Port de Larrau : 1573 m

depuis Auberge de Laugibar

Nom : Port de Larrau
Altitude : 1573 m
Départ : Auberge de Laugibar
Longueur : 15.30 km
Dénivellation : 1205 m
% Moyen : 7.88%
% Maximal : 11.5%
Massif : Pyrénées ouest, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:30:00Hervé D

Le 19/5/2009 départ depuis Tardets. Les premiers km peu pentus permettent de s'échauffer. Puis à partir de l'auberge les choses très très très sérieuses commencent sans aucun répis (sauf la traversée du village de Larrau),jusqu'au col d'Erroymendi. Montée régulière à plus de 10% avec des morceaux à 15 et 16%. Rythme cardiaque entre 140 et 150, développement 34*29 pour ne pas trop s'user et avec le mal aux jambes liés à l'ascension de la veille. Température élevée. Temps pas terrible mais je ne suis pas là pour battre des records. Après quelques photos descente sympa avec un assez bon revêtement.

01:20:00Jean carl T

le 03 /07/07 Col basque tres difficil ,route en mauvais etat avec une partie en cours de refection avant le passage du tour, mais avec un panorama sur la foret d'iraty magnifique. la route qui mene au col et pas tres bien goudronnée mais tres jolie dans les gorges de la vallée.En haut du premier sommet la vue et superbe et un plateau vous permet de faire une pause avant d'attaquer les dernieres pentes assez raides.

01:57:00Pyrene L

Dimanche 13 sept 2009.
Il fait beau,à 9h00 à l'auberge de Laugibar.
Je suis très content d'avoir un triple plateau !!!
La réputation du col est terrible !!!
Donc,tout à gauche,et c'est parti !! (on est 3)
Bon,pas de surprise ;ça monte de suite !!
Un peu de calme à Larrau,le temps de boire un coup,et ça remonte !!
Bon,là, y a pas de doutes,c'est vraiment un col très dur !!
Il faut se lever sur les pédales,sinon c'est la marche arrière assurée !!Il y a 2 petits passages dans le bois ou ça monte moins...50 metres à tous les 2 !!!!
On sort du bois.On voit bien la route qui monte devant nous.Finalement le bois c'était pas mal !!!
Ouf,arrivée au col.
Le paradis s'offre à nous...une route qui descend !!!!
Puis,tout là-haut,on aperçoit des palombières.On cherche du regard la route qui passe plus bas.C'est pas possible de monter la-haut !!
Des voitures!!la-haut,elles descendent,c'est pas des randonneurs!!
On garde tout à gauche,ça descend..quel pied !!
Bon,on est là,on est venu de notre plein gré,ça monte très dur,pas longtemps,debout sur les pédales on imagine l'Espagne,on fini au moral.Le panneau n'est plus là pour la photo,mais on est en haut!!!
C'est fait!!!On a vaincu "le Larrau" !!

01:22:00Jorge R

C'est pas le plus long, c'est pas le plus beau, mais c'est assurément le plus difficile des cols pyrénéens : pas loin d'une heure et demie pour faire moins de 15 bornes, exactement le même temps que pour le Tourmalet qui fait 3 km de plus! Pour la circonstance, j'avais ajouté un pignon de 28 derrière le 25, et 38x28 ce ne fut pas de trop tellement la pente était dure, surtout dans la première moitié du col. J'ai regretté de ne pas avoir monté un compact... Mon compteur indiquait le plus souvent 9-10 km/h, à la limite du rouge, alors que je grimpe le Tourmalet à 12-13 ... Le "replat" au col d'Erroymendi est vraiment le bienvenu! Attention aux néophytes, c'est un col à vous dégoûter du vélo, prévoir un très petit braquet!!

01:20:00Pierre B

Le voici, le col le plus "difficile" des Pyrénées françaises (quoique ce classement soit toujours un peu équivoque), présentant un pourcentage terrifiant et une longueur intéressante. Le vent est également présent sur le haut.

01:23:00Joel G

13/06/2009 beau temps ensoleille.depart de tardets.mise en jabe jusqu'a l'auberge de laugibar ou la pente s'accentue sensiblement devient terrible par moments et sans aucun repit jusqu'au col d'erroymendi braquet 34/25 34/27 pour les passages les plus difficiles .ca remonte sur les deux derniers kilometres .vent de face a l'arrivee au col ou la pente est dure .revenu a tardets par isaba et la pierre st martin cote espagnol ou les derniers lacets m'ont semble tres longs .fabuleux paysages .revetements excellents cote espagnol .magnifiques forets .retour tardets en descendant le soudet
tout aussi beau .j'ai fait chauffer les patins de freins ......

