Col du Granon : 2404 m

depuis Briançon

Nom : Col du Granon
Altitude : 2404 m
Ouverture : Ouvert
Départ : Briançon
Longueur : 16.70 km
Dénivellation : 1200 m
% Moyen : 7.19%
% Maximal : 11.0%
Massif : Cerces, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:25:00Florent L

La sortie de Briançon, jusqu'à St Chaffrey, est pénible car se fait sur une grosse route nationale ...

C'est pentu jusqu'à la sortie de Briançon, puis c'est un long faux plat jusqu'à St Chaffrey.

Fait vraiment tranquillement, en discutant tout le long avec pascal38gre. Je pense que monté à bloc, il peut faire mal, vraiment très mal !

La route est raide, très raide, mais la vue est superbe tout le long car la route serpente à flanc de montagne sans le moindre arbre pour masquer la vue !

Pour plus d'infos, je vous invite à lire le récit sur mon blog : http://blog.ligney.com/2009/07/grimpee-du-granon-en-compagnie-de.html

01:15:00François F

Monté sous la pluie le 13 septembre 2015 avec Bruno.
Malgré le mauvais temps, la montée fut magnifique avec des pourcentages très élevés (9% de moyenne). Il est très sinueux et bordés par des fruitiers sur la première partie.
A faire lors d'une belle journée ensoleillée d'automne lorsque les feuilles auront rougies comme nos joues !
Peu de voitures car en impasse. A faire absolument.

01:05:00Frederic B

fait en 2005 en montée chrono a partir de chantemerle
c'est une montée tres dure

02:00:00Michel D

En tandem avec Jean-Pierre devant.
Pentes de fou surtout un passage après "le Tronchet".
Nous avons maintenu un rythme de 7/8 km/h.
Redescente difficile car les freins du tandem mis à rude épreuve.

01:08:00Dom B

Montée effectuée le 21 juillet 1978. Très exigeant car aucun répit.
Il vaut mieux être bien entrainé!
Le vent est parfois génant car on monte sans trop de virages et peu d'abris.
La descente est très rapide.

A faire , car peu de véhicules, et superbe vue sur le Pelvoux juste en face.

01:12:00Alix V

Belle ascension sous un soleil de plomb

01:30:00David A

Un des cols les plus difficiles que j'ai effectué. Les bornes au bord de la route indique le pourcentage escaladé. Impressionnant.

01:07:26Nar'b! N

Pour le gravir, faut pas être gras non!

00:01:14Jacky W

1h14 temps de montée De Saint Chaffrey après l'ascension de l'Izoard....C'était en 1988...J'étais jeune et beau ;)

00:43:58Cedric R

Fait le 15/08/2011 lors du défi du granon qui ma permis de faire 4ème et 1er de catégorie !

00:01:16Olivier L

Montée sans répis, le passage le plus difficile étant pour moi celui situé après le Tronchet alors qu'on est déjà bien entamé et qu'on passe la barre des 2000m d'altitude. Heureusement un petit resto sympa avec des boissons fraiches (mais pas trop) nous attend au sommet!

01:10:00Cyril C

01:10 depuis la gendarmerie. Parti en VTT pour redescendre par le bois de l'Ours et la Croix de Toulouse. Montée tranquille jusqu'aux Tronchets où un vent violent (et une pente un peu plus raide ?) me fit lâcher quelques jurons. Beau panorama.

01:17:00Alexandre V

Enchainé après l'Izoard... Col très éprouvant, qui ne vous laisse aucun répit, et croisez les doigts pour qu'il n'y ait pas de vent le jour de l'ascension !!!

01:02:00Florian R

Temps sur 11km depuis le début du col au niveau de st Chaffrey. Que dire de ce col, très beau et surtout très dur. Très peu d'ombre et des pourcentages toujours supérieur a 9% avec de long km à plus de 10%, incroyable ! Pour terminer ce col sera le CLM de la haute route en août

01:30:00Julien H

Juillet 2015 - route en assez bon état

01:06:38Francois M

Temps pris depuis St chaffrey col vraiment exigent je l ai monté après le Galibier pas trop de monde super panorama mais rendu très pénible par les guêpes et les tans

01:11:00Alexandre L

Depuis l'entrée de saint-chaffrey , je n'avais les cuisses pour faire un chrono ( j'ai 15 ans et c'était une de mes premières aventures montagnardes !!! ) . J'ai eu plusieurs " coups de mous " après les tronchets ou la pente se veut très exigeante ( 11 pour cent ) , montée très sèche !

