Col de la Biche : 1310 m

depuis Artemare

Informations

Nom : Col de la Biche
Altitude : 1310 m
Départ : Artemare
Longueur : 20.50 km
Dénivellation : 1065 m
% Moyen : 5.2%
% Maximal : 11.8%
Massif : Bugey, France

Les autres montées disponibles

Profil

  • Profil Col de la Biche depuis Artemare

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:31:00Benjamin T

Attention, ça pique sur les 3 premiers kms a partir de Brénaz !!
Avant tout,petite marche d'approche depuis Artemare (ou Tallissieu) pour se chauffer.
A partir de Brénaz donc, 3 kms terribles a 10.85% de moyenne.
Une route qui ne rend pas du tout et le pourcentage vraiment dur font de cette courte montée (6.2km depuis Brénaz) un moment de souffrance intense (du moins pour moi!).
Les 3 derniers kilomètres permettre de grappiller quelques km/h en plus, car la pente est moins raide.
Tout de même 9.5% de moyenne, col vraiment dur.
Passé difficilement avec un 34*23, le compact ou le triple s'avèrent très utiles au début de la montée. les costauds le feront avec 39 dents.

02:00:00Julien H • Commentaire publié le 21/06/2015

Attention à ne pas s'épuiser dans les faux plats d'approche. Les km suivants sont durs très durs

00:43:10Michel G • Commentaire publié le 06/03/2016

Fais en redescendant du Grand Colombier temps pris depuis Lochieux 9 km beau petit col un kilomètre dur au milieu mais après le grand Colombier c'est de la rigolade.

58:09:00Stephane H • Commentaire publié le 09/10/2017

Fait le 08/10/17.
Montée très dure et sans repos avec des passages vraiment raides sur une route au revêtement qui ne rend rien!
Seul avantage, l'ombre par grosse chaleur.
L'indication 8 km à BRENAZ est fausse, mesurée à 6,5 au sommet du col.
Attention car petite surprise de taille après une première descente.
Un raidar rectiligne sur 500 m environ achèvera votre souffrance.
Belle descente dans la vallée malgré un revêtement parfois aléatoire.
Attention aux barrières canadiennes qui sont à prendre avec prudence surtout par temps humide.

00:48:00Yann L • Commentaire publié le 16/05/2016

La biche (ou bichette de ce coté) depuis Brenaz.
Dur pour les novices! Attention au piège: Arrivée au panneau c'est bien! mais si vous voulez descendre par l'autre coté, prévoyez de la ressource car petite descente et grosse montée sur un petit 500m avant la plaine et la descente!!

00:00:00Dominique H • Commentaire publié le 28/08/2019

dur dur

00:00:00Maurice R

en 1974

00:00:00Adrian I • Commentaire publié le 29/08/2017

Avec didier

00:00:00Noel B

Montée faite après celle du grand colombier par Artemare, difficile surtout que le kilométrage des panneaux sont faux annoncé 9 km à Brenaz alors que juste 7km.Dur quand même!

00:00:00Jean-luc L • Commentaire publié le 03/09/2014

Moins long que son autre versant mais des pourcentages à 2 chiffres quand même !
Récit + photos => http://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2014/09/01/petit-defi-bugiste/

00:00:00Loic L

Ce côté; c'est de la rigolade, une poussière dans l'univers comparé au versant EST . Un km à 11,5 % à mi-pente.( 9,6 kms à 8,1 % ).

Echauffement idéal pour remonter le grand colombier par Anglefort.

00:00:00Titi B

Dans la foulée du Colombier, cette Biche fait très mal au pattes.

00:00:00Goncalves N

dur, très dur après le Grand Colombier !

00:00:00Marc D • Commentaire publié le 16/08/2019

Monté le 11/08/2019

La difficulté est à partir de Brenaz (donc se ménager avant). A partir de là, la pente est très forte et il n'y a plus de répit pendant 6-7 kms.

La route est peu fréquentée et on est souvent à l'ombre. Le revêtement est moyen.

Une fois au sommet et que l'on veut redescendre vers Gignez/Seyssel, il y a une petit surprise : 500 m de remontée assez violente. Point de Vue sur le Mont Blanc épatant dans la descente (raide)

00:00:00Jean-charles S • Commentaire publié le 12/03/2015

Très long

00:00:00Damien D

Aussi difficile que le Colombier car même si c'est moins haut, à l'arrivée on descend pour remonter ...

00:00:00Jean-sébastien J

faite derrière le grand colombier ça casse les pattes!!! après Brénaz c'est ici que cela devient dur! revêtement qui ne rend pas! donc tout dans la pédale!

00:00:00Daniel V • Commentaire publié le 24/07/2017

Fait après le Grand Colombier par les lacets de Culoz. Dur, en particulier les premiers kilomètres. Mais quel régal de parcourir le plateau sommital et de plonger ensuite sur Gignez.

00:00:00Christophe L • Commentaire publié le 16/01/2016

Dur, mais très bien après le grd Colombier.

00:00:00Frédéric F • Commentaire publié le 26/05/2016

Le défi Bugiste

00:00:00Tedi P • Commentaire publié le 27/03/2017

Essayez de passer par BOIRIN en empruntant le Hameau de Meraleaz, des pentes au delà de 11% et avec le revêtement dégradé ça donne l'impression d?être sur du 16% ! Rajoutez un peu de bagages pour être servi en sensations ;-) Très peu de circulation, mais peu de vues dégagés. Ma récompense au sommet c'était la traversé d'une biche juste avant le panneau du col ^^

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 18/05/2021

J'ai osé ajouter le col de la Biche après avoir fait le Grand Colombier. Les pentes sont rudes, mais ce qui m'a permis de tenir, ça été de me répéter sans cesse que ce n'était pas long. Après Brénaz, une fois installé dans la difficulté, j'ai pris le rythme que je pouvais tenir et je l'ai gardé sans jamais chercher à vouloir faire mieux. Attitude gagnante. Comme je savais que le point haut est situé à la croix et nom au panneau du col, j'ai fait la petite descente et la brusque remontée avant de m'arrêter pour reprendre mon souffle et boire, boire encore.

00:00:00Dominique P • Commentaire publié le 29/12/2019

Après Le Grand Colombier, pas facile !

00:00:00Anthony C • Commentaire publié le 27/07/2020

Plus souvenir du temps effectué.
Montée tres sympatique. Cela se corse a partir de Brenaz mais pas ultra long donc rien de compliqué.
Une fois arrivée au sommet descente de moins d'1km et on repart sur une montée a quasi 11%, lorsqu'on s'y attend pas ca pique les jambes.

00:00:00Pierre C

00:00:00Dimitri A • Commentaire publié le 18/07/2021