Station de La Toussuire : 1705 m

depuis Saint Jean de Maurienne

Nom : Station de La Toussuire
Altitude : 1705 m
Départ : Saint Jean de Maurienne
Longueur : 19.10 km
Dénivellation : 1145 m
% Moyen : 5.99%
% Maximal : 8.8%
Massif : Arves et Grandes Rousses, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:03:30Nicolas M

Montée effectuée après le glandon, et le lendemain du Collet d'Allevard, donc gros coup de fatigue sur cette ascension que j'ai trouvée dure du coup... Sauf la fin et le replat du milieu...

01:40:00Aurélien M

EDT 2015. le début est difficile mais la route est niquel. La montée n'est pas si moche que ça, c'est la station du Corbier qui est hideuse. La deuxième moitié est plus facile avec deux portions descendantes.

01:26:14Claude L

21 août 2006 : à mon compteur la montée ne fait que 15,34 km.
Une très grosse chaleur dans les premières pentes, puis, en prenant de l'altitude ça va mieux.
La fin est plutôt facile.

02:56:00Francois M

dernier col de l etape du tour 2012 franchemen je reviendrai car de nombreuses pose du a la fatigue me donne un tres mauvais temps

01:36:36Clement F

Final de l'étape du tour 2012. Interminable quand on a plus de jambes. Très peu d'ombre sur les 5 premiers kilomètres et quand le soleil tape ça fait mal ! Pourtant dans l'absolu rien de bien compliqué pour cette montée, mis à part la sortie du Corbier un peu plus raide.

02:15:00Daniel L

Monté lors de l'EDT 2012
Au départ de l'étape, la stratégie était simple: bien gérer les 3 premiers cols, et lacher les chevaux dans la montée de la Toussuire. Et bien, ces fichus canassons m'ont abandonnés, et il a fallu monté plus modestement, en faisant quelques pauses.
J'y ai vu les pompiers ramasser quelques gars dans un sal état de fatigue. Heureusement les dernières kms, et la ligne d'arrivée approchant on se sent repousser des ailes.

01:47:00Pierre S

montee avec des crampes lors de l'etape du tour 2012

01:20:00Alexis J

Montée vraiment costaud pour un 1ere caté. Le début est très raide puis la pente se radoucit jusqu'a Foncouvert. A la sortie, c'est dur puis viens des moments de replats et de descente. Très costaud avant et dans Le Corbier, puis dès que le Corbier passer, la fin est facile.

01:56:02Greg R

Etape du tour 2015

Fini complètement à l'agonie et au mental après une journée très chaude. Pourtant cette montée n'est pas si difficile, certes assez pentue sur sa première moitié mais ensuite c'est plutôt tranquille.

01:12:00Vincent B

fait en aout 2015, ,premiere cols de la semaine

01:05:30Gui A

Chrono depuis le rond-point de l'Opinel. Montéelongue mais sans forts pourcentage, par le Corbier (route empruntée habituellement par le tour de France). D'autres itinéraires sont possibles : route directe sans passer par le Corbier, par Saint Pancrace ou même par Jarrier.

02:25:00Luc H

19/7/2015 sous une forte chaleur Le 5 eme et dernier de la journee en galère complète mais une vrai satisfaction de finir ma première etape du tour

01:31:00Guillaume P

Gravi avant l'étape du tour de cette année. Montée plaisante, sans plus, tantôt roulante, tantôt difficile.

01:22:17Thomas R

Montée le jour du tdf. Sympa, à faire ds le coins.

00:00:01Michel G

Monté en septembre 2006 je ne l'avais pas trouvé trop dur et le 20 juillet 2015 pendant l'étape du tour là j'en garde un mauvais souvenir car victime d'une fringale au pied j'ai vécu un calvaire car monté en pleine après midi par 37° et toute la montée est plein soleil. Autrement c'est une belle montée les 3 premiers kilomètres en sortant de St Jean de Maurienne sont les plus difficiles
après la séparation avec la Croix de fer ça va mieux il y a même un replat à mi montée.

