Cime de Coma Morera : 2205 m

depuis Ossèja

Nom : Cime de Coma Morera
Altitude : 2205 m
Départ : Ossèja
Longueur : 19.60 km
Dénivellation : 961 m
% Moyen : 4.9%
% Maximal : 9.5%
Massif : Pyrénées est, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:00:00Pierre V

En fait la montée commence à Bourg-Madame: 3 km à 4% jusqu'à Osséja. Dans Osséja, suivre les panneaux Valcebollère puis route forestière.
Cette montée présente les mêmes caractéristiques que beaucoup d'autres du secteur Cerdagne-Conflent-Capcir (Puymorens, Puigmal, Llose, Jau, Lac des Bouillouses...): relativement longue, sans pourcentages excessifs, présence de faux plats permettant de récupérer.
L'état de la route est à vérifier.
Il existe un itinéraire plus direct qui part sur la gauche à l'altitude 1660. Les 2 itinéraires se rejoignent au Col de Pradelles (2000 m). Il semble toutefois (en 2013) que ce second itinéraire ne concerne plus que les VTT.
Vues panoramiques immenses sur "l'altiplano" Cerdan.

00:00:00Loic L

Montée entièrement goudronnée ( à mi-pente, la route se sépare en deux voies qui se rejoignent plus haut).

Magnifique point de vue depuis le sommet ( c'est un parking clôturé tout ce qu'il y a de plus sombre !). A VTT, j'ai pu rejoindre la station de ERR Puigmal en atteignant les 2500 m.
Super souvenir.

00:00:00Christian D

Vous ne serez pas dérangé par le voisinage !! Le jour où je l'ai grimpé cela ressemblait aux hauts de Hurlevent au col lui même : il était quasi impossible d'y demeurer.
Paysage très beau, vaut le détour.

00:00:00Pierre G

Mon idée de départ, c'était de gravir le col de Pradelles (1985 m). Mais lorsque j'ai vu que la route se poursuivait, j'ai grimpé jusqu'au terminus. Et ce fut une belle récompense car là-haut la vue est totalement dégagée. On peut admirer les montagnes espagnoles au sud et la Cerdagne au nord.
A Osséja, il faut suivre les panneaux route forestière. Au départ, près du camping, la route est assez dégradée. Mais après le premier lacet, ça devient convenable. Ça serpente gentiment. Au bout de 6,3 km, la route se sépare. A droite, le col est à 9,1 km. A gauche, il est à 5 km. Je choisis l'option la plus longue, en me disant que la pente sera plus douce. Ce qui est vrai. Mais il y a d'assez longues portions avec de l'herbe au centre de la chaussée. Pas vu la moindre voiture, ni le moindre cycliste. Au col, il y a un banc bienvenu pour le pique-nique.
Les deux derniers kilomètres pour aller jusqu'à la Cime Coma Morera m'ont paru plus pentus que le départ. Effet de la fatigue ? On sort de la forêt et vraiment, ça vaut le coup d'œil. Des chevaux au loin. Des croupes herbeuses à l'infini. J'ai vraiment envie de suivre toute la ligne de crête. Mais hélas, je ne suis pas équipé pour cela...
Je suis redescendu par la route la plus courte qui est en meilleur état que l'autre (pas d'herbe sur la chaussée).

00:20:19Marc G