Bastille de Grenoble : 501 m

depuis Grenoble

Nom : Bastille de Grenoble
Altitude : 501 m
Départ : Grenoble
Longueur : 1.90 km
Dénivellation : 270 m
% Moyen : 14.21%
% Maximal : 26.0%
Massif : Chartreuse, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:13:00Sylvain M

Pas grand chose à dire à part "au taquet!!!"

00:13:00Dom B

Raide bien sûr mais heureusement court.
34*32 , nécessiterait un 32*32 pour être à l'aise.

00:12:00Baptiste C

La montee est tres courte...mais tres intense! Les pourcentages font mal aux jambes et la montee se situe en plein soleil...habitant Grenoble, je recommande de le faire tot le matin ou le soir!
Bien anticiper le changement de braquet quand on tourne a La Tronche pour rejoindre la montee, em effet, la rupture de pente est...tres brusque!

00:13:00David N

Réalisé sous la chaleur et aprés 70 kms (dont le col du LUITEL).
Trés raide et trés dur bien sur !

00:13:00Jean A

Court mais intense !

00:18:04Régis B

Cyclo de 64 ans. première fois.Braquet:30x28 club 2 brions vif

14:28:00Damien C

A ne pas tenter à froid juste après le petit déjeuner, mauvaise sensation garantie !

00:19:00Stephane B

vraiment dur ... surtout apres avoir fait le coq et le porte.
2 km interminable ou on est a la limite de la crampe ou de tomber par manque de vitesse...

00:13:14Ekaitz G

Hyper raide!!!Montée très courte mais très intensive. Avec 30x25 se fait dure. Des passage à entre 20-26% demandent des pignons VTT. La roue avant se monte lorsqu'on se met en danseuse trop en arrière et même assis. Descente qui crame les patins!!!

00:00:17Thibaut M

Fait une première fois le 14 Mai 2015 , je savais cette monté dur mais honnêtement je ne m?attendais pas à ca ! J'ai clairement sous estimé la pente et mes faibles capacité de rouleur du week end :D Parti bien trop vite en danseuse j'ai vite déchanté dés la première épingle ou je commençais déjà à surchauffé , mais le pire reste à venir à partir de la fameuse 2eme épingle ou il y a le fameux passage à 24% noté sur le sol en sorti d'épingle autant vous dire ca ma achevé et je l'ai bien mérité j'ai donc posé pour la première fois mon pied a terre de ma vie dans un col ( bon on va faire vite j'ai monté seulement 1 fois le col de porte qui était un gros morceau pour moi 21km il me semble et je montre tout les week end quand il fait beau jusqu'au fort des 4 seigneurs au Murier environ 9 km ) à environ 100m de la 3eme épingle , 10m de plus et je mourrai sur le vélo j'en pouvais plus bon aprés 1min je me suis mis à poile je repars ! ( bon j'ai les pédales automatique hummmm quelle bonne idée de s'arrêter dans du 18% ou pas loin , j'ai du m 'accroché au grillage sur ma gauche et puisé dans la force qu'il me resté pour pas tombé au démarrage haha ) et puis de nouveau une 2eme fois je m'arrête ou ? dans l'épingle 3 à même pas 100m j'étais mort enfin bref je suis reparti l'épingle possède un replat qui fais plaisir et à ma surprise en sorti d'épingle 3 la pente deviens plate ( envirron 14%) l'impression d'avoir reprit un second souffle est impressionnante mais ca grimpe dur encore tout de même .
Une fois arrivai en haut je n'est même pas eu la force de regarder mon temps d'ascension.

