Commentaires de Daniel V

31 ascensions

Nombre de montées : 31 Commentaires sur le forum : 3
Nombre de sommets : 26 Photos : 45

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col du Sanetsch 2251 m Alpes bernoises
Mannlichen 2229 m Alpes bernoises
Oberi Fäsilalpu 2205 m Alpes bernoises
Grosse Scheidegg 1962 m Alpes bernoises
Loutze 1727 m Alpes bernoises
Chasseral 1607 m Jura
Gurnigelpass 1594 m Alpes bernoises
Tunnel des Agites 1517 m Alpes bernoises
Col du Grand Colombier 1498 m Jura
Col de la Biche 1310 m Jura
Place Centrale 1287 m Jura
Weissenstein 1284 m Jura
Mont Crosin 1227 m Jura
Col des Pontins 1110 m Jura
Mieschegg 1108 m Jura
Balmberg Passhöhe 1078 m Jura
Baettlerchuchi 1074 m Jura
Grande Schoenenberg 1062 m Jura
Scheltenpass 1051 m Jura
Col de la Tanne 1007 m Jura
Passwang 943 m Jura
Montagne de Boujean 928 m Jura
Col de Montvoie 864 m Jura
Col des Rangiers 856 m Jura
Col de Pierre Pertuis 827 m Jura
Le Camp du Castellet 396 m Sainte-Baume & Sainte-Victoire

00:00:00Col du Sanetsch depuis Sion (2251m)

Fait il y a longtemps à VTT dans le cadre d'un tour de plusieurs jours dans la région des Alpes vaudoises et fribourgeoises. La montée était longue et fatiguante...
Ce col en cul-de-sac est dans mon programme pour la saison prochaine, en combinant une descente en téléphérique sur Gsteig (côté nord) avec un retour dans la vallée du Rhône par un des cols vaudois (Pillon, Croix,...).

00:00:00Mannlichen depuis Grindelwald (2229m)

Une belle montée que j'ai faite dans le cadre d'entraînement pour ma première ascension du Ventoux.
L'avantage est d'être entièrement en terrain découvert depuis le bas de Grindelwald (Grund), d'où une vue sensationnelle sur la célèbre paroi nord de l'Eiger. Trafic inexistant jusqu'au sommet où l'on retrouve la foule des touristes amenés en téléphérique...
Attention à la belle saison : les voleurs sévissent à la terrasse du restaurant au sommet !

00:00:00Oberi Fäsilalpu depuis Susten (2205m)

Un sacré morceau, idéal pour s'entraîner avant le Ventoux (ce que j'ai fait en 2011).
La pente est irrégulière, cassante, et les derniers kilomètres sont terribles. Heureusement que le panorama est grandiose, avec une vue imprenable sur les 4000 valaisans.
A noter que le lieu s'appelle plus souvent Stafel. C'est un alpage avec quelques chalets et une petite buvette. La route goudronnée depuis 3 ans est en très bon état.

00:00:00Grosse Scheidegg depuis Meiringen (1962m)

Un col magnifique et exigeant dans un panorama alpin extraordinaire et très courus des touristes. La première rampe depuis la route du col du Grimsel est rude, puis la vallée de Reichenbach s'élargit et le paysage devient bucolique avec de très beaux alpages.
La pente s'adoucit nettement jusqu'à Rosenlaui et son célèbre hôtel de la Belle Epoque, puis Schwarzwaldalp (terminus du trafic routier) avant de se durcir nettement pour les derniers kilomètres dans les pâturages d'altitude.
Un must pour qui séjourne dans l'Oberland bernois !

00:00:00Loutze depuis Saint Pierre de Clages (1727m)

Un sacré morceau, qui ne laisse aucun répis. Le départ de Chamoson donne immédiatement le ton, suivi d'un long passage en forêt aux pourcentages élevés. Une fois passée la bifurcation à droite pour la Loutze la pente laisse un court répit avant de reprendre de plus belle.

La vue de la terrasse de l'alpage est magnifique et l'effort est vite récompensé par la beauté des lieux. A n'entreprendre qu'en milieu ou fin de saison !

00:00:00Chasseral depuis Nods (1607m)

Le grand classique jurassien et de la région dite des Trois Lacs (lacs de Neuchâtel, Bienne et Morat). En quelque sorte le Ventoux Jurassien !
Dans le village de Nods la pente est raide, puis diminue dès le premier contours à gauche. On bénéficie même d'un agréable répit avant d'arriver à la croisée venant de Enges. Depuis là la pente ne descend plus en dessous de 8 % jusqu'à la sortie de la forêt.
Et là c'est l'enchantement : non seulement la pente est moins raide mais le panorama est tout simplement exceptionnel. Tout le Plateau suisse est à vos pieds, et la barrière des Alpes (de l'Autriche au Mont-Blanc) bouche l'horizon. Grandiose !
A noter que le col dit de Chasseral, à l'arrivée des routes sud (Nods, Enges) et nord (Saint-Imier, Savagnières), n'est pas le sommet. Il faut continuer de monter régulièrement jusqu'à l'hôtel, puis encore sur une route interdite aux véhicules lourds (attention aux nombreux promeneurs) pour atteindre enfin le tétraèdre symbolisant le sommet, juste avant la grande antenne. Ne pas manquer de regarder également le panorama contre le nord, avec tout le Plateau de Maîche, les Vosges et la Forêt Noire à l'horizon.

