Port de Pailhères : 2001 m

depuis Usson Les Bains

Nom : Port de Pailhères
Altitude : 2001 m
Ouverture : Ouvert
Départ : Usson Les Bains
Longueur : 14.90 km
Dénivellation : 1207 m
% Moyen : 8.1%
% Maximal : 12.0%
Massif : Pyrénées est, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:45:00Hervé D

Départ depuis Axat le 22/6/2010 à 9h arrivée au sommet à Midi.
Soit une moyenne de 12km/h sur les 36km du parcours. Braquet 34/29 sur les parties les plus pentues. Au niveau difficultés il vaut le Tourmalet surtout quand on a le vent dans le nez. Vent très fort au sommet, heureusement un cabanon est là pour s'abriter et se restaurer un peu avant de redescendre. Revêtement bon sauf dans les gorges de l'Aude à proximité d'Axat

01:28:00Robert C

Quelle magnifique enchainement lorsqu'on arrive du Roussillon par le col de Jau (injustement méconnu) et ses villages médiévaux, puis par la valléé de l'Aude. Une vallée plutôt ombragée en pente douce, splendide terrain d'échauffement avant d'attaquer le Port. Une asscension d'un belle moyenne, surtout si l'on y soustrait le petit faux plat environ 1 km après la station de Mijanes. Au sommet : une vue grandiose sur une bonne partie de la chaîne pyrénéennes. En cette fin avril, le paysage est encore largement enneigé.

01:23:00Dom B

2/7/14 Belle montée agréable , moins difficile que je pensais

01:42:00Pierre M

Un grand classique que tous les locaux connaissaient avant que le Tour y passe : mérite la visite.
N.B : son vrai nom est Port de Pailhères (nous sommes dans les Pyrénées).

PS : le névé sur la photo, c'était au mois de juin !

01:19:00Nar'b! N

Magnifique! Tout y est! de la pente, un petit village, ça serpente, ça ouvre sur de larges pâturages, ça se resserre dans un peu de forêt, et puis ça tournicote en lacets serrés, et là-haut c'est beau, c'est les Pyrénées!

00:00:01Jean-michel L

J'ai enfin, ce 20 septembre 2017, pu me rendre en ces lieux pour monter Pailhéres coté est . il est souvent dit que ce coté de l'ascension s'avère plus difficile que l'escalade depuis Ax-les-Thermes . Pour moi, je pense le contraire : cette montée est bien plus régulière et la série des lacets la rendent, non seulement ombragée dans la forêt, mais procure aussi un répit bienvenu à chaque virage .

De plus , on ne rencontre pas de kilomètres aussi raides que sur l'autre coté après la station de ski d'Ascou.

Au niveau de la beauté , pas de concurrence, cette montée depuis Mijanés est magnifique et je ne vois que le versant nord du Port de Balès dans le genre charme sauvage .

Bref, j'en attendais beaucoup et je n'ai pas été déçu !

01:24:00Jayjay A

Montée réalisée en avril (col fermé) lors d'une sortie de plus de 100 bornes.
Vent de face dans la majeure partie de la montée. De la neige dans deux virages des deux derniers kilomètres obligeait à descendre du vélo.
Enrobé plutôt bon, paysage époustouflant, lacets très sympas, col à faire absolument !

01:15:00Alexandre V

Un vrai col très pentu (depuis Usson) qu'il ne faut surtout pas prendre à la légère ! Les derniers et (les premiers) km sont raides, les lacets qui terminent l'ascension sont superbes ! Un géant des Pyrénées

01:11:00Damien D

Le col ariégeois le plus dur ! par ce versant c'est tout simplement terrible, revêtement moyen qui ne rend pas, rupture de pente, la première partie est la plus difficile à partir de Usson, après Mijanès pas de mal de lacets qui permettent de se relancer mais sa reste très pentu, à Mijanès le panneau indique 10.4 km pour 8.4 % de moyenne, assez impressionnant et environ 15km à 8 % de moyenne depuis Usson. Légère descente avant de rallier le sommet avec une ultime rampe à 9 %. Au sommet belle vue sur le Picaucel et le Pic de Tarbezou.

Remontée le 02/08/2012 par Usson les Bains en 01h07 mn.

01:23:00Vincent B

Montée faite le 27/06/13. Venant d'Axat, la route menant à Usson les bains est un faux plat montant, passant dans des gorges, qui permet de se mettre en jambes. Le vent y était défavorable. Au pied du col, les choses compliquées ne traînent pas, dès le début ça attaque très fort ! Après le village de Rouze, y'a moyen de récupérer un peu. Ce sera plus difficile après... La pente est élevée dans le final mais avec les virages en lacets je trouve que ça passe mieux qu'au début de la montée. Paysages superbes !

01:17:00Alexandre T

Un vrai col comme on les aime. Je m'attendais à plus dur sur les lacets des derniers kilomètres. Au final je trouve bien plus dur autant physiquemen que psychologiquement la fin côté Ax que la fin côté Usson ! En tout cas un col vraiment formidable en tout point.

