Col du Sabot : 2100 m

depuis Barrage du Verney

Nom : Col du Sabot
Altitude : 2100 m
Départ : Barrage du Verney
Longueur : 14.50 km
Dénivellation : 1290 m
% Moyen : 8.9%
% Maximal : 12.0%
Massif : Arves et Grandes Rousses, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:25:00Dom B

Col difficile , pas de replat, mais pente régulière . L'un des cols Français les plus durs .
Après le collet, montée dans les alpages sur petite route déserte très plaisante.
A ne pas rater .

01:13:00Johann P

Un super col très dur, très beau et très calme dans sa deuxième partie. Aucun vrai replat et une difficulté qui va croissante jusqu'à un final éprouvant où on cherche constamment à reprendre son souffle.

01:14:00Ciji C

Superbe col!!! A faire et à refaire!!
Difficile tout le long (hormis un petit replat de 150m à la villette il n'y a pas de répits) mais jamais de passage vraiment trop difficile à plus de 12-13%. Une fois le collet passé, le décor change radicalement, il n'y a plus que nous, la route et la montagne. Le revêtement n'est d'ailleurs pas aussi dégueu que ce je pouvais penser. Le cadre est parfait, si on jette un ?il derrière (ou sur le coté) on voit tout les lacets qu'on a déjà avalé. Les 2 derniers km sont par contre relativement exposé au vent, lorsqu'il vient du nord (comme c'était le cas pour moi) ça rend la fin difficile.
Vraiment un superbe col, pas aussi monstrueux que ce que je m'étais imaginé (mais quand même difficile) à faire avant de faire son voisin plus connu mais nettement moins intéressant: la croix de fer

02:03:00Baptiste F

Temps puis Rochetaillée.
Une superbe montée, effectuée le 29.10.2011 en solo. Pas un chat là haut. La route n'est pas top mais parfaitement praticable jusqu'en haut. Une montée difficile car aucun répit et des pourcentages vraiment hard. Un col méconnu mais bien plus difficile que la croix de fer par le même côté...

01:18:08Ekaitz G

Quelle montée grandiosse!! A faire absolument!!
Alors que tout le monde va faire le Col de la Croix de fer, on prend direction Vaujany et on monte jusqu'à 2100m avec des pentes très très raides et personne dans la route. Heuresement qu'il y a encore des cols qui ne sont pas très connus et qu'on peut admirer ces paysages en solitude.
Pour la montée la route est ok, mais faites attention lors de la descente les premiers 7-8km de cela car le goudronné n'est pas terrible.

01:33:00Boulet J

Magnifique après Vaujany, l'impression d'avoir la montagne uniquement pour soi avec cette toute petite route qui serpente au milieu de nulle part.

01:30:26Greg R

Juillet 2016

Un col qui devrait être incontournable pour les amoureux du vélo : dur, très peu fréquenté et dans un cadre magnifique. Si vous passez dans le coin pour l'Alpe d'Huez n'hésitez pas! Au sommet, continuer un peu à pied pour voir le lac de Grand-Maison

Il y a un nombre de passages entre 10 et 13% impressionnant, et ça attaque très fort dès le pied (les deux premiers km sont bien durs), on s'étonnerait presque que le % moyen ne soit "que" de 9 %.Pour moi, plus dur qu'un col comme la Madeleine.

Plusieurs fontaines dans la première moitié de la montée, la dernière à la Villette (alt 1350m).

01:38:00Bruno M

un très très beau col dans sa deuxième partie : très sauvage (route étroite), peu fréquenté et dur ; avant Vaujany c'est moyen

01:24:30Gui A

Chrono depuis le Verney. L'une des grandes montée alpines. Hors de la foule, quasi-inconnue, cette ascension est splendide et se mérite !

01:52:00Thierry.bzh G

effectué le 01/10/2017
au départs d'allemont montée cooollll jusqu'au croisement du glandon et puis là sa ce corse avec une ascension entre 8 et 17% avec plus souvent des % à 2 chiffres et plus près du 15% le col le plus dur de la région que j'ai pu gravir (avec le luitel de la séchiliènne) bien plus dur que l'alpe sa voisine la montée jusqu'à vaujany se fait sur une belle route ensuite après la vilette au niveau des terrains de tenis et de la pizzeria la route est bien dégradée
j'ai été repris par le brouillard dans l'ascension et pour la descente c'était folklo entre les bouses les vaches et les nids de poules avec le brouillard toujours présent à vaujany je suis parti sur le collet toujours dans le brouillard avec une pente toujours aussi douce MDR le panorama en haut ba rien tout bouché je vous souhaite de faire cette ascension sous un ciel plus clément
pour moi le chrono je le met car le compteur le donne mais je m'en moque seul le fait d'être en haut m?intéresse (je suis amputé de jambe)

01:26:00Pierre M

Génial! Un incontournable du coin.
C'est dur évidemment mais la montée est régulière. En dosant l'effort ça passe bien. N'hésitez pas!
L'état de la route n'est pas excellent mais c'est largement praticable en vélo de route.

