Forum

Quel est le col le plus dur que vous ayez grimpé ?

03/08/2023 10:27Patrick T

Salut les cyclistes,
Je suis un fan de vélo et j'adore me lancer des défis en montagne. Je voudrais savoir quel est le col le plus dur que vous ayez grimpé, et pourquoi. Quelle était la pente, la longueur, l'altitude, la météo, votre état de forme, etc. ? Quelles sensations avez-vous ressenti en arrivant au sommet ? Quels conseils donneriez-vous à ceux qui veulent s'attaquer à ce col ?
Moi, le col le plus dur que j'ai fait, c'était le Mont Ventoux par Bédoin. 21 km à 7,5% de moyenne, avec des passages à plus de 10%. Un paysage lunaire, un vent de fou, une chaleur étouffante. J'ai cru que je n'arriverais jamais au bout. Mais quelle joie quand j'ai vu le panneau du sommet ! J'étais fier de moi et ému. Je vous le recommande, mais préparez-vous bien !
Et vous, quel est votre col de légende ? Partagez vos expériences !

04/08/2023 16:47francois44

L'enchaînement Télégraphe + Galibier. Au total, ça fait quand-même 35km et les 8 derniers kms après Plan-Lachat sont vraiment durs.
Fait 2 fois. La première fois, je croyais que j'avais galéré à cause d'un manque d'entraînement. Mais la deuxième fois, c'était toujours aussi dur...

05/08/2023 09:12Obob B

Une sorte de non réponse : ça dépend de la météo (la chaleur, la pluie), de l'état de forme, de l'enchainement de cols, ...
Ca peut être dur un jour et on peut repasser plus "facilement" une autre fois.

Pour moi le plus dur ça été la chaleur ou les très fortes pentes (et les enchainements de cols). A ce titre :

- pour la longueur et le dénivelé : l'enchainement Télégraphe-Galibier (longueur, dénivelé), Bourg-St-Maurice - Iseran (quand il fait froid en haut !), col du Nivolet (Italie), Cîme de la Bonnette (à cause du dernier kilomètre !)

- le Ventoux par Bédoin (longueur, pente, chaleur)

- le col de la Loze (ça use depuis Brides-les-Bains et l'irrégularité des pentes surprend sur la fin : la seule fois en 20 ans où j'ai du mettre une fois le pied à terre : question de surprise - je n'ai pas assez anticipé un virage très pentu - et de développement)

- pour la pente (mais ils ne sont pas trop longs) : le mont du Chat, col San Carlo (Italie), Granon, col de Romme, Signal de Bisanne, Pla d'Adet, Puy-de-Dôme (fait quand il état ouvert)...

07/08/2023 14:35Quentin D

Difficile d'établir un classement.
D'après le travail réalisé pour centcols, le Galibier est le col routier de France métropolitaine le plus difficile. Et malgré ma faible expérience en cols, je dois admettre que je ne suis pas loin de partager cet avis.
Le Galibier par St Michel de Maurienne est véritablement exigeant. Déjà le Télégraphe n'est pas un cadeau, et puis le Galibier lui-même à partir de Plan Lachat devient un vrai chemin de croix. Pour des cyclos comme moi (environ 5 000km/an), la longueur est une vraie critère de difficulté.
Dans le même style, Agnel, la Croix de Fer et Val Thorens (variante récente avec la Tougnète, sorte de petite soeur de la Loze) offrent un gros challenge. Toujours dans la Maurienne, la Madeleine par La Chambre est un gros morceau qui combine longueur et pentes sévères.
La Loze est ardu dans un autre style. Monter jusqu'à Méribel est plutôt une formalité mais les 7kms de la Loze ne sont pas à prendre à la légère. Les 4 premiers kms sont abordables. Ensuite, les les ruptures de pentes sont de plus en plus sévère et nombreuses, les zones de répit plus rares. Cela finit par un mur final déconcertant. Cela dit, avec de la fraîcheur et de bons braquets, ce col se passe bien.

A contrario, parmi les cols mythiques, je trouve le col d'Izoard relativement facile.

12/08/2023 18:38Raphael K

Le Semnoz par Annecy est là où j'ai le plus galéré (17,5km à 7% de moyenne). effectué en 2011. Pas ouf sur le papier, mais il y a des circonstances : inexpérience totale à l'époque (c'est mon tout 1er col et il vaut un hors catégorie !), vélo relativement lourd (ce n'était pas le mien) et bien sûr je n'avais quasiment rien pris en ravitaillenement eau et bouffe. J'ai fini en déroute totale, mais je l'ai fini ! Il faudrait que je le refasse d'ailleurs, après toutes ces années

26/08/2023 18:28Eric D

Bonjour a tous,
le col le plus dur que je fais chaque année 2 fois car il est réservé aux cyclistes, c'est le col Agnel !, la fin est toujours terrible, et c'est long !!
Je ne connais pas tous les cols de France et notamment les Pyrénées mais le Granon que je fais chaque année et le Ventoux ne m'ont jamais laissé la même impression :)

19/12/2023 22:07Philippe B

Grand Colombier par Culoz. Mon premier et seul col hors catégorie à mon actif. La première partie (8 km) est très dure (le plus dur est juste après les fameux lacets). Et une seconde partie dure de 2,5 km arrive à mi-parcours à 13% de moyenne. Et il reste la fin mais c'est moins pentu.

