Commentaires de Benjamin S

7 ascensions

Nombre de montées : 7 Commentaires sur le forum : 5
Nombre de sommets : 7 Photos : 14

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Col du Tourmalet 2115 m Pyrénées centrales
Station de Piau Engaly 1850 m Pyrénées centrales
Station de Luz Ardiden 1720 m Pyrénées centrales
Col d'Aubisque 1709 m Pyrénées centrales
Station d'Hautacam 1520 m Pyrénées centrales
Col d'Aspin 1489 m Pyrénées centrales
Col du Soulor 1474 m Pyrénées centrales

02:00:10Col du Tourmalet depuis Luz Saint Sauveur (2115m)

Ascension réalisée le 02 septembre 2014.
Premier col de ma vie sachant que j'ai débuté le vélo de route il y a un an avec seulement 1500 km de parcouru, la preuve étant qu'un débutant peut y arriver.
J'ai débuté l'ascension à partir de Luz-Saint-Sauveur, depuis le parking où se trouve Intersport.
D'entrée dans le bain lorsque l'on est pas habitué avec déjà des pourcentages à plus de 6 %, ceci jusqu'à Barèges où le revêtement est comme un billard car juste refait de l'année dernière. Le kilomètre qui suit la sortie de Barèges est difficile car on se dit qu'il reste encore dix kilomètres après ce passage pentu. Par le suite la pente est régulière mais sans répit et c'est ce qui fait la difficulté de ce col, un seul faux plat dans un virage puis des pourcentages à plus de 7% jusqu'au sommet. On aperçoit depuis de longues minutes le sommet qui nous tend les bras mais qui se fait mériter avec un dernier kilomètre interminable où il faut en avoir garder sous la pédale. Attention aux moutons dans les derniers lacets. Une fois arrivé en haut, la vue est magnifique sur la vallée, plus belle que celle de l'autre versant selon moi.
Pour ce qui est du développement utilisé, tout à gauche, en 34 / 32.
Rien d'insurmontable finalement, même pour un débutant car c'est principalement le mental qui permet d'atteindre le sommet.

00:37:04Station de Piau Engaly depuis Saint Lary Soulan (1850m)

Ascension réalisée le 09 juin 2015.
J'ai débuté la montée à partir de Fabian, chrono pris à partir du panneau "sommet à 7 km".
Ascension régulière qui ne présente pas de forts pourcentages, les lacets permettent cependant de récupérer.
Le revêtement est bon dans l'ensemble mais prudence lors de la descente car la présence de gravier dans les virages peut être dangereuse.
Pour ce qui est du développement utilisé, tout à gauche, en 34 / 32 pour la majorité de l'ascension.

01:19:38Station de Luz Ardiden depuis Luz Saint Sauveur (1720m)

Ascension réalisée le 08 juin 2015.
J'ai débuté la montée à partir de Saint-Sauveur, chrono pris à partir du panneau "sommet à 13 km".
Ascension régulière qui ne présente pas de forts pourcentages avec quelques dizaines de mètres de plat en milieu d'ascension qui permettent de récupérer. La première partie de la montée se fait en majorité à l'ombre tandis que les derniers kilomètres durant lesquels ont aperçoit la station ne sont pas ombragées.
Je le conseille comme premier col avant de tenter d'autres ascensions plus populaires mais aussi plus difficiles comme le Tourmalet ou Hautacam.
Pour ce qui est du développement utilisé, tout à gauche, en 34 / 32 pour la majorité de l'ascension.

02:25:52Col d'Aubisque depuis Argeles Gazost (1709m)

