Pas de Morgins : 1371 m

depuis Bioge

Nom : Pas de Morgins
Altitude : 1371 m
Départ : Bioge
Longueur : 30.00 km
Dénivellation : 841 m
% Moyen : 2.8%
% Maximal : 6.0%
Massif : Massif du Mont Blanc, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:15:00Martin C

pas une réelle ascension ,les 28 premiers kms jusu'a chatel sont un trés léger faux plat montant avec des passages déscendants qui permettent de lancer le grand plateau qu'on ne quitte pas . La vallée est quelconque , l'arrivée à chatel est plus sympa et sur 2kms on retrouve des pourcentages de 7/8% Jusqu'au pas de morgins . sans grand intérêt

00:00:00Benoît G

Grimpé en août 2018 depuis Evian, où l'on rejoint cet itinéraire au niveau de Fontany.
Jusqu'à Châtel, la montée dans la vallée d'Abondance est très aisée, d'abord en faux-plat avec quelques courtes côtes, puis en montée régulière à flanc de vallée. Le cadre est agréable, d'abord boisé et fermé, avant de s'ouvrir. Les alentours de la route sont très construits, avec des chalets soignés.
Après la Chapelle, la pente s'installe et s'amplifie très largement pour les derniers kilomètres après Châtel et son plan d'eau dominé par le col. Les deux lacets dans les bois s'établissent autour de 8%, mais ce passage est plutôt court. Au sommet, un petit lac avec de belles vues vers les Dents du Midi.

00:00:00Jean-charles S

Joli lac à l'arrivée

00:00:00Pierre P

Long faux-plat dans une belle vallée. Parcours cependant monotone jusqu'à Abondance, puis plus varié grâce aux localités traversées. La pente se relève à partir du lac de Chatel mais reste en dessous des 8%, à l'exception de quelques décamètres précédant un porche en bois tout proche du sommet (10 à 13 %).
Le sommet n'est jamais visible et c'est une bonne surprise de le découvrir 400 m après le passage du porche. Bon revêtement (2017).

00:00:00Pierre-joseph G

On quitte la route qui va à Morzine pour s'enfoncer dans une gorge étroite et lugubre où les éboulements contraignent parfois à fermer la route. Ce n'est qu'au croisement de la route qui va à Évian que l'on retrouve un paysage un peu plus ouvert, puis Vacheresse et ses prairies. Ensuite, jusqu'à Abondance; le paysage n'est pas très folichon. Même les noms de villages sont sinistres (Feu Courbe, la Solitude). On peut s'arrêter pour voir l'église d'Abondance et son cloître qui contient quelques peintures murales du 15è siècle évoquant la vie de la Vierge. Le haut de la vallée est beaucoup plus pimpant et animé grâce à l'affluence touristique. Cette longue remontée de la vallée de la Dranse pour rejoindre le Pas de Morgins n'est jamais très pentue (sauf sur les deux derniers kilomètres) et peut donc s'envisager, même si on est un modeste adepte du vélo.

00:00:00Timothée B