Mont Bouquet : 629 m

depuis Brouzet les Alès

Nom : Mont Bouquet
Altitude : 629 m
Départ : Brouzet les Alès
Longueur : 4.60 km
Dénivellation : 437 m
% Moyen : 9.5%
% Maximal : 16.4%
Massif : Cévennes, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:23:05Jean-christophe M

Toujours aussi dur

00:29:00Stephane M

Un joli col bien difficile court intense irrégulier fait en 2010

00:29:00Rémi C

Deux heures de vélo pour faire le tour et attaquer le Mont Bouquet par l'ouest! Content de l'avoir fait mais honnêtement ce sera pas une montée fétiche! Trop d’irrégularités et cette succession de murs et de replats sur un goudron moyen et sans aucune vue.... bof! C'est sur que le coté Seynes est plus facile mais je l'ai trouvé beaucoup plus attrayant! et la vue au sommet est toujours aussi belle!

00:32:20Richard T

Première fois que j'escalade ce col. Merci cols-cyclisme de m'avoir permis d'en étudier le profil avant !
Il est très difficile par endroits, mais quand on s'y attend ça passe toujours mieux ;-)
La portion de 400m à 16% est évidemment le gros morceau. Par contre, je ne me souvenais pas avoir vu qu'il y avait une bonne rampe juste avant le sommet !
Très beau panorama une fois en haut, dommage qu'on n'ait pas le même côté Cévennes...
Attention à la descente ! Je ne suis pas du genre timoré en descente d'habitude, mais les fort pourcentages par endroits associés à la visibilité réduite et au goudron bof-bof font qu'on peut s'y faire quelques frayeurs ! (Je suis descendu côté Seyne, mais je pense qu'elle est aussi dangereuse côté Brouzet-lès-Alès...

00:00:00Alain B

Voici une courte escalade. Mais elle est plutôt sportive : 9.5% de moyenne et le début n'est pas le plus raide et le final presque plat. Mais entre les deux cela va jusqu'a 16%.Ce n'est pas l'Angliru mais une curiosité locale. Etant donné la raideur des pentes le panorama est remarquable surtout en automne quand l'athmosphère est plus limpide.

00:00:00Claude U

Trés pentu, revètement de mauvaise qualité...un bon casse pattes auquel il ne vaut mieux pas s'attaquer en fin de sortie et un braquet trop gros.

00:00:00Jean-jacques T

dans cette ascension des pentes autour de 20% sont au programme; mais ce n'est pas long.
de plus le revêtement ne rend pas.

00:00:00Panis C

peu connue mais attention les dégats! vous attaquez la montée tranquillement et au bout de 500m un virage à droite avec une inscription au sol:" ici débute l' enfer"!!!!!
et vous comprendrez très vite de quoi il parle!
au sommet superbe panorama sur le gard avec en ligne de mire le mont ventoux!

00:00:00Jean-luc L

Et une galère de plus, une !
Récit + Photos => http://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2014/03/29/un-petit-tour-dans-les-cevennes-avant-le-bouquet-final/
https://lesbaroudeursenvadrouille.wordpress.com/2015/11/22/gard-provencal-et-gorges-de-lardeche/

00:00:00Vidal F

Je l'ai monté au cours de la cyclo regrettée du Bouquet.
Aprés 70 kms dans le vent en milieu de parcours çà fait mal !
La première fois ou j'ai eu besoin du triple pour m'économiser...Mais le panorama est vraiment beau en haut

00:00:00Thierry D

Une montée assez étrange, probablement le fruit du goudronnage d'une route forestière. Des parties plates suivies de rampes aux alentours de 20 %, un revêtement assez détériore. A faire depuis Seynes où la route est meilleure. Au sommet le panorama est superbe.

