Col de Marie Blanque : 1035 m

depuis Escot

Nom : Col de Marie Blanque
Altitude : 1035 m
Départ : Escot
Longueur : 9.10 km
Dénivellation : 705 m
% Moyen : 7.75%
% Maximal : 13.0%
Massif : Pyrénées ouest, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:00:00Nicolas J

Une montée qui se partage en deux parties : une première partie relativement roulante avec des pourcentages de 2-3 % puis un final avec 5 kms vraiment très difficile avoisinants 11-12%. Montée effectuée la veille de l'étape Orthez-Col d'Aubique sous du brouillard et une pluie persistante ... Environ 10° au sommet du col ...

00:47:00Jérôme L

Col tres difficile mais assez court.

01:20:00Sylvain M

j'en est bavé au 2 derniers km, je l'ai fait en VTC

01:15:00Yves C

Vélo couché, 22/04/07

01:06:00Raphael C

très très dur les derniers kilomètres.. on comprend pourquoi thévenet a mis pied à terre. 5km à 8%/11%/9,5%/13%/12%. L'enchainement est infernal et il y a aucune phase de repose (enfin si le km a 9,5%:-))

Au niveau vitesse braquet en garder sous la pédale dans les premiers km (de mémoire à 2/3/5/5)monter au train et ne surtout pas partir bille en tête.
Pour le passage difficile: je suis à peine passé avec du 30*24 et encore mon compteur affichait un misérable 6,5/7kmh. Mais bon il faut dire que je fais mon poids :-) 90kg dans du 11% ça vaut le détour!

La vue en haut est sublime et on en redemande. et longue récupération sur le plateau pastoral du benou, très plat jusqu'au col du porteigt
198W en moyenne

00:49:00Nicolas V

Un début très facile et une fin... juste très difficile !
Enfin monté comme premier col de la journée, au train, ça se passe plutôt bien. Mais ce qui est sûr c'est qu'il ne faut pas partir comme une balle dès le bas.. Enfin de toute façon, même sans trop souffrir, il laisse forcément une trace dans les organismes et les cols suivants ont été bien plus dur... (spandelles, soulor, aubisque)

00:46:00Emmanuel B

A 1035 m on pourrait croire que c'est un "petit" col, mais il fait quand même mal aux jambes ! Début facile, mais c'est un tremplin avec le pourcentage qui ne fait qu'augmenter. Les 4 derniers km à 11-12% m'ont un peu rappelé Le Puy de Dôme de chez moi !

01:00:00Aurélien M

Etape du tour 2010. Col très facile au début puis après le mur. Avec la taille du peloton, il a fallu mettre pied à terre et parcourir un km à pied. La vue au sommet avec le plateau de bénou est superbe.

00:53:00Christophe O

Les 3 derniers Km (aprés l'énorme borne bleu sur le bord de la route indiquant un camping) sont éprouvants.

00:50:00Simon L

montée faite avec 60 km depuis le debut que j'ai repris ! un peu inconscient nous nous sommes elancés moi et mon grand frere en partant de lasseube situé a 40 km du pied du col. Arrivé a escot nous faisiont les malins mais moi qui l'avait deja montée deux fois s'avait a quoi m'attendre etant attend d'une sinusite j'ai beaucoup souffert les 2 derniers km ainsi que des crampes le dernier km ! montée éprouvantes sur le haut avec un mur a 13 % !! la descende par la vallée d'ossau est un vrai bonheur!

00:45:00Eric P

Montée faite le 14 Juin 2011 avec un 34x27 sur les 6 derniers Kms. Juste avant je venais de le monter dans l'autre sens d'où les derniers Kms dur dur!!! (développement à revoir...).
Depuis Escot, le début est facile. Les choses se gâtent à partir du 6km (11%) juste avant la Borne Bleue.
Les 3 derniers kms sont durs à digérer (9,5/11/12%). Ce col se mérite par sa difficulté.