19/01/2024 20:39Pierre-joseph G

La difficulté est quelque chose de variable en fonction de divers paramètres : kilomètres parcourus auparavant, chaleur, forme physique du moment, etc... Pour ma part, il y a un col dont je garde un très mauvais souvenir, c'est le col de Chaude (1621 m), au dessus de Montreux dans le canton de Vaud en Suisse : 13 km de montée à 9,55% de moyenne ! Aucun répit tout du long. J'ai fait le dernier kilomètre à côté du vélo.
Son voisin, le col de Jaman (1512 m) ne me laisse pas non plus que de bons souvenirs, même avec une vue magnifique sur la Dent de Jaman (1875 m) ou le lac Léman.
Et puisque je suis en Suisse, je peux aussi évoquer le col de la Pierre de Moëlle (1657 m) depuis le lac du Hongrin. Les deux derniers kilomètres sont terribles ! Pour accéder au lac du Hongrin, on peut monter per le Tunnel des Agites en partant d'Yvorne : 11,5 km à 9,5% là aussi. Y'a de quoi serrer les dents tout du long !

22/01/2024 14:45Gilles G

Assurément, le col du Finestre en Italie (mais pas loin de la France), c'est 18km à 9% de pente moyenne, qui a pour particularité d'être très régulier (sauf le pied), et d'avoir la 2e moitié non asphaltée !

Suivi du Mont Ventoux depuis Bédoin qui pour moi est la + dure montée de France ; et en 3e position le col de la Croix-de-Fer depuis St-Jean-de-Maurienne, surtout si on n'apprécie pas l'irrégularité des pentes.

Dans un autre genre, le Relais du Mont du Chat, au-dessus de Chambéry, qui n'est pas loin de 10km à 10%.

23/01/2024 10:52Florianppv F

Salut !

Le col le plus difficile que j'ai grimpé jusqu'à présent est le Mont Ventoux par Bédoin. Ses 21 km à une moyenne de 7,5%, avec des passages à plus de 10%, ont vraiment mis mes jambes à l'épreuve. Je pense que pour moi, il était difficile parce que j'ai eu une hypo en plein milieu du col, mdrr... Cela a sûrement donné la perception d'un effort encore plus ardu.



Pour ceux qui envisagent de s'attaquer au Mont Ventoux, je conseille une préparation minutieuse.

20/02/2024 14:21Gerard C

Sans hésiter le col de la Loze
Depuis bride les bains. Les 6 derniers kilomètres sont effrayants .
La seule fois où j ai dû mettre pied à terre et j ai plus de 360 cols à mon actif .
Même le Mortirolo en Italie m a semblé moins difficile.

03/05/2024 11:26Walter T

Hello !
Sans aucun doute le Weissenstein Passhöhe par Solothurn, dans le jura suisse. C'est 8 km à 10.2% de moyenne.
La première partie est roulante, je vous laisse donc imaginer la pente sur la deuxième partie...
C'est sans répit, ça ne redescend jamais sous les 15%, voire parfois pas sous les 20%. Le coeur entre 170 et 180 bpm tout le long.

En revanche en France je dirai le Grand Colombier, soit par son côté Artemare (passage de 3 km entre 12 et 15%), soit par son côté Anglefort (aucun répit, raide presque toute la montée).
A mon sens, Le Grand Colombier est plus dur que le Ventoux, la Madeleine, le Galibier, la Croix de Fer, le Tourmalet et d'autres que j'ai pu grimper.

18/05/2024 21:09Samy C

Je vais rejoindre Walter T sur le Grand Colombier, et surtout par Anglefort, côté par lequel je l'ai monté.

J'hésitais entre le GC, Ventoux par Bédoin, Troumouse, Col des Tentes, Puy de Dôme et Mont-Tendre.

Le GC par Anglefort, je l'ai monté avec une sacoche de selle, donc forcément ça rajoute du poids et de la difficulté. Cependant, la montée en elle-même est juste terrifiante et démoralisante.

Et si tu veux un col trop dur à monter à cause de l'activité humaine, essaye le Pas de Morgins ;) !