Col de la Berche : 864 m

depuis Jujurieux

Informations

Nom : Col de la Berche
Altitude : 864 m
Départ : Jujurieux
Longueur : 19.00 km
Dénivellation : 564 m
% Moyen : 2.97%
% Maximal : 0.0%
Massif : Jura, France

Profil

  • Profil Col de la Berche depuis Jujurieux

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:52:00François B

Belle ascension depuis Jujurieux. On est presque étonné de croiser ce col car la montée croise plusieurs passages de crêtes.
La montée est un peu plus soutenue en sortie de Jujurieux, avec de longs segments en plein soleil, mais on fait retomber la température dans la forêt. Une fois qu'on émerge sur le plateau, le vent peut se mêler à l'affaire, et perturber les relances dans les ressauts, souvent assez courts qui peuvent passer en force (c'est selon la longueur envisagée du parcours et des cols encore à venir).
Soyons clair, le passage au col est aussi impersonnel que possible, seul le panneau lui donne un semblant d'intérêt.
Goudron très bon dans l'ensemble, mais circulation des véhicules à haute vitesse.

00:00:50Nicolas A

Premier col de la journée, roulant

00:00:00Maurice R

plusieurs dizaines de fois, de 1972 à 1987

00:00:00Noel B

Roulant et facile le plus dur est de monter sur le plateau d'Hauteville!!

00:00:00Loic L

Monté par Tenay via Chaley.

00:00:00Jean-david M

Venant d'Izenave, c'est facile car on est déja sur le plateau. Idem depuis Hauville Lompnes. Fait plusieurs fois lors de mon séjour en Bugey.

00:00:00Damien D

Col très facile depuis Hauteville.

00:00:00Stephane R

RAS, belle promenade

00:00:00Pierre P

Débuté à Préau /Cerdon. Longue montée, pas mal souteneue dès le début, puis se calme sur la fin Début en forêt puis le haut en pâturage. Très peu de circulation.

00:00:00Maurice R

Long, surtout sur la fin...

00:00:00Serge R

Pas très loin de chez moi je le monte souvent en partant d'Izenave.

00:00:00Pierre-joseph G

Ce n'est certainement pas le col que j'ai préféré gravir ! Comme il est assez long (19 km) il nous fait passer dans des secteurs très différents. J'en distinguerai quatre. Nous quittons Jujurieux (qui connut la prospérité grâce aux manufactures de soie) par une route qui s'insinue entre les falaises et longe le torrent du Riez. Le matin, à l'ombre, c'est frisquet ! Après 4 km, on découvre les coteaux où pousse le vignoble de Cerdon. C'est dans cette partie de la montée que la pente est la plus rude. Mais c'est aussi la plus belle pour le paysage. Passé Chatillon de Cornelle, on trouve la forêt et la pente est toujours bien marquée. Enfin, on arrive à Corlier sur le plateau du Bugey. Le paysage s'ouvre. Le vent se lève. On voit des éoliennes sur une crête. Sur les six derniers kilomètres, la route ne grimpe quasiment plus, hormis quelques bosses que l'on redescend aussitôt. Le paysage nu est assez quelconque. Le col se trouve au bout d'une ligne droite bordée de sapins et ne présente aucun intérêt. Pas la peine d'envisager y faire un pique-nique.

00:00:00Eric A

Quel beau plateau

01:00:00Titoweb T

00:00:00Pierre C

00:00:00Yannick B