01:45:00Dorian M

Col difficile, avec moins de circulation que dans la Croix de Fer mais ce n'est pas moins beau. Le revêtement est moyen.

01:45:00Guilhem C

Effectivement col bien dur, grimpé lors de la journée réservé aux cyclistes.
Le 7 derniers kilo se font sur une route qui ne rend pas terrible, au contraire de la vue, qui est fantastique avec un panorama sur le lac de grand maison.
Un peu d'entraînement nécessaire pour gravir le col. Et attention à la descente gravillon et mouton (en fonction de la saison)

02:00:00Jean-jacques C

Belle et jolie ascension finale après une approche de 120kms

00:00:01Raphael B

Col très dur mais aussi très beau. Un 2nd versant devrait voir le jour au plus tard en 2020 permettant de réaliser de belles boucles avec le col de la Croix de Fer

00:00:00Pierre B

Un col bien caché dans un secteur vraiment ardu. Au-dessus de la station de Vaujany, la route et le paysage deviennent tout autres mais le pourcentage ne daigne plus descendre en-dessous de 9% !

00:00:00Henri C

15-09-2011 : Grand Jour pour moi : Je viens de franchir tous les Cols Routiers des Alpes Françaises !! (du moins, ceux dépassant les 1500 m d'altitude !). Sauf erreur de ma part : il s'agit là du seul col routier goudronné du département de l'Isère, dépassant les 2000 mètres d'altitude !
Celui-ci est superbe par sa sauvagerie...malgré la présence proche du téléphérique de Vaujany

00:00:00Pascal R

C'est un très beau col difficile. Les derniers kilomètres sinuent dans les alpages sur un revêtement très moyen mais qui passe. C'est un vrai col sauvage, il ne faut pas le rater.

00:00:00Noel B

Très très dur col qui a été une souffrance cet été 2010 même si j'avais fait la croix de fer avant cette grimpée Vaujanny, Col du sabot demande de l'entrainement avant de s' attaquer.Pour moi le top des cols d'Oisans au niveau difficultés.La découverte aussi des Barrière canadienne surprenant!

00:00:00Régis B

Col très difficile.Déjà monter au mois d'août en 2000 à 54 ans.A l'époque avec le club cc2b nous avions rencontrer de paisibles vaches sur le chemin.Col remonter cette année avec un copain le 3 juin 2010.On a été stoppé à 500m du sommet pour cause de congères.Col a faire quand même 1 fois dans sa vie.

00:00:00Loic L

Le col du Sabot fait partie du top 5 des cols les plus durs de france.

Distance totale 14,5 kms.
13,7 kms de pente à 9,2%.

Le seul plat, c'est à Vaujany. Il mesure 300m.
Après, C'est 3,5 kms entre 9,3 et 11%. Ca se radoucit à 7 et 8% à 4 kms du sommet. La campagne est somptueuse surtout en automne.

00:00:00Damien C

Col que je préfère en Isère, c'est long, c'est dur, c'est beau et on sent seul au monde après Vaujany.

Le pied est très dur je trouve sur une belle route où on a l'impression d'être collé (la pente ne rend pas sur cette partie).
Prudence à la descente car la partie finale est sur une petite route d'alpage avec quelques cailloux et trous mais ça passe à condition de descendre doucement !
Un col à plus de 2000 m très peu connu comme le montre le peu de commentaire sur ce site !

00:00:00Goncalves N

col difficile, un des plus durs que j'ai fait. On n'est pas gêné par la circulation ( enfin si par les troupeaux de vaches et moutons au sommet).
bien plus dur et intéressant que son voisin de l'Alpe d'Huez