46:00:00Vincent G

Ce samedi 1/08/15

Les 2500 premiers mètres sur la plaque, après on passe le 34 car la pente devient raide, les 3 derniers km a plus de 10%, on est bien en prise avec la pente.

01:20:00Marc L

C'est de la folie !!!

00:51:00Alexandre P

Col vraiment très dur sur la fin. Montée sympathique avec sur les 4 premiers km un petit ruisseau sur le côté droit de la route.

01:04:00Benoît G

Très beau col, qui mérite sa terrible réputation. J'ai croisé plusieurs cyclistes qui le considéraient comme l'un des plus durs des Pyrénées au vu des pourcentages terribles dans les derniers kilomètres. D'ailleurs, le profil fourni me semble faux. Les premiers kilomètres depuis Escot sont assez jolis et aisés, mais ils vont dans la difficulté croissante. Puis vient le terrible enchaînement des 4 derniers km, 11,5/9,5/13/12% d'après les panneaux du conseil général, le tout sans aucun replat ni aucun virage pour récupérer, hormis une épingle à cheveu à... 200 m du sommet ! Le panorama ne me semblait pas splendide, mais il faut dire que j'ai fini dans les nuages...

00:38:48Philippe B

lors de l'étape mondovélo 2010 : Les derniers kilomètres à pieds tellement il y avait de monde !

42 min lors de la reco 2 jours avant

00:54:00Eric L

Col difficile sur la dernière partie où il faut monter à son rythme

00:42:00Ekaitz G

Les 4 derniers km sont hyper durs!!!Attention car le profil n'est pas réel...Avec 34x28 ça passe...

Col sans paysage mais qu'il mérite le monter du fait de sa difficulté.

00:53:00Fabien B

col difficile, les premiers kms sont tranquilles 2%,4% cela permet de s'échauffer pr la suite. car les 4 derniers kms sont vraiment gaillard. 11%, 9.5%, 13% et 12% pr finir. montée en 53min. parcours gelos,lasseube, oloron, marie blanque, bielle, gan, gelos. 100kms en 04:11:00 pr 23.7 km/h de moy.

00:00:01Olivier G

court mais dur, ne vous fiez pas à sa faible altitude, il faut être fort dans les gros pourcentage. Il se mérite comme les très grands!! pas pour rien que le tour de France y passe.

01:02:00Yoann P

Effectué le 23/05/15 sous la pluie,les 5 premiers kilomètres sont roulants,sans aucunes difficultés néanmoins faire attention de ne pas partir trop vite,car la suite est très difficile.Les 4 derniers kilomètres sont terribles entre 9.5 et 13 pour cents de moyenne.... bref on est quasi à l?arrêt.on sert les dents jusqu'au sommet,c'est assez régulier.La route est étroite sans circulation est le paysage est plutôt sympa malgré la pluie,vue au sommet dans le brouillard...

00:45:00Francois D

Je l'ai gravi à 14 ans les 4 derniers km sont vraiment dur (11.5%).

00:41:46Julien M

col monté le 04/10/14 , montée difficile sur les 3 derniers km avec un passage a 13.5%

01:00:00Thierry G

col monté ce jour 15/05/2016 les 5 premiers km une bonne mise en jambes pour pouvoir monter la pente des 4 derniers avec un % à 2 chiffre et le plus souvent au dessus des 15% montée effectuer dans un brouillard avec un 28*32 et descente sur une route mouillée mais super col pour moi le temps n'a pas d'importance celle le fait d'y arriver compte (car je suis amputé de jambe)

01:00:01Sergio P

Comme indiqué dans d'autres commentaires le bas est roulant avant d'attaquer les choses très sérieuses. Malheureusement le profil annoncé est complètement faux puisqu'en bas il n'y a pas de kilomètre à 10,7% mais surtout les 5 derniers kilomètres sont à 8%, 11%, 9.5%, 13% et 12% annoncés en bord de route. Ces 5 kilomètres sont sans repos car aucun virage en épingle pour souffler sauf à 300m du haut. Y aller en étant un minimum préparé sinon ça sera très rude ;-)

01:10:00Jean-marc L

je viens de le descendre en venant de Louvie-Juzon, je sais ce qui m'attends et je ne suis pas rassuré. une montée de 8km. comme un tobbogan à l'envers.
les 4 premiers kilomètres pour remettre les jambes en route et l'enfer commence. il finit au sommet sans un seul mètre de repos.
de ce côté là je ne pense pas y revenir.

