Col de l'Oeillon : 1234 m

depuis La Terrasse sur Dorlay

Nom : Col de l'Oeillon
Altitude : 1234 m
Départ : La Terrasse sur Dorlay
Longueur : 15.20 km
Dénivellation : 872 m
% Moyen : 5.74%
% Maximal : 8.0%
Massif : Massif du Pilat, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:10:00Raphael K

1. Super montée, variée, belles vues presque tout le temps. Assez roulant et agréable, les km -3 et -2 avant l'arrivée sont durs (respectivement 8,5% et 7,5%). Ya des indications tous les KM sur notre altitude et le pourcentage qui nous attend sur le prochain km, ça aide pas mal. 01:19:00 avec l'arrivée au cret de l'oeilon à 1361m, en tournant à droite au col. C'est une portion d'1km340 à 9,5% de moyenne (+127m de déniv), en tout ça fait donc un beau 900m de déniv à 5,6% (le site se gourre sur le déniv de +100m, 1234-461 = 773) en ajoutant cette dernière portion,

01:15:00Raphaël B

Belle montée faite le 24/06/17 à la fraîche au départ de Terrenoire, et montée par La Terrasse sur Dorlay.
Superbe vue tout au long de l'ascension, et les 3 ou 4 derniers kms un peu dur mais cela se fait tranquillement.

00:00:00Pierre B

Une des variantes emmenant au col de l'Oeillon, laissant savourer l'ultime partie (après Pélussin), où le pourcentage ne descend guère sous les 5% - sinon dans l'ultime rampe. De belles vues en perspective sur la vallée du Rhône, et un superbe tremplin pour explorer le Pilat.

00:00:00Vincent B

Une grimpette,bien,bien agréable,avec quelques passages un peu raides,route tranquille que les photos témoignent bien,

00:00:00Loic L

31 octobre 2015

00:00:00Jonathan F

Très belle montée avec un bon petit raidard à la sortie de Doizieux. Des bornes à partir des 10 derniers kilomètres. Possibilité de continuer jusqu'au crêt et sa table d'orientation.

00:00:00Ludovic P

Grimpé lors d'une traversée du Pilat entre Lyon et Saint-Etienne, 12 cols dans la journée.

00:00:00Laurent M

Une belle montée à faire en été !!

00:00:00Steven F

Très belle montée avec mon grand frère,un col peu dur mais avec une vue magnifique tout le long.

00:00:00Anthony C

Par beau temps, ne vous contentez du col de l'Oeillon car le crêt de l'Oeillon (mesuré à 1359m sur Géoportail, indiqué à 1364m sur les cartes IGN) est vraiment le belvédère de la vallée du Rhône avec en plus une belle vue sur le Mont Blanc (4808m) aussi. Je remarquais souvent ce sommet depuis l'autoroute A7 ou depuis la ligne TGV Valence-Lyon.

Jusqu'au collet de Doizieux (946m), l'ascension n'est pas très difficile avec une petite route au milieu de grandes prairies. Après, je me souviens d'une ligne droite assez difficile, sur une route large en forêt et dans une portion de 3,62 km à 7,37 % jusqu'à une stèle indiquée (1213m). Les derniers hectomètres avant le collet de l'Oeillon sont plus roulants avec 910m à 2,4 %.

A partir du col de l'Oeillon, il reste 1,41 km à 8,58 % (1354-1233 selon les mesures de la route) jusqu'au crêt de l'Oeillon ou 1,74 km à 8,79 % (1386-1233 selon les mesures de la route) jusqu'au crêt de la Bote, avec en commun 995m à 8,84 % jusqu'au collet de l'Oeillon (1321m, parking avant le sens interdit des derniers hectomètres) pour les automobilistes.

J'ai effectué cette ascension le 23 mai 2010. Parti de la gare SNCF de Clermont-Ferrand, j'ai pris un train express régional en direction de la gare SNCF de Saint-Chamond puis que dans ces TER on peut suspendre les vélos.

Mon parcours: gare SNCF de Saint-Chamond (376m), Saint-Paul en Jarez, la Terrasse-sur-Dorlay (460m), Saint-Just sur Doizieux, collet de Doizieux (946m ou collet de la Croix), col de l'Oeillon (1235m), crêt de la Bote (1390m) et crêt de l'Oeillon (1359m, bien qu'indiqué à 1364m), croisement D34.1/D63 (1017m), col du Gratteau (1204m), col de l'Oeillon, collet de Doizieux, la Terrasse-sur-Dorlay, Saint-Paul-en-Jarez, gare SNCF de Saint-Chamond. Soit en tout 62,3 km avec mon VTT.

A l'aller, je me sentais dans un "jour sans". J'avais peu de force donc je moulinais et pourtant la pente est facile jusqu'au collet de Doizieux sur ce versant et j'étais frais. C'est rarissime que cela m'arrive dans ces conditions. Mais j'ai retrouvé mes forces après avoir grimpé le crêt de l'Oeillon, ce qui m'a permis de grimper les derniers kilomètres communs aux deux autres versants sans problème.

J'ai roulé vite au retour car je devais reprendre le TER et je suis parti un peu tard. J'ai pu arriver en gare 6 minutes avant le départ du train.

00:00:00Romain M

Fait depuis Serrières via charnas félines col du Fayet et st Julien.
Beau parcours. Se fait bien mais quelques passage éprouvant sans replat pour se refaire une santé.