00:00:00Eric Z

Le Col du Sabot ? 2100 m - est le point culminant des cols isérois et seul 2000. Son proche voisin ? le Col de la Croix de Fer et ses 2064 m ? est en Savoie. Ascension hors norme, elle vaut par sa difficulté avec 18,3 km depuis Allemond avec un D+ de 1370 m à 7,5% de moyenne et surtout par sa situation isolée avec une route en aller-retour qui lui donne un caractère sauvage.
L?ascension est scindée en 3 parties. La première partie débute à Allemond juste sous le barrage du Lac de Verney avec 1 petit kilomètre à 4%. Puis le long du lac de Verney avec 2,5 km entre 0 et 2,5% maxi.
la seconde partie va vous réserver un bon gros morceau à avaler jusqu?à Vaujany. Peu avant le bout du Lac de Verney, en laissant filer la route qui mène au Col de la Croix de Fer, vous prendrez la voie de droite qui s?incline sévèrement d?un seul coup. Serrez les dents : 4,7 km à près de 9% de moyenne jusqu?à Vaujany.
il reste encore 10 km et encore au moins 1000 de D+, faites le calcul? 10% de moyenne !!! Allez pour la forme, décrivons un peu cette dernière partie. Poursuivez au-delà de Vaujany vers le hameau de la Villette. Peu après, vous empocherez un col agréé par le Club des 100 cols : le Collet (de la Villette) à 1400 m. Puis ce sera une succession de lacets et quelques bouts droits meurtriers (3 barrières canadiennes à franchir) jusqu?aux Chalets de Côte Belle (alt.1870 m) et enfin du Col du Sabot à 2100 m. Dernier col effectué durant ma semaine de vacances dans les Alpes aprés le Col d'Ornon,le col de Poutran(via L'alpes d'HUEZ),Le col du Tourmalet, le col du Galibier,le col du Glandon et de la croix de fer et le col de Sarenne.L'expérience acqui durant cette semaine, je prend du départ d'Allemond un rythme tranquille de croisière, en général je m'en fou du temps que je met dans les ascensions, le principal est d'arriver en haut.Je n'ai eu aucun problème mental ou physique durant la longue montée à part une météo de merde (pluie et froid pour un 29 juin)et la peur de...la descente au retour ! Car plus je me rapprochais du col plus je voyais la route se dégrader avec de s gros cailloux, de la terre des nids de poules...En cadeau j'ai eu de la Neige au sommet!J'ai dû porter le vélo pour finir dans le neige et le panneau du col avait disparu !J'ai croisé une famille de Chamois et 2 cyclistes allemands en 2h00 d'ascension ! Le défi est autant dans la montée que la descente mais en étant prudent ça passe.J'en garderais un excellent souvenir, c'est aussi sauvage que le col de Sarenne et de difficultée similaire mais avec en plus un zeste d'aventure !

00:00:00Ultrabike U

Sublime !

00:00:00Henri S

1-7-2013 : C'est un des rares cols routiers borgne.
Je le fais depuis Rochetaillée. Cela permet de s'échauffer tranquillement, avant d'attaquer les dures pentes.

Le col était enneigé un peu avant le sommet, rare en juillet.
Le panneau habituel n'était pas là, est-il enlevé pour l'hiver ?

Pour ceux qui recherche le calme et la solitude, mais attention, ce col parait en effet, plus difficile que La Croix de Fer.

Si un troupeau de vaches s'approche, fuyez ! Sinon, vous allez récolter un nuage de mouches affamées. Une escorte encombrante et agaçante pendant un bon moment.
On pourra voir alors, un cyclo, montant en tournoyant ses bras dans tous les sens.
Mais, qu'est ce qu'il fait ? Dirons les promeneurs.

00:00:00Patrick P

Découvert en 2011.Col trés difficile et de surcroit assez long. Le sommet se trouve au bout du monde.

00:00:00Thibault S

Magnifique col ! Sans voiture mais avec vâches !

00:00:00Léo P

Col assez sympa, route peu fréquentée après Vaujany.

00:00:00Manu le bressan T

Pour mon premier col grimpé à vélo ("seulement depuis Vaujany") je n'ai pas été déçu.
Ascension solitaire qui fait mal aux cannes dans des paysages superbes.
Sans rien connaitre aux ascensions de cols je n'ai visiblement pas choisi le plus simple.
Du coup ça me donne des idées :-)

00:00:00Guillaume B

Octobre 2016 avec la pluie dans les derniers kilometres ; 5 °, descente au milieu des vaches et de leurs bouses

00:00:00Bruno M

Fait le 01/07/2016. Entièrement d'accord avec les superlatifs : c'est un des plus beaux cols qui soit, dur à souhait, et pas un chat. Si vous voulez frimer, c'est raté. Finalement, le plus dur c'est de monter à Vaujany. Après la Villette, on prend une hauteur de dingue à chaque lacet, face aux Grandes Rousses, c'est simplement grandiose. Le dernier tiers est relativement moins dur. A faire tôt la matin ou par temps frais parce que c'est plein Sud-Est. Le bitume rend bien à la montée. A la descente, par contre, gravillons et bouses de vache sont redoutables dans le tiers supérieurs. Barrières à vache : y aller franchement, mais il vaut mieux les prendre bien droit !

00:00:00Patrice D

Réalisé le 18 octobre 2018: Parking du musée Hydrelec (798 m ) > Col du Sabot (2130 m ). C'est un col qui est facile en ski de randonnée mais difficile en vélo !

00:00:00Cyrille S

Col superbe, sauvage et tranquille dès la sortie de Vaujany.
Les 8 derniers kilomètres permettent de remonter l'alpage sur une petite route un peu sale et gravillonnée par endroit mais largement passable en vélo de route.

En dehors d'un replat après Vaujany, la pente est toujours assez forte et l'on peut prendre son rythme assez facilement.

00:00:00Megadeth38114 B

très exigeant, très sauvage et peu fréquenté, magnifique col !!!

01:15:00Kurt E

00:20:18Marc G

00:00:00Arnaud F