Pic de Beillurti : 1093 m

depuis Arnéguy

Nom : Pic de Beillurti
Altitude : 1093 m
Départ : Arnéguy
Longueur : 6.70 km
Dénivellation : 848 m
% Moyen : 12.66%
% Maximal : 18.5%
Massif : Pyrénées ouest, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:53:00Pierre B

Le Pic de Beillurti est la montée la plus difficile (et d'assez loin) qu'il m'ait été donnée d'escalader. Certes, ce n'est pas très long, mais c'est d'une ardeur inégalable. Les deux premiers kilomètres sont proprement effrayants : la pente semble toujours se dresser davantage et le vélo donne l'impression qu'il va se retourner. Des passages évalués à 25% par le GPS sont courants dans les premières portions.

La route n'est pas en très bon état mais ce n'est pas l'obstacle majeur (quoiqu'il faille éviter de descendre par ce versant). Le paysage ne devient vraiment beau qu'à la sortie de la forêt (km 3/4) et la fin présente heureusement un kilomètre de repos à 9,5% - avant de reprendre de plus belle, cette fois sur une portion dont les gravillons peuvent perturber la progression.

Cette ascension est toutefois une bonne manière de faire travailler les bras et, plus généralement, la force, en plus de représenter un défit qui restera à jamais gravé dans vos esprits.

01:20:00Patrice D

Merci à Kangooman (Loic L) pour cette découverte! Non, la photo est loin de réfléter la réalité :)
A Arneguy, à l'église, vous reconnaîtrez le départ!
Route scabreuse pour un vélo de course mais faisable. Cependant, fait en VTC.
Un premier kilomètre hallucinant!! 18,5% de moyenne, de courts mais énormes lacets à 20%, un replat salutaire puis le plus dur pour la fin, 21% minimum sur 300m environ! Le paradis! Après ce km de feu, encore quelques passages à 15, 16% par moment mais le plus dur est fait, on gère dans le 10-13% jusqu'à 2-3 kms après le pic Beillurti, puis c'est presque la balade jusqu'à l'Arnosteguy. Une montée qui se mérite!
28X23,25,27 pour la montée. 6kms/h de moyenne, 1h20 environ pour le pic.
Superbe vue sur la crête. Route sauvage. Grimpe difficile.
Un must.

00:52:20Adrien B

Un vrai défi physique ! La pente est si importante que même en roulant très doucement (juste ce qu'il faut pour ne pas tomber...) au final la vitesse ascensionnelle est élevée et donc arriver au sommet constitue déjà en soi une performance.
J'ai croisé un local en 4x4 au début de l'ascension qui m'a dit "bon courage" en me regardant comme si j'étais dans le couloir de la mort !
Plus haut je me suis retrouvé pendant 200m derrière un peloton de moutons (manech à tête noire, race bien adaptée aux transhumances et aux longues marches sur terrains pentus, selon wikipedia.... tu m'étonnes !!)
Le revêtement est très mauvais par moment mais tout à fait faisable en vélo de course.

00:00:00Pierre V

Effectuée avec le vélo dans le coffre de la voiture.
Même comme ça, c'est dur !!!!!
Cet itinéraire est en fait une variante, par le nord-ouest, de l'accès au col d'Arnosteguy depuis Arnéguy .
En effet la route franchit un point haut une vingtaine de mètres en dessous du très modeste pic Beillurti pour gagner 500 m plus loin et 30 mètres plus bas le col Héganzo ou il rejoint l'autre itinéraire venant d'Arnéguy par Ondarolle puis l'itinéraire nord venant directement de saint jean Pied de Port au col d'Elhursaro à 4,5 km du col d'Arnostéguy, point culminant des itinéraires routiers du secteur.

NB: Ce secteur est un véritable dédale de petites routes plus ou moins goudronnées. Il existe au moins 2 variantes à l'itinéraire par le pic de Beillurti. Celui-ci est certainement le plus facile à trouver, mais le plus difficile à grimper !

00:00:00Loic L

Ascension revêtue et cyclable pour tous... en 2008. Il est possible que le revêtement se soit dégradé depuis...

Arnéguy, c'est l'équivalent de Bourg d'Oisans dans les Alpes :

- c'est le pied du seul col français à ma connaissance ( au moins 5 kms) à proposer un km à 18% avec 300 m à 21% : ENORME !!!

- La région regorge de raidards comme : Orzanzurieta, Errozate, pic de Jarra, etc...

00:58:09Malet N