Col des Sauvages : 723 m

depuis Tarare

Informations

Nom : Col des Sauvages
Altitude : 723 m
Départ : Tarare
Longueur : 7.70 km
Dénivellation : 335 m
% Moyen : 4.35%
% Maximal : 8.2%
Massif : Beaujolais, France

Les autres montées disponibles

Profil

Vous connaissez les informations permettant de tracer le profil de ce col ?

Créer le profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

01:00:00Jean-marc C • Commentaire publié le 15/04/2019

Route parfaite avec bon rendement , mais attention au voitures . Bon col d'entrainement

00:00:00Christophe O • Commentaire publié le 24/07/2015

Réalisé en Avril 2010, idéalement "roulant" pour ce remettre dans le rythme après l'hivers.

00:00:00Robert G

col facile

00:00:00Pierre G

Col gravit après avoir fais le crochet jusqu'au Pin Bouchain sur une route excellente mais hélas super fréquenté pas les voitures et camion. Par contre, la partie pour aller au col des Sauvages est plus calme et très agréable.

00:00:00Frédéric W

Réalisé le 3 août 1995.

00:00:00Loic L • Commentaire publié le 20/08/2016

Ce col porte mal son nom vu la nature de la route... large et pas spécialement adaptée à la "bucolique-attitude".

00:00:00Francois M • Commentaire publié le 16/11/2016

pointage bpf sympa

00:00:00Colin • Commentaire publié le 29/10/2014

Rejoint depuis le Col des Cassettes pour faire valider un BPF.

00:00:00Clément O • Commentaire publié le 09/08/2015

Une montée agréable. Possibilité de prendre de l'eau au sanctuaire ND de la Roche vers le sommet

00:00:00Pierre-joseph G • Commentaire publié le 11/09/2020

Avril 2007. Ici, je suis loin de chez moi, et je roule complètement au hasard, au fil des indications que je trouve sur la route. Mon frère qui habite le coin et qui devait m'accompagner, a cassé sa chaine et a dû rentrer. Parti des Ponts-Tarrets, j'ai d'abord passé la Croix Paquet et me voilà sur les hauteurs, sur une petite route sinueuse, hélas absorbée par le brouillard. Du passage aux Sauvages, je garde un souvenir assez fantomatique, les doigts engourdis par le froid.
Mars 2019. Cette fois, j’ai vu le col des Sauvages sous le soleil printanier. Je suis d’abord monté au col de Pin-Bouchain et j’ai tourné à droite à quelques encablures du sommet. Une route idéale pour le cyclotourisme !

00:00:00Alain B

00:00:00Rémi M • Commentaire publié le 21/07/2016