01:12:00Daniel L

Monté en juin 2012
Celui-là quand on voit son profil il fait peur, et finalement, en faisant un minimum attention, ça passe pas trop mal.
J'imagine qu'il doit faire très mal placé en fin d'une cyclo comme la Serre Che Luc Alphand.
J'ai adorré cette petite route pas très large et si tranquille.

01:20:00Emmanel C

(à pied, depuis st chaffrey) montée sans voiture, très agréable, de belles pentes, la partie de briancon parait inutile.

01:05:15Ekaitz G

Très dure montée!!!!Sachant qu'entre les repères mises au long de la montée il n'y a que 2 qui sont au dessous de 9%, tout est dit!!

Montée courte mais très intense, du genre de Joux Plane,Alpe d'huez, Col de Luitel, etc.

Le paysage qu'on observe depuis le sommet est la raison pour laquelle cette montée faut le faire et aussi car on monte jusqu'à 2413m!!!!!

01:46:00Pascal F

Raide. Fait le 19 juillet 2017

01:45:00Olivier D

Temps de le montée depuis St Chaffrey uniquement, car j'arrivais de l'autre côté (Villeneuve/La-salle-les-Alpes), à l'été 2009. donc du 9% incessant pendant 12km, très dur mais heureusement court. je suis tombé un jour de simulation militaire, donc assez folklo avec avions de chasse qui cassaient les oreilles et soldats en entrainement

01:20:00Bruno M

pour moi , ce col commence à la sortie de St-Chaffrey ; avant, ça monte vraiment peu et route trop fréquentée
un col court mais très raide ; le décor est de mieux en mieux à mesure que l'on s'élève
à cause de sa proximité avec la vallée Briançon/Serre Chevalier, ce col peut quand même être assez fréquenté certaines a-midi (et venté)

01:39:00Yannick M

Fait le 16/08/2015 Temps depuis Chantemerle moyenne , col très exigeant %mini 6.6 au sommet et encore sur quelques centaines de mètres, maxi indiqué sur l'un des panneaux 11,1% sinon le reste entre 9 et 10% dès Saint -chaffrey.

01:01:00Cédric L

depuis saint chaffrey
Un col vraiment dur bien plus que ses voisins (izoard, galibier ..)
étant un cul de sac on ne croise presque personne ( 2,3 cyclistes et quelques randonneurs) . En gros c'est 10 kilo à 9,5 % , un étant affiché à 11,2 de moyenne !!!

00:01:00Julian F

Ca c est fait
ne pas redescendre en velo route de l autre côté!

01:19:00Rémi O

Fait en 2009 et en août 2015. La pente est très soutenue surtout dans la deuxième moitié du col. Il ne faut surtout pas partir trop vite !

01:38:02P-o B

Depuis Saint Chaffrey. Sans répit, mais vue magnifique

01:09:52Luc H

102 eme du defi du granon en 08/2015 sous la pluie et dans le froid
Bonne gestion un effort plus important sur le 7 et 8 eme à la sortie du tronchet était la solution pour descendre en dessous des 1h05

01:02:00Jérôme R

Fait lors d'un séjour en Août 2015

01:14:00Yann L

Depuis St chaffrey!
Belle route, beau paysage!
Il y a des passages hard à 11% attention!
la fin est transquille!

01:23:00Marc G

gravi le 14 juillet 2016 seul depuis Saint Chaffrey

01:18:00Rémi C

Col qui m'a paru très difficile enchainé derrière l'Izoard, effectivement il faut pas partir trop fort et surtout ne pas oublier de s'hydrater!! C'est surement sur ce point que j'ai failli et sachez que c'est fou comme cela peut gacher vos performances!! Méfiez vous des jours frais comme ce jour de toussaint ou j'ai carrément oublié le côté hydratation!!!

01:11:00Anthony C

Il existe de multiples façons de commencer l'ascension du col de Granon: depuis Chantemerle en descendant du col du Lautaret, depuis Briançon, depuis Saint-Chaffrey. Pour moi l'ascension a démarré à la sortie de Saint-Chaffrey (1364m) pour 11,38 km à 9,1 %. Avant Saint-Chaffrey, c'était une route nationale avec des feux tricolores et de la circulation. Le premier kilomètre est marqué à 6,2 % mais il comporte une portion raide dans la traversée de Villard-Laté. Le ton est donné...