Un peu vexé je repense toute la semaine à ma monté et je décide aujourd'hui 23 Mai 2015 d'y retourné mais en m' échauffement plus que les pauvres 3km500 qui sépare mon point de départ au pied de la bastille , j'ai donc fais environ 20Km de plat à bonne allure et cette fois avec la ferme intention de monté sans posé pied a terre et bien-sur de mieux répartir l?effort et ne pas me grillé dés le début comme la première fois , j'arrive au pied et je vois quoi route barré ?! Tellement fou à l'idée de ne ps pouvoir me vengé que je n'est pas vu le panneau déviation moi qui croyait que la route était fermé , je m'engage quand même passe les barrières avec marqué éboulement chaussé avec la seul idée en tête d'arrivé la haut peut importe route barré ou cailloux sur la chaussé et j'y suis arrivé non sans mal , j'ai quand même fini piquette haha


Voila ma petite histoire :) ca en fera surement rire certains pour qui la bastille et dur mais sans plus , pour moi c'était mon combat haha

Allez bonne monté à tous et surtout ne vous grillé pas dés la première épingle le pire arrive :)

00:17:00Paul J

Faite en dix-sept minutes, pas grand chose à dire, mis à part qu'il y a des passages ou on ne roule pas droit !!!

00:14:00Quentin B

En résumé, ça donne : dur, récup, très dur, très très dur, récup, dur. Et dire que les passages de récup sont à 10% ! Ceux qui dépassent les 15-16% se font bien sentir,d'autant plus en partant à bloc. Il est conseillé d'avoir un plateau de 30, sinon gare aux crampes ! C'est une montée à grande renommée sur la région grenobloise.
Gaffe à la descente, on prend très vite de la vitesse, danger pour croiser les voitures qui montent sur cette route très étroite. Il vaudrait presque mieux redescendre en bulle si c'était possible !

00:13:10Kuiyère K

Montées en VTT faites à froid, on est bien chaud là haut :)
Avec 22x28 on peut rester assis et bien tourner les jambes ;)

Le profil présenté ici n'est pas le plus dur, le départ étant quasi plat. Pour avoir la montée la plus raide il faut faire tout le chemin de la Bastille depuis la Grande Rue et ne pas passer par l'école et le chemin Saint-Jean.

Le chemin de la bastille, du pied au sommet fait 1,77 km pour un dénivelé de 275 m (départ 225 m arrivée 500 m) soit 15,7 % de moyenne.

11:08:00Jerome L

Chrono lancé devant l'école (?). Tout a été dit. Dur, dur !

00:40:00Allan B

Fait avec une amie (Nous avons 17ans, moi et mon amie)

Nous sommes parties du jardin des dauphins a Grenoble à la porte de France. Nous avons mis 40 minutes pour montée mais nous avons pris notre temps d'admirer le paysage et de prendre des photos. Dans ensembles, nous avons trouver la montée moyennement dur (Les escaliers nous ont fait mal aux mollets *-* ). Nous avons adorés la décente ( on la faite en courant). Pour conclure, nous avons adorés la ballade, ont a passés un bon moments entre amis et le paysage et magnifique !

00:13:10Jean-noel M

Surtout ne pas s'enflammer ... avant les 10 derniers mètres !!!

00:08:15Bodo V

Quand j'habitais Grenoble en l'an 2000, c'était ma rampe d'entrainement en intensité. Des fois, je la faisais seule (après échauffement), des fois, plus rarement, en revenant d'un tour dans la Chartreuse.
On est au rupteur tout le temps, c'est vraiment très dur. Vers la fin, il y a un passage qui ne fait "que" 12%, et on a presque l'impression que la route soit plate, c'est dire ;-)
Il peut effectivement faire très chaud sur cette montée.
Le temps de monté a été réalisé lors de la montée de la Bastille de l'an 2000, que j'ai fini 2ème. Rarement autant souffert sur un vélo.

00:14:00Romain A

Court mais ultra raide, vraiment compliqué sur 2 KM.
Attention à la descente c'est trés impressionnant, on à l'impresion de desendre un mur

00:15:00Philippe T

Excellente montée

00:00:00Pascal G

en VTT:inhumain!

00:00:00Pierre C

une belle vacherie avec un virage final qui oscille entre 25 et 35 % selon l'endroit où on passe

00:00:00Maxime P

Ça m'apprendra à na pas croire les commentaires ^^'
C'est vraiment un gros morceau, la vue est par contre magnifique.