01:51:00Anthony C

Il existe plusieurs façons de grimper cette ascension mais si l'on suit cette route de Villarembert, Fontcouverte et Le Corbier, cela donne 18,73 km à 6,08 % en prenant pour point de départ le carrefour du bas (565m) de l'avenue des Clapeys (graphique Cycling Cols) ou 18,29 km à 6,06 % (Alpes4Ever) un peu plus haut au rond-point de l'opinel (596m).

Le début est commun avec celui du col de la Croix de Fer avec une route plutôt large sur des pourcentages de l'ordre de 7,5 à 9 % et ce jusqu'à un carrefour (860m) après une carrière où on délaisse la D926 pour la D78. Ce début peut-être redoutable s'il fait chaud. A partir de là c'est moins dur et plutôt régulier avec une section de 4,87 km à 6,61 % jusqu'à la fontaine au centre du village de Fontcouverte (1182m). L'été, profitez-en pour vous désaltérer et vous rafraîchir d'autant que peu après il y a une petite rampe à 9 % juste avant le lieu-dit "Le Villard". Ensuite, vous rejoindrez le carrefour (1273m) entre les routes de Villarembert (que l'on suit) et La Rochette par un peu plus de 400m à 4,5 %. De là débute la partie la plus facile avec 1,54 km à 1,43 % comprenant même une courte descente jusqu'au centre de Villarembert (1295m). On continue ensuite par 1,19 km à 6,3 % puis 2,56 km à 7,57 % jusqu'au rond-point (1564m) sur le haut de la station du Corbier mais comprenant des passages assez raides. Ensuite, jusqu'au carrefour (1655m) précédant l'entrée de la station, le reste est agréable dans les alpages sur une pente modérée avec successivement 830m à 4,8 % puis 1,3 km à 3,9 %. Sur le final, la pente se durcit légèrement avec 510m à 5,7 % jusqu'à la chapelle (1684m) puis vous pouvez finir sur un boulevard avec 690m à 2,6 % en passant devant de grands bâtiments pour finir jusqu'à la jonction (1702m) des deux routes principales menant à la station.

J'ai grimpé cette montée finale sur l'Etape du Tour Mondovélo Acte 1 le dimanche 8 juillet 2012 entre Albertville et La Toussuire (152 km). Au départ nous étions près de 9000 inscrits mais seulement 5688 au départ, beaucoup se défilant à cause de la pluie juste avant le départ alors que tout le reste de la journée il fit beau temps. Ils ont eu tort. Et nous n'étions que 4422 à terminer soit 1266 abandons ou hors-délais ! Il faut dire que le programme était vraiment costaud, que certains n'ont pas franchi la première barrière horaire du col de la Madeleine et que le Glandon en a assommé plus d'un !

Il faisait chaud ce jour-là, ce qui a rendu d'autant plus difficile les 3 premiers kilomètres de montée de la Toussuire déjà considérés comme les plus difficiles. J’avançais tout de même en rattrapant des coureurs, sur un braquet de 30*21 ou 30*23. Au bord de la route, certains s’arrêtaient temporairement ou abandonnaient, écrasés de chaleur bien que je la trouvais encore supportable. Et il ne fallait pas abandonner car à Fontcouverte il y avait cette généreuse fontaine d'eau où nous nous sommes hydratés et aspergés d'eau, de quoi retrouver du mental. Je conservais un petit plateau de 30 dents malgré que la pente soit moins soutenue que précédemment, ne changeant de plateau que dans quelques plats et mini-descentes par exemple avant de grimper des passages un peu plus durs sous Le Corbier. Mais au moment où j’attaque ces kilomètres un peu plus raides, j’ai eu un nouveau début de crampe. J'en avais déjà eu dans le final du col du Glandon. Cela m'a obligé à m’arrêter à nouveau et par chance j'avais précédemment trouvé un gel anti-crampe (c'est que je n'en avais plus !) au citron non ouvert dans l'ascension du col du Mollard plus tôt.
Quelques spectateurs nous encourageaient au bord de la route, nous assurant que c’était désormais moins dur mais seuls les trois derniers kilomètres sont vraiment roulants. A deux kilomètres du but, j'ai dépassé un chinois qui finit l’étape avec un VTT ou VTC. Pour faire 152 km avec ce type de vélo, il faut vraiment être un fêlé et bon ! Dans la station, j'étais exténué et content d'être arrivé. J'ai mis 1h51 pour cette ascension finale mais hors EDT je l'aurais certainement grimpé bien plus rapidement.