Le kilomètre suivant est marqué à 8,3 % est jusqu'au bout, il n'y aura pas de kilomètre moins difficile avec souvent des kilomètres tournant aux alentours de 9 %. L'ascension est régulière mais il n'empêche qu'il y a parfois des petits replats mais trop courts pour se refaire la cerise. Il y a aussi des raidillons comme un à 8,5 km du sommet.environ. Bref, on est constamment sur de petits braquets et si ce n'est pas la première ascension du jour, on prend le risque d'être constamment en prise. C'est une route peu large, avec de nombreux lacets et très peu d'ombre. En contrepartie, plus on monte, plus il y a l'air frais de l'altitude. Souvent il y a de belles vues sur Briançon et Serre-Chevalier.

Aux Tronchets, à environ 5,6 km du sommet, dans un kilomètre annoncé à 9,7 %, il y a une petite fontaine en bois, appréciable s'il fait chaud. Le kilomètre suivant est annoncé à 11,1 %, le kilomètre le plus difficile mais à vrai dire tous les kilomètres sont durs et on ne fait pas vraiment la différence. Sans doute il n'y a aucun replat sur ce kilomètre. A partir de ce niveau, c'est un vrai régal de montée dans les alpages où on peut entendre des marmottes siffler pour signaler une présence humaine ou de prédateur. A partir du virage en épingle à 2171m, où il y a un petit parking, la route se fait un peu moins sinueuse mais il reste tout de même quelques courbes. Le dernier kilomètre d'ascension commence par un bon replat où on peut rajouter des dents. C'est le seul replat assez long car sinon les précédents étaient très courts. On finit donc plutôt fort entre les casernements du 7ème régiment de chasseurs alpins.

On n'arrive sur un parking à 2404m d'altitude (et non 2413m comme l'indique le panneau) avec à gauche une buvette en hauteur et une table d'orientation à droite toujours en hauteur. Le point de vue permet notamment d'apercevoir le Pelvoux (3946m) et la Barre des Ecrins (4102m). Superbe mais au col du Galibier c'est encore mieux.

Attention au début de la descente parfois un peu bosselé.

Pour faire cette ascension, j'ai opté pour un Scott CR1 30 en carbone, loué pour 35 euros la journée : poids de 8,7 kg il me semble, triple plateau, dérailleur Shimano Sora avec cassette de 9 vitesses (11-30). Un très bon vélo malgré la transmission en Shimano Sora. Un autre vélociste louait notamment des Lapierre Sensium 500 mais avec des freins à disque qui alourdissaient un peu le vélo carbone (9,3 kg) donc j'ai été à la boutique Scott. J'ai effectué l'ascension en 1h11 depuis le carrefour du début de l'ascension après Saint-Chaffrey et un peu moins de 1h30 depuis Briançon. J'ai eu l'impression de faire une bonne ascension et pourtant je l'ai effectué à une moyenne de 9,6 km/h avec un vélo en carbone ! Une vitesse de vététiste ! C'est dire la difficulté de cette ascension, comparable au mont du Chat et à la forêt domaniale de Bédoin pour le Ventoux mais avec l'altitude en plus.

A 8 km du sommet, un cycliste m'a littéralement déposé et un autre type m'a doublé à 5,5 km du sommet mais avec un vélo électrique. Sinon j'ai doublé 3 vététistes dont un couple baladant leur chien à l'arrière dans une cagette sur l'arrière du vélo. J'ai commencé l'ascension avec un braquet de 39*26 au début mais j'ai passé le petit plateau dès le premier coup de cul à 8,5 km du sommet, grimpant après sur des braquets de 30*23 et 30*26, sans jamais utiliser le dernier pignon. Ma fréquence cardiaque est montée à 177 au maximum, elle était souvent aux alentours de 170, j'ai donc bien géré l'ascension. Au sommet, il y avait des vététistes qui commençaient de là leur parcours, ayant accédé au col de Granon en voiture. J'ai poursuivi par le col de Montgenèvre.

00:00:00Loic T

Première montée de la journée sans en laisser sous la pédale. Eh bien, il est super-dur surtout avec le vent de face dans les rampes à 10%

00:00:00Emmanuel N

col fait sans entrainement, la route est tres agreable vu le peu de cirulation automobile mais quand je l'ai fait c'était balayé par un fort vent

00:00:00Arno S

Une ascension difficile car la pente ne descend pour ainsi dire jamais en dessous des 10% du pied au sommet. Néanmoins, abordable si on fait preuve de patience. Surtout ne pas s'énerver sous peine d'exploser!

