Lac d'Aumar : 2195 m

depuis Saint Lary Soulan

Nom : Lac d'Aumar
Altitude : 2195 m
Départ : Saint Lary Soulan
Longueur : 24.30 km
Dénivellation : 1375 m
% Moyen : 5.66%
% Maximal : 13.0%
Massif : Pyrénées centrales, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

03:10:00Jean-louis C

La majeure partie de la route depuis St-Lary est la même que pour le lac de Cap-de-Long. Il faut redescendre d'une dizaine de mètres vers le lac d'Orédon, puis passer (gratuitement) le péage pour remonter vers les lacs d'Aumar et d'Aubert. Cette route des lacs est large avec un revêtement impeccable. Elle sert dans la journée essentiellement aux bus qui montent les touristes. Elle est fermée aux voitures de 09:30 à 18:00, ce qui n'est pas strictement respecté. La faune et la flore sont remarquables et on s'en rend compte déjà pendant l'ascension (Pins à crochets, orchidée, ramondie, rhododendrons...). Les animaux sont plus difficile à voir, à par les papillons (une année l'un d'eux s'était posé sur ma sacoche pendant 2 km !). Les lacs ont des couleurs de pierres précieuses (émeraude, lapis lazuli). Si on enchaîne Cap-de-Long et Aumar, le faire dans cet ordre, c'est somptueux !

01:00:00Marc L

Après la montée de Cap de Long
Le 15 Juin 2011

01:14:00Ekaitz G

Montée très irregulière avec la route qui n'aide pas non plus.
Après le 10 premiers km, on arrive à la meilleure partie de la montée au niveau des paysages. On descend 1 km sur le lac d'Oredon puis on commence les derniers 4km (sans voitures car interdit) avec des pentes assez raides surtout dans une ligne droite infinissable. Heuresement que la vue aide un peu à oublier la douleur des pates.
En haut c'est magnifique, d'abord le lac d'Aumar puis en continuant le lac d'Aubert (visite obligé car se retrouve 1km plus loin en descent)

02:25:00Bruno D

Tres belle montée. Des rampes à 10% avec des passages plus doux qui permettent de récupérer un peu. Les lacs à l'arrivée font oublier la douleur. Plus de voitures aprés le lac d'Orédon du fait des navettes obligatoires...sauf pour les vélos.

01:00:00Thomas F

à faire apres Cap de Long, c'est un petit 400m à rajouter pour une super vue sur le Néouvielle

00:23:00Greg R

Août 2017 (depuis la barrière de péage au col 2195)

Bonus obligatoire après la montée de Cap de Long ! Magnifique même si la fin donne moins un sentiment d'accomplissement que le dernier km de Cap de Long, le basculement à 2200m qui ouvre la vue sur les lacs d'Aubert et Aumar c'est quelque chose...

La vue est en revanche plus dégagée et pour les 4 derniers km on a beaucoup moins de circulation à cause du péage ! En plus on finit en descente à plus de 50 km/h et ça c'est pas partout pour un 2100 + !

Tout aussi indispensable que Cap de Long si vous séjournez dans le coin.

02:15:00Morgan R

25/07/2013
Des superbes paysages qui font oublier les dénivelés. A partir du Lac d'Orédon, la route étant fermée à la circulation, elle n'est que pour nous les cyclistes. Le bonheur, surtout pour la descente. N'hésitez pas à continuer la route après le Lac d'Aumar, car le lac d'Aubert, est pour moi encore plus beau.

01:45:00David M

À faire absolument si on est dans le coin. Vue grandiose paysage et lacs magnifique mais ça se mérite. La route à partir de Fabian typique des Pyrénées ne rend pas irrégulière sans indications nombreuses ruptures de pente avec plat descente et raidars dans l'ordre ou le désordre font vraiment mal. Attention à la descente pénible technique et surtout rendu dangereuse par le défilé de voiture qui monte aux lacs.

