Col de la Croix de Thel : 651 m

depuis Ternand

Nom : Col de la Croix de Thel
Altitude : 651 m
Départ : Ternand
Longueur : 9.50 km
Dénivellation : 372 m
% Moyen : 3.92%
% Maximal : 7.8%
Massif : Beaujolais, France

Profil

Vous souhaitez ajouter un témoignage ?

Connectez-vous ou
Créez votre compte

00:00:00François B

Montée depuis Ternand, via la Croix de Thel.

Depuis Ternant, c'est une montée de près de 8 km, en 3 phases.
La première est assez tranquille, qui passe dans les maisons et les hameaux. La pente est gentiment raide, sans excès, avec des petites variations ça et là au passage des maisons. Et surtout, le goudron est tout à fait honnête, granuleux (on n'est pas sur le billard de la D385 ou D313 des vallées.

Passé le hameau Le Giraud, on pleure ! Le goudron est comme épilé, avec une couche supérieure à moitié arrachée, ce qui occasionne des secousses incessantes. La circulation étant famélique, on peut viser les zones les moins abimées, tenter les raccords de goudron (pas toujours avec succès), bref la politique du moins pire. Tout concentré à scruter le goudron, on ne se rend (presque) pas compte que la pente a forci, l'impression de rendement nul étant largement présente. Cette zone plus raide dure environ 2.5 km ... on débouche alors sur ... un circuit de motocross, assez bruyant, mais finalement pas gênant très longtemps. Et surtout, la pente (et l'effort) se radoucit.
Restent encore 2.5 km d'un faux plat finalement assez montant, où le bitume est toujours de mauvaise qualité, la pente semble faible mais probablement pas tant que ça puisque le compteur peine à remonter sensiblement. Est-ce la faute de l'état de surface qui nous plante comme ça, ou la pente pas si faible que ça ? Bref, on n'est pas mécontent d'arriver au sommet de cette montée (La Grande Allée). Pour le col de la Croix de Thel, c'est plus loin et tout en descente (bien raide d'ailleurs).

Finalement, le goudron vient tout gâcher, parce que la montée est vraiment chouette, jolie vue, petite route en sous-bois (avec même un peu de mousse au milieu de l'étroite route).

00:00:00Pierre G

Montée très intéressante sur le plan de la situation. Belles vues au départ puis on finira à l'abri des arbres ce qui par grosse chaleur peut être appréciable. Le pourcentage est assez soutenu au début et se calme vers la fin mais le gros PROBLÈME est quand même l'état de la route. C'est une route plutôt type gravel. En tous cas avec un vélo carbone (même confortable) on est vraiment secoué par un goudron très détérioré et beaucoup de trous.