00:00:00André D

Debout sur les pédales, le poids de mon corps ne suffit pas. C'est vraiment dur en montée par ce coté, mais attention la descente est tout aussi délicate

00:00:00Frédéric F

Souvenir de la regrettée cyclo eponyme

00:00:00Florian G

Belle montée

00:00:00Anthony C

L'ascension commence à Brouzet-lès-Alès (195m) en quittant la D7 pour la D607 pour 4,68 km à 9,08 % en prenant 620m pour l'altitude du sommet de la route (vu qu'on accède à pied à la vierge et la table d'orientation à 629m) et se décompose ainsi:
- 520m à 10 % dès le départ avec une route peu large pour sortir de Brouzet-lès-Alès et un revêtement assez dégradé (mais qui s'améliore ensuite). Le ton est donné !
- 600m à 3,5 % jusqu'à l'entrée (268m, indiquée à 275m sur les cartes IGN) des carrières des Conques
- 550m à 11,63 % jusqu'à un point situé à 332m d'altitude (indiqué à 335m) ensuite et ce n'est pas encore le plus dur ! Mais au passage de cette section, vous aurez en effet comme le dit Panis C une grande inscription sur le bitume indiquant "ici commence l'enfer" !
- 930m à 9,57 % jusqu'à un point à 421m d'altitude (indiqué à 427m) et ce n'est qu'une moyenne, tronquée par de courts palliers ! Après un pallier très court, il faudra affronter un long mur de 520m à 14,4 % (et si on resserre encore 340m à 14,95 %) qui se confirme au gré des courbes, avec à la clé un maximum à 16 % !
- 545m à 12,47 % jusqu'à un point (489m) proche semble-t-il d'un dolmen. Dommage que je ne savais pas, j'aurais été voir.
- 770m à 9,35 % jusqu'à la jonction (561m) avec la route de Bouquet et Seynes mais déjà un peu plus facile que lors du mur précédent car il commence par un court replat
- 325m à 10,77 % jusqu'au croisement (596m) avec un petit chemin au revêtement dégradé sous le sommet, une portion courte mais très difficile avec un passage à 12,5 % selon certains profils, 15 % selon les cartes Michelin ! En tout cas, arrivés au carrefour avec la route de Brouzet les Alès, vous verrez droit devant vous ce coup de cul même s'il ne vous semblera pas plus dur que les murs précédents si vous commencez depuis Bouzet-les-Alès.
- Et pour finir 465m à 5,16 % tranquilles pour terminer voire presque plats après le dernier virage à 200m de la piste de décollage des parapentes, avec au passage une inscription au sol qui vous dit "ouf" !

Voici un profil plus précis que le mien:
https://www.cyclingcols.com/col/Bouquet

J'avais grimpé le mont Bouquet par Seynes à l'été 2006 à vélo.

Et ce versant, je l'ai grimpé en mars 2019 mais cette fois à pied et sur ce parcours: Seynes, mont Bouquet (629m), Bouzet-les-Alès, mont Bouquet (629m), retour à Seynes par un sentier pédestre soit 18km de marche et de course et 792m de dénivelé positif. A pied, il fait beaucoup moins mal et c'est beaucoup plus commode pour les descentes très raides !

Quant au panorama, je retire ce que je disais sur l'absence de panorama à l'ouest en arrivant au sommet. Car si en effet, la table d'orientation ne montre qu'un panorama à 180°C à l'Est (mont Ventoux, Dentelles de Montmirail, plateau de Lacau, massif du Luberon et Alpilles plus loin...) car il y a des arbres de l'autre côté, il y a tout de même un beau panorama sur les Cévennes à l'Ouest et même le pic Saint-Loup depuis le dernier virage ou si on grimpe à côté du premier relais accessible à l'arrivée.

Et bien sur, il y a des points de vue vers les Cévennes pendant l'ascension sauf qu'à vélo l'effort est si terrible qu'il ne vous laissera pas le loisir de tourner votre tête pour les admirer !

Ce sommet n'est pas situé dans les Cévennes, c'est le seul vrai sommet des garrigues gardoises.

00:00:00Eric S

Descente très dangereuse

00:00:00Ulysse R

Montée difficile en "marches d'escalier". Sur la fin d'un sejour cycliste j'ai calé... En effet à la redescente vous devez être surs de vos freins!

00:00:22Léonard B

00:00:00Anthony B