J'ai été après mangé une pizza au centre de la station, discutant avec un Japonais qui parlait français et qui avait terminé tout comme moi. J'ai été mangé une pizza car le repas d'arrivée selon ASO n'était pas vraiment digne de ce nom (banane, pomme, des madeleines et une mini-bouteille de Vittel aromatisée à la fraise, rien de chaud, bof, bof).

02:00:00Laurent B

revetmeent pas génial sur une partie de la route

01:58:00Julien M

Ma toute 1ère grosse ascension pour ma part qui ne l'a pas laissé de marbre, j'ai été littéralement tué par cette longue ascension, mais pour autant elle n'est pas si difficile que cela, ma préparation trop faible est la seule raison de la difficulté que j'ai eu à la monter. Le début est dur 9% environ mais ensuite il suffit d'avoir bien gérer son effort et le reste se fait sans trop de problème. Gare aux grosses chaleurs, c'est quand même très exposé !

00:00:00Cyrille E

En fait, je me suis arrêté au Corbier. j'en avais plein les pattes car le matin j'avais gravi le Galibier depuis St Jean de Maurienne...

Les premieres rampes sont dures et il fait chaud dans ce versant Sud.

00:00:00Pierre B

Lors de l'étape du Tour 2012, heureusement que cette montée ne présentait pas de pente terrible (à part un court passage dans le Corbier, près du sommet) parce que sinon, nombreux auraient été ceux qui auraient posé pied à terre !

00:00:00David A

Ce versant qui passe par le Corbier est celui emprunté par le Tour.
Le début est raide (4km).
Les 5 km suivant vont mieux jusqu'à Fontcouverte.
La sortie de ce village est dure.
Puis, c'est plat jusqu'à Villarembert.
On rejoint ensuite le Corbier avec une pente difficile dans la station.
Pour finir les 2 dernier km c'est plutôt roulant.

00:00:00David M

Etape du tour 2015

00:00:00Loic L

Je suis surpris par sa difficulté, bien-sur le pied est terrible mais le reste de la montée présente aussi quelques ruptures de pente bien "senties", le 9% est présent sur plusieurs secteurs ( notamment sur la fin...).

Mis à part Corbier et ses immeubles hideux, c'est plutôt joli. A faire l'après-midi car le matin, le soleil vous masquera les montagnes face à la Toussuire.

00:00:00Frederic B

Belle ascension

00:00:00Cyril M

montees effectuer en 2010
depuis st jean les premieres rampes sont dures surtout si la chaleur et presente ca deviens vite étouffant deux options sont possibles pour rejoindre la toussuire soit par le corbier comme le tour de france plus roulant malgres le passage dans la station du corbier avec de jolis pourcentages ou montée direct a l embranchement pour le corbier et la les pourcentages sont terribles et reguliers jusque dans l'entrée de la station a vous de voir lol

00:00:00Kévin B

Montée très difficile pour moi car montée deux fois en fin d'Etape du Tour 2012 et 2015

00:00:00Léo P

Ascension assez irrégulière entre faux plats et pourcentages de 9%. Cependant le cadre est très sympa.

00:00:00Sébastien P

Gravi avant l'étape du tour de cette année. Montée Sympa surtout la deuxieme partie avec le Corbier

01:20:00Sebastien D

00:00:00Vincent V

00:00:00Cocher M

00:00:00Arnaud F