00:00:00Cyrille E

Belle montée de 1050m sur 11Km. La vue du Col est superbe: à l'est les Cerces, à l'ouest les Ecrins, au sud le Queyras.
J'étais à 20h au sommet et la descente fut frisquette! Difficile de freîner avec les doigts engourdis.
De retour à Briançon, je suis allé me réchauffer en grimpant la gargouille!

00:00:00Francois P

terrible montée...l'une des plus terrible que j'ai vécue...peut être un manque de forme, mais avec la chaleur en plus ce jour là, j'ai vraiment eu du mal...avec une petite fringale à 2 bornes du sommet...par contre la vue sur les écrins est grandiose...un grand souvenir !

00:00:00Jean-jacques T

A mon avis un des cols les plus raides que j'ai escaladé. Etant frais et en bonne forme, je n'ai pas trop souffert. La vue, notamment sur le versant Est de la vallée de la Guisanne, va cressendo avec l'altitude.
Un classique où j'ai rencontré quelques Italiens venus en voisins.

00:00:00Michel M

un vrai col pour vrai grimpeur !
course de cote "montee du granon" en Aout

00:00:00Michel C

Un des cols les plus durs que j'ai grimpé dans les Alpes du Sud (après le Mont-Colombis)

00:00:00Eddy A

Assurément un des plus difficiles de France ! La première moitié se fait assez bien, on relance quelques fois sur le 23 ou le 21, et il reste quelques coins d'ombre (j'ai dit "quelques"). A la sortie de la forêt, ça ne relâche plus vraiment et on enchaîne les km à 10 ou 11%. Mais le site est vraiment chouette.
A comparer en difficulté au Mont du Chat, au dessus du lac de Chambéry.

00:00:00Samuel A

Col méconnu situé entre Galibier et Izoard. S'il n'a pas la renommée de ses prestigieux voisins, il les égale par la beauté et les surclasse par la difficulté. C'est à mon sens un des 2 ou 3 cols les plus difficiles des Alpes françaises. A faire absolument, d'autant que la circulation automobile y est très limitée.
Dommage que le Tour n'y fasse pas plus souvent étape (il ne l'a gravi qu'une seule fois, en 86, et Hinault y portait alors le maillot jaune pour la dernière fois de sa carrière).

00:00:00Pierre B

Une abomination, bien pire que l'Izoard voisin et présentant un plan de la station de Serre-Chevalier grandeur nature. LA voie des braves, redouté même par ses plus proches voisins.

00:00:00Timothée B

Certainement le col le plus dur des alpes!!!

00:00:00Jean daniel B

un beau moment de galere avec une fringale, a refaire dans de meilleurs conditions

00:00:00Henri C

Du beau, du bon et du raide tout le long. Vue magnifique sur les Ecrins

00:00:00Jean yves Q

Une montée sèche à faire de préférence à la fraiche le matin.La route et les paysages sont grandioses et en plus vous ne serez pas emmerdé par les motards ou camping car.

00:00:00Pascal G

le + difficile avec le Mont du Chat

00:00:00Pierre C

raide certes mais faisable sans trop d'entrainement en partant pas trop tard et avec des petits braquets

00:00:00Vincent H

fait en vtt le 1er novembre, le col était dans la neige, jolie vue sur les Ecrins tout le long de la montée, vtt à pneus de route et mi pente très difficille après l'Izoard du matin par Guillestre

00:00:00Nicolas R

Très beau est très difficile col. La pente est toujours très soutenue et il n?y a aucun répit jusqu?au col. Il y a un kilomètre à 11% de pente moyenne à environ 4 ou 5 kms de l?arrivée.
Un des plus durs cols que j?ai gravis. La pente est similaire à celle du Ventoux par Bédoin mais avec le paysage en plus.
La vue est magnifique sur pratiquement toute la montée.
A faire le matin avant les hordes de voitures.

00:00:00Idris R

Très belle ascension qui offre un très beau paysage tout le long et notamment au sommet depuis la table d'orientation au dessus du col.
Les kilomètres s'enchainent sur de forts pourcentages (le plus facile des 11 derniers kilomètres est à 8,3% au début) mais quelques replats (de quelques mètres) permettent de détendre les jambes.
La route est granuleuse et a tendance à accrocher un peu.