00:00:00Dominique P

Réalisé dans le cadre de l'EdT 2010... Dur dur le final et ses pourcentages supérieurs à 10% ! Comme on était (trop) nombreux, on a monté à pied sur 1500 metres environ. A refaire en solo, pour voir !

00:00:00Michel C

Dur de la borne bleu au sommet.

00:00:00Loïc M

la fin sur les 3 derniers kms est dure d'autant que le revetement en 2005 n'était pas sensas ! 39x23 et 39x26 sur la fin

00:00:00Thierry D

Je jour où je l'ai monté, j'avais "oublié" ma roue montagne avec le 25 dents, je n'avais que le 39x23; debout sur les pédales à tirer la langue. des passages sont vraiments impressionnants, et derrière ça continue.. prendre "petit"donc. sinon petite route sympa dans un fond de vallée à l'ombre, le haut est super joli.

00:00:00Jean-jacques T

C'est le coté le plus dur, avec les 4 derniers kms terribles !

00:00:00Jean-christophe A

Au cours de ma traversée des pyrénées 2007

00:00:00Pierre B

Ce col présente deux visages bien différents : une première partie avec un pourcentage toujours croissant dans des pentes irrégulières, aussi longtemps que le ruisseau se trouve à la droite de la route) et une dernière rampe durant laquelle la pente se situe le plus souvent au-dessus de 11%.

Assez court, mais très violent, et souvent très froid !

Ce col n'offre aucune satisfaction particulière en dehors de la prestation sportive et c'est donc un pur défi.

00:00:00Nar'b! N

Marie-Blanque, ce nom sonnait dans mon esprit, comme un de ces cols mythiques du tour de ma jeunesse; il fallait que je m'y frotte, que j'aille le voir de plus près.
Je l'ai monté en 2003, quelques jours après avoir terminé '' l'Etape du Tour '' qui nous emmenait de Pau à Bayonne. J'étais encore tout émoustillé, d'avoir réussi à relever ce défit, pensez, 200 bornes et le Soudet, et le Baguargui qui effrayait tout le monde, et le vent dans le nez dans les toboggans de la fin de parcours.
De cette ascension de Marie-Blanque, je ne me souviens guère que des 4 ou 5 dernières bornes, à la pente si rude, et de la succession, à chaque kilomètre, de ces panneaux nous indiquant le pourcentage, et semblant s'amuser de nous, à ce petit jeu de la surenchère.
Non, ce que je veux dire, et ce n'est pas faire offense à ce col difficile, le meilleur de la montée, c'est l'arrivée au sommet et la découverte, un peu plus loin, de la beauté incroyable du plateau de Bénou.

00:00:00Panis C

traversée des pyrénées 2008, çà m'a fait penser à une rampe des skeate board géante!
tout doux au début et progressivement çà quille!
mais quel bonheur en haut, panorama superbe

00:00:00Pascal T

Sur la traversée d'ouest en est des Pyrénées en juin 2009 ce fut un de mes plus durs cols avec le Portet d'Aspet et le Menté. De plus je l'ai grimpé sous la pluie, je n'ai donc même pas pu profiter du paysage. :'(

00:00:00Eric J

BElle montée.
Abordable sur la première partie (5km ~).
Très dur sur les 2 derniers (13 et 12%).
Beaux paysages.