01:55:00Boulet J

Le col de Jau, quelques jours plus tôt, m'avait donné envie de m'attaquer au gros morceau du coin. Je n'ai pas été déçu. Après les premiers lacets du pied, les longues lignes droites sont usantes à souhait. Le final commençant avec les lacets serrés est magnifique autant pour l'effort que pour les paysages. On a beau souffrir un peu, on se sent pousser des ailes (enfin toute proportion gardée en ce qui me concerne...). Je ne faisais jamais de vélo mais ce petit passage dans les Pyrénées risque de tout changer.

01:31:30Greg R

Juillet 2015

Effectué après Jau et Garabeil, le port de Pailhères m'a fait exploser.

Chaleur, coup de moins bien, il n'y a pas de passage horrible au niveau pourcentage sauf qu'il n'y a aucun endroit pour se refaire (allez une moindre pente 1 km après la station de ski, et une descente dans le dernier km mais ça compte plus). Ça s'est fini au mental. Un vrai Hors catégorie!

Magnifique paysage quand on monte dans les lacets.

Du "bon" gravillonage entre Rouze et Mijanes

La montée peut se faire potentiellement sous une chaleur étouffante du début à la station de ski.

Juin 2016
Début des grandes chaleurs, malgré l'altitude, deux points d'eau : juste après le pont dans Mijanès à côté du relais de Pailhères, et au refuge Pastoral (bifurcation de la station de ski). Moins entamé pour la montée mais ça reste bien dur quand même.

01:35:00Bruno M

un gros morceau !
la montée commence vraiment à Usson, avant (en venant du nord) la pente est assez faible
un très beau col au-dessus Mijonnes, avant ce n'est pas terrible
le passage le plus dur m'a semblé être entre M-village et M-station , portion avec un fort vent contre (nord) ce jour-là et sans aucun abri
ils ne sont pas si nombreux que ça les cols à la fois plus longs et au pourcentage moyen plus élevé

02:08:00Emmanuel M

Après le Chioula et le Garabeil et 100k, le port de Pailheres est la montée de trop (hypothèse sans doute), pourtant les paysages sont magnifiques et la montée difficile mais la pente régulière. A refaire!

01:12:00Stéphane R

Août 2014.
Avec Pierre et Anne Garcia. Magique.

01:02:00Bodo V

Monté aujourd'hui, 28.08.15, temps de montée approximative. C'était le point d'orge d'une sortie commençant à mi-hauteur sur le col de Chioula (Ignaux), puis col des sept frères, descente sur Quillan, Axat, gorges de l'Aude, et c'était partie pour le col de Pailhères. Conditions idéales - presque pas de vent, départ en bas vers 10:00, donc avant l'arrivée de la chaleur. C'est Ma-gni-fique. Je ne comprends pas les commentaires prétendant que ce n'est "pas si dur que ça" - c'est du chien, tellement c'est dur. Du moins si on garde un peu de puissance sur les pédales même sur les portions plus plates. Sur la plupart du col, j'étais entre 12 et 15 à l'heure, alternant danseuse en 39/21-23 et assis avec mon 39/26 pas franchement adapté... Le pire, ça a été le bas du dos - ça tiiiiree :-) Mais que c'est beau - et dans l'effort, et dans les paysages. La deuxième moitié, entre les petits passages en forêt, dans les pâturages, et puis ces lacets,... je pense que c'est le plus beau col que j'ai fait de ma vie. Après, redescente sur le col de Chioula, et encore 200 de dénivelé pour arriver à mon point de départ. Sur 115 km, moyenne de 30 loupé de 0,5 km/h. C'est beaucoup. Va falloir le refaire :-) (dans l'autre sens ?)

01:32:00Dorian M

Sans doute un des plus beaux cols des Pyrénées, les paysages sont vraiment somptueux! Au niveau de la difficulté, il n'a pas grand chose à envier au Tourmalet, c'est souvent au dessus des 8% voire plus. Les lacets au sommet permettent de relancer un peu si il reste de l'essence dans le moteur.

00:00:00Thierry D

pour moi un des 4 ou 5 plus grands cols des pyrénées Françaises, à faire absolument. le cadre est splendide, la longueur et la difficulté en font un "monstre" digne du Tourmalet; un régal

00:00:00Jean-christophe A

lors de ma Traversée des Pyrénées 2012 Port-La-Nouvelle / St Jean de Luz

00:00:00Samuel A

Pailhères, c'est un mince ruban d'asphalte qui serpente dans la montagne pyrénéenne, un col taillé pour les cyclistes. De la pente (mais sans jamais d'excès), une route étroite et roulante, des lacets à la pelle, ... et un paysage de haute montagne. Ce col-là, faut pas passer à côté !

00:00:00Pierre V

Grand col. Du brouillard, des lacets, de la pente...Un peu plus facile par l'autre versant.

00:00:00Styx V

Vraiment difficile, en plus sous l'orage...
Fait lors d'un parcours de 100kms: Luzenac => Ax Les Thermes => Col du Chioula => Col des Septs Frères => Espezel => Rodome => Aunat => Rouze => Mijanes => Col de Pailheres => Ax Les Thermes => Luzenac.

