Col de la Grifoul : 1338 m

depuis Lustrande

Nom : Col de la Grifoul
Altitude : 1338 m
Départ : Lustrande
Longueur : 5.50 km
Dénivellation : 372 m
% Moyen : 6.76%
% Maximal : 8.0%
Massif : Monts du Cantal, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:38:00Daniel D

Août 2018

00:27:00Vincent B

En 2012, je me souviens qu'il était coriace ! La vallée de Brezons est magnifique !

00:30:12Roger D

Un des plus joli col du Massif Cantalien . Avec un départ de la vallée de Brezons et de belles difficultés lors de son ascension . Le col de Prat de Bouc / Plomb du Cantal se trouve à quelques kilomètres .

00:29:46Jean-marc C

Temps depuis le Bourget 6.63 Km 406m d+ moyenne 6%
à faire pour au final aboutir vers le lac Pavin et d'autres lieux athypiques à faire en petit groupe mode découverte sur de petites route pas trop fréquentées par les voitures dernière fois fait en 2017

00:00:00David D

fait le 11/08/2017

00:00:00Thierry.bzh G

montée effectué le 17/04/2017 après avoir fait la molède et part de bouc je suis arrivé par prat de bouc ou la pente n'ai pas des plus facile redescendu sur lustrade et remonter par de belles pentes et les cuisses commencent à chauffer avec un vent de bout

00:00:00Damien T

Le début "officiel" du col est à Lustrande mais c'est en faux plat montant dès la sortie de Brezons. A la sortie de Lustrande, en tournant à droite, les premières rampes sont assez pentures. Puis c'est assez régulier jusqu'à mi ascension. Là on retrouve des portions avec des bons 8,5 9%. Ça s'adoucit sur la fin. Attention, le panneau Col de la Griffoul ne marque pas le sommet réel de la montée. Il y a encore 1km de montée derrière. Un col pas évident en fin de sortie.
Ne passez pas à côté d'un regard vers la splendide Vallée de Brezons sur votre droite en montant. Au sommet, possibilité de rejoindre à pied le Cirque de Grandval et ses superbes paysages à 1.500m

00:00:00Olivier L

Enchainé après le Prat de bouc

00:00:00Pierre G

Nous sommes au mois d'août 2000. Je pars de St Martin-sous-Vigouroux, histoire de bien effectuer le maximum de dénivelé depuis la vallée de la Truyère. Mais comme c'est la première fois que je viens rouler dans le Cantal, je ne sais pas trop à quoi m'attendre question difficulté. La route est assez étroite et se déroule entre des haies sur les premiers kilomètres. La pente reste raisonnable et nous passons ainsi plusieurs hameaux. Je suis un peu étonné de voir que la fenaison se fait encore à la main dans certaines pentes. Ça donne une petite connotation rétro à cette randonnée de découverte. Au-delà de Lustrande, on entre dans les estives. Les arbres ont quasiment disparu et les troupeaux s'égayent sur toutes les pentes. On aperçoit au loin, à gauche, le Plomb du Cantal. Je suis agréablement surpris de ne pas avoir davantage peiné pour parvenir au col. Il ne doit pas rester beaucoup de kilomètres pour atteindre Prat de Bouc...