Commentaires de Maxime V

22 ascensions

Nombre de montées : 22 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 20 Photos : 0

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col de Sarenne 1999 m Arves et Grandes Rousses
Col du Solude 1680 m Ecrins
Auris en Oisans 1640 m Arves et Grandes Rousses
Station d'Oulles 1440 m Taillefer
Col de la Morte 1368 m Taillefer
Station d'Oz 1340 m Arves et Grandes Rousses
Col de Prélétang 1267 m Vercors
Col de la Charousse 1241 m Monts du Vivarais
Col de l'Oeillon 1234 m Massif du Pilat
Col de la Croix de Chaubouret 1201 m Massif du Pilat
Col de la Croix de Ferrières 938 m Monts du Vivarais
Saint André la Côte 856 m Monts du lyonnais
Montchardon 784 m Vercors
Côte de la Croix Perriere 770 m Monts du lyonnais
Yzeron 751 m Monts du lyonnais
Col Lachard 695 m Chambarans
Col de Chatain 683 m Chambarans
Col de la Croix de Toutes Aures 628 m Chambarans
Col de Grenouze 624 m Massif du Pilat
Col de Parménie 578 m Chambarans

01:06:30Col de Sarenne depuis Le Chambon (1999m)

Montée on ne peut plus sauvage. La vraie montagne ! Un col où vous devrez construire votre montée pour ne pas être arrêté dans les difficiles 4 derniers kms. La première rampe jusqu'à Mizoen est terrible mais vu que vous arriverez déjà échauffé depuis Auris ou le Freney, elle se gère assez bien. Ensuite le col alterne entre replats et rampes à 8/9% jusqu'à Clavant le Haut. à l'entrée du village, vous tournerez à gauche pour prendre la route pastorale (vous êtes donc susceptibles de faire votre chemin à travers des troupeaux de brebis !). Vous êtes alors sur une portion boisée de 3 km très régulière où l'on peut prendre facilement son rythme. La route se découvre à partir du Perron, vous offrant alors de magnifiques paysages... et les fameux passages les plus durs, toujours entre 9 et 12% jusqu'au sommet. Pour conclure, un petit mot sur le vent : plutôt de face dans l'ensemble de la montée (on est quand même assez bien abrité) mais, au gré des épingles, plutôt favorable sur les derniers kms là où l'on en a le plus besoin !

01:06:00Col du Solude depuis La Paute (1680m)

Superbe col sauvage, comme dit précédemment. On commence par les 3 premiers kms du col d'Ornon, faciles pour s'échauffer. Au hameau de la Palud, vous tournez à gauche pour prendre une petite descente de 500m au bout de laquelle vous traversez un pont au dessus de la Lignare. Après ce pont, c'est entre 7 et 10% non stop pendant 10 km, sans gros changement de rythme.
A 2 km du sommet vous découvrez le superbe village perché de Villard-Reymond mais il vous faut tourner à gauche juste avant l'entrée du village pour prendre une petite route, légèrement gravillonneuse, en contrebas. Il vous reste alors 1 km de grimpée jusqu'au col où vous aurez bien mérité votre récompense : une vue splendide à presque 180° de Belledonne aux Ecrins et bien sûr les grandes rousses.

00:00:00Auris en Oisans depuis Bourg d'Oisans (1640m)

C'est le versant à faire si l'on veut monter jusqu'à cette petite station du massif des Grandes Rousses. On commence par les 2.5 premiers km de l'Alpe d'Huez. Ils sont violents et mieux vaut être bien échauffé avant de commencer. On tourne alors à droite au hameau de la Garde et après une courte descente, on a une pente très régulière autour des 8%. Cette portion fait 4 kms dont les 2 premiers dans les bois jusqu'au hameau de l'Armentier le Haut puis l'attraction de la montée : les Balcons d'Auris. Une vue plongeante exceptionnelle sur toute la vallée où il ne faut pas avoir le vertige. Pour en profiter pleinement, je vous conseille de l'emprunter en matinée : vous serez alors à l'ombre avec le soleil levant illuminant la vallée et les reliefs alentours. Après ce passage, ils vous reste environ 5 km sur une belle route assez tranquille qui sera égaillée par quelques beaux point de vues sur les sommets des Ecrins. Il est enfin à noter que le soleil peut cogner assez fort sur cette partie.

00:45:00Station d'Oulles depuis Bourg d'Oisans (1440m)

Oulles, plus petit village de l'Isère, propose une montée explosive taillée quasiment à flanc de falaise. Après 2 km "d'échauffement" sur la route du col d'Ornon, on est directement dans le vif du sujet pour 6 km d'épingles avec un 10% très régulier. Les 500 derniers mètres sont les plus durs : après une dernière épingle, vous apercevez le village, vous pouvez presque le toucher, mais la pente se cabre à 12% et il faudra vous arracher jusqu'à l'entrée d'Oulles où la pente se radoucit finalement.
N'hésitez pas à poursuivre en traversant le village : vous aboutirez en cul de sac sur une série de petites épingles qui découvrent une superbe vue sur le massif des grandes rousses.