00:00:00Denis S

Belle montée,courte avec des passages à 11-12% sur les 4 derniers kilomètres.

00:00:00Jimmy S

EDT 2010

et traversée des Pyrénées 22/06/2014

00:00:00Guillaume C

2 fois en 2010 etape du tour

00:00:00Rémi T

Content d'être au sommet

00:00:00Jean-luc L

le cousin germain du puerto San Lorenzo dans les Asturies ! Un début piano pour un final costaud
Récit + photos => https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2015/05/08/viree-en-haut-bearn/

00:00:00Loic L

Trop court pour faire partie des cols plus durs de France...

00:00:00Sebastien G

Col réalisé en 2013 lors de la traversée des Pyrénées, sur l'heure du midi, 33°C au compteur... Trop chaud, peu d'ombre, 3 arrêts pour s'asperger d'eau fraîche du torrent et reprendre ces esprits. Les 4 derniers kilomètres ont été très difficiles (11,5%, 9,5%, 13% et 12%). En plus, après le sommet, vers Bielle, ça descend très peu pendant les premiers kilomètres...

00:00:00Guillaume B

les 4 dernier km son trais dificile j'ai passais en 42/23 en 2006

00:00:00Jean-christophe M

Dans le cadre de la Quebrantahuesos, je me sentais bien, pas trop souffert

00:00:00Richard M

C'est un col du Béarn pas du Pays Basque!
La montée est une des plus durs des Pyrénées car:
1. A Escot (ils font les choses bien...), un panneau d'information affiche les pourcentages mais les valeurs indiquées (dont 11,5/9,5/13/12%) ne sont pas dans le même ordre que pendant la montée (attention aux surprises!)
2. la vue est assez bouchée presque en fond de vallée. On a tendance à ne voir que la route qui monte presque tout droit. Il faut regarder bien sur le coté pour constater qu'on est bien au fond. On ne devine l'arrivée qu'au dernier moment.
3. Si vous êtes là, vous allez probablement enchaîner avec l'Aubisque derrière...

00:00:00Gilles G

Fait en janvier 2017, dans un paysage enneigé au sommet.
Ce col n'est pas très haut, ce n'est pas le plus prestigieux, mais c'est certainement un des plus durs des Pyrénées.

La première partie est bucolique, en faux plat montant, dans un sympathique paysage de fond de vallée. Mais les 4 derniers kilomètres sont redoutables ! Sans véritable point de repère dans la forêt si ce n'est les bornes kilométriques, à 11,5% sur 4km, il n'y a pas beaucoup d'équivalent dans les Pyrénées...
Ce col est classé en 1e catégorie au Tour de France, mais ces 4km de fou furieux font qu'il n'est pas loin d'un hors catégorie.

Ce col n'est pas très haut, mais vraiment, il m'a vraiment surpris par sa difficulté.

00:00:00Bruno B

les derniers km sont long...très long....

00:00:00Philippe M

une première montée par Escot en juin 2013, et rencontre avec des vaches tranquillement couchées sur la route dans les derniers km, là où la pente est proche des 13%, j'avais qu'une angoisse que je sois obligé de déchausser, le redémarrage aurait été un peu compliqué.
la deuxième, c'était pdt l'étape du Tour, et j'ai fait partie de ceux qui ont terminé le dernier km à pied car tout le monde marchait et impossible de tenir sur le vélo ---- très frustrant

00:00:00Frédéric F

Escaladé au cours du Rayon bleu ACCOR (course biennale internationale réservée au personnel du groupe ACCOR) au départ de Pau puis Aubisque et Soulor handicapé par une chute au départ.

00:00:00Olivier L

Une très jolie vallée en faux plat pour commencer mais les 3 derniers km sont redoutables!

00:55:00Adrien B

01:00:00Malet N

00:00:00Jean carl T

00:00:00PeÑa M

00:00:00Eric P

00:00:00Fredrik G

00:00:00Pascal B

00:00:00Pierre-manu L