Le principe est assez simple au final:
On commence par un gros cri de guerre au pied ("Yaaaaaaaaaaaaa!!!"), ensuite on se met droit sur le vélo en essayant de ne penser à rien, on commence à douter, enfin on pleure, et pour finir on arrive, c'est le réconfort.

Note: On ne s'assoit pas dans la corde des épingle sous peine de lever la roue avant ^^

00:00:00Marc V

1979 la première fois.

00:00:00Eric D

montée..... la seule ou le blaireau a mis pied a terre, a faire au moins une fois, la faire juste pour dire je suis montée à la bastille avec des % de plus de 25 et pour le reste une belle vue sur GRENOBLE.....

00:00:00Ciji C

Court mais vraiment très difficile. Sur les premières rampes a 10-15% on se dit que ca va le faire, et puis très vite on dépasse les 15, et meme les 20%. Il y a quelques passages a l'extérieur des virages ou on peut "souffler" sur du 10%. Je ne me vois difficilement le faire sur autre chose que mon 34/28, heureusement l'ascension ne dure qu'1 bon 1/4 d'heure.
J'ai mis a peine moins de temps dans la descente que dans la montée, debout sur les freins, jai même mis pieds a terre plusieurs fois (dans la descente, pas dans la montée ;) ), la route y est tellement pentu et en mauvaise état...

00:00:00Noel B

c est du lourd!!! je suis sur que pas mal de monde à mis pied à terre (même qu ils ont eu du mal à repartir avec les cales). Pour ma part c'est vrai que j ai douté d' en venir à bout.

00:00:00Julien H

Ca c'est de la montée !

00:00:00Loic L

Ca, c'est de la bosse ! Avec une vue d'enfer sur Grenoble.

J'ai relevé 2 passages à 21% ( le 1er après 2OOm et l'autre aux 800M). Ce qui donne 1730 mètres à 15,3% de moy.)

00:00:00Ben L

Deux petits kilomètres en enfer! Une montée taillée pour les "punchers"...! Mais tout cycliste habitant Grenoble n'a pas le droit de passer à coté de ça ^^.

00:00:00Thomas T

2 kilomètres... aux pourcentages terrible ! C'est une montée vraiment à part où on est obligé de forcer et pire, aucun repos n'est permis. Vraiment dur, mais je la recommande, c'est un bon challenge (surtout : bien s'échauffer avant de grimper)!

00:00:00Pascal V

monté 4 ou 5 fois quand j'étais Grenoblois, braquet 42 x 28 mais le plus dur c'était la position debout sur les pédales du début à la fin, la verticale du nez devant la roue avant, une horreur à vrai dire, surtout en pleine chaleur. En 96 Miguel Indurain y a achevé son Dauphiné victorieux avec un triple plateau !(un 36 devant)

00:00:00Philippe M

Brutal, le plaisir n'est pas forcément là

00:00:00Charles A

Tentative après 50 km, braquet 39*25 et vent de face
Impossible d'aller au bout sachant que je suis assez bon grimpeur. Il faut pensser a changer les braquets.

00:00:00Pascal C

Montée très dure

00:00:00Marc D

attention c'est la pire des vacheries que je connaisse (! )
Même bernard Hinauld l'a maudit en 1977 au critérium du Dauphiné.....
On peux la tenter ( bien échauffé surtout ) , mais la mécanique reçoit pas mal ( roue libre ) et la descente est périlleuse .
Ca reste un pari, une curiosité régionale , mais pas vraiment un col ( plutôt
un mur )

00:00:00Lilio P

C'est très dur, vraiment ne le négliger pas.

00:00:00Romuald M

J en ai bavé en 2002 et 2003

00:00:00Sebastien D

On respire quand la pente s'adoucit vers un plus raisonable 16% !!!

00:11:00Victor B

00:13:10Alexandre B

00:00:00Jordan C

00:00:00Arnaud F