01:06:30Col de la Morte depuis Sechilienne (1368m)

Le col de la Morte est un des meilleurs entraînements de la région quand on souhaite se préparer à affronter de très grands cols : longueur, pentes régulières ni trop dures, ni trop simple... un régal. Vous trouverez facilement votre rythme dés les premiers kms d'ascension et votre plus grand adversaire sera la durée du col : un effort de plus d'une heure n'est jamais négligeable, surtout qu'on peut facilement s'enflammer sur ce col qui peut paraître presque facile. Il y'a peu d'épingles donc peu de répits.
L'ascension est très ombragée, avec une forêt dense très appréciable l'été, et . on en sort pour le dernier km du col qui est en fait un faux plat. Revers de la médaille, peu de points de vues intéressants. Peu de voitures également, ascension très calme

00:00:00Station d'Oz depuis Barrage du Verney (1340m)

Petite montée à l'échelle de l'Oisans, ce qui présente finalement pas mal d'avantages. Sur la difficulté en elle-même, assez peu de choses à dire : c'est régulier avec 1 premier km un peu plus difficile mais on finit pas bien prendre son rythme. Les 11.5% n'existent que vis vous montez jusqu'au parking pour skieurs, (ce qui n'a aucun intérêt). L'ascension se fait au milieu d'une forêt peu dense qui bouche quand même les pts de vue sans pour autant offrir énormément d'ombre. dommage. La très longue dernière droite est à découvert et très exposé au vent de face.
Cela étant, la montée est calme, même si l'on grimpe en station, la route est nickel et surtout c'est le col le plus "facile" du coin, donc un effort sympa quand on est fatigué des cols 1C et HC à côté. C'est aussi un bon endroit pour se tester en début de saison ou pour se mettre en jambe avant de plus gros objectifs

00:00:00Col de Prélétang depuis D531 / D292 (1267m)

Un col qui se décompose vraiment en deux parties. La première est composée de solides pourcentages mais surtout à partir du 4 ou 5ème km, le panorama sur la montagne devient splendide. On achève cette partie par un passage carrément dans la montagne.
Ensuite un replat nous amène vers Presles mais on tourne à droite avant le village pour attaquer la seconde partie du col. Autant le dire tout de suite, ces 8 derniers km sur une route forestière sans âme sont sans intérêt autre que celui d'arriver au sommet. Sans parler du fait que la descente de l'autre côté n'est pas goudronnée par endroit (montée faite à l'été 2016).

00:44:00Col de la Charousse depuis Villevocance (1241m)

Très beau col isolé dans le nord Ardèche, presque plus proche du Pilat d'ailleurs... Pour l'ascension en elle-même les 6 premiers kms sont exigeants : jamais de répit sur des pentes à 7% où l'important est de trouver son rythme d'abord à découvert puis dans une forêt qu'on quittera plus jusqu'au sommet. Les 4 derniers kms sont light (5% voir moins) et on prend plaisir à remettre du braquet pour écraser les pédales jusqu'au sommet

00:00:00Col de l'Oeillon depuis Chavanay (1234m)

https://www.pilat-tourisme.fr/se-mesurer-au-col-de-l-oeillon

00:00:00Col de la Croix de Chaubouret depuis Saint Chamond (1201m)

Fait depuis le carrefour de la Rive, soit les 9.5 derniers kms. Après la traversée de la Valla l'ascension prend une autre tournure. Tout d'abord plusieurs kms aux environ de 6% à serpenter au milieu des champs dans une ambiance qui pourrait presque rappeler un col alpin (Sauf qu'on a les monts du lyonnais en point de mire, pas des sommets à 3000 !). Gare à la surchauffe sur cette portion de 5 km sans aucune ombre. La difficulté va crescendo ensuite : on passe la barre des 7% à 4km du sommet puis 8% pour le km suivant... il faut s'accrocher car les 2 derniers kms dans les bois sont plus faciles.

00:00:00Col de la Croix de Ferrières depuis Les chambons (938m)

Versant compliqué que je n'avais pas du tout apprécié. Au moins on est à l'ombre tout le long de l'ascension ou presque (il y fait même bien sombre par endroits !). Coté pourcentage on est sur du sec avec de la pente, des changements de rythme, des relances... vraiment un truc de grimpeur en fait. Seul les derniers 500m vous offriront de l'air

00:00:00Col de la Croix de Ferrières depuis Saint Julien du Gua (938m)

Le versant le plus pentu de ce col. Un sacré premier km avec 500m à 12/13% pour bien faire chauffer les cuisses. Pour ne rien arranger le vent est souvent de face sur ce versant. Paysages très ouverts en revanche. Après le gros premier km le reste est entre 6 et 8%. A 1 km du sommet un petit bois nous abrite du vent : vous avez fait le plus dur car à la sortie il ne restera que 400m beaucoup plus simple. L'occasion de se tirer la bourre pour un petit sprint !