01:15:00Pierre F

Ascension faite après la montée de Cap de Long (temps d'ascension correspondant à la montée au lac d'Odéron + route Odéron - lac d'Aumar depuis le croisement entre la route des lacs et la route allant vers l'Espagne). La route n'est pas en bonne état jusqu'au lac d'Odéron mais après pour aller au lac d'Aumar c'est super, la route est bien et il n'y a pas de voitures qui passent sauf une navette entre le lac d'Odéron et le lac d'Aumar). Sinon la vue est superbe et la montée pas trop dure donc une bonne ascension à faire assez tôt !

02:50:00Manuel L

Monté après le plat d'Adet superbe col malgré la neige sur la route ,vélo sur le dos , un vue imprenable au lac

00:00:00Pierre V

Les derniers kilomètres, du lac d'OREDON au lac d'AUMAR sont grandioses. Comme le site du lac.

00:00:00Idris R

Après avoir été à Cap de Long.

Le passage sur le barrage d'Orédon est superbe avec le reflet. Puis ensuite on s'élève jusqu'à se retrouver en forêt sur des pourcentages forts en ligne droite. On a un peu l'impression d'être scotché mais très vite on arrive sur le plateau au lac d'Aumar avant d'arriver au lac d'Aubert en descente.

Paysage sublime au bout !!

00:00:00Jean-luc L

Pente irrégulière et exigeante dans l'ensemble, Cadre sauvage et extraordinaire
Récit et photos => http://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2014/08/02/week-end-pyreneen-peyresourde-val-louron-azet-lacs-du-neouvielle/

00:00:00Olivier G

Une des plus belles montées des Pyrénées. Débutée à Fabian, la montée est commune avec celle du Lac de Cap de Long durant 10 km, dans une forêt encaissée. On passe par les lacets des écureuils, les lacets des myrtilles et les lacets des edelweiss. Puis on redescend un peu au niveau du lac d'Oredon avant d'entamer la montée finale vers le lac d'Aumar et d'Aubert. Ce sont 5-6 km magnifiques mais pentus, avec un panorama magique sur le Neouvielle.

00:00:00Loic L

Un jour mémorable : route fermée au trafic pour cause de neige bloquant l'acces).

J'avais donc tout ce paradis pour moi tout seul et l'ascension est aussi corsée que vers le barrage. Et au sommet, j'ai eu droit au lac gelé...

Quel pied :-)

00:00:00Damien D

Montée effectué avec le lac de Cap de Long, longue et difficile mais quelle beauté et quel paysage, aprés la courte descente la pente ne redescend jamais sous les 8%, monté le 09-08-2012

00:00:00Michel P

A partir du lac d'Oredon sur une route réservée aux navettes en journée, donc sans voitures une belle montée de 5 km avec des pourcentages entre 6 et 9 % de jolis lacets et des Paysages magnifiques avec au sommet un site exceptionnel avec les lacs d'Aumar et Aubert.

00:00:00Guillaume P

Faite à partir d'Arreau, c'est une longue ascension qui vous attend où vous passez par tous les pourcentages possibles. La fin est d'autant plus difficile car on y trouve les rampes les plus compliquées. Pas trop de circulation quand j'y suis allé début août ce qui n'est pas mal plus mal vu la largeur de la route. Venteux au sommet mais un sentiment de tranquillité unique. Pas mal de petites lacets (écureuils et myrtilles notamment) qui rendent cette ascension unique.

00:00:00Sébastien P

La deuxième partie reste la plus dure avec une longue ligne droite... Beau col à plus de 2000m

00:00:00Roland D

Entre Fabian et Aumar: de 1h15 à 1h46 selon les années... et l'état de forme.

Cela fait 27 fois que je grimpe cette superbe route depuis 1984. Je ne m'en lasse pas: 2 fois déjà cette année. Par contre, relativement lentement cette fois-ci, car aucun entraînement cette année: juste 4 à 500 km pour des allers-retours en ville. 1h46 pour la partie Fabian-Aumar.
Un plaisir systématique, en particulier dans la montée entre Orédon et Aumar, une grande route sans aucune voiture pour vous enfumer, à part les rares navettes. Et arrivé au lac, le plaisir de plonger dans une eau pas si froide histoire de rafraîchir les muscles.
J'ai même grimpé ça deux fois en mai, une fois en étant arrêté par la neige à 1km du sommet (après avoir roulé pendant quelques centaines de m dans 10 cm de neige), et une fois en terminant encadré par deux murs de neiges sur les bords de la route. Magique!
Pour moi, c'est à la fois une des montées les plus dures et les plus belles des Pyrénées.