00:00:00Gurnigelpass depuis Dürrbach (1594m)

Un beau col fait en boucle au départ de Toffen et en poursuivant sur Sangerebode et retour par Riffenmatt.
La route est large, en très bon état, mais la circulation peut être dense les weekends. Les plus forts pourcentage sont à partir de Gurnigelbad jusqu'au Berghaus.
Panorama splendide sur la chaîne du Gantrisch et les Alpes bernoisesl

00:00:00Tunnel des Agites depuis Yvorne (1517m)

Cette montée relativement peu connue est un sacré morceau !
Le centre mondial du cyclisme et siège de l'UCI dans la plaine d'Aigle (avec ses grands parkings publiques) peut être le point de départ de cette grimpée vers des panoramas magnifiques sur le lac Léman.

Après une courte transition jusqu'au village vigneron d'Yvorne les choses sérieuses vont commencer. La pente se cabre très vite alors que l'on traverse les vignes et que la vue sur la plaine du Rhône laisse bien augurer de la suite. Un premier tronçon raide en forêt et l'on arrive au hameau en terrasse de Corbeyrier. Puis les pentes vraiment dures débutent en entrant à nouveau dans la forêt. L'acide lactique va envahir vos muscles sur les prochains kilomètres jusqu'au lieu-dit Luan et son restaurant d'altitude. Ensuite la route se cabre encore jusqu'au tunnel des Agites, un peu sombre il est vrai, mais qui ne nécessite pas vraiment d'éclairage car des fenêtres ont été aménagées. De plus la circulation est très rare et les risques minimes.

A noter que cette route est plus ou moins "militarisée" et que la circulation peut être réglementée et même réduite ou interdite en cas de man?uvres militaires dans la vallée de l'Hongrin qui fait suite au tunnel.

La vue panoramique sur l'extrémité est du lac Léman est absolument géniale depuis les pâturages des Agites où la pente devient nulle. Si l'on poursuit la route dans la vallée de l'Hongrin (également un paysage magnifique) on peut facilement rejoindre la Lécherette puis le col des Mosses pour redescendre sur Aigle. Une autre possibilité est de tourner à gauche à la Lécherette et de rejoindre le barrage de l'Hongrin avant de plonger dans le haut de la vallée de l'Intyamon pour rejoindre Bulle et Fribourg.

00:00:00Col du Grand Colombier depuis Culoz (1498m)

Une superbe montée et des panoramas magnifiques sur toute la région. Les pourcentages sont parfois forts mais toujours suivis de tronçons moins raides permettant de récupérer. Et la transition entre les différentes zones (plaine, rochers, forêts, pâturages d'altitude) est très intéressante.
Fait avant le col de la Biche et retour à Culoz.

00:00:00Col de la Biche depuis Artemare (1310m)

Fait après le Grand Colombier par les lacets de Culoz. Dur, en particulier les premiers kilomètres. Mais quel régal de parcourir le plateau sommital et de plonger ensuite sur Gignez.

00:00:00Place Centrale depuis Orvin (1287m)

Ce col permet de franchir la partie est de la chaîne de Chasseral. Son flanc nord depuis le Pont des Anabaptistes ayant été asphalté depuis 2013, il est maintenant possible de rejoindre Orvin au Vallon de Saint-Imier (Corgémont et Cortébert) par le lieux-dit Place Centrale.

Dès la sortie d'Orvin la pente frise un pourcentage à deux chiffre. Après quelques virages au-dessus des dernières maisons du village la route monte à flanc des barres rocheuses avant d'atteindre les premiers pâturages des Prés d'Orvin. La traversée de cette petite station de sports d'hiver offre un court répit, avant d'attaquer la seconde partie de la montée en pente douce jusqu'à la métairie de Prêles, puis à nouveau plus raide jusqu'à la bifurcation menant aux Colisses du Bas (Les Bisons). Le dernier kilomètre est entièrement dégagé avec vue sur les Alpes et le Mont-Sujet en face.