00:00:00Col de la Croix de Ferrières depuis Issamoulenc (938m)

Mon versant préféré de la croix de Ferrières. Premiers 1500m pour se mettre en jambes sur du 5/7% dans une forêt clairsemée. Puis on prend le gros morceau de l'ascension : 1 km avec plusieurs passages à 10%. Une portion en sous-bois ombragée qui serait très agréable s'il n'y avait pas une telle pente. On sort du bois pour traverser Issamoulenc, charmant hameau. A partir de là la route s'élargit, le panorama s'ouvre et vous pouvez deviner le sommet ce qui vous donne un point de mire. Mais attention l'avant dernière ligne droite est piègeuse : après Issamoulenc vous avez plus d'1 km assez irrégulier qui vous parait interminable !

00:00:00Saint André la Côte depuis Mornant (856m)

Gros morceau des monts du lyonnais. Après 500 mètres à 7% pour se mettre en jambe, on peut prendre son rythme sur 2 km roulant jusqu'au village de Saint-Sorlin. Profitez en pour tournée la tête et apprécier la vue sur le massif du Pilat tout proche.
Au milieu de Saint-Sorlin vous prendrez à droite où une rampe à 10% vous attend. S'en suit un court replat où il s'agira de reprendre votre souffle et de profiter des dernières belles vues avant de plonger dans la forêt et 3 derniers km exigeant.
Il est à noter que le "vrai" sommet ne se situe pas dans le village, mais quelques 300 mètres plus loin sur la route de Saint-Martin en Haut.

00:00:00Montchardon depuis Izeron (784m)

Depuis Izeron, La montée de Montchardon offre un paysage varié entre sous-bois (le plus souvent) mais aussi panoramas sur la vallée de l'Isère et 1 ou 2 clairières bien sympathiques. Les grandes lignes droites entrecoupées par quelques lacets vous donnent envie d'envoyer mais la pente, qui est un peu trompeuse, reste toujours au dessus de 7%.
Au sommet, vous pourrez retrouver la petite curiosité du coin, le sanctuaire bouddhiste et son architecture atypique. La descente par l'autre versant vers Cognin est assez pentue et les 2 derniers km sont bien détériorés (effectué à l'été 2016). Méfiance donc
Pour les amateurs de forts pourcentages, l'autre versant affiche 5 km à 10% régulier, mais l'ascension se fait dans une forêt presque sinistre, en tout cas très ombragée.

00:00:00Côte de la Croix Perriere depuis Thurins (770m)

Un col très calme des monts du lyonnais avec des rampes exigeantes à mi-pente. A noter, le vent de face qui souffle souvent sur les 3 derniers km à découvert.

00:00:00Yzeron depuis Thurins (751m)

Une montée vraiment régulière, excepté un petit replat à la sortie de Thurins. Vous aurez un bon beau paysage en tournant la tête sur la gauche à mi-pente avant de rentrer dans la forêt avec 1,5 km un tout petit peu plus dur.

00:00:00Col Lachard depuis Vinay (695m)

Quand on le récupère depuis Serre-Nerpol, ce col affiche 7,7 km à 4,3%. Et si la pente se durcit après le joli village de Quincieu, elle ne dépasse jamais les 6%. Rien d'insurmontable donc pour cette montée très calme, agréable et, comme dit précédemment, typique des Chambarans.

00:00:00Col de Chatain depuis Tullins (683m)

Un gros morceau des Chambarans avec dés le pied une rampe à 10% pour mettre en route, puis 2 km beaucoup plus roulant avant d'atteindre de nouveau les 10% dans la traversée de Morette. On termine sur une portion un peu plus boisée d'environ 3 km régulier à 6/7%.

00:00:00Col de la Croix de Toutes Aures depuis Vinay (628m)

Montéé (très) roulante sauf les 3 derniers km. Un paysage qui n'a rien à offrir et un traffic qui reste modéré mais quand même plus important que sur les autres cols des Chambarans. Il y'a clairement bien mieux à faire dans ce massif.

00:00:00Col de Grenouze depuis Condrieu (624m)

Pas téméraire pour un sous j'ai évité le passage à 20%... malgré cela ça reste un bon col d'entrainement avec 2 premières bornes superbes (et assez surchauffées en après-midi) au milieu des vignes. Le replat qui suit est salutaire : on reprend son souffle avant de retrouver un peu de pourcentages sur la partie finale en sous-bois

00:00:00Col de Parménie depuis Tullins (578m)

Après un premier km difficile à la sortie de Tullins, on trouve son rythme sur des pentes régulières autour de 6% jusqu'au sommet avec de belles vues sur le Vercors.
Au sommet, on peut poursuivre à droite vers Notre-dame de Parménie avec 1 km en ligne droite à 13%. Si vous allez jusque la haut, n'hésitez pas à pousser jusqu'à la table d'orientation. Il vous faudra marcher 500 mètres sur un chemin en terre, mais un panorama XXL vous y attend avec une vue sur tous les massifs isérois (Chartreuse, Belledonne, Vercors) par beau temps. Sans doute le plus beau point de vue des Chambarans, à faire absolument si vous grimpez ce col