Signal de Bisanne : 1930 m

depuis Queige

Informations

Nom : Signal de Bisanne
Altitude : 1930 m
Départ : Queige
Longueur : 17.30 km
Dénivellation : 1394 m
% Moyen : 8.06%
% Maximal : 12.0%
Massif : Beaufortain, France

Profil

  • Profil Signal de Bisanne depuis Queige

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

03:01:00Bruno M • Commentaire publié le 21/10/2019

le début du col est en fait à Albertville (non par la D 925 inintéressante et fréquentée) sortie direction Ugine , pte route passant à Cézarches , col de Montessuit , 1 km de descente puis la montée reprend , on rejoint la route montant au col de la Forclaz , on prend à dte , 2 km de descente jusq'à Queige ; soit 24.3 km , 1790 déniv , 7.4%
mais le mieux est de s'attarder sur l'article du forum : "le signal de Bisanne dans tous ses états" du 9.09.2017

01:02:58Seb M • Commentaire publié le 06/09/2019

Jusqu'au croisement

00:00:00Vincent B • Commentaire publié le 16/09/2019

Une montée a faire,route tranquille,étroite pour ceux qui connaissent elle ressemble a la grimpette du mont du Chat depuis le Bourget du Lac,dans ses données et son tracé.Bonne grimpée.

00:00:00Loic L • Commentaire publié le 19/06/2015

Ce versant "sud" (le 2eme démarre depuis Villard sur Doron) du Signal de Bisanne est d'après moi le plus difficile. A partir de Queige, il faut prendre la direction du lavoir sur la droite. Puis prendre la direction du hameau " le mont" ( c'est indiqué je crois).

Le cumul des secteurs difficiles donne 13,5 KMS à 9,3% . Soit autant que le col du Sabot pour ceux qui connaissent
...

Les 2 derniers kms sont communs avec tous les versants et comportent 2 passages à 12%. Ca paraît pas pentu qu'on y est parce qu'il y a aucun virages en lacets. Bon courage !

00:00:00Maurice R • Commentaire publié le 05/07/2017

Depuis Albertville par le Col de Montessuit sur un route très agréable à l?abri de la grosse circulation du fond de vallée... Montée assez raide, les deux derniers kilomètre font mal.

00:00:00Cyrille S • Commentaire publié le 10/11/2017

En montant par ce versant, vous êtes assuré de la tranquillité. Par contre, la route étroite est parfois gravilloneuse.
Pas mal de secteurs raides et quelques bons replats.
Un fois que l'on rejoint la station, il doit rester 4 à 5 kilomètres difficiles (enfin à peine plus que ce que l'on a grimpé avant).
C'est une belle et longue montée.

Aucune indication kilométrique au bord de la route.

00:00:00Michael W • Commentaire publié le 11/08/2019

La plus grande qualité pour arriver au sommet est la patience. L'autre atout, par Queige, est l'orientation. Quand on prend la mauvaise route, on fait 2 ou 3 bornes de plus à 9%... sinon, montée au grand calme, à l'ombre souvent, mais très pentue. Possibilité de prendre de l'eau au 2/3. Le 36/28 n'est pas de trop. La fin n'en finit pas mais si on ne cherche pas la performance, on y arrive. Je n'ai pas pris le temps mais 10km/h de moyenne me semble pas mal. La vue au sommet est grandiose. Si vous etes dans le coin et aimez les défis sportifs stupides, la montée des "Mouilles", par le col du marais ou de l'épine, en cul de sac et en plein soleil est une sacrée affaire.

00:00:00Nicolas-pierre C • Commentaire publié le 05/10/2019

franchement, j'en avais bavé, j'étais parti pour prendre mon temps et trouver un rythme mais la fin, dans le brouillard, dans les forts pourcentages et le froid, ça m'avait bien séché. c'est assez régulier dans le dur avec peu de temps de pause.