Maljasset : 1915 m

depuis Jausiers

Informations

Nom : Maljasset
Altitude : 1915 m
Départ : Jausiers
Longueur : 27.40 km
Dénivellation : 695 m
% Moyen : 2.54%
% Maximal : 10.7%
Massif : Ubaye, France

Profil

  • Profil Maljasset depuis Jausiers

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:48:00Laurent C • Commentaire publié le 20/11/2017

Plus on avance , plus la route se dégrade. Mais c'est plus tranquille que les cols alentour. A voir, le pont du Chatelet

00:00:00Alain B

De Maljasset on peut continuer la route jusqu'à Combe Brémond 2075m, la fin de la route n'étant pas très pentue et non goudronnée mais roulable. Outre l'occasion de dépasser les 2000m on pénètre mieux dans ce cirque magnifique cirque de hautes montagnes véritable 3bout du monde".

00:00:00Loic L

Si la fatigue vous fait hésiter pour découvrir cette montée, sachez que le plus dur se trouve au niveau du pont de Châtelet, soit env. 4 kms après St Paul de l'Ubaye. Après , c'est beaucoup plus facile.

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 06/01/2022

Depuis St Paul, l'itinéraire est commun avec celui de Fouillouse, jusqu'un peu avant le pont du Chatelet. On remonte paisiblement la vallée de l'Ubaye dont le grondement nous accompagnera jusqu'au terme de la route. De nombreuses fois, vous pourrez admirer la limpidité de ses eaux et vous serez peut-être tenté de vous arrêter pour regarder ce flot écumant le long du vallon. Ce parcours est vraiment enchanteur et peut être parcouru par n'importe quel adepte du vélo. En effet, sa déclivité reste modeste, excepté par deux fois sur environ un kilomètre. Tout d'abord, au passage du hameau de Grande Serenne dont les toits de tôles rouillées disent assez bien la pauvreté d'autrefois, jusqu'à la bifurcation de Fouillouse. Une approche justement récompensée puisque c'est précisément en franchissant deux épingles que l'on pourra faire les plus belles photos du pont du Châtelet suspendu sur le vide. Ensuite, la route pénètre dans un large vallon ponctué de bois de mélèzes. La seconde difficulté, avec une pente à 10% se trouve avant d'atteindre le hameau de La Barge. Juste après cela, on découvrira l'église de Maurin dans le lointain, dominée par les sommets abrupts de la haute vallée. On pourra voir quelques troupeaux de moutons et leurs bergers dans les prés sur les versants de part et d'autre de la rivière. La luminosité éclatante qui inonde les reliefs majestueux renforce notre sentiment de bonheur. Heureux les hommes qui habitent ce paradis estival. Car en hiver, c'est tout autre chose ! L'isolement est total. Mon ami Jean-Louis qui fut instituteur en ces lieux au début des années 60 peut en témoigner.
Je ne saurais finir cette évocation sans revenir à Giono qui a si bien décrit l'univers des bergers : "On prit les quartiers d'été dans une haute pâture. Les glaciers avaient pris tout ça dans la main et l'avaient haussé jusque contre le ciel. De grands doigts glacés tenaient l'herbe. C'était du gras à rendre fou toute bête saine. Il y avait des reines-des-prés épaisses comme de la crème de lait et, rien qu'à marcher dans les pacages, les semelles des espadrilles en étaient vertes de jus".

00:00:00Franck D • Commentaire publié le 22/11/2020

Montée avec peu de pourcentage. Les pentes les plus durs sont dans une forêt. Plus on avance dans l ascension, plus le paysage est beau. N'hésitez pas a aller faire un détour vers Fouillouse. Vous avancerez a peu pres 500m puis vous arriverez a un pont suspendu entre deux montagnes. Je conseille d aller faire la montée vers 10h car il y a beaucoup de randonneurs.

00:00:00Henri C

00:00:00Titi B

00:00:00Pierre G • Commentaire publié le 19/08/2016