04:00:00Paul V

Mon tout premier col, il y a 12 ans. 4 heures de souffrances avec un VTT de 17kg, pas d'équipement approprié et une chaleur de bête.
Je l'ai refait il y a quelques années et avec le matériel approprié, c'est toujours très difficile. Les 2 premiers km, entre Laugibar et Larrau, sont redoutables pour le palpitant. La sortie de Larrau, en larges courbes dans la verdure, est elle aussi terrible.

01:22:00Eric P

Le 02 Août 2014, chrono déclenché au niveau de l'auberge. Etant parti de Lanne en Barétous j'ai pu me chauffer.
Depuis l'auberge jusqu'à la sortie du village de Larrau ça monte dur. Ensuite un petit répit et ça repart dur jusqu'au col d'Erroimendy. Après le tracé devient plus facile sauf sur la fin de la montée.
A noter que le revêtement de la route n'est pas roulant sur l'ensemble de la montée mais par contre très peu de voitures.
Ascension faite lors d'un périple de 120 kms (descente côté espagnol pour rejoindre la montée du col de la Pierre St Martin).
Dans les commentaires j'avais lu que le Larrau était très dur : je confirme car ayant monté le Tourmalet, Peyresourde, Hautacam, Aubisque, ce Larrau est pour ma part plus dur. Je l'ai monté en grande partie sur du 34x30.
N'étant pas un grimpeur régulier (1 fois par an), j'ai ressenti le manque d'un triple plateau chose que je n'ai pas ressenti dans les autres cols cités au-dessus.

01:11:00Ekaitz G

Très durs jusqu'au repos puis la fin se durci encore...fait attention, garder sous le pedal un peu.

01:26:00Julien M

belle montée , (08/06/2015)

00:00:00Bruno R

Un col typiquement basque avec de très forts pourcentages. Je l'ai monté en 1987 par une journée pluvieuse en France, mais arrivé au sommet le ciel était parfaitement dégagé, comment souvent.Très beau col.

00:00:00Nicolas J

Montée très irrégulière et faite sous un temps affreux. Temps pluvieux au niveau de Larrau et qui s'est transformé en brouillard épais à 5-6 kms du sommet. Impossible de voir à plus de 10-20 mètres. Aucune prise de temps.

00:00:00Yves C

Septembre1997. A enchainer avec un passage en Espagne via Isaba et retour par le col de la Pierre St Martin. Trés beaux paysages variés français et espagnols.

00:00:00Cyrille E

Au début ça ressemble au Semnoz par Quintal, ensuite c'est les Aravis, au sommet c'est le Galibier!

00:00:00Jean-jacques T

Un col difficile mais deux trophées avec le col d'Erroymendi

00:00:00Jean-christophe A

Au cours de ma traversée des pyrénées 2007. Un froid glacial au port de Larrau. Un col assez difficile.

00:00:00Matthieu C

je n'avais pas de compteur pour effectuer cette montée.

C'est la montée la plus difficile que j'ai faite, et de loin !!!
Du pied au sommet, il y a quatre passages de replas, à Larreau, dans la forêt une première fois, puis une autre fois encore dans un passage boisé, puis à Erroymendi, qui avec sa légère descente fait du bien.

Tout le reste n'est qu'une montée où l'on est constamment en prise dans des pourcentages constants mais au combien élevés.
C'est la première fois que même les lacets ne me permettent pas de récupérer brièvement, tellement la dénivellation est importante!!

Il faut ajouter à cela que lorsque je l'ai monté, il y avait beaucoup de chaleur, ce qui m'a fait suer abondamment, puis donné froid dans les passages de replas suffisamment boisés pour donner des écarts de température significatifs.
Le revêtement était d'une qualité plus que médiocre quand j'ai fait cette montée, qui oblige à la prudence lors de la descente.

La fin de la montée est réellement cruelle, car après tous les efforts consentis, on arrive à Erroymendi, qui certes permet de récupérer, mais un vent de face d'une grande force vient littéralement nous barrer la route et oblige à s'employer au maximum.

C'est donc une montée à faire uniquement si l'on a des bonnes jambes comme c'était le cas pour moi, qui est très exigeante, mais qui offre de superbes panoramas, au sommet et dans la montée vers Erroymendi.

La montée du Port de Larreau est donc l'une des plus difficile mais également l'une des plus belles que j'ai effectué.

