Commentaires de Olivier B

15 ascensions

Nombre de montées : 15 Commentaires sur le forum : 0
Nombre de sommets : 14 Photos : 0

Carte des cols gravis


Liste des sommets franchis

Nom Altitude Massif Détails
Port d'Envalira 2407 m Pyrénées centrales
Col du Tourmalet 2115 m Pyrénées centrales
Col d'Ordino 1981 m Pyrénées centrales
Port de Balès 1755 m Pyrénées centrales
Pas de Peyrol 1588 m Monts du Cantal
Col de Peyresourde 1569 m Pyrénées centrales
Col d'Aspin 1489 m Pyrénées centrales
Col de la Core 1395 m Pyrénées centrales
Col du Portillon 1293 m Pyrénées centrales
Pic de Nore 1211 m Montagne noire
Col Palomère 1036 m Pyrénées est
Col de Catchaudégué 893 m Pyrénées centrales
Col des Ares 797 m Pyrénées centrales
Jaizkibel 475 m Pyrénées ouest

02:25:00Port d'Envalira depuis Andorra (2407m)

23/08/2004: Que du bonheur! Je prends cette route en voiture depuis tout petit plusieurs fois par an, avec depuis quelques temps la furieuse envie de la faire en vélo. Excellentes conditions, paysage que j'adore. Des passages bien pentus et une montée bien longue. Le col proprement dit - depuis Grau Roig - n'est pas trop difficile.

02:10:00Col du Tourmalet depuis Sainte Marie de Campan (2115m)

20/08/2004: premier col Pyrénéen. Vraiment dur après La Mongie, mais ça rassure de voir les autres souffrir aussi. Je milite pour la suppression du dernier virage. Beaucoup de monde, surtout des Espagnols.

01:33:00Col d'Ordino depuis Andorra (1981m)

12/07/2009: Montée assez régulière, sans passage particulièrement difficile. Le parcours est assez ombragé; la vue du col bien sympa. Perso, plutôt un bon rythme mais un peu dans le rouge pour le dernier kilomètre.

02:03:00Port de Balès depuis Mauleon Barousse (1755m)

24/06/08: Une région superbe mais un col difficile, avec de longs et nombreux passages à près de 10%. Un Anglais disait "consistent": c'est vrai dans les deux langues!
Parti de loin (St-Gaudens), j'ai vraiment souffert sur les 4 derniers kms - rythme 'train à crémaillère', le bruit du dérailleur allant avec...
Un grand merci à Axel pour son indispensable intendance.

01:11:00Pas de Peyrol depuis Cheylade (1588m)

15/07/07: Parti avec Fabrice de Riom-ès-Montagnes. Quelques pourcentages pénibles déjà avant Cheylade mais les choses sérieuses commencèrent au pied du col de Serre, après presque 20km d'approche. Pour atteindre ensuite le Pas de Peyrol, il n'y a plus qu'un gros kilomètre délicat. C'est pas long mais, avec ces 11,2% et sa prise au vent, on en bave méchamment. Vive la truffade dans l'excellent petit resto au sommet!

01:23:00Col de Peyresourde depuis Bagneres de Luchon (1569m)

Col monté avec Fabrice le 3/8/2010. De bonnes jambes et les avantages de rouler à deux: ce col est bien passé. Vallée agréable même si la route est très roulante; les derniers lacets ont de la gueule mais ne nous ont pas vraiment impressionnés.

01:10:00Col d'Aspin depuis Sainte Marie de Campan (1489m)

21/08/2004: avec Fabrice D, Fabrice C et Axel. Premiers kilomètres avant Payolle un peu ennuyeux. Montée classique et plutôt régulière dans les sapins sur 5km.

01:28:00Col de la Core depuis Seix (1395m)

Monté le 01/08/2011 en soirée avec Fabrice. Parti calmement, avec de plutôt bonnes sensations, les passages trop pentus ont eu raison de ma préparation insuffisante. Si le sommet est somptueux, la route est monotone (très peu de lacets et des conifères partout); ce col n'en finit pas! J'ai beaucoup souffert et le plaisir de l'avoir fait n'équilibre pas.

00:55:00Col du Portillon depuis Bossost (1293m)

Col monté lors de la petite Lapébie en septembre 2009, encore une fois avec Fabrice, toujours en VTT et en maillot vintage 1987 du Téfécé. Il m'avait déjà fallu près d'une heure et demi pour rejoindre Bossost (40km après Luchon) à une allure qui tapait dans mes réserves. Dès que la pente a tutoyé les 8%, c'était pas joli à voir. Dommage car j'avais adoré repérer ce col en voiture (surtout son versant français). J'ai quand même rattrapé Fabrice dans le dernier km, qui s'est dépêché de remonter en selle pour me griller dans la descente! Chouette souvenir tout de même que cette belle cyclo - ma première!

00:00:00Pic de Nore depuis Villeneuve Minervois (1211m)

08/2005: avec Fabrice D. Partis de Carcassonne, nous dûmes affronter un sacré vent, quelques côtes bien pentues (vers Lastour notamment). Qui plus est, notre itinéraire pour atteindre Mas-Cabardès n'était pas des plus linéaires. Après Pradelles-Cabardès, me suis flingué sur un long faux plat avec vent de face. La suite fut un long calvaire. Sortie complète de 100km; en ai rarement autant chié sur un vélo.

01:20:00Col Palomère depuis Finestret (1036m)

13/07/08: Finalement parti au petit matin sans Fabrice (on évitera de dire pourquoi!). Excellentes conditions: air frais, route ombragée et dégagée. (Il vaut mieux car elle est parfois étroite.) Cadre bien agréable pour peu qu'on aime les grands espaces et le calme. Superbe vue au sommet, tant sur les Aspres et le Vallespir que sur la vallée de la Lentilla. Aucune difficulté particulière (pente faible). Beaucoup de plaisir, donc.

00:45:00Col de Catchaudégué depuis D618 / D37 (893m)

Monté avec Fabrice le 4/8/2011 au départ de Seix par Alos. J'adore ces paysages de moyenne montagne, ces petits villages pyrénéens et leurs clochers pittoresques. D'assez bonnes jambes mais un lamentable péché d'orgueil là où la pente dépasse les 10% - quelle andouille!

00:35:00Col de Catchaudégué depuis Seix (893m)

Monté le 31/07/2011 avec Fabrice pour se préparer au col de la Core le lendemain. Jusque là, tout allait bien... la pente est irrégulière mais la Route divertissante, ce qui permet de faire oublier les pentes les plus raides (dans Sentenac, notamment). Très sympa!

00:35:00Col des Ares depuis La Moulette (797m)

08/05/2007: aucune difficulté particulière, pente régulière, décor admirable. Monté au cours d'une sortie avec Axel au départ de Saint-Gaudens.

00:00:00Jaizkibel depuis Hondarribia (475m)

14/08/06: Parti avec Fabrice C. et Axel depuis Saint-Jean de Luz. Avant Notre Dame de Guadalupe, c'est une montée tranquille sous les arbres. Puis la végétation se raréfie et la pente augmente sensiblement dans un méchant virage. Pour le reste, c'est du classique. Difficile de rester insensible aux attraits de la Côte Basque.