vue est belle (un belvédère avec table d'orientation est même installé aux 2/3 de la montéedu col du Minier). Les 3 derniers kilomètres du col du Minier sont de nouveau à l'ombre des arbres.
Après ce col, une descente nous amène au village de l'Espérou. On remonte légèrement jusqu'à la route venant de Valleraugue, puis la route grimpe un peu plus jusqu'au col de Sereyrède. Comme il s'agit d'une route menant à une station de ski, la route est large et bien goudronnée. Au cours de la montée, il n'y a aucun pourcentage vraiment sévère, la montée est toujours roulante.
La route continue ensuite au milieu des arbres, passe le col de prat Peyrot, et grimpe jusqu'au Mont Aigoual !
Au cours du dernier kilomètre, la vue est dégagée, et laisse place à un joli panorama...et au vent :'(
De la haut, la vue est magnifique !

01:08:00Frederic B

fait par vent contraire c'est une grimpée tres reguliere assez facile mais avec une chaussée passablement degradée ce qui la rend tres dangeureuse en descente

02:22:00Maurice R

Le 14 septembre 2009.
Le col du Minier est long (21 km) mais la pente est régulière. La fin de la montée, de l'Espérou au Mont Aigoual, est plus facile que je pensais. Je me suis régalé à admirer et photographier le paysage en redescendant.

02:35:00Marc F

magnifique vu dans haut mais montée pas facile par la chaleur

00:00:00Arno S

Tout commence par un très long faux-plat. Puis la pente se fait plus raide et les premeir lacets apparaissent. Le vent aussi qui, le jour de mon ascension soufflait fort. Tantôt favorable, tantôt défavorable. Autre difficulté de cette montée difficile, le temps qui peut se montrer très changeant. Je suis parti sous le soleil, j'ai trouvé la pluie à 5km du sommet (en plein été, pas plus de 5°!!!).

00:00:00Jean-jacques T

Cette montée n'est pas la plus connue, mais n'en n'est pas moins redoutable.
Intéressante pour les chasseurs de cols:
Col de la Cravate, col de la Broue et col de la Sablière sont autant d'étapes pour se hisser au sommet du col du Minier.
Ensuite le col de la Sereyrède est le dernier col intermédiaire de cette ascension.
PS: le Col de l'homme Mort et de Faubel sont tout proches...

00:00:00Yannis C

-

00:00:00Paul P

monté assez facile et régulière, mais rendu difficile part le vent

00:00:00Nicolas M

Attention au temps et aux températures. Le col est long sans de gros pourcentages!Route bonne!

00:00:00André D

Dernière montée en septembre en préparation du NATUREMAN.
Ce dernier col du jour m'a donné du mal car en fin de parcours avec un début d'hypoglycémie.
La route est très bonne et s'élève de façon très régulière jusqu'à l'Espérou. Ensuite la route de redresse et il faut appuyer plus fort sur les pédales jusqu'à l'observatoire.
Fin septembre la luminosité est fabuleuse et les Cevennes mettent leurs habits d'automne.

00:00:00Jean-luc P

bon col

00:00:00William P

00:00:00Claude U

00:00:00Yann L

00:00:00Ludovic D

00:00:00Pierre-emmanuel J