00:00:00Olivier C

Quelle montée !!!
Aussi dure que le paysage est magnifique, surtout en haut au passage du col d'Erroymendi.
Le revêtement est globalement bon (sauf les quelques Kms entre Erroymendi et le dernier Km du Port de Larrau...)
Col très éprouvant, réalisé avec 34x23 mais si j'avais pû mettre plus petit, je l'aurais fait.

00:00:00Pierre V

Très dur, très basque, très beau.

Niveau Tourrmalet ou Pierre Saint-Martin. Les 500 derniers mètres avant Erroymendi (col intermédiaire) vous laisseront un souvenir cuisant. Et ce ne sera pas le seul !

La descente sur ce versant est des plus délicates: revêtement "tôle ondulée" (2015) dans la 1° moitié, beaucoup de courbes très techniques sur des pentes très raides. Vérifiez vos freins qui seront très sollicités.

00:00:00Panis C

alors là y a du lourd! un des col les plus dur que j'ai monté!de logibar jusqu'au col erroymendi( à part 200m dans larrau) on est quasiment à + de 10% de moy, c'est très dur, on a l'impression que çà n'arrête pas! ensuite on arrive dans un espèce de cirque assez fabuleux
il faut profiter car le dernier kilo n'est pas mal non plus!
restez humble et prévoyez le bon développement pour ne pas risquer l'implosion! à déconseiller au débutant!!!!

00:00:00Eric J

Fait le 12/09/2010.
Il mérite bien ça réputation.
Surtout le dernier km (celui du Col D'Erroymendi et celui du Port).
Impossible de termniner autrement que debout sur les pédales.

00:00:00Idris R

Un vrai monstre basque. Ce col fait partie des poids lourds des Pyrénées. La pente est sans répit sur toute l'ascension sauf sur un très court passage dans la traversée de Larrau et juste après le col d'Erroymendi. Certains points de vue sont superbes mais si on n'est pas en forme il peut vite laisser des mauvais souvenirs...

00:00:00Jean-luc L

Un vrai col basque qui fait mal !
Récit + photos => http://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2013/11/15/7eme-etape-sainte-engrace-sainte-engrace/

00:00:00Loic L

Derniere rampe à 11,6% mais qui paraitra moins car il y a au moins 3 kms de replat avant pour détoxiner les guibolles...

00:00:00Sebastien G

Attention : hors-catégorie basque ! Réalisé après le col de Bagargui lors de la traversée des Pyrénées, en juillet 2013 sur l'heure du midi en plein soleil : forts pourcentages, trop chaud, pas de répit et en plus pas de panneau kilométrique. Les derniers 100m avant Erroymendi sont terribles (une dame en VTT tirait des bords sur la route). Après légère descente avant les 1,5km à 11,5%. Paysages magnifiques.

00:00:00Colin B

Magnifique ! C'est mon col préféré.

00:00:00Richard M

Pour moi, c'est le col le plus dur des Pyrénées. Je l'ai "réussi" à la 3ème tentative. La montée jusqu'à Larrau est déjà coton. Au sortir de la forêt près du col d'Erroymendi (les corbeaux freux), ça peut devenir l'enfer. La pente finit à 16% avec des vents concentrés souvent de face. Attention, les vautours fauves rodent. N'oubliez pas qu'Indurain, le "local" de Pampelune a perdu son 6ème tour de France ici.

Je me souviens que pendant la montée, je me suis demandé: "mais il est où le plaisir ici?"

00:00:00Julien I

Le 05/08/2014
Depart depuis Mauleon aller retour 90km en 4H27 et 2352 mètres positif avec une petite pause cote espagnol au soleil !!!! car de l autre cote du tunnel en France c était le froid et la tête dans les nuage !!!!!
C est mon 1er gros col donc aucune comparaison possible pour le moment. Je les grimper doucement mais surement. Dommage pour les paysages je ni voyer rien.

00:00:00Gilles G

Fait en décembre 2015, depuis le village de Larrau. Le col était fermé, mais il faisait 20°, et était praticable presque jusqu'en haut (j'ai juste fait la majeure partie du dernier kilomètre à pied à cause de la neige).

La première partie jusqu'au col d'Erroymendi est juste infernale, sur 7km, c'est une des plus dures rampes des Pyrénées ! Après ce col, ça redescend un tout petit peu, et on remonte vers le port de Larrau. Le paysage est très beau (comme souvent au Pays Basque) !
Attention au vent dans la partie finale.

00:00:00Pascal G

Celui là est copieux, la vache!


00:00:00PeÑa M

00:00:00Cocher M

00:00:00Jean claude C