00:00:00Place Centrale depuis Corgemont (1287m)

Cette montée assez raide débute à Corgémont au pont sur la Suze. La pente est tout de suite conséquente en traversant le dernier quartier résidentiel, puis s'adoucit quelque peu dans le pâturage de l'envers. Dès l'entrée dans la forêt les pourcentages augmentent régulièrement pour atteindre un 13% dans le dernier contours à droite. Petit répit en arrivant aux Boveresses puis au Pont des Anabaptistes, passage naturel entre deux barres rocheuses, avant d'attaquer le final dans les pâturages de la métairie de Gléresse.
Je grimpe régulièrement ce col le matin tôt en allant travailler, que du bonheur !

00:00:00Weissenstein depuis Solothurn (1284m)

Un des monstres de la chaîne jurassienne, un vrai défi pour tout cycliste qui se prétend grimpeur !
Dès le passage sous le pont de chemin de fer d'Oberdorf les pourcentages deviennent impressionnants, avec de nombreuses cassures qui ne permettent même pas de récupérer. Seul le tronçon vers Nesselboden permet de souffler un peu. Ensuite ça repart pour un final qui s'achève dans la douleur au sommet situé au nord de la ferme. Pour ceux qui ont encore quelques réserves l'hôtel à droite a une très belle terrasse avec un panorama magnifique sur le Plateau suisse.

00:00:00Mont Crosin depuis Saint Imier (1227m)

Une montée presqu'entièrement dans la forêt, avec beaucoup de circulation. Raide et peu intéressant pour un cycliste avide de grands espaces et de petits cols tranquilles.

00:00:00Mont Crosin depuis Les Reussilles (1227m)

Départ dans les Franches-Montagnes et montée facile vers ce col qui domine le Vallon de Saint-Imier.

00:00:00Col des Pontins depuis Saint Imier (1110m)

La partie la moins intéressante de la montée à Chasseral par son flanc nord.
La route est large et la circulation parfois gênante (bruit et vitesse excessive), mais la pente assez régulière.
Dès le passage du pont sur la Suze la route longe le cimetière et atteint vite un pourcentage qui se ressent dans les jambes.

00:00:00Mieschegg depuis La Rossmatte (1108m)

Deux routes différentes pour atteindre la Mieschegg depuis la Rossmatte : la plus rude monte à la Grande Schönenberg, plonge sur Elay et remonte à Büx puis à la Mieschegg.

La classique part de la Rossmatte sur la route du collet appelé Bächle ou Beclet, entre Envelier et Corcelles. Prendre à gauche au lieu-dit Schmittli et continuer en légère montée jusqu'à Elay (Seehof en allemand). Ne pas manquer le très joli étant à la bifurcation menant à droite au mur de la Mischegg.

Dès l'entrée dans la forêt et la vallée du Grabe la pente se cabre. On reste en deçà des 10% jusqu'à la sortie de la forêt et la bifurcation au bas du Chly Rohrgrabe (si, si cela existe !). Ensuite la partie très dure commence, avec un premier pallier jusqu'à la ferme à gauche, puis surtout ensuite jusqu'à Büx qui nous nargue là-haut sur la crête. En fait la pente ne fait qu'augmenter jusqu'en haut où elle approche de 20%...

L'arrivée au col après Büx est une délivrance, suivie d'une longue traversée légèrement descendante puis remontante jusqu'à la ferme-auberge de la Mieschegg. La vue la terrasse est une belle récompense pour l'effort fourni, en particulier si on marche à gauche de la ferme jusqu'à la crête.

00:00:00Mieschegg depuis Welschenrohr (1108m)

La montée la plus facile à la Tallmatt et à la Mieschegg.

00:00:00Mieschegg depuis Herbetswil (1108m)

Trois routes mènent à la MIeschegg. La plus raide mais également la plus courte part du Bächle. Celle partant d'Herbetswil est longue et la pente moyenne est proche de 10%...

Au départ du village d'Herbetswil la pente est tout de suite à 10%, en zigzagant dans les champs puis les pâturages, avant de pénétrer dans la forêt. Un court répit du côté des fermes de l'Allmend et de Wäscheten, avant de reprendre de plus belle dans le vallon qui suit, jusqu'à la bifurcation menant à la Wisshus. Le mur final jusqu'à l'Untere Tannmatt puis surtout jusqu'à la ferme-auberge de l'Obere Tannmatt va faire très mal aux jambes...

La partie finale débute par une rude descente, avant une montée de quelques pourcents jusqu'à la Mieschegg et son panorama grandiose.

00:00:00Balmberg Passhöhe depuis Welschenrohr (1078m)

Un mur court mais très difficile, avec des contours terribles qui s'enchaînent sans répit. Le début se passe dans les champs au-dessus de Welschenrohr, avec une pente qui très vite se raidit. Puis dès l'entrée dans la forêt c'est l'enfer !
De loin le col le plus raide que j'ai franchi, même avec un vtt.

