Col Saint Jean : 1159 m

depuis Laborel

Informations

Nom : Col Saint Jean
Altitude : 1159 m
Départ : Laborel
Longueur : 5.40 km
Dénivellation : 328 m
% Moyen : 6.07%
% Maximal : 10.7%
Massif : Baronnies, France

Profil

  • Profil Col Saint Jean depuis Laborel

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:21:30David D

fait le 23/05/2013

00:40:00Alex V

Fait dans la foulée du Perty...un vrai piège véritablement collé au bitume, j'ai réussi à trouver mon rythme tard dans la montée, l'enchainement descente avec montée immédiate ma miné, de plus ayant loupé le panneau du col j'étais persuadé de faire fausse route et donc de grimper pour rien mais j'y suis arrivé..

00:24:27André D • Commentaire publié le 10/06/2018

Il enchaîne la descente du col de Perty et je dois dire qu'il m'a fait un peu mal aux jambes. La route est belle et les paysages suberbes

17:56:00David D • Commentaire publié le 05/01/2015

Monté depuis Laborel le 12/08/14 avec le col du Perty dans la foulée.

00:28:00Cédric P • Commentaire publié le 27/10/2017

Fais lors du GFNY PROVENCE après le col des aires, d'Ey, de Peyruergue et de Perty : pas facile le coquin...Mais on peu se refaire les quilles lors de la descente.

00:42:00Laurent C • Commentaire publié le 20/11/2017

En fin de journée. Pas si évident.

00:00:30Jean marie A • Commentaire publié le 14/07/2019

Rando des Lavandes 13.07.2019, bravo au club de Sault, apres l Aulan et le Perty superbe descente sur Laborel ...et a peine sortie du village, badaboum du 50 ×11 tu te retrouves vite fait bien fait sur le 34 x 28 ... mais bizarrement le gros coup de taffu (colere en savoyard) se situe apres pour rejoindre Sederon ...de grandes lignes droite vallonnées avec un vent de 3/4 voire de face ... 2 fontaines salvatrices sur la gauche a l attaque de Perty et l autre å Eygalayes ...

00:00:00Alban V

Beau col, à combiner avec le Perty.

00:00:00Pierre-xavier M

très beau paysage. Pas si facile quand on l'escalade après le col de Perty.

00:00:00Richard M

col très sympa pas beaucoup de circulation.

00:00:00Loic L • Commentaire publié le 29/01/2015

J'ai fait le versant sud depuis Lachau...avec 2 secteurs à 11% dans les 2 premiers kms...

00:00:00Gil V

je confirme PX: aprés le Perty c'est une vraie "vacherie" mais je compte y retourner pour voir si c'était un jour sans ou... et j'y suis retourné 2 fois en mai ou juin 2012 en club et la veille de la cyclo de Buis en empruntant son parcours et bien c'était finalement pas si dur que ça mais toujours aussi grandiose et notamment la descente d'une beauté en longs lacets sur un billard de revêtement, quel spectacle !!! vive la Drôme Provençale.

00:00:00Marc D

Effectivement pas facile quand on vient du Perty. Fait en octobre 2012. La route était en réfection (gravillons)

00:00:00Francis B • Commentaire publié le 20/11/2017

Revêtement refait depuis ma première visite en 2013. Belle descente coté Séderon. Pas si facile après le col d'Aulan, le Perty !! en attendant le Macuegne et le retour sur MontBrun.

Octobre 2017 - avons exploré les itinéraires du versant Sud qui sont plus intéressants.
- par le col de Muze : décor magnifique, sauvage et pente moyenne
- par le village de Ballons : un beau raidard de 2 kms a plus de 11%

00:00:00Jean françois M

Je l'ai monté de l'autre coté (depuis Eygalayes) et aussi par la petite route en lacets d'Izon la Bruisse avec un passage par un col non répertorié appelé col de Muse (1200 m environ) reste 500m à faire pour rejoindre le col St Jean. Sympa par Eygalayes, et formidable par Izon... pas âme qui vive (Izon = 2 maisons !) et absence de véhicule motorisé, le vrai bonheur.

00:00:00Matthieu L • Commentaire publié le 07/10/2016

effectivement après le col de perty (magnifique par Ruissas) ça tue! Je l'ai bien plus apprécié de l'autre côté par izon la bruisse, une petite route qui tourne vire dans tout les sens où on ne croise personne et où les paysages sont magnifiques!

00:00:00David C • Commentaire publié le 19/10/2017

Fait en octobre 2017 dans la foulée du Perty. En effet, bien que plus court, moins facile que Perty car moins régulier. A ne pas sous-estima mais réalisable sans trop de problème car le % ne dépasse jamais 9 et il ne fait "que" 5km.
En étant humble, ne posera pas de problème particulier.
La descente coté Egalayes et très agréable, roulante, sinueuse et très beau panorama. Il faut reconnaitre qu'au sommet du col il n'y a pas grand chose à voir !

00:00:00Janick L • Commentaire publié le 31/07/2017

Fait en juillet après avoir monté pierre pesce ,belle monté dans de beau paysage col moyennement dur à faire le matin plutôt que l'après midi sous la canicule . La descente par les gorges de la Méouge est juste sublime plusieurs arrêts photos

00:00:00Patrick J • Commentaire publié le 02/06/2018

Super paysages

00:00:00Ulysse R • Commentaire publié le 28/12/2018

Je me suis fait avoir sur ce joli col que je n'avais pas vu costaud : fringale. Joli panorama là-haut, on est au coeur de...nullepart!

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 16/12/2020

Je rejoins pleinement Alex V. pour dire que ce col est difficile, surtout si on l'enchaine avec le Perty. Les pentes sont très raides dès le départ. On roule sur une route très sinueuse, dans une ambiance désertique. On est à la fois émerveillé par ce paysage sauvage, et anéanti par la chaleur accablante. A quelques encâblures du sommet, on peut rejoindre le col de Muze si on prend la petite route à flanc sur la droite. La descente sur Egalayes est assez acrobatique, avec une route souvent encombrée de gravillons.

00:00:00Nassim U • Commentaire publié le 14/08/2020

Col assez régulier sans réelle difficulté. La vue au sommet est magnifique. Montée effectuée le 13 août 2020, après le col de Fontaube, de Macuègne et avant celui du Perty pour une boucle de 115km depuis Buis.

00:00:00Christophe T • Commentaire publié le 24/05/2020

Enchainé à la suite du le col de Perty sous la chaleur c'est un peu raide mais les paysages valent le coup de pédales.

00:24:48Thibault P • Commentaire publié le 21/09/2017

00:00:00Stephane V

00:00:00Pierre M • Commentaire publié le 04/08/2017