Mais le plus pénible c'est la forte circulation car de plus en plus de personnes vont randonner au sommet. La route n'est pas large et ça peut devenir rapidement très désagréable les voitures.
Dans la descente il faut être prudent à cause de cela.
Le profil se rapproche de celui du Mont du Chat par le Bourget du Lac mais avec l'altitude en plus.

00:00:00Pascal R

A partir de Saint chaffrey la route présente de jolis pourcentages ' mais, elle est belle et le paysage vite magnifique, ce qui compense l'effort même pour le kilomètre compris entre -5 et -4 qui est vraiment dur !
Superbe vue à l'arrivée.

00:00:00Noel B

Attention! a bien gérer vos efforts car si vous êtes cuit trop tôt vous allez devoir mettre pied à terre car il n'y a pas de répit dans cette montée. J'ai bien apprécie les passages plus raide qui vous font vous mettre en danseuse et ainsi permettent un changement de travail musculaire plus régulier.

00:00:00Olivier G

Col très difficile, sans aucun moment de répit ! Descente en VTT par l'autre versant jusqu'à la vallée de Nevache.

00:00:00Loic L

Je m'attendais à une montée TERRIBLE. Ben, j'en suis déçu quand même... une première moitié avec peu de gros %.( ça tourne autour des 8 et 9,5%. Dans la 2eme partie, c'est plus irrégulier avec quelques replats et des passages à 6%.

J'ai relevé 10,7 kms de pente à 9,3% ( sur les 11,4 totaux)
PAS DE QUOI EN FAIRE UN MONSTRE.

En revanche, les paysages en allant vers l' autre versant sont FABULEUX. Au détour de la pîste, QUELQUES FORTS SONT A VISITER pour donner une touche culturelle à cette journée mémorable...

00:00:00Frédéric C

Juillet 2008

00:00:00Bruno K

Difficile montée, mais cela vaut la peine. Vue imprenable sur les Ecrins. Une des plus dures que j'ai faites, même avec un petit braquet, à cause du fort vent de face peu après le Tronchet jusque St Joseph.
Après, on part direction opposée. On peut lacher les chevaux jusqu'au sommet où on peut prendre une collation en profitant du panorama.
Attention aux militaires qui squattent le terrain de temps en temps (baraquements sous le sommet).

00:00:00David B

montée en 1998 sous un temps execrable. assez difficile avec une petite route qui rendait mal a l epoque. pas vu de paysage car sous les nuages

00:00:00Bruno D

Pas interessant entre Briançon et Saint Chaffray, trop de circulation

00:00:00Yannis C

-

00:00:00Eric Z

article sur ce col ;
http://meslistescentcols.over-blog.com/2014/07/le-col-du-granon-et-ses-5-satellites.html

00:00:00Erwin C

Escaladé 3 fois en 2 ans (2012/2013)... Très éprouvant avec aucun répit mais magnifique à faire pour les grimpeurs... Attention aux coups de chaud l'après midi en été!
J'y retourne en 2014 ;)

00:00:00Julien F

FAIT A MONOCYCLE LE 06-07-2013!

00:00:00Gui A

Les 6 derniers kilomètres du col sont superbes. Montée très soutenue. Peu de circulation, très calme.

00:00:00Frédéric F

Oups, sur le brevet des 5 cols ou les cols réservés

00:00:00Cédric J

dur 10% sur 10 bornes, fait en 2009

00:00:00Sandrine M

le plus difficile a ce jour

00:00:00Cyrille S

Fort de mon gabarit poids-plume et de mon 34x25, la montée s'est passée sans grandes difficultés, peut-être grâce à un départ prudent. Certes, c'est un col difficile car les kilomètres à 8,5 - 10% s'enchaînent sans répits. Mais jamais la pente ne dépasse les 11%.
Il faut produire un effort constant d'une bonne heure pour atteindre le sommet. Entre temps, on peut profiter de la beauté des paysages (et oui, on monte rarement à plus de 12km/h), surtout en semaine, hors saison où la route est quasi déserte.
Moins connu et moins spectaculaire que ses proches voisins l'Izoard et le Galibier, il est probablement sportivement plus intéressant.

01:34:00Gilles A

00:00:00Alain B

00:00:00Pascal B

00:00:00Jean-marc T

00:00:00Pierre D

00:00:00Pascal G

00:00:00Yann L

00:00:00Charly B

00:00:00Fredrik G

00:00:00Thierry M

00:00:00Barbier J

00:00:00Patrick R

00:00:00Pierre-manu L

00:00:00Xavier D

00:00:00Robin G

00:00:00Pierre G