00:00:00Baettlerchuchi depuis Attiswil (1074m)

Ce col est voisin du terrible Balmberg et permet de franchir le premier pli de la chaîne jurassienne à partir de la plaine soleuroise. Les pourcentages entre Attiswil et le hameau de Farnern sont déjà conséquents, et la route monte en zigzag en offrant une belle vue.

A partir de Farnern les choses sérieuses commencent avec des pourcentages qui de descendront plus en dessous de 10%... Les deux derniers kilomètres dans la forêt sont durs, et ce n'est qu'en arrivant au col, taillé dans la roche calcaire, que l'on peut enfin souffler. A noter le magnifique point de vue sur le Plateau suisse et sa table d'orientation.

00:00:00Baettlerchuchi depuis Herbetswil (1074m)

Le flanc nord du Bättlerchuchi est moins intéressant que son flanc sud, comme souvent sur la chaîne jurassienne. La première partie entièrement en forêt est monotone et raide, jusqu'à l'alpage de Schmidematt. Cette grande combe est un faux-plat trompeur à ne pas prendre à la légère !

00:00:00Grande Schoenenberg depuis La Rossmatte (1062m)

Cette montée peu connue des cyclistes est pourtant un sacré morceau ! Dès le départ au fond de la vallée de la Gabiare, sur la route dite du Bächle, la pente est à deux chiffre. Le revêtement en piètre état ajoute à la difficulté. Mais dès la sortie de la forêt et à l'approche de la ferme du Long Pré les efforts sont récompensés : magnifique panorama, quiétude des lieux et absence quasi totale de véhicules. La pente est toujours soutenue jusqu'à la hauteur de la bifurcation vers la ferme-auberge de la Petite Schönenberg. Ensuite l'asphalte est remplacée par un bon chemin blanc qui devient plat à la côte 1054m, avant de filer vers la ferme de la Grande Schönenberg.

La descente peu se faire par le même chemin ou par Elay au sud, en rejoignant la route menant à la Mieschegg.

00:00:00Scheltenpass depuis Ramiswill (1051m)

Le côté le plus ensoleillé du col, avec un final en apothéose. Plus régulier que son côté ouest.

00:00:00Col de la Tanne depuis Tavannes (1007m)

Un petit raidillon qui permet de Tavannes à Tramelan par une route inhabituelle.

00:00:00Passwang depuis Erschwil (943m)

Col très connu dans la région, paradis des motards qui viennent s'y défoncer parfois...
Montée finale assez raide et passage dans un tunnel au sommet.
Fait lors d'une boucle depuis Laufon, avant de continuer par la Scheulte puis le Beuclet.

00:00:00Montagne de Boujean depuis Bienne (928m)

Cette montée raide, bien connue des cyclistes de la région de Bienne, est courte (4,3 km) mais très exigeante avec une pente moyenne de 11% et un max de 15%.

Dès le départ du quartier de Boujean le ton est donné : le chemin de la Rochette est pavé et avec une pente à 15%... on y est tout de suite dans le rouge ! Ensuite la route serpente en forêt en restant dans des pourcentages à deux chiffres.

Ce n'est qu'en sortant de la forêt, pratiquement au sommet, que la vue imprenable sur la région des Trois Lacs vient récompenser un effort soutenu. La ville de Bienne, capitale horlogère, est à nos pieds, avec plus loin les lacs de Bienne, Neuchâtel et Morat. Et au fond on peut admirer toute la chaîne des Alpes, du Titlis au Mont Blanc. La webcam du sommet ; https://boezingenberg.roundshot.com/

00:00:00Col de Montvoie depuis Porrentruy (864m)

Un petit col pas si facile depuis Villars-sur-Fontenais, il use facilement si le départ de Porrentruy s'est fait de façon trop prétentieuse !
La montée du côté français depuis Glère n'est pas mal non plus.

00:00:00Col des Rangiers depuis Sainte Ursanne (856m)

Un col mythique dans la région, car très connu pour sa course de côte automobile annuelle, et pour la monumentale statue d'un soldat suisse de 14-18 surveillant l'Ajoie (Sentinelle ou aussi Fritz des Rangiers) qui y trônait jusqu'en 1989.
La montée depuis Saint Ursanne est l'une des quatre routes menant au col. Les trois autres partent de Cornol, de Develier et de Boécourt.

00:00:00Col de Pierre Pertuis depuis Tavannes (827m)

Une petite bosse très courte côté nord. A noter que l'ancienne route de Tavannes à Pierre Pertuis en passant sous la pierre percée (d'où le nom du col) n'est maintenant praticable qu'à VTT...

00:00:00Le Camp du Castellet depuis Sainte Anne du Castellet (396m)

Fait plusieurs fois en début de soirée pour éviter la chaleur.