Ascension réalisée le 03 septembre 2014.
Ayant fait le Tourmalet la veille comme premier col de ma vie, j'ai géré l'ascension tranquillement.
J'ai débuté l'ascension à partir d'Argelès-Gazost, depuis le parking qui se trouve à coté du parc animalier des Pyrénées.
Concernant le col du Soulor :
Les sept premiers kilomètres sont composés de pentes entre 4 % et 8 % qu'il faut monter tranquillement, puis du septième au douzième kilomètre, des faux plats durant lesquels on traverse plusieurs villages, l'ascension du Soulor débute réellement au douzième kilomètre avec très peu de répit jusqu'au sommet et deux ou trois passages à plus de 10 %, le dernier kilomètre est assez difficile car on devine le sommet sans l'apercevoir. En haut, une très belle vue sur la vallée de l'Ouzom et le début de l'ascension vers l'Aubisque. Attention aux chevaux qui peuvent faire tomber les vélos ou manger la guidoline, cependant, ils acceptent volontiers les caresses !
Concernant l'Aubisque :
Une fois le Soulor passé, on redescend durant deux kilomètres, puis les quatre kilomètres suivants sont composés de faux plat durant lesquels on évite de regarder en bas si l'on a le vertige et où on ouvre bien les yeux lorsque l'on passe sous les tunnels notamment le deuxième qui est rafraichissant (gouttes qui tombent de la paroi), l'ascension ne dure réellement que les quatre derniers kilomètres avec des pourcentages aux alentours de 6 % qui se montent presque facilement après les passages à plus de 10 % du Soulor. En haut, beaucoup d'animaux, des moutons et des chevaux et une très belle vue sur la vallée que l'on contourne entre les deux cols.
Pour ce qui est du développement utilisé, tout à gauche, en 34 / 32 pour les passages les plus difficiles.

01:33:46Station d'Hautacam depuis Argeles Gazost (1520m)

Ascension réalisée le 08 juin 2015.
Après avoir grimpé à Luz-Ardiden dans la même journée.
J'ai débuté la montée à partir de Argelès-Gazost, chrono pris à partir du panneau "sommet à 13 km".
Ascension irrégulières qui présente quelques faux plats mais surtout de gros pourcentages par portions plus ou moins longues qui usent car nombreuses jusqu'au sommet.
Montée réputée comme difficile qui mérite cette réputation, moins longue que le Tourmalet mais tout aussi usante par ces nombreux changements de rythme.
Descente effectuée sous l'orage et la grêle !
Pour ce qui est du développement utilisé, tout à gauche, en 34 / 32 pour la majorité de l'ascension.

00:58:32Col d'Aspin depuis Sainte Marie de Campan (1489m)

Ascension réalisée le 04 septembre 2014.
Ayant fait le Tourmalet l'avant veille ainsi que le Soulor et l'Aubisque la veille, j'ai eu un peu de mal à me mettre en jambes dans les premiers kilomètres.
J'ai débuté l'ascension à partir de Sainte-Marie de Campan, sur la place où se trouve Intersport.
Les huit premiers kilomètres sont composés de faibles pourcentages avec des portions plates, le dénivelé positif est approximativement de 250 m sur cette première partie. L'ascension débute réellement lorsque l'on laisse les carrières sur la gauche à la sortie de Payolle. L'ascension est régulière avec un pourcentage moyen de 8 % environ, plutôt jolie car on traverse une forêt de sapins qui en cas de forte chaleur nous abrite la majorité du col. On aperçoit durant le dernier kilomètre le sommet où l'on croise des vaches, également depuis ce sommet on peut contempler la vallée de Payolle ainsi que le Pic du Midi en toile de fond.
Pour ce qui est du développement utilisé, tout à gauche, en 34 / 32 pour les quatre dernier kilomètres.

01:43:17Col du Soulor depuis Argeles Gazost (1474m)

Ascension réalisée le 03 septembre 2014.
Ayant fait le Tourmalet la veille et voulant ce jour enchainer avec l'Aubisque, j'en ai gardé un peu sous la pédale.
J'ai débuté l'ascension à partir d'Argelès-Gazost, depuis le parking qui se trouve à coté du parc animalier des Pyrénées.
Les sept premiers kilomètres sont composés de pentes entre 4 % et 8 % qu'il faut monter tranquillement, puis du septième au douzième kilomètre, des faux plats durant lesquels on traverse plusieurs villages, l'ascension du Soulor débute réellement au douzième kilomètre avec très peu de répit jusqu'au sommet et deux ou trois passages à plus de 10 %, le dernier kilomètre est assez difficile car on devine le sommet sans l'apercevoir. En haut, une très belle vue sur la vallée de l'Ouzom et le début de l'ascension vers l'Aubisque. Attention aux chevaux qui peuvent faire tomber les vélos ou manger la guidoline, cependant, ils acceptent volontiers les caresses !
Pour ce qui est du développement utilisé, tout à gauche, en 34 / 32 pour les passages les plus difficiles.