Glaubenbielen Passhöhe : 1611 m

depuis Kleinteil

Informations

Nom : Glaubenbielen Passhöhe
Altitude : 1611 m
Départ : Kleinteil
Longueur : 11.22 km
Dénivellation : 1084 m
% Moyen : 9.66%
% Maximal : 12.0%
Massif : Alpes uranaises, Suisse

Les autres montées disponibles

Profil

  • Profil Glaubenbielen Passhöhe depuis Kleinteil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:05:12Aramis S • Commentaire publié le 28/07/2018

Magnifique montée, très dure mais régulière. la vue vaut vraiment le détour, ce n'est pas pour rien que cette route s'appelle la Panoramastrasse.

Tour des Jeunes 2018 > Etape 5

00:00:00Loic L

La pente ne descend que très rarement sous les 10%... j'ai eu du mal à finir je l'avoue. En France, cette ascension serait considérée comme "monstrueuse"... mais pas en Suisse ! ( c'est presque banal :-)

00:00:00Pierre P • Commentaire publié le 10/09/2021

En enchaînement avec le Glaubenberg, avec bagages. Une sainte horreur ! 12 km à 10 %, tiens, prend ça ! La vue sur le lac est certes splendide mais elle ne rafraichit même pas. Montée étagée entre un long passage dans les pâturages, puis traversée forestière et enfin on atteint les pâturages supérieurs avec une vue à couper le souffle, ou ce qu'il en reste, sur le lac de Sarnen ainsi qu'une superbe vallée menant à Sorenberg. Le passage du col est tout à fait quelconque, mais la géographie commande : le point le plus haut est ici, pas à côté du bistrot. A faire, mais en étant en pleine possession de ses moyens physiques. 1 fontaine au milieu du secteur forestier, magnifique revêtement, passablement de motards.

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 05/04/2021

Sur la carte Michelin j’avais repéré ce col et j’en ai entrepris l’ascension le lendemain du Sustenpass, sans me préoccuper de son profil. Quelle horreur ! La rudesse de la pente et la fatigue accumulée m'ont obligé à renoncer à faire le tour que j'avais prévu. Du sommet du Glaubenbielen Passhöhe, je suis redescendu directement vers Giswil d'où j'étais parti, tellement j'étais épuisé. Tout avait pourtant bien commencé, car au cours des premiers kilomètres, on domine le Sarner See. On a sous les yeux la carte postale de la Suisse éternelle où la montagne se mire dans les eaux pures du lac. C'est après Kleinteil que tout s'est compliqué : 10 km à 10% de moyenne. Je ne me savais pas capable d'affronter une pareille difficulté. Je suis allé au bout de mes forces. Et je dois ajouter que le passage de ce col est assez minable. Le lac a disparu et on doit se contenter d'une pente ravinée où s'accroche quelque végétation.