Feissons sur Salins : 1198 m

depuis Moutiers

Informations

Nom : Feissons sur Salins
Altitude : 1198 m
Départ : Moutiers
Longueur : 10.52 km
Dénivellation : 720 m
% Moyen : 6.84%
% Maximal : 9.0%
Massif : Vanoise, France

Profil

Vous connaissez les informations permettant de tracer le profil de ce col ?

Créer le profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:30:00Julien H • Commentaire publié le 04/08/2016

Montée à l'abri des voitures mais au soleil. peut servir de rampe de lancement pour un tour en Vanoise : Moutiers - La Thuile - Bozel - Champagny - Pralognan - Bozel - Le Praz - Méribel - Moutiers

00:00:00Loic L • Commentaire publié le 17/12/2015

Moûtiers est un fabuleux camp de base pour les cyclo-grimpeurs, mais en pleine saison estivale, les routes sont très encombrées... aussi, cette petite bosse mérite d'être connue car très calme et dégagée de toute végétation qui masquerait les panoramas...
Feissons, c'est également le point de départ d'une piste qui monte au mont Jovet (2500m).

00:00:00Florent B • Commentaire publié le 30/05/2017

Parti de Brides les Bains, je suis monté à Feissons, puis redescendu par Montagny et Bozel. Belle montée, faites avec un développement 34*32 (à 65 ans, ça me convient). La descente sur Bozel est superbe. Par contre, la départementale entre Bozel et Brides les Bains est roulante, mais circulation voitures importante. A faire !

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 31/10/2021

Voilà un village que je ne connaissais pas et que j'ai découvert grâce au site. La montée à Feissons est très agréable, sur une route peu passante, bien exposée au soleil et avec un horizon bien dégagé. C'est ainsi qu'au cours de la progression, on découvre le début de la vallée des Belleville, puis la vallée des Allues, et enfin la station de la Tania et les stations étagées de Courchevel, sans bien sûr oublier tous les sommets et toutes les crêtes environnants. Dès que l'on quitte Moutiers, ça grimpe fort aussi longtemps qu'on côtoie des maisons, puis la route s'en va à flanc de pente bien gentiment. Quelques épingles nous hissent sur le coteau. Et pour finir, il faut bifurquer à gauche, peu avant le hameau de La Thuile pour entamer la partie la plus pentue jusqu'au village de Feissons. De là-haut, on peut admirer dans le plus grand calme toutes les vallées déjà évoquées.