00:00:00Jean-luc L

Un vrai dur celui-là !
Récit + photos => http://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2013/11/15/2eme-etape-taurinya-les-cabannes/

00:00:00Loic L

oFFICIELLEMENT, le port de Pailhères est à 8,1% sur 15 kms.

J'ai pris les cotes de cette montée irrégulière dans sa première partie et ça donne 12 kms à 9% en supprimant les quelques parties roulantes. C'est donc une montée bien physique :-)

A noter des paysages banals au début qui deviennent plus intéressants sur la fin avec la route qui serpente jusqu'au sommet.

00:00:00Marc D

En ce qui me concerne, c'est le col par excellence. Chouette petite route qui serpente. Des lacets, des pentes qui varient, un super décor. Et puis le plaisir de passer juste le pallier des 2000M...

00:00:00Gilles G

Le col le + difficile que j'ai jamais gravi jusqu'à ce jour !
En provenance d'Axat, c'est déjà un loooooong faux plat montant jusqu'au pied véritable du col, et ce faux plat, il use. Surtout si comme moi, vous avez la malchance d'avoir un vent de face dans cette vallée étroite...

Après Usson, la montée commence sèchement, et ça met dans le rythme!

La dernière partie est très exigeante, pentue.
Attention aux animaux sauvages!

00:00:00Regis E

depuis Axat pour une boucle par le col de pradel . un de mes cols préférés
dur dur depuis Usson mais la diversité des paysages , les lacets , la vue au sommet et les % en font un des plus beau des Pyrénées .

00:00:00Alain W

Depuis Axat le 18/05/2015 par une magnifique journée peu ventée.
La première partie le long de l'Aude est un faux plat (2 à 3% maxi) qui permet de se mettre en jambes (attention, rivière oblige, il n'y fait pas chaud). La seconde partie démarre à Usson et se termine au sommet. En tout début de montée il y a deux routes possibles pour se rendre à Rouze (premier village après Usson) : l'une semble monter en ligne droite tandis que l'autre, que j'ai empruntée et qui s'est avérée assez agréable, serpente jusqu'au village.
De Rouze on s'élève jusqu'à Mijanès puis jusqu'à la station de ski. Route assez rectiligne mais avec de temps en temps des petites cassures dans la dénivelée qui permettent de souffler un peu.
A partir de là, la route devient plus étroite et après quelques lacets on débouche sur un espèce de plateau (7% quand même). Endroit magnifique et sauvage avec des moutons en liberté sur la route. Ensuite les virages reprennent pratiquement jusqu'au col. De là-haut vue splendide sur l'Aude d'un côté et l'Ariège de l'autre.
Après je suis descendu sur le versant ariégeois pour rejoindre la route qui mène au col du Chioula (quand même un peu fatigant après Pailhères) et continuer jusqu'au col des sept frères (beaux paysages sur ce plateau situé à 1200m d'altitude). De là, direction Niort de Sault sur une jolie petite route qui serpente au milieu des pins et débouche sur la vallée de Niort. Vue Magnifique ! Quelques kms après Niort, direction Aunat (attention forte montée qui dure peut-être deux kilomètres) puis on rejoint le col Notre Dame pour redescendre jusqu'à l'Aude et rentrer à Axat fourbu mais content.
En conclusion un super parcours - que j'ai eu la chance d'effectuer dans des conditions optimum (hors saison et par un temps splendide) - avec des paysages à couper le souffle (ce qui n'est pas recommandé à vélo).
Cette ascension que je projetais depuis longtemps s'est avérée moins difficile que je ne le pensais. J'avais tellement lu et entendu sur le "monstre" de Paillhères que je l'appréhendais énormément. Certes les pourcentages sont élevés et la distance conséquente mais il y a des endroits qui permettent de souffler : Rouze au début, Mijanès après, puis l'espèce de plateau au-dessus de la station de ski sans oublier les parties avec des virages. En plus la beauté des lieux aussi permet d'oublier les difficultés.

00:00:00Christian D

Là aussi les propos sont quasi unanimes : C'est beau mais c'est dur ! Toutefois si ce col est exigeant ce n'est pas un géant du genre Tourmalet Galibier Ventoux car les distances sont moindres, l'altitude également et vous avez quelques opportunités pour reprendre votre souffle.
Ce qui, par contre, peut transformer cette grimpette en Galère sont les conditions météo veillez y !!
Mais en haut que c'est beau!!

00:00:00Mathieu L

Montée très difficile !! Pas très intéressant jusque Mijanes, ensuite les paysages et la route sont magnifiques ! A faire absolument

00:00:00Alain P

Le toit de notre secteur !

00:00:00François-xavier C

Perso je pense que c'est un des cols les plus dur de France.
Il est très très dur et en plus je l'ai monté hors de forme. Un véritable chemin de croix mais aussi un vrai plaisir d'être allé jusqu'en haut.

00:00:00Frédéric M

En juillet et seul dans la monté. Présence de chevaux sur la route juste avant le sommet

00:00:00Pascal B

m

01:38:35Eric B

01:30:57Quentin G

00:20:19Marc G

00:00:00Julien V

00:00:00Jean-françois L

00:00:00Philippe T