Colle del Nivolet : 2612 m

depuis Locana

Nom : Colle del Nivolet
Altitude : 2612 m
Départ : Locana
Longueur : 38.00 km
Dénivellation : 1960 m
% Moyen : 5.16%
% Maximal : 14.0%
Massif : Piemont, Italie

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:00:00Henri C

Longue montée sur les contreforts sud du Grand-Paradis. Le Plan de Ceresole Réale jusqu'à Chiapili di SOTO (possibilités de se restaurer) puis, encore 1000 m de dénivellation ! Tout en goudron impeccable
La traversée vers le Valsavarenche, marquée sur certaines cartes est impossible. Il n'y a aucune route après le lac de Nivolet ! Si vous êtes à VTT, ce ne sera pas du tout sur le vélo jusqu'à Pont. J'ai fait cette traversée vélo sur l'épaule pour retourner à Ivréa le lendemain par la Fenêtre de Champorcher (VTT + portage obligatoire !)
C'est superbe avec des vues directes sur les Glaciers du Grand Paradis.

00:00:00Jean-luc L

Un bijou tout simplement !
Récit + photos => https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2018/09/26/10eme-etape-giaveno-colle-del-nivolet/

00:00:00Loic L

Le commentaire de Cycliste W (Willy de Cyclingchallenge ?)est court mais le Nivolet est tellement grandiose que c'est difficile d'en parler...

Je suis parti de Locana, ça fait 40 bornes jusqu'au sommet... bon, ça démarre sur du faux-plat montant, c'est excellent pour s'échauffer... La sortie de Noasca est terrible avec une succession de lacets puis une longue droite très très raide.

Arrive le tunnel... je souffle un peu, c'est plat avant d' y entrer. L'altitude est autour des 1200m à peine... il reste 1450m de D+ à gérer et j'ai les jambes qui sont déjà bien chaudes. J'attaque le tunnel, tranquille pépère. Hé hé hé, ce sera pas pas long que je me dis ! Tu parles... 3 kms de montée à 8% et il y a un passage à 10% sur la fin !!! Du jamais vu, épiiiique je vous dis ! Et une petite loupiote à l'arrière n'est pas du luxe, c'est sombre et en été, ça doit être bigrement dangereux ( je l'ai fait le 1er octobre 2016, c'était calme globalement).

A peine la moitié de faite et le colle du Nivolet se démarque déjà de tout les autres fait jusqu'à maintenant. Je sors du tunnel, j'arrive à Cérésole. Enfin du plat sur plusieurs kms, ça fait du bien. Il reste 1200m de D+ et j'ai pris déjà une belle dose de sensations !

Les 15 derniers kms, comme le dit Yves B dans son commentaire sont d'une incroyable richesse visuelle, ça monte en étage, on ne voit jamais au delà des 2 prochains kms. Ce qui est assez rare pour un grand col. Le passage entre les lacs permet de souffler car ça redescend ( ça augmente encore le dénivelé...). Si la fin n'est pas trop raide, la distance commence à se faire sentir, il était temps que j'arrive.

Alors, est-ce le plus beau col d'Europe ? Le Stelvio n'est pas encore gravi, difficile à dire... Une chose est sûre, j'ai rarement fait autant de photos d'un col . A noter qu'au départ de Rosone, il y a une montée exceptionnelle de difficulté : le lago di Teleccio .

00:00:00Yves B

Incroyable, long et dur. Mais quel final!!! Les 15 derniers kilomètres sont à couper le souffle. Pour ne rien gâcher, il y a peu de circulation du fait que ce col est un cul-de-sac. Gravi le 3 septembre 2015, départ avec un ciel mitigé, arrivé au sommet avec ciel bleu et soleil. Le temps de faire quelques photos, la descente fut moins plaisante, froid, brouillard, grêle (faible) et pluie nous ont fait souffrir...

00:00:00Cycliste W

Peut-être le plus jolie col que je n'ai jamais grimpé. Derniere 15 kms sont formidables.

00:00:00Géard H

sa réputation n'est pas usurpée dans tous les sens du terme (beauté,difficulté, déroutant car on ne sais jamais ou on va) une montée interminable mais d'une grande richesse visuelle .coté difficulté ne pas trop prendre en compte 38kms a 5,2% ,il faut savoir qu il n' y'a que 31 kms de pure montée ce qui donne du 6,4% pour 2020m de d+ ça change la donne !! ,l'enchainement sortie de noasca traversé du tunnel 6km a 8-9%voire 13% par secteurs ça laisse des traces (le tunnel long de 3500m est a éviter les jours de fort trafic) pour arriver au barrage rien ne sera facile de la on pourra apercevoir une belle partie du chemin parcouru mais la route sera encore très longue et toujours aussi surprenante ,

00:00:00Cyrille S

Un col incroyable, d'une richesse paysagère que l'on rencontre rarement. On s'ébahie durant toute la montée devant les paysages qui s'offrent à nous. Néanmoins, le col est long et difficile et les paysages se méritent.

A faire absolument!!

00:00:00Regis C

Col exceptionnel. Sans doute le + beau que J'ai escaladé avec la Bonette Restefond. Des beau lacets,tunnel de 3kms a 10% interminable. Le final est magnifique. Ça vaut vraiment le détour.

00:20:22Marc G