Commentaires de Jean-pierre D

3 ascensions

Nombre de montées : 3 Commentaires sur le forum : 10
Nombre de sommets : 3 Photos : 0

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col de l'Iseran 2764 m Vanoise
Col de la Croix de Fer 2064 m Arves et Grandes Rousses
Col de la Madeleine 1993 m Vanoise

00:00:00Col de l'Iseran depuis Lanslebourg (2764m)

Monté en juin 2013. Il neigeait (col ouvert 3 jours avant). Le paysage était angoissant, nuages bas, très froid, personne à l'horizon......Grandiose !
Des crampes dues au froid m'ont empêché de terminer. Le fumier ! J'y retourne début septembre, on verra bien qui va gagner cette fois.
c'est bien de partir de Lanslevillard (grand parking pour la voiture, restau, échauffement dans cette vallée montante).
Veni, vidi, vici ! Je suis revenu ce 9/9/2015 pour le grimper sous le soleil.
Au départ de Bessans où la veille des loups avaient attaqué des brebis. Les 2 derniers kms resteront comme un de mes plus beaux souvenirs d'escalade. Il faut venir rien que pour ce moment. Et le paysage est, à mon avis, plus grandiose encore que sur la Bonnette.
Pensez à prendre une casaque hivernale pour la descente.

00:00:00Col de la Croix de Fer depuis Saint Jean de Maurienne (2064m)

Monté le 7/9/2015 sous un chaud soleil.
Col compliqué par ses 2 descentes en cours de montée. Cela casse le rythme. Passage très éprouvant à la sortie de Saint Sorlin (on est au-dessus de 10%). Les 5 derniers kms sont les plus beaux.

00:00:00Col de la Madeleine depuis La Chambre (1993m)

Monté le 8/9/2015.
C'est un des grands cols les plus pentus en moyenne (>8%). Même le royal Ventoux est en-dessous. Comme dit par d'autres collègues ici, la montée ne vous laisse aucun répit jusqu'au sommet et attention à la pente qui présente des coups de cul bien au-delà des 10%. Le bémol, c'est que le paysage n'est pas terrible pendant l'ascension. On est loin de la beauté majestueuse de l'Izoard ou du Tourmalet. Par contre, la vue panoramique à l'arrivée est à couper le souffle. On peut largement se restaurer au sommet.