00:00:00Anthony C

Après avoir monté l'ascension du lac de cap de Long, je suis redescendu vers le lac d'Orédon pour effectuer les derniers kilomètres jusqu'au lac d'Aumar, le dimanche 14 août 2016 dans l'après-midi.

Depuis le dernier rond-point de Saint-Lary Soulan (830m), il y a 24,3 km à 5,65 % jusqu'au lac de Cap de Long. Il y a d'abord 9 km à 3,5 % jusqu'au carrefour (1140m) après Fabian, véritable pied de l'ascension. Mais autant éviter de se griller en roulant sur un développement tout à droite. Il vaut mieux mouliner un peu pour s'économiser pour la suite d'autant que dans le dernier kilomètre avant le carrefour, il y a tout de même des pentes à 6 %.

On continue sur la D929 pour 10 km à 7,6 % jusqu'au carrefour des deux lacs au-dessus du lac d'Orédon. Mais en fait, cette portion est plutôt irrégulière, avec quelques replats mais aussi de courtes portions jusqu'à 10 %. On entend des gens se baigner dans la Neste de Couplan. Après cela, on franchit le lacet des Ecureuils puis celui des Myrtilles avant de grimper l'un des passages les plus aériens de l'ascension: les lacets des Edelweiss. Ces lacets sont plus spectaculaires que difficiles. Peu après on arrive au carrefour (1895m) au-dessus du lac d'Orédon où on voit d'ici le barrage de Cap de Long plus haut.

Pour monter au lac d'Aumar, il reste 5,4 km à parcourir sur la route que l'on prend à droite au carrefour et cela commence par 1 km de descente jusqu'au lac d'Orédon (1849m) où il y a une barrière pour les automobilistes, obligés de laisser leurs voitures sur le parking et de prendre des navettes s'ils veulent aller plus loin, de 9h30 à 18h30. Tant mieux pour les cyclistes et les randonneurs qui peuvent eux continuer en toute quiétude. Mais la difficulté devient croissante avec d'abord des pentes à 7 % suivant la barrière puis surtout une grande ligne droite avec une bonne pente à 10 %, la portion certainement la plus dure depuis le début ! Mais heureusement après il reste un peu plus de 2 km où on peut souffler sur des pourcentages moindres et une route en lacets. Les tout derniers hectomètres sont presque plats et le sommet de la route est à 2201m d'altitude, selon l'IGN.

Le lac d'Aumar est très beau, entouré de pelouses et de pins à crochets. Et si on continue 1 km plus loin, il y a une petite descente qui mène jusqu'au lac d'Aubert (2148m).

Au final, c'est une très belle ascension même si je la trouve moins dure que le col du Tourmalet et le port de Pailhères. En revanche, dans la descente, à vélo de route, il y a pas mal de vibrations alors qu'en montée, ce revêtement ne gênait pas. Certains virages manquent de visibilité. Je pense donc que faire cette montée avec un VTT muni de suspensions et de freins à disques doit être plus sympa pour la descente au retour !

Du coup avec mon vélo de route, je n'étais pas super rassuré et je n'ai fait qu'une petite pointe à 52,5 km/h dans cette descente. Mais arrivé au carrefour juste avant Fabian, j'ai pu enfin me faire plaisir et rouler grand plateau tout à droite dans le long faux-plat descendant jusqu'à Saint-Lary-Soulan

00:00:00Olivier L

Une de mes plus belle montée! tous les ingrédients sont réunis avec un final somptueux !!! A faire absolument!

00:00:00Charles V

Après le lac de Cap de long, jolie.

02:00:00Julien H

00:20:18Marc G